Retour Faire défiler Stop Mode automatique

Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutionsLe Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
Avatar de l’utilisateur
nico239
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1508
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 161

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar nico239 » 12/03/18, 14:21

Did67 a écrit :Pour ma part, je sème en godets, je mets sous châssis vitré


Tiens cela tombe pile dans l'une de mes préoccupations du moment
agriculture/serre-tunnel-ou-serre-en-chassis-t15582.html

À savoir, à priori ne PAS me construire une seconde serre tunnel comme prévu initialement mais plusieurs châssis...

Oui mais voilà c'est mieux, c'est moins bien, c'est kif kif???

Donc tes semis pourquoi sous châssis et pas en serre???
Si tu avais ton tunnel en état les sèmerais tu sous le tunnel ou quand même sous châssis?
0 x
«Un outil qui ne consomme pas d'énergie et qui respecte les sols c'est quoi? Ben c'est un outil qui fait rien» (citation conférence François Mulet)

Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 12607
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 4215

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Did67 » 12/03/18, 14:33

Ma serre est toujours en état.

Le tunnel, c'est autre chose : ce n'est qu'un toit pour abriter les tomates de la pluie et donc contrôler le mildiou. C'est sa seule fonction... Il est ouvert à tout vent et ne "chauffe" pas.

Les châssis, je les ai construits avant d'avoir trouvé une serre pas chère. Quelqu'un m'avait donné des doubles vitrages de récupération, suite à un chantier de rénovation.

J'ai construit les châssis (le support des vitres) et les caisses à la dimension exacte de ces vitres.

Un châssis a quelques avantages : le verre est plus efficace que le plastique ; la nuit, tu peux facilement dérouler un isolant mince par-dessus, pour remplacer les paillottes qu'on utilisait dans le temps ; le volume est moins grand, cela chauffe plus...

Tu peux facilement découvrir, et mettre les vitres de coté : pour endurcir les plants, pour profiter d'une pluie. Les miens sont lourds, vaut mieux être à deux même si j'y arrive tout juste seul !

Donc c'est plus efficace, mais doit être géré : ouvrir, fermer, recouvrir... Et arroser. Comme écrit à l'instant, je me suis payé une résistance électrique comme "garantie" anti-gelées...

Je n'ai pas encore installé mes vérins thermiques, dans l'idée de tester leur efficacité pour aérer automatiquement s'il fait trop chaud

La serre, c'est un espace de production, où je circule... Avantage : avant-hier, il pleuvait ; avec mon épouse, on a préparé nos semis bien au chaud et au sec...

Je crois que les deux ont une utilité propre !
1 x
Avatar de l’utilisateur
nico239
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1508
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 161

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar nico239 » 12/03/18, 14:48

Did67 a écrit :Un châssis a quelques avantages : le verre est plus efficace que le plastique ; la nuit, tu peux facilement dérouler un isolant mince par-dessus, pour remplacer les paillottes qu'on utilisait dans le temps ; le volume est moins grand, cela chauffe plus...

Tu peux facilement découvrir, et mettre les vitres de coté : pour endurcir les plants, pour profiter d'une pluie. Les miens sont lourds, vaut mieux être à deux même si j'y arrive tout juste seul !

Donc c'est plus efficace, mais doit être géré : ouvrir, fermer, recouvrir... Et arroser. Comme écrit à l'instant, je me suis payé une résistance électrique comme "garantie" anti-gelées...

La serre, c'est un espace de production, où je circule... Avantage : avant-hier, il pleuvait ; avec mon épouse, on a préparé nos semis bien au chaud et au sec...

Je crois que les deux ont une utilité propre !


Ok impec merci cela corrobore mes constatations : ne reste plus qu'à...
0 x
«Un outil qui ne consomme pas d'énergie et qui respecte les sols c'est quoi? Ben c'est un outil qui fait rien» (citation conférence François Mulet)
Avatar de l’utilisateur
bernard19
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 8
Inscription : 13/12/17, 19:15
Localisation : Corrèze

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar bernard19 » 12/03/18, 17:56

Messagepar Did67 » 12/03/18, 14:09
Si tu as les moyens d'abriter tes semis efficacement, je pense qu'on peut semer maintenant...

Cela dépend aussi de la technique et de la taille des "godets"... Certains repiquent d'une terrine en godets. D'autres greffent...

J'ai prévu le semis dans des godets plastique de 7x7cm puis repiquage en pleine terre, j'ai un châssis froid avec une vitre double vitrage et un double isolant mince pour les nuits plus froides, je me suis inspiré de tes vidéos.
Pour favoriser la levée il faut les mettre près d'une fenêtre et ensuite dans le châssis.
Je n'ai pas encore fait de semis, donc j'ai du mal à évaluer la durée entre semis et repiquage en pleine terre, chez nous les gelées blanches sont courantes, je suis dans un bas fond, il faut se méfier.
Mon voisin a un très beau jardin et de beaux légumes en culture traditionnelle donc pas de raison de m'inquiéter avec le potager du paresseux, pour l'instant il observe mais ne dit rien!!!
Hier j'en ai discuté avec mon autre voisin, il est dubitatif en disant que cette méthode n'est pas courante chez nous, j'espère que les légumes vont pousser!!!
Demain je fais mes semis de tomates, aubergines.....
0 x
Avatar de l’utilisateur
guibnd
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 267
Inscription : 24/07/17, 14:58
Localisation : normandie - eure
x 60

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar guibnd » 12/03/18, 18:38

bernard19 a écrit : J'ai une question concernant les semis en godets, aubergine, tomates, poivrons, est-ce le moment à la mi-mars pour mise en terre mi-mai sous un tunnel ouvert ou attendre fin mai?
Sur le paquet de graine de tomate il est écrit semer 5 semaines avant la mise en terre, ce délai me parait un peu court.


à titre indicatif, je sème tomates et compagnie fin mars et même 1ère semaine ( voire quinzaine ) d'avril pour ne pas être coincé mi - mai avec des plants qui s'étiolent si conditions météo défavorables pour repiquer au jardin.

à noter ; je sème dans une serre ( non chauffée ) dans des bacs à poissons en polystyrène avec un câble chauffant (dans le terreau de semis ), qui passe d'une caisse à l'autre par un petit trou ( 4 caisses en alignement ) . j'ai un thermostat avec une sonde pour régler la température du terreau au degré près.

sur mes bacs à poissons, je mets des rehausses que j'ai fabriqué en plexiglass quand les tomates grandissent. je ferme en haut avec un morceau de plexi la nuit et j'ouvre dans la journée.
je règle la température à 20° jour et nuit ( 17-18° si je veux ralentir la croissance selon les conditions météo dehors quand je vois que ça va pas âtre possible de repiquer mi-mai )

en 5-6 semaines, j'ai des plants de tomates bien robustes et trapus de 30 - 35 cm de haut.
ah j'oubliais, je sème dans mes caisses à poisson ( en ligne une graine tous les 2-3 cm en quinconce ) et quand les plants fonts 6-7 cm de haut environ ( quand ils commencent à se gêner ) , je repique en godets que je remets dans mes caisse de polystyrène ; j'enterre une bonne partie de la tige à chaque repiquage ( en godet et ensuite en pleine terre )
2 x
Terre à blé argileuse et fertile, gorgée d'eau en hiver, froide au printemps, croutée et fissurée l'été,
mais ça, c'était avant la Didite ...

Moindreffor
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 876
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 215

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Moindreffor » 12/03/18, 19:14

Did67 a écrit :Les citernes gelées ont tenu !

J'avais exprimé mes craintes que les citernes et les raccords n'éclatent en cas de gel... J'avais, dans un premier temps, purgé...

Et puis, courant janvier, j'ai refermé le robinet.

Et lorsqu'il s'est mis à faire froid, j'ai d'abord oublié... Et une fois que j'y ai pensé, les conduites étaient gelées...

Advienne que voudra, j'ai laissé !

Et la bonne surprise est que finalement, au dégel, cela n'a eu aucune incidence ! Les cuves sont intactes, de même que tous les raccords, vannes, etc...

Tant mieux ! Car avec le tunnel à reconstruire, j'ai déjà assez de boulot !


je te l'avais dit, les miennes gèlent tous les ans depuis 20 ans :mrgreen:
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
nicolas1965
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 4
Inscription : 07/09/17, 11:35
Localisation : nimes
x 1

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar nicolas1965 » 12/03/18, 20:26

Did67 a écrit :1) Curieux : on ne sait pas qui c'est ???

2) L'adoption de la phénoculture va encore plus vite que je le croyais !

3) "Touchon" : bon choix. C'est aussi celle que je viens de semer (j'ai fait quelques mètres dans ma serre ; pas encore dehors !).



Ce monsieur te cite régulièrement dans ses vidéos, Didier.
1 x
Avatar de l’utilisateur
Stef72
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 229
Inscription : 22/08/16, 15:43
Localisation : Sarthe
x 82

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Stef72 » 12/03/18, 20:40

aujourd'hui on a fait plein de semis en godet avec un pote, et en carré potager, tout ca sous serre bien fermé et avec des voiles de protection en plus... dans ces conditions ça chauffe déjà bien ! terre a 13 degré dans le bac potager et meme 14 lorsque qu'on ajoute un cadre avec bache plastique sur le bac potager...
0 x
mrik
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 55
Inscription : 31/07/17, 19:45
Localisation : normandie
x 6

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar mrik » 12/03/18, 21:06

Je dis que si tu as peu de place une serre peut te permettre de faire plus de semis avec des étagères et de limiter une baisse de température la nuit si tu y mets des bidons ou autres barriques d'eau. Mais un chassis à fabriquer c'est plus facile et moins cher. Et surtout il faut bien identifier ses besoins avant ! C'est pour les semis, c'est pour des plantations ...

Observation : terre normande à 5°7 (sous foin) un peu moins de 8 sous chassis mais en clayette sous chassis plus de 10 degré.

Conclusion : pour gagner encore quelques degrés la meilleure solution mettre en clayette sous chassis CQFD ? Tout le monde est d'accord ?

Je tente les semis de laitues sous chassis

Petite observation du week-end. J'ai lu que les laitues germent à + 10°alors comment se fait-il que des laitues ont levé spontanément dans un gros pot plein de terre qui traînait dehors ?
Bon d'accord à force de transvaser de la terre, du terreau, des graines... elles ont pu arriver là, d'accord.
Mais la levée spontanée en extérieur avec ces températures ?

Après utilisation de l'outil préféré du jardinier paresseux (le transat) qui a permis quelques moments de réflexion... :idea:

... le pot étant de couleur noire cela a augmenté la température de la terre contenue dans le pot et a permis cette germination.

...Je crois que je vais utiliser des pots noirs sous chassis moi !

Bons semis à tous
1 x
Avatar de l’utilisateur
Stef72
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 229
Inscription : 22/08/16, 15:43
Localisation : Sarthe
x 82

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Stef72 » 12/03/18, 21:11

mrik a écrit :...Je crois que je vais utiliser des pots noirs sous chassis moi !

Bons semis à tous


c'est exactement ce qu'on a fait aujourd'hui : pot noir et plaques de semis noires sous protection ou chassis... et sous serre ! avec des soucoupe pour garder humides certains semis...
1 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités