Retour Faire défiler Stop Mode automatique

Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutionsLe Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 11364
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 3408

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Did67 » 13/11/17, 13:54

olivier75 a écrit :
réparé une fois, enfin plutôt les pièces d’usure et démontage pour l’affuter. Merci à bosch de vendre en direct toutes les pièces. Il a beaucoup tourné, de quoi user la contreplaque.



Oui, c'est ça. C'est "étudié pour" (être remplacé). C'est la condition pour une bonne coupe... D'abord, régler. Et une fois qu'on arrive au bout, remplacer. C'est comme les pneus sur une voiture.
1 x

Moindreffor
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 482
Inscription : 27/05/17, 22:20
x 152

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Moindreffor » 13/11/17, 14:42

salut
question culture
mes laitues rouges grenobloises sont sous châssis ce qui leur permet de résister au froid, elles tournent, mais vont-elles encore vraiment pousser en cette période fraîche et aux journées courtes?

car sinon, je ne vais pas tenter le diable, et je vais les manger petites, plutôt que attendre, attendre, attendre et PAF grosse gelée et plus rien :mrgreen:
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 11364
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 3408

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Did67 » 13/11/17, 15:23

C'est pareil chez moi. Je n'ai même pas encore ressorti les vitres de mes châssis.

Et je ne sais pas ! C'est la première fois que j'en cultive.

Il y a ceci, trouvé sur un site :

J'effectue un semis en ligne début octobre en pleine terre, bien fine. Le but est d'avoir très rapidement une récolte de batavia début avril. J'éclaircie* mes routes pour favoriser le bon développement. Une légère protection au moment du gel (Elle est hyper résitante au froid). Je repique au moment de l'éclaircissement le surplus des jeunes pousses enlevées à un autre endroit, cela double ma production de rouge grenobloise.

Elle est citée ici par Gerbeaud (c'est un site "solide", pas un raconteur d'histoires), comme salade d'hiver :

http://www.gerbeaud.com/jardin/fiches/s ... -hiver.php

A mon avis : elle grossira encore plus ou moins, en fonction des conditions. Sinon, elle le fera au printemps, avant de monter sans doute assez vite en graines. Sauf les épisodes à - 10° C ou moins, je pense qu'elle s'en sortira. En couvrant alors (vitrages ou feuilles mortes), elle devrait s'en sortir.

C'est comme cela que je vais procéder.
2 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 11364
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 3408

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Did67 » 13/11/17, 16:28

Consommation de pesticides en France : l'histoire de la paille et de la poutre...

Pour les besoins d'un petit coup de griffe comme je les aime, pour mes futurs lecteurs, j'ai creusé les statistiques sur la consommation de pesticides en France.

Et j'ai rajouté cette "note de bas de page" :

"L'agriculture française (hors viticulture) utilise environ 53 000 t de pesticides sur environ 31 millions d'ha. Les jardiniers français en utilisent 8 000 tonnes sur environ 1 million d'ha. Soit 4,7 fois plus ! (données 2014)."

Je ne défends pas les excès de l'agriculture conventionnelle. Mais il y a des vérités qu'il faut agiter sous le nez des français si prompt à critiquer... leurs voisins !
5 x
Moindreffor
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 482
Inscription : 27/05/17, 22:20
x 152

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Moindreffor » 13/11/17, 17:49

Did67 a écrit :C'est pareil chez moi. Je n'ai même pas encore ressorti les vitres de mes châssis.

Et je ne sais pas ! C'est la première fois que j'en cultive.

Il y a ceci, trouvé sur un site :

J'effectue un semis en ligne début octobre en pleine terre, bien fine. Le but est d'avoir très rapidement une récolte de batavia début avril. J'éclaircie* mes routes pour favoriser le bon développement. Une légère protection au moment du gel (Elle est hyper résitante au froid). Je repique au moment de l'éclaircissement le surplus des jeunes pousses enlevées à un autre endroit, cela double ma production de rouge grenobloise.

Elle est citée ici par Gerbeaud (c'est un site "solide", pas un raconteur d'histoires), comme salade d'hiver :

http://www.gerbeaud.com/jardin/fiches/s ... -hiver.php

A mon avis : elle grossira encore plus ou moins, en fonction des conditions. Sinon, elle le fera au printemps, avant de monter sans doute assez vite en graines. Sauf les épisodes à - 10° C ou moins, je pense qu'elle s'en sortira. En couvrant alors (vitrages ou feuilles mortes), elle devrait s'en sortir.

C'est comme cela que je vais procéder.


merci, je vais donc, la laisser tranquille en vérifiant de temps en temps des fois qu'une pomme soit suffisamment bien formée pour être mangée, du coup j'ai eu aussi des infos sur mes chicorées "pain de sucre" qui elles aussi semées tardivement ont eu un coup d'arrêt avec le mauvais mois de septembre, donc on va attendre ce petit monde, le printemps risque d'être garni en salade :mrgreen:
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)

Moindreffor
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 482
Inscription : 27/05/17, 22:20
x 152

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Moindreffor » 13/11/17, 17:56

Did67 a écrit :Consommation de pesticides en France : l'histoire de la paille et de la poutre...

Pour les besoins d'un petit coup de griffe comme je les aime, pour mes futurs lecteurs, j'ai creusé les statistiques sur la consommation de pesticides en France.

Et j'ai rajouté cette "note de bas de page" :

"L'agriculture française (hors viticulture) utilise environ 53 000 t de pesticides sur environ 31 millions d'ha. Les jardiniers français en utilisent 8 000 tonnes sur environ 1 million d'ha. Soit 4,7 fois plus ! (données 2014)."

Je ne défends pas les excès de l'agriculture conventionnelle. Mais il y a des vérités qu'il faut agiter sous le nez des français si prompt à critiquer... leurs voisins !

pour défendre nos jardiniers conventionnels, on dira qu'ils ont tous planté un ou deux pieds de vignes et que du coup, ta remarque tombe à l'eau car pour l'agriculture tu as retiré la viticulture :evil:
tu as tout à fait raison, on a toujours vite fait de rejeter sa faute sur le voisin, c'est si pratique, et ainsi on a toujours la bonne raison de mettre ceci ou cela, et puis on en met si peu par rapport aux agriculteurs...
donc vive la phénoculture, où on vous explique pourquoi il ne faut rien mettre (ou juste ce qui ne nuit pas à la vie du sol, si besoin) et comment faire autrement :mrgreen:
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
Moindreffor
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 482
Inscription : 27/05/17, 22:20
x 152

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Moindreffor » 13/11/17, 17:59

Moindreffor a écrit :
Did67 a écrit :C'est pareil chez moi. Je n'ai même pas encore ressorti les vitres de mes châssis.

Et je ne sais pas ! C'est la première fois que j'en cultive.

Il y a ceci, trouvé sur un site :

J'effectue un semis en ligne début octobre en pleine terre, bien fine. Le but est d'avoir très rapidement une récolte de batavia début avril. J'éclaircie* mes routes pour favoriser le bon développement. Une légère protection au moment du gel (Elle est hyper résitante au froid). Je repique au moment de l'éclaircissement le surplus des jeunes pousses enlevées à un autre endroit, cela double ma production de rouge grenobloise.

Elle est citée ici par Gerbeaud (c'est un site "solide", pas un raconteur d'histoires), comme salade d'hiver :

http://www.gerbeaud.com/jardin/fiches/s ... -hiver.php

A mon avis : elle grossira encore plus ou moins, en fonction des conditions. Sinon, elle le fera au printemps, avant de monter sans doute assez vite en graines. Sauf les épisodes à - 10° C ou moins, je pense qu'elle s'en sortira. En couvrant alors (vitrages ou feuilles mortes), elle devrait s'en sortir.

C'est comme cela que je vais procéder.


merci, je vais donc, la laisser tranquille en vérifiant de temps en temps des fois qu'une pomme soit suffisamment bien formée pour être mangée, du coup j'ai eu aussi des infos sur mes chicorées "pain de sucre" qui elles aussi semées tardivement ont eu un coup d'arrêt avec le mauvais mois de septembre, donc on va attendre ce petit monde, le printemps risque d'être garni en salade :mrgreen:


je regrette une chose ne pas pouvoir en laisser sans aucune protection juste pour voir, si elles résistent vraiment au froid, donc à noter dans le carnet pour essayer en 2018
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
Avatar de l’utilisateur
Julienmos
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 569
Inscription : 02/07/16, 22:18
Localisation : l'eau reine
x 139

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Julienmos » 13/11/17, 18:29

question salades, mon potager est encore bien vert... scaroles, pains de sucre et autres trucs italiens dont j'ai oublié le nom... mais aussi des mâches (non pas semées, bien trop paresseux pour ça ! mais achetées en mini-mottes et repiquées) qui sont bien développées, voir photo... je crois vraiment que la phénoculture y est pour quelque chose !
Pièces jointes
mâches au jardin le 13 nov 17.jpg
mâches au jardin le 13 nov 17.jpg (117.5 Kio) Consulté 158 fois
1 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 11364
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 3408

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Did67 » 13/11/17, 19:20

Oh la vache ! Là, je suis battu !!!

Phénoculture, mais le sol est nu : tu as dégagé avant de planter ???

Enfin, cela vaut combien le plant acheté ?
1 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 11364
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 3408

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Did67 » 13/11/17, 19:28

A propos de phénoculture, mâche et autres plantes d'automne...

J'ai enfin réalisé que la phénoculture donne des résultats plus spectaculaires en automne et que cela est logique : le sol reste chaud (sept/oct), il redevient humide, les vers se remettent en activité (on voit les turricules), les bactéries aussi, même si cela ne se voit pas - la nitrification est alors au top. Les légumes sont verts, resplendissants...

Tout ça est logique.

Du coup, je révise une position erronée que j'ai défendue à propos des engrais verts : il convient de s'assurer, sur les parcelles non exploitées, que le sol est couvert de plantes - qu'il s'agisse d'adventices venues spontanément, de légumes qui restent (voir des "trognons" laissés en place, avec les premières feuilles), ou d'engrais verts qu'on a semé... Tout ça, d'un point de vue botanique, ce sont des "plantes" (donc des autotrophes photosynthétiques), qui absorbent les nitrates, qui entretiennent la rhizosphère et les mycorhizes... Bref, ce qui est important, c'est qu'il y a des végétaux chlorphylliens, peu importe d'où ils viennent et comment on les appelle !
3 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités

Recherches populaires