Retour Faire défiler Stop Mode automatique

Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutionsLe Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
Moindreffor
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 482
Inscription : 27/05/17, 22:20
x 152

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Moindreffor » 06/12/17, 23:30

Julienmos a écrit :ceci dit, vous me lâchez un peu les baskets, hein... :oops: :lol:


surtout pas, tu apportes une grande note de fraîcheur, tes questions sont celles qu'on pourrait se poser mais nous n'osons pas, alors que toi tu en as le courage
ne change surtout rien, tu fais partie de ce fil, désolé, mais si tu changes ça ne sera plus pareil, alors tu te dois, de rester toi même
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)

ibex
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 4
Inscription : 22/11/17, 09:18
x 1

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar ibex » 07/12/17, 08:04

Vous faites une super équipe, de la compétence scientifique, de la pédagogie, des questions pertinentes, vos échanges sont passionnants !
Tout ceci me permet de me coucher moins bête presque chaque soir :D *
Pour le malt bio je me sers chez Malteurs Echos, une malterie coopérative en Ardèche, j'ai une cousine qui y travaille.
Pour le houblon j'aimerais dans l'avenir tendre vers l'autosuffisance ou presque, merci pour la proposition Didier. La Coophoudal est débordée par la multitude de brasseries artisanales qui s'installent, il faut dire aussi que certaines variétés américaines à la mode sont brevetées et impossible à cultiver sauf par leurs détenteurs. Cette filière se structure mais comme tu dis c'est long à mettre en place.
J'ai vu passer des infos sur l'utilisation de crottin de cheval, ce que je fais aussi, attention aux vermifuges utilisés, certains détruisent aussi la microfaune du sol.
0 x
Avatar de l’utilisateur
stylo67
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 10
Inscription : 19/05/17, 08:48
Localisation : alsace franche comté
x 4

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar stylo67 » 07/12/17, 09:10

Bonjour à tous : un petit extrait de l'article paru dans les DNA sur la conférence de Didier à Altorf
Jardiner relax
Vendredi soir dernier, une conférence organisée par le C2A (comité d’Animation d’Altorf), avec le concours du SDEA, a permis à Didier Helmstetter de développer son concept de jardinage relax..
....................................la suite sur les DNA de ce jour
En fait, derrière une notion simpliste se cache une réflexion approfondie, car le vivant est un système complexe. Chaque potager est différent, mais l’objectif est unique : une production significative de légumes.
bonne journée dans le relax :)
2 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 11361
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 3407

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Did67 » 07/12/17, 10:50

Ah, il faut que je me procure cet article... Je ne suis pas abonné à ce quotidien.
1 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 11361
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 3407

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Did67 » 07/12/17, 10:53

Julienmos a écrit : J'aurais jamais dû me laisser emporter à poser question sur question. Mais Didier qui ne se lasse jamais de répondre, alors on s'enhardit...


Il me semble avoir écrit plus haut combien ces questions m'étaient précieuses...

Il n'y a jamais de mauvaises questions. Il n'y a que des mauvaises réponses (parfois). Telle est ma devise. Que je rabâche en conférence car la majorité des gens s'excusent en disant "j'ai une petite question...." ou "une question bête..." Etc.
2 x

Avatar de l’utilisateur
Julienmos
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 569
Inscription : 02/07/16, 22:18
Localisation : l'eau reine
x 139

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Julienmos » 07/12/17, 11:13

Did67 a écrit :
Julienmos a écrit :

Il me semble avoir écrit plus haut combien ces questions m'étaient précieuses...


ah puisque c'est comme ça, j'ai une question :cheesy:

il paraît que les sols agricoles sont souvent très dégradés.

Pourtant ils reçoivent beaucoup d'engrais, souvent organiques (fumier, lisier) ce qui favorise les bactéries, dont la population explose.

Or les bactéries sécrètent des glus.

Et les glus sont un facteur important d'aggradation du sol.

Alors pourquoi dégradation, y a quelque chose qui cloche, non ? :|

(j'espère m'être montré suffisamment naïf) :lol:
0 x
Avatar de l’utilisateur
phil12
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 128
Inscription : 05/10/09, 13:58
Localisation : Occitanie
x 18
Contact :

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar phil12 » 07/12/17, 11:34

Did67 a écrit :
Julienmos a écrit : J'aurais jamais dû me laisser emporter à poser question sur question. Mais Didier qui ne se lasse jamais de répondre, alors on s'enhardit...


Il me semble avoir écrit plus haut combien ces questions m'étaient précieuses...

Il n'y a jamais de mauvaises questions. Il n'y a que des mauvaises réponses (parfois). Telle est ma devise. Que je rabâche en conférence car la majorité des gens s'excusent en disant "j'ai une petite question...." ou "une question bête..." Etc.


Bonjour à tous ,

Une citation de l'amis Albert le plombier manqué ; < il vaut mieux poser une question et avoir l'air con une fois que de le rester toute sa vie>
2 x
Conseil en énergie durable de la construction
http://www.philippeservices.net/
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 11361
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 3407

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Did67 » 07/12/17, 11:38

Et l'ami Didier va rajouter : "Et que dire de ceux dont la vanité fait qu'ils se croient intelligents en débitant un discours abscons qui ne répond à aucune question ?"
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 11361
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 3407

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Did67 » 07/12/17, 11:47

Julienmos a écrit :Pourtant ils reçoivent beaucoup d'engrais, souvent organiques (fumier, lisier) ce qui favorise les bactéries, dont la population explose.


Du coup, avec ces histoires de rigoler un peu, je ne sais pas si tu es sérieux ou si tu te moques de moi ???

Dans l'hypothèse où la question est sérieuse, je réponds.

Les sols agricoles reçoivent peu, trop peu de substances organiques encore fraiches ou semi-décomposées (fumiers, composts) ; le niveau de matière organique des sols exploités en grande culture à environ "fondu" de moitié en 50 ans : la minéralisation des substances humiques est alors bien plus importantes que les apports de substances pouvant contribuer à l'humification - substances à base de fibres, cellulose ou lignine. On est en train de "cramer" les "vieilles graisses" (les glus) laissées par nos grand-parents.

Le lisier ne contribue quasiment pas à l'humification. C'est une sorte d'engrais organique, qui va surtout se minéraliser.

Les quantités de fumier se font rares. On passe de plus en plus souvent par le lisier, éventuellement la méthanisation, pour n'épandre qu'une "bouillie" qui n'est qu'un engrais organique. Celui-ci nourrit bien quelques bactéries bine spécifiques : des chimiotrophes, qui transforment urée en ammonium, puis ammonium en nitrates. Celles-là, évidemment, ne produisent pas de glus ! Comme l'a justement écrit le journaliste des DNA, un sol vivant est très compliqué. Les bactéries à glus sont celles qui s'attaquent à la matière organique fraiche (généralement appelées "cellulolytiques").
1 x
sicetaitsimple
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1875
Inscription : 31/10/16, 18:51
Localisation : Basse Normandie
x 306

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar sicetaitsimple » 07/12/17, 12:04

Un complément à la réponse de Didier: dans beaucoup de régions il n'y a quasiment plus d'élevage.

C'est particulièrement frappant quand je voyage entre mes deux lieux d'habitation, Région parisienne et Basse Normandie.

Au début, en sortant de la RP urbaine, quasiment aucun andain de fumier au bord des champs (c'est pourtant la saison). Puis on commence à en voir, et en arrivant tous les champs ou presque sont pourvus.

Et au retour, je croise des multitudes de camions de paille exportée des champs de céréales "parisiens" pour faire de la litière dans les étables normandes ou bretonnes, litière qui deviendra du fumier qui ne sera pas "réexporté" vers la RP.

Pas étonnant que les sols des grandes plaines parisiennes s’appauvrissent.
1 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : bobbysolo67 et 4 invités

Recherches populaires