Retour Faire défiler Stop Mode automatique

Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutionsLe Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 11776
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 3722

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Did67 » 20/03/18, 16:12

Rappel : conférence vendredi soir à Brumath (Bas-Rhin) / 20 h

Dans le cadre de la semaine des alternatives aux pesticides, je fais une conférence ce vendredi, à Brumath - salle de la Mairie - 20 heures.

Screen Shot 03-20-18 Affiche Brumath.PNG
1 x

Moindreffor
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 547
Inscription : 27/05/17, 22:20
x 159

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Moindreffor » 20/03/18, 17:43

Did67 a écrit :Je distingue les légumes frais, pour lesquels je souhaite avoir quelques "primeurs", dans l'idée d'être le plus autosuffisant possible (je suis un gros mangeurs de salades, choux, tomates, etc...) et les légumes de conservation, pour lesquels il est inutile de se presser... Chez moi, c'est souvent 2 ou 3 nuits qui posent problème, pas plus. Elles peuvent "raccourcir" ma saison de 1 mois ou plus. Soit 20 %.

ma remarque était plus de l'ordre potagère, plutôt que chauffer, choisir d'autres variétés, mon grand-père avait toujours de la salade au jardin, bien qu'il habitait dans le Nooooord...... (et point de cordon chauffant il y a 40 ans)
entre laitue, scarole, chicorée, pissenlit, mâche, cave, châssis, il avait appris à gérer,
après on peut comprendre qu'on préfère une laitue à une endive,

pour les plants à repiquer j'ai souvent remarqué qu'un plant de tomate repiqué tôt ne donnera pas des tomates plus tôt, le premier bouquet de fleurs apparu tôt ne donne en général rien ou pas grand chose, expérience et observation très personnelles, peut-être même une simple conviction
mes plus belles années à tomates n'ont pas été les années où j'ai eu des tomates de façon précoce mais celles où j'ai eu des tomates tardivement, c'est plus la fin de saison qui transforme une bonne récolte en très bonne récolte

à la maison le concours avec les voisins c'était d'avoir une tomate mûre pour la fête de la cité, soit de dernier WE de juillet, je n'ai que très rarement vu une tomate mûre avant cette date en pleine terre, mon père faisait ses propres plants comme les voisins (mon père actif, les voisins retraités) et j'ai souvent vu des plants repiqués de tailles très différentes (ceux de mon père très petits, qu'il repiquait tout de même par orgueil, ceux que les voisins lui donnaient plus grands), finir avec le même développement, (et là il était fier de lui)

donc pour moi l'utilisation d'un cordon chauffant ne me choque pas, je me pose juste la question de la nécessité de semer si tôt et de devoir en utiliser un, est-ce qu'attendre fin avril début mai c'est vraiment trop tard?

Didier est-ce que l'an dernier après la catastrophe due au gel, tu as refais des semis et si oui, as-tu eu l'impression d'avoir pris un grand retard dans tes récoltes? par rapport aux années précédentes
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 11776
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 3722

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Did67 » 20/03/18, 18:01

L'an dernier, j'ai à la fois racheté des plants et j'en ai refait. Et il y a eu aussi certains qui n'ont pas crevé (la majorité des choux, les oignons, les poireaux, les salades...). Et les pieds de tomate de la serre, gelés, qui ont rejeté au ras du sol. Idem pour une courgette. Et il y a eu des levées spontanées...

Mais globalement je suis d'accord avec toi qu'il ne faut pas se précipiter, même si suite à mon "équipement" (serre, châssis), j'essaye d'avoir une "gamme primeur" (aussi pour apprendre, car je reste un "médiocre maraicher" qui doit apprendre à mieux connaître les plantes).
1 x
Moindreffor
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 547
Inscription : 27/05/17, 22:20
x 159

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Moindreffor » 20/03/18, 18:16

Did67 a écrit :L'an dernier, j'ai à la fois racheté des plants et j'en ai refait. Et il y a eu aussi certains qui n'ont pas crevé (la majorité des choux, les oignons, les poireaux, les salades...). Et les pieds de tomate de la serre, gelés, qui ont rejeté au ras du sol. Idem pour une courgette. Et il y a eu des levées spontanées...

Mais globalement je suis d'accord avec toi qu'il ne faut pas se précipiter, même si suite à mon "équipement" (serre, châssis), j'essaye d'avoir une "gamme primeur" (aussi pour apprendre, car je reste un "médiocre maraicher" qui doit apprendre à mieux connaître les plantes).


comme dans tout apprentissage, il faut parfois, un peu d'aide, ton cordon c'est les petites roulettes du vélo :mrgreen:

donc toi qui aime les expérimentations tu pourrais essayer de faire des semis de façon plus échelonnée et voir le devenir, tu as la place pour mettre pas mal de choses, moi avec mon jardin de poche, si j'échelonne c'est pour ne pas avoir 12 salades en même temps je ne peux pas trop expérimenter

je n'ai encore rien semé par manque de temps et d'énergie, la vie ne te laisse parfois pas le loisir de paresser
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 11776
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 3722

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Did67 » 20/03/18, 18:41

Oui, on peut le voir comme ça...

Petit à petit, je fais pas mal d'économies, une fois le foin payé. Cette année, je n'ai guère encore acheté de semences. Quelques petits bulbes (oignons, échalote...). Alors, de temps en temps, je me paye une "folie"...
1 x

Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 11776
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 3722

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Did67 » 20/03/18, 19:54

13 Avril : Conférence à Meistratzheim / 20 heures

Pour les gens du sud de Strasbourg, qui ne voudraient se rendre à Brumath, la conférence suivante en Alsace sera le vendredi 13 avril, à Meistratzheim.


Screen Shot 03-20-18 at 07.51 Conf Meistratzheim.PNG
Screen Shot 03-20-18 at 07.51 Conf Meistratzheim.PNG (133.56 Kio) Consulté 560 fois
2 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 11776
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 3722

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Did67 » 21/03/18, 09:18

Ce matin, les minimums s'établissent comme suit :

- temp mini station (2 m de hauteur) : - 5° C
- temp mini dans châssis avec isolant mince et avec résistance : + 3° C
- temp mini châssis avec isolant sans résistance : - 1° C
- temp mini dans la serre : - 7° C

[Les trois dernières températures sont "au ras du sol", à hauteur de sonde plantée verticalement].
1 x
Avatar de l’utilisateur
denis17
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 104
Inscription : 13/10/16, 13:15
Localisation : 17
x 29
Contact :

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar denis17 » 21/03/18, 11:10

guibnd a écrit :
denis17 a écrit :Personnellement, je n'ai toujours pas commencé mes semis. Cette année j'essaye un nouveau prossess, trempage préalable des graines jusqu'à germination des premières, mise en pot et placement direct dans la serre extérieure.
Denis


oui ça le fait. pour éviter de casser les germes fragiles, tu peux faire la méthode J+1 ( je crois que j'avais vu cela dans le livre de Gilles Domenech, jardiner sur sol vivant ) ( oui c'est ça page 68 ) avec un petit échantillon témoin mis à germer un jour avant ton lot à semer. dès que ton échantillon témoin J+1 commence à germer, tu sais que ton lot à semer germera le lendemain ce qui te laisse la journée pour semer facilement ton lot J-1 sans risque de casser des germes ( tu peux faire J+2 ou 3 pour avoir plus de marge )

je fais cela surtout pour le persil dont la germination est capricieuse et les carottes aussi.

je mets des graines de persil dans un verre d'eau dans le frigo ( et le petit échantillon J+1 qui va avec ). en 5-6 jours ( moins d'une semaine ) le petit échantillon germe et fissa, je vais semer mon persil en place... inratable !


Merci pour l'info, et en plus cela permet de voir si le sachet de graines est encore en possibilité de germer :wink:
Denis
0 x
Moindreffor
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 547
Inscription : 27/05/17, 22:20
x 159

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Moindreffor » 21/03/18, 17:06

Did67 a écrit :Ce matin, les minimums s'établissent comme suit :

- temp mini station (2 m de hauteur) : - 5° C
- temp mini dans châssis avec isolant mince et avec résistance : + 3° C
- temp mini châssis avec isolant sans résistance : - 1° C
- temp mini dans la serre : - 7° C

[Les trois dernières températures sont "au ras du sol", à hauteur de sonde plantée verticalement].

l'intérêt du codon est bien illustré, la température ne descend pas, mais dans ce châssis est-ce que ça pousse?
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
Avatar de l’utilisateur
green68
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 52
Inscription : 14/08/16, 13:19
Localisation : babeau-bouldoux
x 11

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar green68 » 22/03/18, 17:31

Bonsoir à tous.

Ayant la possibilité de récupérer du roseau j'en cherche le C/N.

Je suis tombé sur ce pdf Tableau indicatif des rapports C/N de différentes matières mais pas de roseau :(

Si quelqu'un a une approximation je suis preneur (en vert et/ou en sec) :?: :D
1 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 7 invités

Recherches populaires