Retour Faire défiler Stop Mode automatique

Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutionsLe Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 11369
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 3418

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Did67 » 10/10/17, 11:04

bobbysolo67 a écrit :Je vais éventuellement me faire "fusiller" mais je propose le lien suivant - que je trouve intéressant - aux forumeurs germanophones (car il doit y en avoir) :wink:

Site d'un "phénoculteur" allemand


Pourquoi voudrais-tu qu'on fusille ??? On serait devenu sectaire ici ???? Ou aurions-nous rallier tel mouvement religieux qui adore cette pratique en particulier dans les lieux de loisirs (stades, salles de concert) ???

Je vais lire dès que j'ai le temps.

Dans le site que tu mentionnes, le foin est cependant présenté comme un "dépannage". C'est, de mon point de vue, une erreur "agronomique".

"Im Gegensatz zu den beiden anderen Beiträgen habe ich dieses Mal kein Laub (noch zu früh) sondern frisch geliefertes Heu als Killer engagiert."

En clair :"

"Contrairement aux deux autres articles, je n'ai cette fois-ci pas utilisé des feuilles mortes (c'était trop tôt), mais du foin fraichement livré comme "tueur" [d'adventices]"


PS : J'ai moi-même valorisé des feuilles mortes, y compris de noyer. Je viens de le recommander à ma fille, en plein Fontenay-sous-Bois (Paris), qui vient de récupérer une petite maisonnette avec un tout petit jardin en friche. Matériau cellulosique (et un peu lignifié même - nervures), le C/N est trop élevé ; je lui ai recommandé de mettre un peu d'engrais azotés au printemps pour compenser la faim d'azote. Sur les framboisiers que j'avais planté dans mes bandes de feuilles mortes, j'ai mis du foin dès le printemps, pour militer l'effet dépressif. Mais bien entendu, les feuilles mortes, "ça marche" (aussi) ! Notamment comme "killer". Encore faut-il essayer de voir les 5 ou 6 fonctions que joue une couverture de matière organique. Dont "nourrir" les organismes vivants, nourrir les légumes par minéralisation... Sur fruits rouges, habitués à un milieu pauvre (en azote) - sol de forêts et déchets ligneux (branches mortes, feuilles mortes) -, cela peut même être vu comme un "plus", même si la production va dépendre de la fertilité minérale... qui ne viendra pas des feuilles mortes.
1 x

Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 11369
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 3418

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Did67 » 10/10/17, 12:16

paysan.bio a écrit :

quand on parle de phénoculture élaborée, pyramide, bokaschi, purin d'orties anaérobie, ce sont des aides pour obtenir de bons résultats sur la première année de culture.



Nous sommes d'accord sur le fait que nous avons tous des conditions propres, tout particulièrement en ce qui concerne le sol, le climat (et donc la météo de l'année en question - je n'ai pas eu une année pareille depuis que j'ai commencé !) et l'exposition. Notamment.

Chez moi, aucun souci la première année, même si je dois planter dans un sol "béton" à grand coup de "poignards" (j'utilise le transplantoir - la toute petite pelle pour planter - comme un poignard ; je fais un trou de la taille des godets et je plante...).

Donc je ne comprends pas pourquoi chez toi, cela ne marche pas. Il y a peut-être des raisons objectives. Mais je ne les comprends pas.

Et j'en ai déduit que tu préférais "soigner" les choses, les processus... D'où le fait que je pensais que tu étais un "phénoculteur méticuleux" (ce qui n'est pas une critique) comparé à moi, qui préfère ne rien faire pourvu que les résultats soient corrects, bons ou très bons...
1 x
Avatar de l’utilisateur
phil12
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 129
Inscription : 05/10/09, 13:58
Localisation : Occitanie
x 18
Contact :

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar phil12 » 10/10/17, 12:18

Bonjour tout le monde ,

Une question pour certains aussi sotte que grenue , si ( quand j'ai besoin d'arroser ) j'utilise le mode feignant à l'ancienne du tourniquet ou arroseur ou sprinkler comme Did (je ne connais pas la définition technologique de l'objet , un peu comme ma femme qui flitoxe quand elle utilise une bombe insecticide :-) )
Cela pose t'il un problème ou des problèmes, taches, moisissures , oïdium ....( je ne parle pas de tomates mais de haricots , cucurbitacées ,salades par exemple en créant des carrés dédiés a ce mode d'arrosage ?

- bien sûr avec la variante eau > chlorée
- et sans chlore

Arrosage bien sûr effectué aux bonnes heures .

Car c'est peut être moins fastidieux qu'installer et déplacer les goutte à goutte .

Feu à volonté ( déjà que je suis cette année plutôt pailleux je continue mes provocations ! )
0 x
Conseil en énergie durable de la construction
http://www.philippeservices.net/
Avatar de l’utilisateur
Lolounette
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 254
Inscription : 29/06/17, 12:17
Localisation : Puy-de-Dôme, 350m d’alt.
x 71
Contact :

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Lolounette » 10/10/17, 13:36

le fait que la démarche scientifique et raisonnée de Did et que celle très empirique (et non moins raisonnée) de Paysan.Bio semblent toutes 2 au final converger vers une technique de culture commune (à quelques détails près) est à mon sens très édifiant :wink:


en ce qui concerne l’aggradation d’un sol très argileux (glaise pure, ancienne fabrique de briques a 200m) mon expérience personnelle prouve que le mulchage de feuilles mortes même très épais ne donne pas grand chose même après plusieurs années.

Le BRF en surface ne fait pas bien mieux : il met plus de 5 ans a commencer a se désagréger et reste en surface sans vraiment s’integrer...

J’ai l’impression que dans mon cas la glaise était tellement épaise, compacte et asphyxiante que les vers étaient dans l’incapacité de faire leur travail de labour. La décomposition des feuilles ou autre se faisait bien en surface mais uniquement par les micro organismes et autres petits decomposeurs. La Matière organique restait donc en surface sans jamais être incorporée par les vers de terre: tout comme dans la foret tout autour denla maison...

j’ai essayé des buttes surélevées sans bien plus de succès car les campagnols ont vite repérée cette unique surface de terre meuble et pourvue de légumes sur le terrain: j’ai donc fini par leur abandonner le territoire...
Dernière édition par Lolounette le 10/10/17, 13:48, édité 3 fois.
0 x
paysan.bio
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 333
Inscription : 07/03/17, 08:50
x 194

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar paysan.bio » 10/10/17, 13:41

Did67 a écrit :
paysan.bio a écrit :

quand on parle de phénoculture élaborée, pyramide, bokaschi, purin d'orties anaérobie, ce sont des aides pour obtenir de bons résultats sur la première année de culture.



Nous sommes d'accord sur le fait que nous avons tous des conditions propres, tout particulièrement en ce qui concerne le sol, le climat (et donc la météo de l'année en question - je n'ai pas eu une année pareille depuis que j'ai commencé !) et l'exposition. Notamment.

Chez moi, aucun souci la première année, même si je dois planter dans un sol "béton" à grand coup de "poignards" (j'utilise le transplantoir - la toute petite pelle pour planter - comme un poignard ; je fais un trou de la taille des godets et je plante...).

Donc je ne comprends pas pourquoi chez toi, cela ne marche pas. Il y a peut-être des raisons objectives. Mais je ne les comprends pas.

Et j'en ai déduit que tu préférais "soigner" les choses, les processus... D'où le fait que je pensais que tu étais un "phénoculteur méticuleux" (ce qui n'est pas une critique) comparé à moi, qui préfère ne rien faire pourvu que les résultats soient corrects, bons ou très bons...


ce qui pose un problème ,c'est la grande différence entre la première année et les suivantes.

je n'ai pas cherché plus que ça à comprendre, j'ai plutôt essayé de trouver des solutions.

je mettrai des photos sur la différence entre des choux kale provenant du même semis mais plantés dans des parcelles anciennes et des nouvelles.
c'est incroyable la différence.
0 x

paysan.bio
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 333
Inscription : 07/03/17, 08:50
x 194

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar paysan.bio » 10/10/17, 13:49

pour l'arrosage par aspersion,
ce n'est pas impossible.
il faut juste le faire tourner bien plus longtemps qu'en terre nue.
à la fin de l'arrosage, soulever le foin et vérifier que l'eau est bien descendue à plus de 10 cm de profondeur.

j'ai déjà vu des pluies de 15 mm en été qui n'ont jamais réussi à traverser le foin pour atteindre la terre .
2 x
Avatar de l’utilisateur
bobbysolo67
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 55
Inscription : 23/07/16, 15:29
Localisation : Alsace
x 23

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar bobbysolo67 » 10/10/17, 15:18

Did67 a écrit :
bobbysolo67 a écrit :Je vais éventuellement me faire "fusiller" mais je propose le lien suivant - que je trouve intéressant - aux forumeurs germanophones (car il doit y en avoir) :wink:

Site d'un "phénoculteur" allemand


Pourquoi voudrais-tu qu'on fusille ??? On serait devenu sectaire ici ???? Ou aurions-nous rallier tel mouvement religieux qui adore cette pratique en particulier dans les lieux de loisirs (stades, salles de concert) ???

Je vais lire dès que j'ai le temps.

Dans le site que tu mentionnes, le foin est cependant présenté comme un "dépannage".


J'ai juste voulu être un peu taquin... En fait, il propose le foin en premier comme matériau pour mulcher. Je pense qu'il est intéressant de faire un tour complet sur le site.
0 x
sicetaitsimple
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1877
Inscription : 31/10/16, 18:51
Localisation : Basse Normandie
x 310

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar sicetaitsimple » 10/10/17, 19:18

paysan.bio a écrit :pour l'arrosage par aspersion,
ce n'est pas impossible.
il faut juste le faire tourner bien plus longtemps qu'en terre nue.
à la fin de l'arrosage, soulever le foin et vérifier que l'eau est bien descendue à plus de 10 cm de profondeur.

j'ai déjà vu des pluies de 15 mm en été qui n'ont jamais réussi à traverser le foin pour atteindre la terre .


C'est effectivement un des inconvénients de la couverture épaisse en été, les "petites pluies" n'ont quasiment aucun effet car elles sont captées par le foin. Je pense que le goutte à goutte est préférable, voire l'arrosage "au goulot" (arrosoir ou tuyau) si ta surface n'est pas trop grande.
0 x
sicetaitsimple
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1877
Inscription : 31/10/16, 18:51
Localisation : Basse Normandie
x 310

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar sicetaitsimple » 10/10/17, 19:37

nico239 a écrit :
sicetaitsimple a écrit :
Tu as raison, ma foi j'avoue que je ne sais pas quoi penser....

Je vais au moins attendre 3 ans d'ici là j'aurai le temps de constater les améliorations ou pas.



C'est bien entendu toi qui vois, si tu as la patience d'attendre 3 ans (sans garantie) pourquoi pas. Je suggérais juste d'au moins essayer rapidement une technique différente sur quelques dizaines de m2, sans garantie non plus.
0 x
paysan.bio
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 333
Inscription : 07/03/17, 08:50
x 194

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar paysan.bio » 10/10/17, 19:56

Lolounette a écrit :le fait que la démarche scientifique et raisonnée de Did et que celle très empirique (et non moins raisonnée) de Paysan.Bio semblent toutes 2 au final converger vers une technique de culture commune (à quelques détails près) est à mon sens très édifiant :wink:


en ce qui concerne l’aggradation d’un sol très argileux (glaise pure, ancienne fabrique de briques a 200m) mon expérience personnelle prouve que le mulchage de feuilles mortes même très épais ne donne pas grand chose même après plusieurs années.

Le BRF en surface ne fait pas bien mieux : il met plus de 5 ans a commencer a se désagréger et reste en surface sans vraiment s’integrer...

J’ai l’impression que dans mon cas la glaise était tellement épaise, compacte et asphyxiante que les vers étaient dans l’incapacité de faire leur travail de labour. La décomposition des feuilles ou autre se faisait bien en surface mais uniquement par les micro organismes et autres petits decomposeurs. La Matière organique restait donc en surface sans jamais être incorporée par les vers de terre: tout comme dans la foret tout autour denla maison...

j’ai essayé des buttes surélevées sans bien plus de succès car les campagnols ont vite repérée cette unique surface de terre meuble et pourvue de légumes sur le terrain: j’ai donc fini par leur abandonner le territoire...


mon terrain actuel, c'est de la terre à pisé.
c'est déjà pas mal argileux.
mais c'est vrai que dans un cas de terre encore plus argileuse on a opté pour une autre stratégie :
on a creusé des grands trous d'environ 15 litres.
pour vérifier la taille , on a mis un seau de maçon à l'intérieur du trou.
quand il entrait en entier c'était bon.
puis on a rempli le trou comme une lazagne:
1/3 de foin
puis
1/3 d'herbe verte
puis
1/3 de terreau

on a planté 1 plant par trou.

du coup on a profité de la chaleur due à l'échauffement de la matière verte.

puis durant l'été on n'a pas eu beaucoup besoin d'arroser.

à part 1 ou 2 plants, les campagnols nous ont laissé tranquilles

c'est beaucoup de boulot mais ça a marché.

je ne sais pas si c'est reproductible partout
1 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot] et 3 invités

Recherches populaires