Retour Faire défiler Stop Mode automatique

Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutionsLe Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
Moindreffor
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 484
Inscription : 27/05/17, 22:20
x 152

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Moindreffor » 04/12/17, 19:59

sicetaitsimple a écrit :
Julienmos a écrit :je me demande si j'ai pas fait une connerie de mettre au moins 20 cm de (faux) BRF sous les framboisiers... le sol là-dessous va mettre une éternité à se réchauffer au printemps prochain... non ? :|


En fait la question que je me pose c'est pourquoi tu mets une telle quantité de "faux BRF", donc du bois? Tu n'as pas moyen d'en "saupoudrer" une partie à d'autres endroits?

aux pieds des framboisiers, une bonne couche en une fois, pour stopper les adventices et ne pas y revenir de la saison, c'est un peu ça la démarche je suppose, en fait c'est ce que moi je ferai

et si besoin d'apporter un peu d'azote, de la tonte de gazon par dessus, pourquoi mettre une couche faible qu'il faudrait recharger?
1 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)

sicetaitsimple
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1887
Inscription : 31/10/16, 18:51
Localisation : Basse Normandie
x 312

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar sicetaitsimple » 04/12/17, 20:45

Moindreffor a écrit :aux pieds des framboisiers, une bonne couche en une fois, pour stopper les adventices et ne pas y revenir de la saison, c'est un peu ça la démarche je suppose, en fait c'est ce que moi je ferai

et si besoin d'apporter un peu d'azote, de la tonte de gazon par dessus, pourquoi mettre une couche faible qu'il faudrait recharger?


Merci de ta réponse, mais ma question s'adressait avant tout à Julienmos, qui exprimait quelques doutes quand au réchauffement de son sol couvert de 20cm de faux BRF, donc du bois peut-être fragmenté mais pas raméal..
On peut y rajouter le risque de faim d'azote, d'ailleurs un peu lié, ainsi que la difficulté des précipitations à passer au travers d'une couche de 20cm de bois broyé, alors que le framboisier est gourmand en eau.

Je pense qu'il ne faut pas réduire la phénoculture ou plus généralement les paillis assez massifs à un objectif de lutte contre les adventices , si c'est la culture principale qui risque d'en souffrir on a tout faux!
0 x
Moindreffor
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 484
Inscription : 27/05/17, 22:20
x 152

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Moindreffor » 04/12/17, 21:07

sicetaitsimple a écrit :Je pense qu'il ne faut pas réduire la phénoculture ou plus généralement les paillis assez massifs à un objectif de lutte contre les adventices , si c'est la culture principale qui risque d'en souffrir on a tout faux!


une bonne couche de BRF ou de faux BRF, j'ai testé, placé en hiver ça ne va pas empêcher la recharge en eau, mais ça protégera des évaporations de l'été, ça va stopper les adventices, et s'il y a risque de faim d'azote on peut effectivement mettre des tontes de gazons, après le framboisier est gourmand en eau, ok, un arrosage à l'arrosoir permettra une bonne recharge quand ça sera nécessaire

je pense qu'il ne faut pas s'inquiéter de l'épaisseur de la couche de bois, pour les framboisiers, on est sur de l'arbuste pas sur un légume, donc pas les mêmes besoins comme le dit Didier
système racinaire bien plus volumineux car le framboisier drageonne énormément, les miens viennent de chez le voisins, et surtout un système foliaire qui se développe massivement au printemps

il ne faut pas confondre un apport en couche mince sur une planche de culture pour améliorer la structure du sol et une couche épaisse pour pailler au pied d'arbustes fruitiers type bordure de forêt, pas les mêmes buts donc pas les mêmes quantités
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
sicetaitsimple
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1887
Inscription : 31/10/16, 18:51
Localisation : Basse Normandie
x 312

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar sicetaitsimple » 04/12/17, 21:53

Moindreffor a écrit :
sicetaitsimple a écrit :Je pense qu'il ne faut pas réduire la phénoculture ou plus généralement les paillis assez massifs à un objectif de lutte contre les adventices , si c'est la culture principale qui risque d'en souffrir on a tout faux!


une bonne couche de BRF ou de faux BRF, j'ai testé,


Tu me permettras de remarquer que tu as testé depuis très peu de temps ( apport de ce faux BRF vers l'été?), reste à valider dans la durée.

Mais tant mieux si ça marche sans effet secondaire, c'est bien l'objet de partager sur nos expériences.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 11384
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 3425

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Did67 » 04/12/17, 22:08

Je pense que les ligneux, "issus" des forêts, sont habitués à "fonctionner" correctement dans un système très pauvre, très ligneux, dominé par les champignons. Ils absorbent une partie de leur azote sous forme d'ions ammonium... La forêt est un système basé sur l'accumulation de dérivés carbonés (issus du CO²) dans un sol très pauvre en autres éléments...

Ils ne fonctionnent donc pas du tout comme les légumes, qui marchent aux nitrates et sont sensibles à la faim d'azote, qui est surtout une "faim de nitrates" (liée soit à un matériau trop pauvre, soit à un blocage de la nitrification dans un sol trop froid, ou trop tassé ou trop humide).
1 x

Avatar de l’utilisateur
Julienmos
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 572
Inscription : 02/07/16, 22:18
Localisation : l'eau reine
x 140

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Julienmos » 04/12/17, 22:17

j'ai même plus besoin de répondre aux questions qu'on me pose, d'autres s'en chargent (merci Moindreffor) et le font bien mieux que je ne le pourrais ! :)

c'est effectivement surtout dans le but de "recouvrir" un peu ces maudites herbes (graminées) qui sur mon sol sont sacrément vivaces et coriaces et rapides à pousser, et avec des touffes drôlement difficiles (voire impossible) à arracher dès qu'on a le dos tourné ! :lol:
c'est pourquoi il m'a fallu une bonne grosse couche, ça paraît plus "propre" maintenant, mais pas d'illusion, au printemps l'herbe va percer tout ça sans problème !

j'ai donc plus à m'inquiéter d'une éventuelle faim d'azote (et même si cela était, tant pis, j' y survivrai) :D

réchauffement: voir l'explication de Didier.

Mais si nécessaire, j'y mets le feu, ça résoudra le problème et de l'épaisseur et du réchauffement :cheesy:
0 x
sicetaitsimple
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1887
Inscription : 31/10/16, 18:51
Localisation : Basse Normandie
x 312

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar sicetaitsimple » 04/12/17, 22:28

Julienmos a écrit :j'ai même plus besoin de répondre aux questions qu'on me pose, d'autres s'en chargent (merci Moindreffor) et le font bien mieux que je ne le pourrais ! :)


Donc y'a pas de souci et pas de question, si l'objectif N°1 c'est de lutter contre les adventives, tu as certainement choisi la meilleure méthode concernant un paillis!
0 x
Avatar de l’utilisateur
Mixieer56
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 355
Inscription : 10/10/16, 09:00
Localisation : Ambon 56
x 83
Contact :

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Mixieer56 » 05/12/17, 09:03

Bonjour,
Puisque le père Noël va bientôt passer par la cheminée, il est temps de la nettoyer et d'enlever les cendres.
Question :
- avant de les répandre sur le foin, est-il préférable de les tamiser ?
Merci
0 x
" Mets le désordre dans ton jardin et de l'ordre dans tes idées !" Didier Helmstetter
sicetaitsimple
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1887
Inscription : 31/10/16, 18:51
Localisation : Basse Normandie
x 312

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar sicetaitsimple » 05/12/17, 11:20

Mixieer56 a écrit :- avant de les répandre sur le foin, est-il préférable de les tamiser ?


Personnellement j'ai un "tamisage intégré", car utilisant un poêle à bûches, ne tombent dans le cendrier à travers la grille que de la cendre pulvérulente et quelques "grains" d’imbrûlés.

Ceci dit je ne pense pas qu'en avoir un peu plus ( d’imbrûlés) comme dans des cendres de cheminée soit vraiment dommageable pour le jardin. Certains (rarement chez nous) intègrent bien du biochar.
1 x
Avatar de l’utilisateur
Mixieer56
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 355
Inscription : 10/10/16, 09:00
Localisation : Ambon 56
x 83
Contact :

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Mixieer56 » 05/12/17, 11:30

sicetaitsimple a écrit :
Mixieer56 a écrit :- avant de les répandre sur le foin, est-il préférable de les tamiser ?


Personnellement j'ai un "tamisage intégré", car utilisant un poêle à bûches, ne tombent dans le cendrier à travers la grille que de la cendre pulvérulente et quelques "grains" d’imbrûlés.

Ceci dit je ne pense pas qu'en avoir un peu plus ( d’imbrûlés) comme dans des cendres de cheminée soit vraiment dommageable pour le jardin. Certains (rarement chez nous) intègrent bien du biochar.


Merci sicetaitsimple, en revanche biochar?
0 x
" Mets le désordre dans ton jardin et de l'ordre dans tes idées !" Didier Helmstetter


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités

Recherches populaires