Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutionsLe Potager du Paresseux : le livre

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4376
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 737

Re: Le Potager du Paresseux : le livre

Message non lupar Moindreffor » 24/07/20, 12:36

Obamot a écrit :D’abord c’était pas la question et je m’insurge complètement contre ça. Quand il y a de la promo, ça rase et les gens zappent.

Ce que les gens veulent, c’est de l’authenticité! C’EST ÇA L’AIR DU TEMPS (pas le style ampoulé/calculé, je vois ça comme ça)

...et d’ailleurs Didier est tellement authentique que je le vois mal devenir homme sandwich. :cheesy:

je ne vais pas rentré dans une nième polémique avec toi
tu n'as pas compris ce que j'ai expliqué, tant pis, quand tu es invité pour la promo d'un livre c'est de la promo, point barre, on invite actuellement Didier parce qu'il a un livre qui vient de sortir, sinon ben aussi bon soit-il la TV ou la radio ne l'invitent pas ENCORE pour faire des conférences
ensuite je n'ai jamais dit de ne pas être naturel, et authentique, et l'air du temps, ben tu ne peux rien contre, il suffit de voir comment toi même tu réagis sur d'autres sujets, tu vas dans le sens de l'air du temps, de l'opinion et quand on essaie d'aller un peu à contre-courant, on se prend une volée de bois vert, heureusement on sait que Didier sait remettre à leur place, les croyants

quand je parle de mots dans l'air du temps, ce n'est pas utiliser des mot ampoulés ou calculés, exemple de la grelinette
qui fait le boulot à votre place? les vers de terre qui creusent des galeries verticales comme les dents de la grelinette, du coup pourquoi utiliser une grelinette?
l'idée de non travail du sol est passée et tu as placé le mot grelinette et c'est un mot d'accroche, un mot qui tinte à l'oreille de celui qui écoute, ce qu'on appelle des mots clefs, des mots simples mais bien choisis

Didier dans une des réponses ci-dessus emploie le mot sulfater, terme trop technique, bouillie bordelaise tout le monde connaît, et en parlant de la bouillie bordelaise on peut parler des tomates schtroumpf

toi qui a ou fait du journaliste, tu sais bien que pour des émissions de vulgarisation, ou de promo, il faut être dans l'air du temps, il a une saison pour les livres de jardinage, une pour les romans de plage, c'est ça l'air du temps, personne n'a envie d'entendre parler de choucroute en été, actuellement quand on parle jardinage, les gens pensent grelinette, carré potager, même permaculture c'est limite, biodiversité, écologie, produire bio, autonomie alimentaire (la youtubeuse était là pour ça) le confinement a fait émerger de nouveau mot et autonomie alimentaire est l'un d'eux, le retour à la terre, l'explosion de l'immobilier en campagne cultiver un potager un "vrai" pas qu'un balcon, bien qu'il faille aussi penser à ceux qui ne pourront pas partir de la ville
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)

Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4376
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 737

Re: Le Potager du Paresseux : le livre

Message non lupar Moindreffor » 24/07/20, 12:45

Did67 a écrit :Mais ensuite sur le plateau, et je suis raccord là-dessus avec la directrice de Tana, mon authenticité est mon meilleur argument. Elle m’encourage donc dans ce sens...

Comme vous !

comme je viens de le dire ton authenticité est un atout majeur,
quand je parle de mots clefs, ce n'est pas renier ton authenticité dans:

qui fait le boulot à votre place? les vers de terre qui creusent des galeries verticales comme les dents de la grelinette, du coup pourquoi utiliser une grelinette?

je pense que tu pourrais dire ça, que ça correspond au message que tu veux faire passer, même si tu serais tenté d'en dire beaucoup plus et de détailler beaucoup plus, tu places grelinette

Colignon, avec la dame et sa terre morte, à placé le carré potager,

la youtubeuse a placé l'autonomie en légumes

c'est ce que j'appelle les mots clefs
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
Avatar de l’utilisateur
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 12099
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 361

Re: Le Potager du Paresseux : le livre

Message non lupar Obamot » 24/07/20, 13:15

C’est moi “qui ne suis pas entré dans une polémique“, j’ai posté 3 lignes, toi tu le dis, mais ponds 2 tartines de près de 1’000 mots :lol:
Fais gaffe: une promo de 1’000 mots... et tous les auditeurs de France Inter sont passés sur RMC - FM 103.2 :cheesy:

Did67 a écrit :Moindreffor a raison sur le fait que je suis dans cette émission, ce jour-là, parce que la chargée de comm de Tana m'a placée. Et elle est payée par Tana pour ça. Le but, ne tournons pas autour du pot, c'est du "marketing".

J'accepte cela, pour plusieurs raisons :

a) comme je suis sur Youtube sachant comment fonctionne cette entreprise, comment elle planque ses bénéfices astronomiques dans des paradis fiscaux, j'accepte les médias trouvé par Tana.

L'argument contre ma réticence initiale, c'est quelqu'un qui me l'a donné par "mp" : si je veux qu'un maximum de gens puissent "bénéficier" des graines que je sème, dans un temps court, je suis obligé de passer par là : Youtube, livre édité de façon conventionnelle, promos, "cirque médiatique", je joue le jeu !

b) Tana a investi dans la sortie du livre - j'ai eu un "à valoir" (payé en avance, avec la somme acquise si le livre ne se vend pas). La mise en forme, cela coûte. Imprimer 5 ou 9 000 exemplaires avant qu'ils ne soient vendus, c'est un investissement.

Il y a donc une forme de reconnaissance de ma part à ce petit éditeur, d'avoir osé. Et de m'accompagner dans ma volonté de faire connaître ma vision du jardinage...

Mais ensuite sur le plateau, et je suis raccord là-dessus avec la directrice de Tana, mon authenticité est mon meilleur argument. Elle m’encourage donc dans ce sens...

Comme vous !


CQFD
0 x
« le sommeil de la raison engendre des monstres » (Goya). «L'important n'est point le chemin vers le bonheur, l'important c'est le chemin »Lao Tseu
Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4376
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 737

Re: Le Potager du Paresseux : le livre

Message non lupar Moindreffor » 24/07/20, 14:51

Obamot a écrit : j’ai posté 3 lignes,
oui juste 3 lignes :mrgreen:

Obamot a écrit :Ce sujet me passionne!
Théoriquement y’a des bonnes idées Adrien. Mais j’ai regardé ta chaîne et t’as une aisance naturelle pas donnée à tout le monde.
Pratiquement c’est difficile de faire ça “tout en restant soi-même”. Tu suggères une forme de ré-apprentissage... qui serait rendu disponible au moment “T” de l’émission de radio / TV...!
Je pense que si on a une grande maîtrise du sujet, il ne faut pas trop préparer, je veux dire “une préparation aussi concrète”.
On peut tout aussi bien se planter. Il y a télescopage de différents types de “mémoires”.

Pourquoi, parce qu’ã titre de réflexe, on fait à tous les coups appel ã sa mémoire mnésique d’abord, en radio/TV dans ce type de situation, ce qui donne le sentiment d’une “expression libre”. Si c’est très/trop préparé, ça fait appel à un autre type de mémoire, et ça se télescope dans l’expression des idées, juste au moment où l’on doit y ressortir, et ça se sent et s’entend à l’antenne. Faire ça en gardant de la spontanéité constitue l’obstacle même. Puisque dans ce type d’émission il s’agit de faire passer un enseignement. Dès lors, le recours ã la mémoire mnésique est prédominant. C’est ça qui rend la chose difficile lorsque l’on se prépare (et je ne dis pas que c’est impossible... mais alors la préparation doit être très courte, de type: “supervision rapide” pour avoir certaines choses toujours disponibles à l’esprit, pas plus...)

En revanche, ton idée serait excellente en trouvant “une méthode” stimulant cette mémoire mnésique durant la préparation telle que tu l’envisages, et pour que ce soit disponible via cette mémoire ensuite. C’est un truc à imaginer, de “discipliner” celle-ci. Ça me rappelle les travaux du grand pédagogue Jean Piaget sur l’épistémologie constructiviste, il cherchait ã comprendre certains rouages de la pensée et de l’expression.

Si ça peut donner des idées dans ce sens — je rappelle que le but de l’exercice est de “rester à l’aise”, voici comment Jean Piaget concevait ”la phase d’apprentissage” (il y a sans doute ici quelques clefs ã considérer pour stimuler la mémoire mnésique)
68FC4832-A985-4147-96B7-BFD5B333F3C5.jpeg
68FC4832-A985-4147-96B7-BFD5B333F3C5.jpeg (277.2 Kio) Consulté 168 fois



Obamot a écrit :Ton point “C” c’est ce que je te disais dans mon avant-dernier post:

Obamot a écrit :
Avec l’expérience, l’interviewé peut aussi combler les lacunes de l’intervieweur, soit en corrigeant (aimablement) sa question, soit en faisant court pour enchaîner sur le thème omis (certains politiques sont habiles ã ce jeu...)


Faire mettre l’eau ã la bouche et t’arrêter, c’est pas mal non plus.

Je ne doute pas qu’Adrien ait cerné cette approche systémique. Mais c’est ça qui fait que ta (tes) mémoire/s se télescope/nt.

Je te suggère fortement d’aller (d’une manière ou d’une autre) dans le sens de ton point “C”, ça permet de te mettre à l’aise, en reprenant la main et en allant sur ton champ de connaissance “sans trop d’effort”. C’est excellent.

Lorsqu’il y a des télescopages, c’est lorsque l’on prépare trop, c’est typique, tu risques alors (au vu de ce que tu décris dans les points 1 et 2, de te mettre néanmoins dans la situation de ta réponse lorsque la journaliste t’a posé la question sur:
— “un sujet sur lequel tu aurais changer d’avis

T’as pas vraiment répondu, même si t’avais rien à préparer et tout à l’esprit là! Et pourtant t’as su rebondir de façon excellente.

Tu lui dis du tac au tac: “que tu changes tout le temps d’avis:!: :lol:
Ça c’est la “mémoire mnésique” qui a parlé, on ne peut rien y faire (et c’est ce que les gens aiment en radio quand les invités répondent: la spontanéité). D’ailleurs c’est l’un des rôles des bons journalistes, que de mettre les gens en condition pour qu’ils fassent appel à leur mémoire mnésique! Sinon on se place vite dans la situation de quelqu’un “qui ne sait pas quoi dire”.
Le meilleur truc c’est de ne rien préparer et de se lancer. En agissant selon ton “point C” ça te donne le plongeoir idéal pour te lancer.

Ça me semble une excellente méthode !

Autrement, selon l’un des schémas de Piaget, tu es dans “l'accommodation”, ça inhibe, ça t’obliges de ramer tu souffres pour expliquer, parce que tu dois faire un va et vient entre ta mémoire mnésique et ce que tu as mis en mémoire lors de ta “préparation” (c’est tout une gymnastique mentale) ...en te “répétant comme des mantras différents schémas de pensée”... pour tenter d’y avoir accès ensuite (alors que l’info est déjà “disponible” dans la mémoire mnésique). Je pense qu’Adrien a raison, dans le sens où ça fini par “rentrer” et la mémoire mnésique peut y faire appel, et si ça peut rassurer c’est bien, sans oublier qu’au final, ce sera la mémoire mnésique qui prendra le dessus! (Donc moi j’irais pas “labourer“ :mrgreen: relax, Max, j’irais droit au but: tu sais ce que tu sais...)

Comme disait Jean Gabin dans sa chanson: “Plus y cherchait, moins y savait:)
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
Avatar de l’utilisateur
choucoune
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 52
Inscription : 04/06/07, 14:38
Localisation : sarthe
x 9

Re: Le Potager du Paresseux : le livre

Message non lupar choucoune » 24/07/20, 15:59

Salut,je pense que aujourd'hui tout ce qui se passe sur les médias (TV,radio, youtube, réseaux,ect..)est basé sur le jeu de rôle, ça vaut autant pour les animateurs que pour les intervenants,chacun doit flirter avec le fourvoiement, dès lors ça me paraît difficile de rester authentique.
Ici on sait qui est Didier
Par contre ,et je pense qu'il faut essayer de se mettre à la place de l'auditeur ou du téléspectateur qui t'entends pour la 1ere fois(cible) et chercher des phrases chocs qui vont faire tilt et susciter sa curiosité,du genre( je cite Didier dans un de ces postes ici)"est ce qu'on arrose les forêts ?".
Je trouve que tu es très bon dans ce genre d'exercice,la preuve je suis là !!!

Si l'objectif 1er est de vendre un bouquin il faut viser la Grande libraire sur la 5 comme l'a fait Pierre Rabhi ou d'autres, public bobo à pouvoir d'achat (comme des petits pains !!!) mais pour quel résultat au final sur le but recherché ?
Si l'objectif 1er est de faire prendre conscience au plus grand nombre qu'il existe une autre manière d'envisager le potager (productif,sain,gustatif,respectueux du vivant) alors Youtube et les réseaux sociaux sont selon moi les meilleurs supports.
Je suis peut-être à côté de la plaque mais je suis convaincu que ce qui attire les médias dans ta démarche c'est le mot "Paresseux", alors que moi c'est ce qui me rebutait plutôt, heureusement pour moi je ne suis pas bêtement resté sur un apriori,mais combien ont zappé pour ça ?

C'est juste un ressenti,un avis, surtout pas un jugement :wink:
0 x
Désolé aujourd'hui j'peut pas ,j'ai chasse !! :twisted:

Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4376
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 737

Re: Le Potager du Paresseux : le livre

Message non lupar Moindreffor » 24/07/20, 16:40

choucoune a écrit : Je suis peut-être à côté de la plaque mais je suis convaincu que ce qui attire les médias dans ta démarche c'est le mot "Paresseux", alors que moi c'est ce qui me rebutait plutôt, heureusement pour moi je ne suis pas bêtement resté sur un apriori,mais combien ont zappé pour ça ?
C'est juste un ressenti,un avis, surtout pas un jugement :wink:

et moi, c'est le côté paresseux qui m'a attiré, comme quoi, il en faut et il y en a pour tout le monde
après je suis d'accord avec toi, combien de gens le mot paresseux a attiré par rapport à ceux qu'il a rebuté? c'est le choix d'une formule
d'après ce qu'on peut voir, le livre de Didier est un succès dans le domaine librairie potagère, donc le choix de paresseux été plutôt bon
et c'est vrai que Didier est assez bon, dans les formules
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
Avatar de l’utilisateur
choucoune
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 52
Inscription : 04/06/07, 14:38
Localisation : sarthe
x 9

Re: Le Potager du Paresseux : le livre

Message non lupar choucoune » 24/07/20, 18:36

Oui, comme quoi on peut ressentir les choses différemment et être d'accord sur le fond.Mais tu as "malheureusement "un point commun avec Did (santé)qui a dû jouer aussi, ça se sent dans tes interventions,il y a des atomes crochus !! :wink:
0 x
Désolé aujourd'hui j'peut pas ,j'ai chasse !! :twisted:
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 17967
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 7869

Re: Le Potager du Paresseux : le livre

Message non lupar Did67 » 24/07/20, 18:41

choucoune a écrit :
je cite Didier dans un de ces postes ici)"est ce qu'on arrose les forêts ?".



Ah oui, je ne m'en souvenais absolument plus !
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 17967
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 7869

Re: Le Potager du Paresseux : le livre

Message non lupar Did67 » 24/07/20, 18:48

choucoune a écrit :
Si l'objectif 1er est de vendre un bouquin il faut viser la Grande libraire sur la 5 comme l'a fait Pierre Rabhi ou d'autres, public bobo à pouvoir d'achat (comme des petits pains !!!) mais pour quel résultat au final sur le but recherché ?
Si l'objectif 1er est de faire prendre conscience au plus grand nombre qu'il existe une autre manière d'envisager le potager (productif,sain,gustatif,respectueux du vivant) alors Youtube et les réseaux sociaux sont selon moi les meilleurs supports.
Je suis peut-être à côté de la plaque mais je suis convaincu que ce qui attire les médias dans ta démarche c'est le mot "Paresseux", alors que moi c'est ce qui me rebutait plutôt, heureusement pour moi je ne suis pas bêtement resté sur un apriori,mais combien ont zappé pour ça ?



Les deux ! L'un est, dans mon esprit, le moyen pour arriver à l'autre.

Même si les droits d'auteur je ne crache pas dessus avec ma retraite de 1 500 € (je ne me plains pas !!!!), j'aimerais vendre des centaines de milliers de livres pour que des dizaines de centaines de milliers de jardiniers découvrent une autre façon de voir les choses. Et décident comme des grands.

C'est pour moi, un autre canal que Youtube, où j'ai choisi de ne rien toucher pour ne pas cautionner un système qui sous des airs de liberté vend de la pub ciblée - et reverse des miettes aux "producteurs", qui se livrent une course effrénée à l'audimat pour en vivre, au mépris d'un minimum d'honnêteté intelectuelle. Donc là, j'offre mes idées.

Les confs, c'est encore autre chose : en général, cela se situe comme soutien à des initiatives locales, des groupes de personnes, des associations, des MJC, etc... [Cela reste entre nous : j'ai refusé d'être "promu" pour des conférences par une boite de comm ; pourtant j'aurais sans doute "gagné" 5 ou 10 fois plus - mais j'aurais aussi dû me farcir des fins de repas mondains dans des Hilton !!!]
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 17967
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 7869

Re: Le Potager du Paresseux : le livre

Message non lupar Did67 » 24/07/20, 18:49

choucoune a écrit :
C'est juste un ressenti,un avis, surtout pas un jugement :wink:


Je vous remercie pour ces ressentis [cela n'a rien à voir avec ces commentaires sur Youtube tel "casque à pointe" ou "tu devrais te couper les cheveux" qui ont tendance à me faire sortir des gonds].
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot], ndeloof et 16 invités