Retour Faire défiler Stop Mode automatique

Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutionsLe Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
Moindreffor
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 601
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 175

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Moindreffor » 23/04/18, 12:21

Einstein avait bien résumé le truc

et qui est-ce qui gagne le premier message de la page 1000 Image
1 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)

Avatar de l’utilisateur
Julienmos
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 620
Inscription : 02/07/16, 22:18
Localisation : l'eau reine
x 147

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Julienmos » 23/04/18, 22:14

j'ai un truc cette année qui est en train de tout envahir au potager, ça traverse le foin, y a des touffes partout ! lierre terrestre je suis à peu près sûr... petite odeur de menthe

zavez ça aussi ?
Pièces jointes
lierre terrestre.jpg
lierre terrestre.jpg (200.37 Kio) Consulté 258 fois
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 11970
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 3884

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Did67 » 23/04/18, 22:29

Oui, c'est le lierre terrestre. J'en ai un peu... J'ai surtout de la Véronique de Perse...

C'est une des plantes candidates pour mes essais de culture sous couvert vivant... Donc je voudrais le multiplier.

[PS : Fait un excellent "pesto" !!!]
1 x
Avatar de l’utilisateur
green68
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 76
Inscription : 14/08/16, 13:19
Localisation : babeau-bouldoux
x 11

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar green68 » 23/04/18, 22:42

Did67 a écrit :Oui, c'est le lierre terrestre. J'en ai un peu... J'ai surtout de la Véronique de Perse...

C'est une des plantes candidates pour mes essais de culture sous couvert vivant... Donc je voudrais le multiplier.

[PS : Fait un excellent "pesto" !!!]

Le "pesto" avec le lierre terrestre ou avec la Véronique de Perse :?:
0 x
Avatar de l’utilisateur
phil12
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 141
Inscription : 05/10/09, 13:58
Localisation : Occitanie
x 22
Contact :

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar phil12 » 23/04/18, 23:00

Did67 a écrit :[PS : Fait un excellent "pesto" !!!]


Bonsoir Did ,

Ma femme est preneuse de la recette !
0 x
Conseil en énergie durable de la construction
http://www.philippeservices.net/

Avatar de l’utilisateur
phil12
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 141
Inscription : 05/10/09, 13:58
Localisation : Occitanie
x 22
Contact :

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar phil12 » 23/04/18, 23:03

Salade d'hier de notre prairie > pissenlit feuilles fleurs > véronique de Perse> nombril de vénus >plantin > rumex >menthe>un vrai régal
Image
rumexhttps://www.econologie.com/forums/ ... ew&id=7077
Pièces jointes
IMG_0157.jpg
Salade printanière
2 x
Conseil en énergie durable de la construction
http://www.philippeservices.net/
martray37
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 23
Inscription : 06/12/16, 17:16
Localisation : Normandie (Nord de Rouen)
x 5

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar martray37 » 24/04/18, 06:47

Julienmos a écrit :j'ai un truc cette année qui est en train de tout envahir au potager, ça traverse le foin, y a des touffes partout ! lierre terrestre je suis à peu près sûr... petite odeur de menthe

zavez ça aussi ?


Bonjour,
Lierre terrestre en effet, je suis envahi aussi. N'étant plus en concurrence avec les graminées, il en profite. Le foin ne l’arrête pas, bien au contraire, il le traverse et "tisse" un réseau de tiges qui s'enracinent tous les 5/10cms, ce qui rend sa maîtrise quasi impossible. Si dans la pelouse ou prairie il ne fait que quelques cms de haut, quand il prend le pouvoir, il atteint près de 15cms, ce qui fait que seuls certains légumes ne sont pas génés (poireaux par exemple).
Cette année, je fais un essai de mise en concurrence avec des ocas du Pérou qui sont très couvrants. Wait and see
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 11970
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 3884

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Did67 » 24/04/18, 08:12

phil12 a écrit :
Did67 a écrit :[PS : Fait un excellent "pesto" !!!]


Bonsoir Did ,

Ma femme est preneuse de la recette !


Je ne l'ai pas encore fait, juste goutté lors d'une "portes ouvertes" chez un permaculteur. D'après ce que j'ai retenu, comme le pesto avec le basilic, mais tu cueilles le bout des tiges, fleurs comprises. Tu broies dans de l'huile d'olive, un peu de sel... Tu peux rendre plus onctueux en mettant quelques noix de cajoux dans le blender...

Une variante : avec de jeunes pousses de plantain lancéolé ! (moins goutteux, je trouve)
1 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 11970
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 3884

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Did67 » 24/04/18, 08:13

Je reporte ici ce commentaire publié sur Youtube :

Ce que j'aime dans les méthodes que Didier explique c'est que c'est logique et évident ; Moins on touche au travail naturel de la nature plus l’équilibre se fait. J'ai commencé mon jardin en avril 2017, avant je n'y connaissait rien du tout en jardinage. Mon sol s'est déjà amélioré en un an, c'était aussi une prairie. Tout ce que j'ai planté en 2017 à littéralement explosé, étonnant voisins et amis qui m’imitent à présent. On a eu une belle année 2017 j'en conviens, j'ai même eu des pastèques, en bourgogne !! Petites, 2 à 3 kg, sous tunnel évidement mais sans avoir à les arroser énormément, sucré comme j'en ai jamais gouté (avant je n'aimais pas les pastèques du commerce car trop fade), j'ai hâte d'en refaire j'en ai encore l'eau à la bouche. Melon idem. Tomates : incroyable production sans tailler de la cocktails à la cœur de bœuf ! Mes potirons rouge vif d'estampe étaient mûr mi-aout ! Beaucoup d'avance sur pas mal de plants, et dans tout les cas aucun retard et très peu de raté. Mes Aubergines F1 (les seules F1 du jardin) n'ont rien données et son restées chétives mdrr ! Aucun arrosage durant juillet caniculaire et aout 2017 sauf sous tunnels à pastèques/melons une fois par semaine seulement. Mes voisin sans paillage arrosaient tout les deux trois jours. J'avais mis pas moins de 20 cm de PAILLE la saison 2017, cette année c'est 20 cm de FOIN qui est en place depuis novembre, je remarque qu'il se dégrade bien mieux que la paille, il me fait déjà de l'humus alors que la paille ne se dégradait pas très bien car trop riche en carbone et risque de faim d'azote à terme. Le bois broyer et feuilles mortes sont réservés pour les rosacées (fraisiers, framboisier, pommiers, poiriers, cerisiers, pêcher, etc.) qui font partie de leur biotope. Un bel exemple d’amélioration sensible est un noyer que j'ai chez moi (40 ans d'age), il avait souffert de très très gros feux que l'on faisait près de lui sur plusieurs années. Une moité de cet arbre ne s'en était jamais remise. Il n'avait des branches que d'un côté, de l'autre côté cela fait plus de 10 ans que rien ne repoussait et son écorce est toute craquelée, ouverte à certains endroits. Mon jardin de 200m² commence à son pied (côté endommagé là où on faisait ces feux). Cette moitié très endommagée est aujourd'hui en train de refaire de nouvelles branches, et elles y vont bon train ; Ça doit mycorhizer sérieusement sous mon foin et mes branches en décomposition pour qu'il reparte à ce point :) Bref, mieux que des paroles, essayez, Hydraks. Si vous ne faite rien à côté qui puisse contrebalancer cette technique ça marchera j'en suis plus que persuadé. Faite tout pour attirer et favoriser la biodiversité. Imitez la nature, c'est un régale de voir que toutes les pièces s’imbriquent les unes dans les autres avec une logique implacable. J'ai un esprit très critique, logique et très scientifique. Mes propos peuvent être accompagnés de photos que j'ai prise du début à la fin de la saison 2017. Je n'ai que deux raisons à prendre ce temps pour expliquer mon résultat : la passion et la transmission ;) Merci à Didier, entre autres, que je suis depuis un an :) Mon expérience et mes essais n'en sont qu'à leurs commencement.
4 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 11970
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 3884

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Did67 » 24/04/18, 08:19

martray37 a écrit :
N'étant plus en concurrence avec les graminées, il en profite. Le foin ne l’arrête pas, bien au contraire, il le traverse et "tisse" un réseau de tiges qui s'enracinent tous les 5/10cms, ce qui rend sa maîtrise quasi impossible. Si dans la pelouse ou prairie il ne fait que quelques cms de haut, quand il prend le pouvoir, il atteint près de 15cms, ce qui fait que seuls certains légumes ne sont pas génés (poireaux par exemple).
Cette année, je fais un essai de mise en concurrence avec des ocas du Pérou qui sont très couvrants. Wait and see


Chez moi, il ne s'installe pas autant ! Est-ce que je mets plus de foin, plus compact (en déroulant) ? N'est-ce pas la même "variété" ??? Au point que je n'en ai qu'un peu, surtout là où je n'ai pas remis du foin. Et que je pense le multiplier pour mes essais de culture sous couvert...
1 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot] et 1 invité

Recherches populaires