Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutionsLe Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
gek
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 84
Inscription : 19/11/16, 09:40
Localisation : Holtzheim (67810)
x 23

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar gek » 22/09/17, 08:11

Did67 a écrit :Par exemple, en France, la permaculture est souvent associée aux buttes, alors que selon quelqu'un ayant lu Mollison, celui-ci n'en parle pas (je n'ai pas lu). Et cela en France seulement.


Il cite les buttes comme un exemple d'aménagement qui peut avoir un intérêt dans certaines situations (sol très peu profond ou hydromorphe). Pareil pour la spirale des aromatiques, après c'est bien les youtubeurs Francophones qui retiennent et interprètent comme ils veulent.

Je pense que negentrope a raison sur l'origine de la "mode" des buttes en France, la video d'Hazelip a inspiré beaucoup de gens car elle était sur youtube depuis longtemps.

Il y a aussi Sepp Holtzer (aussi un vieux de youtube) qui a popularisé cette pratique (avec le bois enterré dans son cas).

Pour les anglophones, les "sources" video étaient plus variées depuis plus longtemps donc tout le monde ne s'est pas engouffré dans le système des buttes.

Le retour du soleil fait du bien au jardin, il y aura encore quelques récoltes de légumes d'été finalement...
0 x

Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 16038
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 6454

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Did67 » 22/09/17, 09:24

gek a écrit :
Il cite les buttes comme un exemple d'aménagement qui peut avoir un intérêt dans certaines situations (sol très peu profond ou hydromorphe). Pareil pour la spirale des aromatiques, après c'est bien les youtubeurs Francophones qui retiennent et interprètent comme ils veulent.

Je pense que negentrope a raison sur l'origine de la "mode" des buttes en France, la video d'Hazelip a inspiré beaucoup de gens car elle était sur youtube depuis longtemps.

Il y a aussi Sepp Holtzer (aussi un vieux de youtube) qui a popularisé cette pratique (avec le bois enterré dans son cas).



Sans avoir lu Mollison, je dis la même chose : "peut avoir un intérêt dans certaines situations (sol très peu profond ou hydromorphe)". C'est ce que j'appelle un "cas particulier".

Je partage ton avis sur Hazelip, qui est, en France, à l'origine de ce que j'appelle une "mode" de la permaculture sur buttes. Une conception particulière, française, de la permaculture. Qui, pour moi, n'est pas agronomiquement fondée (dans le cas général).

Pour info, Sepp Holzer creuse ses "buttes" (c'est très précisément un aménagement d'un versant de montagne selon des techniques - habituelles en lutte anti-érosion - de construction de terrassettes) à la pelleteuse ! Très franchement, je ne me vois pas critiquer les agriculteurs et le labour et recommander ça. Même si là encore, en forte pente, l'aménagement de terrasses peut se justifier. Les huguenots n'auraient pas survécu dans les hautes vallées de l'Ardèche et des Cévennes sans !

Bon, je vais laisser la permaculture. Laisser les permaculteurs permaculturer comme ils veulent. Comme je l'ai écrit ailleurs, ce n'est pas mon sujet. Et je ne fais pas "contre". Je fais comme je fais en fonction de ce que je comprends du fonctionnement de mon potager, sur des bases agronomiques.
1 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 16038
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 6454

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Did67 » 22/09/17, 09:26

gek a écrit :
Did67 a écrit :
Le retour du soleil fait du bien au jardin, il y aura encore quelques récoltes de légumes d'été finalement...


Chez moi, la rosée dégouline.

Et les arbres changent de couleur !!!!
1 x
Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3164
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 521

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Moindreffor » 22/09/17, 18:04

Did67 a écrit :Chez moi, la rosée dégouline.

et le mildiou dans le tunnel avec cette rosée abondante?
1 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 16038
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 6454

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Did67 » 22/09/17, 23:27

En ce moment, en effet, à 10 h du matin, c'est encore humide. Feuillage des tomates humides.

Mais c'est surtout le froid qui ralentit la maturation !

Sinon, cela va.

Sur les pieds-témoins, en dehors, en revanche, les tomates sont assez souvent abimées.

Le plus gros problème : les attaques des merles, qui me "percent" les tomates !
1 x

Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3164
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 521

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Moindreffor » 23/09/17, 09:25

Did67 a écrit :En ce moment, en effet, à 10 h du matin, c'est encore humide. Feuillage des tomates humides.

Mais c'est surtout le froid qui ralentit la maturation !

Sinon, cela va.

Sur les pieds-témoins, en dehors, en revanche, les tomates sont assez souvent abimées.

Le plus gros problème : les attaques des merles, qui me "percent" les tomates !

pour les merles il te reste le filet à placer à l'entrée du tunnel, lui il arrêtera les oiseaux mais pas le vent :mrgreen: après pour dehors si beaucoup de tomates sont abîmées tu peux leur en laisser quelques unes :idea:
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 16038
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 6454

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Did67 » 23/09/17, 09:46

Moindreffor a écrit : après pour dehors si beaucoup de tomates sont abîmées tu peux leur en laisser quelques unes :idea:


Mais je leur laisse ! Figure-toi que c'est eux qui décident ce qu'ils mangent !!!
1 x
calousorb
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 46
Inscription : 12/09/17, 22:31
Localisation : 08 Sorbon
x 11

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar calousorb » 23/09/17, 10:47

Bonjour à tous. Je viens de rejoindre ce forum depuis quelques jours, et j'ai commencé à lire ce fil. Bon 713 pages cela risque d'être long avant d'en arrivée au bout. Je tiens donc à me signaler et en particulier à Did qui m'a fait découvrir par hasard pendant mes vacances la "phénologie". En effet j'ai un jardin et je m'intéresse à tout ce qui tourne autour, et en particulier les méthodes les plus bio, pour offrir à nos enfants et petits enfants( et nous aussi ma femme et moi!!) des légumes un temps soit peu vierge de chimie pétrolière et autres pesticides. J'ai donc vue 1 puis 2 vidéos et l'ensemble de l'œuvre de Did le jardinier paresseux qui m'a littéralement conquis. Tout d'abord par sa méthode de culture que je vais adopter dés cet automne, mais tout autant par le personnage sans prétention, franc, direct et vraisemblablement honnête.
J'ai déjà acquis pour la modique somme de 40€ une magnifique meule de foin( plutôt un rouleau) d'environ 280 k d'une qualité exceptionnelle, qui va me permettre grâce à la méthode que Did préconise de doubler ma surface de jardin avec peu d'effort et moins de travail d'entretien. Et oui je suis encore un actif pour au moins 5 ans et jusqu'ici peu de temps pour entretenir un jardin de 300 ou 400m2. J'ajoute et j'en finirai la pour le moment que je suis tout aussi intéressé par la biologie de mon sol, et j'ai avant tout, suite à ce que j'ai vue ici et sur les vidéo, décider à ne plus jamais sortir mon montoculteur de sa remise, ni autres outils semblables. Fait du hasard ou pas je viens de découvrir ce petit bout de conférence d'un " vrai agronome" je vous laisse découvrir, il nous fait du " DiD" et achevé de me convaincre si il en était besoin. À bientôt et bravo à tous pour ce fil. http://bit.ly/2wdKpEg
3 x
Avatar de l’utilisateur
Julienmos
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 930
Inscription : 02/07/16, 22:18
Localisation : l'eau reine
x 193

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Julienmos » 23/09/17, 13:33

calousorb a écrit :Bonjour à tous.

Did le jardinier paresseux qui m'a littéralement conquis.

j'ai avant tout, suite à ce que j'ai vue ici et sur les vidéo, décider à ne plus jamais sortir mon motoculteur de sa remise, ni autres outils semblables


bonjour et bienvenue, bravo pour ces sages résolutions !
et n'oublie pas:

à la phénoculture te convertiras !
ton sol toujours tu couvriras !
jamais plus ne le travailleras !
la paresse cultiveras !
aux anéciques te fieras !
au compostage renonceras !
du BRF apporteras !
anaérobiose éviteras !
les organismes tu nourriras !
et ton sol te nourrira ! :twisted: :mrgreen:
4 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 16038
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 6454

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Did67 » 23/09/17, 15:50

calousorb a écrit :
... et vraisemblablement honnête.



J'aime ton "vraisemblablement" !

Car je ne veux pas avoir affaire à des "croyants qui me prennent pour leur gourou" et m'idolâtre. La méfiance s'impose donc. Comme la curiosité, l'observation, la réflexion, l'adaptation, etc... C'est une qualité.

Disons que jusque là, je ne vends rien. "Je donne des idées". [Hélas, après publication du livre, je ne pourrais plus dire ça !! Pour mes conférences, le "chapeau" à la sortie s'admet - chacun met ce qu'il veut, et un certain nombre de personnes ne mettent rien. Mais quand ce sont des organismes à qui je facture 150 euros, dont 40 % vont aux cotisations, cela n'est déjà plus tout à fait exact].

J'essaye d'admettre mes erreurs - cela m'est arrivé plus d'une fois.

Maintenant, je pense que rien n'est jamais parfait en ce bas monde. Donc bien évidemment pas Did67. Bref, le "vraisemblablement" s'impose !

J'ai tendance à parler de "mes" idées, alors qu'il est évident que, de plus en plus, elles sont partagées. Et qu'il y a une part d’œuvre collective !

Je me réjouis du succès qu'elles connaissent. Il y a évidemment une dose de narcissisme - que j'essaye de dominer.
3 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité