Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutionsLe Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
Avatar de l’utilisateur
1360
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 420
Inscription : 26/07/13, 07:30
Localisation : Suisse
x 20

Message non lupar 1360 » 25/08/15, 18:48

Salut Did,

Si je ne me trompe pas, les tomates pointues sont des cœur de bœuf, non ? (mais des vraies, pas celles du commerce qui n'en sont pas, mais qui en ont le nom)

J'ai juste ?
0 x
A trop vouloir rentrer dans le moule, on finit par ressembler à une tarte.

Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 17710
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 7667

Message non lupar Did67 » 25/08/15, 21:42

C'est des "coeur de boeuf", en effet. Il y en a au fait de deux variétés parmis celles ayant une forme de coeur : des rouges vraiment rouges et des rouges plutôt roses. La coeur de boeuf est la rouge-rose... J'ai produit les plants à partir d'un sachet de semences du commerce ainsi appelé...

Les rouges-rouges sont une variété moderne, très hâtive (le pied a presque fini de produire alors que les autres viennent de commencer).

Mais c'est un peu la pagaille avec cette variété, comme tu le dis. On ne sait jamais si l'appellation a été usurpée pour des "coeur de boeuf" issues d'une sélection moderne ! La vraie coeur de boeuf n'est pas une variété "déposée". Toutes les coeurs du boeufs du commerce sont une sélection récente, sélectionnée avec l'objectif d'avoir la forme de la coeur de boeuf mais la résistance au transport des variétés "modernes". Et cela s'appelle aussi "coeur de boeuf" !

La vraie "coeur de boeuf" ne se trouve pas dans les supermarchés, elle est "intransportable".

Donc finalement, je ne sais pas ce qu'il y avait dans mon sachet ! La vraie ou la sélection moderne ?

Il reste qu'elles sont bonnes, comme sont bonnes les Marmandes ou une variété commerciale dont j'ai oublié le nom ou encore la Russe...

Ce qui me semble encore plus déterminant que la variété, c'est de les laisser murir sur pied, mais vraiment murir à fond. Et sans doute aussi la culture dans une terre équilibrée, avec une fertilité naturelle... Du coup, elles sont sucrées et "fondantes" (c'est un des effets de l'éthylène, dont j'ai parlé plus haut)...

J'en mange des plats entiers, jour après jour... Je veux dire un saladier - pas une assiette ! Une "orgie" !
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 17710
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 7667

Message non lupar Did67 » 29/08/15, 12:58

Giga-provoc

La récolte de framboises de ce matin :

Image
0 x
Avatar de l’utilisateur
Flytox
Modérateur
Modérateur
Messages : 13880
Inscription : 13/02/07, 22:38
Localisation : Bayonne
x 568

Message non lupar Flytox » 29/08/15, 20:03

Did , je te parle plus !

ImageImage

Image
:mrgreen:
0 x
La Raison c'est la folie du plus fort. La raison du moins fort c'est de la folie.
[Eugène Ionesco]
http://www.editions-harmattan.fr/index. ... te&no=4132
Avatar de l’utilisateur
Remundo
Modérateur
Modérateur
Messages : 9177
Inscription : 15/10/07, 16:05
Localisation : Clermont Ferrand
x 416

Message non lupar Remundo » 29/08/15, 21:55

boh les copains....

suffit de vous mettre une bonne tarte (aux framboises) pour vous pardonner. :cheesy:
0 x
ImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 17710
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 7667

Message non lupar Did67 » 30/08/15, 09:49

Pour pas me jalouser, suffirait de vous mettre au rouge (fruits, j'entends).
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 17710
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 7667

Message non lupar Did67 » 03/09/15, 19:07

Amateurs de moussaka ?

S'il y a des amateurs de moussaka, la méthode donne des résultats particulièrement spectaculaires... Faut dire que les aubergines ne sont pas contrariantes [quand il ne s'agit pas des dames qui distribuent des PV, s'entend...]

Image

Image

Image
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 17710
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 7667

Message non lupar Did67 » 05/09/15, 08:46

Pour ceux qui préfèrent la ratatouille ?

Image

Le panier posé devant l'entrée de la maison par ma femme, hier, de retour du jardin...

Je rappelle, tant on pourrait l'oublier : légumes produits sans aucun pesticide (hormis un peu de Ferramol au printemps...), sans aucun engrais...

Et bien sûr, sans travail du sol.

La planche est la même que celle des tomates : couverte de BRF l'an dernier, puis ce printemps, rajout de fumier pailleux car le BRF ne couvrait plus assez... Plants du commerce achetés en pots plantés directement...

Les concombres avaient été plantés directement dans la prairie couverte de cartons + tontes de gazon... [voir page 29]
Dernière édition par Did67 le 05/09/15, 17:43, édité 1 fois.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 17710
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 7667

Message non lupar Did67 » 05/09/15, 17:40

La preuve par les carottes ???

Permettez-moi d'être honnête : j'ai longtemps douté de la faisabilité de la culture des carottes avec cette méthode ! Tant de fois avais-je lu qu'il fallait une terre finement préparée, etc... que j'avais fini, comme beaucoup, par y croire !

J'ai donc testé de façon conséquente cette année, après un timide essai assez positif l'année passée...

Bon, cette année, mon essai a été "visité" à plusieurs reprises par les sangliers, les lignes par endroit détruites... J'ai donc renoncé à faire des calculs de rendement, me contentant de vos présenter du qualitatif...

Pour rappel :

- nous sommes là sur une des extensions récentes du jardin, sur une prairie ; un sol jamais travaillé, ni un coup de pioche, ni un coup de bêche, ni un coup de binette
- deuxième année de culture sous foin (deux hivers de couverture avec du foin + deuxième saison de culture)
- le "protocole" est toujours le même : dérouler le foin à l'automne ; au printemps, ouvrir un sillon ; semer un mélange de carottes et de radis ; récolter les radis (qui "ombragent" les carottes et les éclaircissent en occupant une partie de la place) ;
- petit éclaircissement supplémentaire, mais j'avais laissé une densité bien trop élevée par rapport aux normes : les carottes se touchaient) ; j'avais pas le coeur à les arracher tant elles semblaient belles...
- arrosage au goutte-à-goutte cet été
- un point critique juste après la levée : la lutte contre les limaçons ; il faut alors être très vigilant car elles adorent et la croissance des carottes n'est pas rapide ; un limaçon peut "descendre" un demi-mètre de jeunes carottes en une nuit ! Donc ramassage sous le foin (ils se cachent à l'humidité, juste sur le bord de l'entaille dans le foin, le jour...) + Ferramol à fond...
- et donc la récolte avec la bêche-fourche (le sol était sec et ... dur ! Je devais monter sur la bêche et la bouger pour arriver à l'enfoncer afin de les extraire entières...)

Le résultat : je vous laisse juger.

La vue d'un sillon là où les sangliers n'étaient pas passés !

Image

Une succession de photos au moment de l'extraction du sol

Image

Image

Image

Image

Image

Et le résultat, sur environ une ligne et demi qui est restée :

Image

Image


Concluez vous-même...

Pour moi, plus de doutes. Et je trouve que c'est dingue ce qu'on peut raconter comme conneries, dans des ouvrages pourtant diffusés à très large échelle !
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 17710
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 7667

Message non lupar Did67 » 06/09/15, 11:45

Spéciale 1360 !

On dirait l'annonce d'une bière...

Mais voilà :

Image

Il s'agissait là d'un semis de graines d'oignons (d'Espagne), dans un sillon de foin.

Les fins observateurs verront, en haut à droite de l'image, sous des choux de Bruxelles, une importante levée de digitaires.

Il s'agit là de l'effet de :

a) dans le passé, une importante pousse non contrôlée (du temps où j'étais sensé biner, mais déjà fainéant !)

b) une couche de foin insuffisamment épaisse mise à l'automne, et globalement digérée au printemps/début d'été... [la régularité des couches de foin est une chose assez importante, si on veut s'épargner du travail ensuite... Il faut penser que les vers de terre en digèrent pas mal !]

Mais rien d'inquiétant. Dès que j'aurais un peu de temps, je vais mettre une belle couche de foin sous les choux et l'affaire sera réglée !

Image

Image

Image

On peut voir que par endroit, c'était insuffisamment éclairci : j'ai du mal avec les éclaircissages, jeter ces petites pousses pleines d'espoir ; alors je laisse généralement un peu trop dense, récolte plus, mais plus petit... [idem avec les carottes ci-dessus]
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : deltalpha, stephgouv et 15 invités