Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutionsLe Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
Maximus Leo
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2025
Inscription : 07/11/06, 13:18
x 65

Message non lupar Maximus Leo » 16/07/15, 20:00

Vu sur le JT de TF1 : http://lci.tf1.fr/jt-13h/videos/2015/le ... 33993.html , un jardinier de l'Indre et Loire dans son potager.

Image

Image
Il se lève de bonne heure, il bine, il bine, il bine, tous les jours dans un nuage de poussière mais "Ça pousse pas, ça peut pas pousser, les salades, elles sont rachitiques et elles sont pas bonnes". :shock: :?: C'est de 20:28 à 21:23.

Je n'habite pas loin, les conditions climatiques sont identiques mais, cette année, je dois gérer la surproduction. Et la qualité gustative des laitues, tomates, courgettes, haricots, betteraves rouges, carottes, etc... est absolument exceptionnelle. Pourtant je n'y connais rien.

Je ne bine pas car il n'y a rien à biner. J'arrose peu car tout est sous plastique et tout pousse à une vitesse extraordinaire.

Image
Laitues batavia.

Image
Carottes entre leurs bandes de plastique de largeur 17,5 cm.

Et c'est 100% bio. Aucune maladie, aucun parasite (pour le moment !).
0 x

Avatar de l’utilisateur
Macro
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2992
Inscription : 04/12/08, 14:34
x 41

Message non lupar Macro » 16/07/15, 21:40

J'habite en indre et loire ...Je ne bine pas plus que ca et mes battavia sont bien plus belle que les siennes...J'arrose a raison de 10l/jour mes 22 salades avec l'eau croupie de la baignoire a feu Karmin qui fait 2m3 et n'est toujours pas vide . j'ai 14 pieds de tomate 20metres de haricots verts,5 pieds de melons et c'est ma deuxieme planche de 24 salades.ainsi que les 80pieds de rosabelles que j'ai arrosé deux fois et que je partage avec les rats...
0 x
La seule chose qui soit sure dans l'avenir. C'est qu'il y a peut de chance qu'il soit conforme a nos prévisions...
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 14461
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 4908

Message non lupar Did67 » 03/08/15, 12:10

Bon, c'est le Bronx !!!

Je continue d'avoir des visites régulières des sangliers... Une laie, avec ses petits, s'est installée dans une broussaille, dans la parcelle voisine... Et elle trouve sans doute que mon "élevage de vers de terre" est une source facile de protéines... L'autre soir, à la tombée de la nuit, je l'ai vue à 50 m... Tranquile !

Le résultat, malgré des remises en état réguliers (remettre tout d'aplomb ; démêler les lignes de goutte-à-goutte emmêlées, les goutteurs arrachés...) :

Image

Ci-dessus, des pieds de tomate le lendemain d'un passage... J'ai réussi à démêler un peu, mais les racines superficielles étaient endommagées ; les pieds ont pris un "choc"

Image

Là, c’était les choux, plantés directement dans mon "triple couches" [essais de BREFT / paille / tontes de gazon ]

Image


Toujours du coté des choux... A noter : comme les vers de terre, ce sont des travailleurs infatigables. Dommage que les dégâts collatéraux soient aussi importants !

Image

Là, c'est toute une rangée de frisées repiquées et d'oignons repiqués, avec les lignes d'arrosage, qui y sont passés...

Image

Là, ce sont les fraisiers : soigneusement tondues par les biches [plus délicates,; elles ne semblent s'intéresser qu'aux repousses de fraisiers, après les petits pois et ... les bourgeons de rosiers dans mon jardin d’ornement !], copieusement labourées par les sangliers... Autant dire que je n'en ai pas mangé beaucoup cette année !


Je rappelle :

1) que ce jardin n'est pas enclos ; il est juste "posé" là , au milieu des prairies, avec juste ne-dessous des firches, avec des bosquets...

2) que mon chien, qui je m'en rends compte maintenant, était efficace, ne serait-ce sans doute par les odeurs qu'il laissait en "creusant" à droite et à gauche, est décédé cet hiver...

3) que c'est le risque en jouant avec la "nature" ; je vis le long de la forêt, au milieu des chevreuils, sangliers, renards, oiseaux... que je croise régulièrement...
Dernière édition par Did67 le 03/08/15, 12:53, édité 1 fois.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 14461
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 4908

Message non lupar Did67 » 03/08/15, 12:24

Mais courage, tout n'est pas perdu !

Tout cela m'a un peu découragé...

Mais bon, il y a toujours de bonnes surprises : assez civilisés apparemment, les sangliers "labourent" désormais entre les plants de tomates, tout en laissant en place les pieds devenus plus grands [ils les prennent pour des arbres ???] ; il n'y a que le goutte-à-goutte qui morfle :

Image

Le persil ne semble pas du tout les intéresser [pour info, le pot que j'ai mis comme échelle mesure 22 cm de haut]

Image

Les haricotes et les carottes étaient sans doute assez grands et ils sont passés tête baissée entre les rangs, retournant des plantes plus petites : pourpier, semis de salades, repiquages d'oignons / frisée...

Image


Image


Et ils n'aiment pas les oignons [par contre, j'ai dû anticiper la récolte des échalotes, qui avaient été chamboulées et risquaient de pourrir sous le foin...] :

Image

Image

Oignons semés [une variété "rouge" ramenée de Tenerife ; je les avais trouvé très délicieux au resto... et avais fini par trouvé des semences - année de canicule, il n'y a pas eu de problème pour les acclimater ; j'ai arrosé deux fois] :

Image
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 14461
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 4908

Message non lupar Did67 » 03/08/15, 12:43

Et bon appétit quand même !


Comme indiqué, ce Bronx m'a amené à récolter les échalotes et par curiosité, j'ai effectué des pesées :

A) Une rangée plantée après avoir ouvert un sillon dans le foin ; plants non bios du commerce ; longueur : environ 8 mètres ; écartement avec les rangs d'oignons : environ 20 cm

La récolte, après nettoyage (la pièce de 1 euro en bas de la photo donne l'échelle) :

Image

Chaque pied correspondait assez régulièrement à 5 échalottes. La taille était variable, mais globalement plut^$ot plus gros que ce que j'achète dans le commerce.

Le poids est de 4,365 kg.

Ramené à l'ha, celait ferait un rendement de 21,8 tonnes / ha. Ce qui est tout à fait honorable.

La méthode :

- sans aucun travail, ni bêchage, ni binage
- partie plutôt pauvre du jardin,
- foin déroulé à l'automne
- sillon ouvert ce printemps ; bulbes du commerce plantés dans le sillon
- ni engrais, ni traitement, ni arrosage
- arrachages de quelques très rares adventices sur le rang (disons, une vingtaine sur toute la saison)

B) Rangée plantée directement à travers le foin, sans même ouvrir le sillon ; les bulbes étaient "bio", mais destinés à la consommation ; comme ils étaient rikiki, ils m'ont fait pitié et j'ai préféré les planter (peut-être une quinzaine de jours après les premiers) :

Image

Il s'agit d'une autre variété, plus ronde. Les bulbes sont nettement plus gros, mais il n'y en a généralement que deux gros par pied...

Même méthode de culture donc, mais sans ouvrir de sillon. Du coup, beaucoup moins d'adventices à arracher (vraiment quelques-unes !).

Le poids de la récolte est de 3,810 kg, soit un rendement de 19 tonnes / ha.

Pour moi, il n'y a pas photo : inutile d’ouvrir un sillon pour les bulbes. Autant planter directement à travers le foin. Je ne pense pas que cela affecte le rendement. Et il y a encore moins de travail, à la plantation. Et encore moins de désherbage occasionnel...
0 x

Avatar de l’utilisateur
Macro
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2992
Inscription : 04/12/08, 14:34
x 41

Message non lupar Macro » 05/08/15, 09:36

A chaque jardin ses parasites...Les miens sont moins ravageurs des sols que les tiens....Ils me laissent mes vers de terre....Par contre ils viennent très régulièrement ceuillir mes tomates, on gouté quelques pommes pas mures et meme profiter de ma planche de salades...A leurs traces je penses qu'il sagit de petits homnidés au pieds nus, visiblement ils maitrisent déjà l'utilisation d'outils tranchants (la coupe des pieds de salade est nette), ils maitrisent le feu , sont doués d'un sens artistique (j'endends le soir des sons de guitare et des chants semblant venir de l'endroit ou se sont stationnées d'étranges huttes munies de roues)

Vu le rendement qu'il y avait (5kg de tomates semaine) avant leur arrivée et celui actuel : plus une seule tomate mure sur les 12 pieds....On ne parle plus de partage...Et encore un de mes voisin est bien moins chanceux que moi( car il cultive pour ses enfants et petits enfants une surface bien plus vaste et lui c'est table rase sur 2000m²....)

Comment lutter? Pieges? Poisons? Chasse?
Il parait qu'en general ils bougent souvent ...On va etre patients...
0 x
La seule chose qui soit sure dans l'avenir. C'est qu'il y a peut de chance qu'il soit conforme a nos prévisions...
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7451
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 570

Message non lupar Ahmed » 05/08/15, 10:36

Ces hominidés possèdent un sens aigu de la survie qui se traduit par quelques prédations, heureusement localisées dans le temps du fait de leur nomadisme. Il faut reconnaître à leur actif qu'ils ne font aucun dégâts collatéraux, à la différence de certains prédateurs sédentaires.

Cela n'empêche pas que ces activités soient généralement très mal perçues, au rebours de nombreuses exactions permanentes qui sont supportées avec indifférence, par habitude et parce que non réprimées par la loi...
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Avatar de l’utilisateur
Remundo
Modérateur
Modérateur
Messages : 8415
Inscription : 15/10/07, 16:05
Localisation : Clermont Ferrand
x 130

Message non lupar Remundo » 05/08/15, 11:23

Salut Did,

beau travail, mais tu vas t'épuiser sans clôture avec toute cette sauvagine ! Faut protéger un peu le fruit de ton travail.
0 x
ImageImageImage
raymon
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 901
Inscription : 03/12/07, 19:21
Localisation : vaucluse
x 8

Message non lupar raymon » 05/08/15, 11:34

La sauvagine c'est pénible la cloture electrique c'est pas mal mais au début cela paraitra peu efficace mais quand il en auront mare ils y iront ailleurs.
Chez nous il y a beaucoup de suédois sédentarisés, et également quelques norvégiens je reconnais que c'est pénible.
Pourtant a priori je n'ai rien contre les norvégiens.
0 x
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7451
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 570

Message non lupar Ahmed » 05/08/15, 16:17

Remundo, pardonne-moi de te reprendre, mais ne voulais-tu pas écrire plutôt:
Faut protéger un peu le fruit de ton non-travail

:?:
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité