Retour Faire défiler Stop Mode automatique

Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutionsLe Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
olivier75
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 611
Inscription : 20/11/16, 18:23
Localisation : aube, champagne.
x 109

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar olivier75 » 08/02/18, 20:52

Bonsoir,

Un peu en retard, exemples mis en pratique de mulch lithique, pour moi plutôt paillage, je n'ai pas fait de mélange....Je ne retrouve pas de photo mieux, dans les iris, on ne vois que peu, du concassé de marbre blanc. Les deux sont des recups.
IMG_3502.JPG

olivier
0 x

olivier75
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 611
Inscription : 20/11/16, 18:23
Localisation : aube, champagne.
x 109

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar olivier75 » 08/02/18, 20:59

2016-11-02 16.49.04.jpg
0 x
Moindreffor
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 790
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 200

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Moindreffor » 09/02/18, 07:59

phil53 a écrit :Moindreffor je ne pense pas que les gaulois ont eu une alimentation uniforme, les chien peut être mais plus surement les moutons, les lapins qu'ils élevaient aussi déjà.
Les châtaignes,les glands tous les fruits et plantes sauvages comme le conopodium, une espèce de petite pomme de terre au goût de châtaigne (un peu)
Ils cultivaient aussi mais sans doute que la collecte dans la nature existait encore beaucoup

je me doutais bien que ça ferai réagir, j'ai été moi aussi surpris quand je l'ai appris, et ça m'ai resté, les moutons, oui, mais ils n'élevaient pas de lapins, ils les prélevaient dans la nature, les lapins savent se débrouiller tout seuls :mrgreen:

apparemment les Suisses en mangent encore :oops:

des amis à moi, mangeaient du renard, du hérisson, et du corbeau, et c'était encore pas si lointain que cela très courant, (début du XXè)
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
phil53
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 911
Inscription : 25/04/08, 10:26
x 83

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar phil53 » 09/02/18, 09:15

Le lapin de garenne est une des premières formes d élevage
Comme fait Didier, créer un habitat favorable pour attirer favoriser le développement d une population
0 x
Avatar de l’utilisateur
Stef72
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 228
Inscription : 22/08/16, 15:43
Localisation : Sarthe
x 82

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Stef72 » 09/02/18, 10:34

le livre de Didier bientôt disponible sur le site de la librairie permaculturelle :

https://librairie-permaculturelle.fr/
0 x

franz3008
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 4
Inscription : 10/11/17, 11:11

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar franz3008 » 09/02/18, 11:54

sicetaitsimple » 05/02/18, 18:42 à écrit: Bon, 10cm de couverture du sol à partir de son et de matière végétale fraîche faut quand même les trouver et les faire fermenter en anaérobiose, je ne sais pas exactement comment tu fais.

Maintenant, si tu les répartissais directement en couverture de sol ça donnerait quoi? Moins de boulot à coup sûr, pour un résultat qui serait peut-être équivalent?
Mon Bokashi je le fais dans des fûts(en plastique de 120 à 60l.), une couche de 5à 10cm de broyat de déchets de jardin. De mon jardin et de la déchetterie jardin donc j`en trouve à profusion. Ensuite je pulvérise dessus du EMa puis je met quelques poignées de Bokashi tout fermenté déjà dessus puis je recommence ainsi de suite couche par couche jusqu’à remplissage complet du fût . Sans oublier de tasser le tout de temps en temps puis d`arroser avec env. 20 litres d'eau. Après quoi je ferme mon fût hermétiquement et je met un gärspund (gobelet de fermentation)sur le fût. Après 4 semaines de fermentation. Je peux l'employer comme mulch dans le jardin . L'avantage du Bokashi est que les matières nutritives sont intactes,directement accessibles(pour les plantes) et conservées. Les amis du sol se mettent tout de suite au travail pour les transformer en humus. Après je les couvre soit avec du fumier de lapin faute de foin ou bien avec du compost à moitié décomposé pour éteindre les odeurs d'ensilage du Bokashi. C'est recommandé de faire cela quelques semaines avant plantation ou semis. Afin de ne pas brûler les jeunes racines. Mais je l'ai déjà utilisé pur sur le sol comme mulch auprès des choux par exemple avec de très bons résultats.
0 x
sicetaitsimple
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2048
Inscription : 31/10/16, 18:51
Localisation : Basse Normandie
x 335

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar sicetaitsimple » 09/02/18, 12:02

Pas vraiment paresseux tout ça!
0 x
Avatar de l’utilisateur
bobbysolo67
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 57
Inscription : 23/07/16, 15:29
Localisation : Alsace
x 25

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar bobbysolo67 » 09/02/18, 21:08

Je me suis plongé avec délectation dans ton livre, Didier ! Il se lit comme un roman. J'en suis persuadé : Il va faire un tabac parce qu'il conjugue savoir, pédagogie et humour. C'est-à-dire, des qualités qu'on te reconnaît depuis que nous te "fréquentons".
2 x
sicetaitsimple
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2048
Inscription : 31/10/16, 18:51
Localisation : Basse Normandie
x 335

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar sicetaitsimple » 09/02/18, 21:49

bobbysolo67 a écrit :Je me suis plongé avec délectation dans ton livre, Didier ! Il se lit comme un roman. J'en suis persuadé : Il va faire un tabac .


Et c'est sans compter avec les synergies avec le jeu proposées par Christophe!

consommation-durable/supermaculture-le-premier-jeu-cooperatif-a-la-decouverte-de-la-permaculture-t15540.html!
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 12469
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 4149

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Did67 » 09/02/18, 22:21

Stef72 a écrit :le livre de Didier bientôt disponible sur le site de la librairie permaculturelle :

https://librairie-permaculturelle.fr/


Dommage qu'il y ait une énorme "bourde" : la phénologie existe - c'est la branche de la biologie qui s'occupe des stades de développement des végétaux (dits stades phénologiques)

https://fr.wikipedia.org/wiki/Ph%C3%A9nologie

Et une erreur de français : c'est phénoménal ne prend pas de "e"
1 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 3 invités

D'autres pages qui vont certainement vous intéresser: