Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 19789
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 8467

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue




par Did67 » 21/07/21, 14:53

C'est une pure légende. Comme les aiment les jardiniers fans "de recettes faites pour s'embêter l'existence". Et comme c'est idiot, cela fait un vrai consensus sur internet, où "plus c'est con, plus ça buzze"...

Il faut ne jamais avoir vécu sous climat tropical, ou regardé un reportage sur une zone tropicale, où il pleut plusieurs fois par jour et où le soleil tape plusieurs fois par jour. Tout le monde sait que la végétation y perd ses feuilles par brulure chaque jour ! Et que par conséquent, elle y est extrêmement chétive !

Il faut ne jamais avoir observé - ne serait-ce que depuis sa voiture - un champs de maïs sous canon en plein cagnard toute la journée !

En revanche, le réputé "arrosage du soir" est, s'il se fait pas aspersion, une catastrophe sur certains légumes (hormis semis non encore enlevés, hormis bien sûr les techniques qui ne mouillent pas le feuillage). Sur laitue, en été, Bremia (mildiou) assuré... Mais lui, chez les mêmes, il a la côte !

[Désolé d'être un peu moqueur, mais cette manie de croire sans réfléchir m'énerve trop parfois... Alors je deviens narquois]
0 x

Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 19789
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 8467

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue




par Did67 » 21/07/21, 16:41

Moindreffor a écrit :c'est le principe qu'utilise Coleman depuis des années, très bien décrit dans son bouquin, faut juste installer les rails et mettre des roues adaptée sur une poutre et mettre la serre sur la poutre :mrgreen:


A la base, il faut déjà une "structure qui se tienne", sans être ancrée en terre ! Ce n'est pas rien. C'est un "véritable échafaudage roulant", avec des renforts, des traverses pour trianguler le tout et le rendre stable , etc... La plus part des "serres", tu ne peux pas les rouler parce que la structure "branlerait", voir s'aplatirait. Même la mienne, pourtant un modèle "pro", tel que, je ne pourrai la bouger ! Sans parler du vent, qui la prendrait.

Je rappelle que Coleman est un pro. Qui a investi "une certaine somme" dans son exploitation. Qui a du personnel (et probablement pléthore de stagiaires vu sa notoriété !). Cela n'enlève rien à ses mérites d'avoir exploré une certaine forme de "bio" bien avant d'autres, d'en avoir fait la promotion à travers le monde (il a été le président de l'association mondiale - ou fédération plutôt ? - des associations de producteurs bio). D'avoir été inventif sur le sujet de produire dans des conditions rudes.

Selon Wikipedia : "Il fut pendant deux ans le directeur exécutif de l'IFOAM (ou la fédération internationale des mouvements d'agriculture biologique) et fut l'un des conseillers du Département de l'Agriculture des États-Unis pour la rédaction de son rapport sur les "recommandations sur l'agriculture biologique" en 1979-1980 - document ayant servi de base pour la législation actuelle (National Organic Program - 2002) aux États-Unis. "


Ceux qui prennent ce genre de responsabilité ont derrière eux des gens qui gèrent... C'est comme chez nous les responsables des syndicats agricoles, plus souvent sur des plateaux télé que dans leurs exploitations (où d'autres font le boulot).

Simplement donc, il ne faut pas penser l'imiter d'un claquement de doigts...

Comme Sepp Holzer à "transformé" tout un versant d'une petite montagne à grand coup de pelleteuse mécanique...

Ce sont des chemins que je n’explorerai pas !
1 x
Rajqawee
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 809
Inscription : 27/02/20, 09:21
Localisation : Occitanie
x 281

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue




par Rajqawee » 21/07/21, 17:58

Did67 a écrit :
Rajqawee a écrit :Admettons une structure sur bambous/cannes/tuteur en noisetier (j'en ai plein autour du terrain), plantés dans le sol. On implante nos solanacées mi Mai. On jette par dessus une bâche, qui culmine donc, par exemple, à 1,5m de haut. On bloque la bâche avec de la grosse pierre, des seaux de sables...puis on la retire fin Juin.
Comme ça, ça semble jouable, mais est-ce...valable ?


Tu évoques tout d'abord des questions de "goût". Très personnelles. Chacun de nous a pu remarquer que généralement la fille la plus "moche" à nos propres yeux a trouvé un amoureux qui la trouve très belle. Et en matière de bien des choses, habits, coupe de cheveux, voiture ou jardin, ce qui est moche pour les uns est beau pour d'autres. Et réciproquement... Je me garderais de juger la dernière coupe de Paul Pogba - si ce n'est que j'ai du mal à adopter la même !!!

Cela étant dit, tu vas "ré-inventer" une serre. Ou plus exactement, les tunnels légers type "nantais".

Si tu vises une serre, ce sera une serre de "branquignole", qui, si le premier vent ne la dégomme pas, sera assez vite fragile sur pieds. Le noisetier en terre a une "espérance de vie" de deux ans (j'ai eu des tuteurs en noisetier parce que j'avais des perches droites suite à une taille de mes noisetiers - je sais de quoi je parle !). Le bambou sera un peu plus durable, mais si en dehors du sol il est très très durable, sous terre il n'en est pas de même. Je n'ai pas le délai précis au bout duquel il devient fragile, mais cela n'excède pas "quelques années" ( je situe ça entre 3 à 5).

Tu auras des nœuds qui vont fatiguer ta bâche à certains endroits (en déformant le plastique)...

Tu auras une structure branlante au vent...

Mais bon, tu es jeune. Tu recommenceras deux fois et puis peut-être tu te lasseras. Et tu trouveras peut-être qu'une structure en tube, cela ne change pas fondamentalement la donne : c'est la plastique qui dénote dans le paysage (hélas). Mais celle-là, elle sera encore là au bout de 20 ans... (je parle de serres bâchées avec des tubes galvanisés comme la mienne ; pas de "coucous" à 490 € dans une jardinerie).

Pour les tunnels, on est avec des structures plus simples. Effectivement, le lestage / ancrage est alors la question critique... Pour l'hivernage, c'est, à cette difficulté près, une très bonne solution. L'objectif est de protéger des excès d'eau, on installe une largeur de sorte à accéder en soulevant les deux côtés (on ne travaille pas en-dessous). C'est léger et donc au moment de la récolte, on enlève et on range. Le plus simple, mais pas "écolo-bobo" pour un rond : les fers à béton cintrés en arceaux. Il existe des aciers spéciaux qui résistent mieux (des aciers "à ressort" - utilisés pour ça ; les fers à béton, sous la pression du vent, peuvent se déformer et se "coucher" ; plus dur à trouver... Cela porte un nom qui m'échappe, je ne cherche pas puisque ce n'est pas ton option)...

Mais ce n'est que mon avis.

Je pense qu'on apprend beaucoup de ses erreurs, alors loin de moi, l'idée de te dissuader. Tu sollicites un avis. Le mien, c'est souvent comme ça (cela doit être une question de tempérament), est tranché !


Hé, ça me va ! C'est bien ce que je demande après tout. Ne pas réinventer l'eau chaude pour rien ! Si on ne peut plus apprendre de nos aînés, où va-t-on ? :)

Plus sérieusement, je suis bien conscient de l'aspect éphémère de ce que j'ai décris, et des mes goûts personnels. De toute façon, même ce que j'ai décris ne me satisfait pas. Ca demande de l'installation deux fois par an, c'est beaucoup trop :mrgreen:

Pour moi, c'est soit je trouve quelque chose qui remplit mon cahier des charges (et pour l'instant, j'ai pas trouvé !), soit ce sera sans serre !
0 x
Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5569
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 905

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue




par Moindreffor » 21/07/21, 21:44

Rajqawee a écrit :Plus sérieusement, je suis bien conscient de l'aspect éphémère de ce que j'ai décris, et des mes goûts personnels. De toute façon, même ce que j'ai décris ne me satisfait pas. Ca demande de l'installation deux fois par an, c'est beaucoup trop :mrgreen:

Pour moi, c'est soit je trouve quelque chose qui remplit mon cahier des charges (et pour l'instant, j'ai pas trouvé !), soit ce sera sans serre !

j'étais plutôt contre la serre et me dirigeais vers des coffres, et puis, et puis, j'ai une mini serre l'an dernier comme il a fait chaud au printemps et que j'étais en retard dans mes cultures je n'ai pas pu observer son efficacité mais cette année avec un printemps froid et du retard non sur les semis mais sur le repiquage, j'observe qu'un plant repiqué tôt au potager et un plant resté en serre et bien y a pas photo, mes aubergines en terre ne sont pas fleuries et mes aubergines en mini serre encore dans leur godet sont en fleur du coup l'idée de passer de la mini serre à la serre a fait son chemin, ça sera une serre faite maison, en structure bois et polycarbonate double de 16 mm, elle sera en prolongement du cabanon de jardin et du coup ça sera une serre de printemps, puis un tunnel parapluie pour quelques pieds de tomates, concombre qui chez moi en pleine terre ne produisent qu'en mi-août, et pourquoi pas tester du melon et de la pastèque, mais comme elle ne fera que 6 m2 c'est surtout pour les semis de printemps qu'elle me sera utile, et sur les recherches d'Adrien, elle sera alors équipée de coffres bioclimatiques comme les siens
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 19789
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 8467

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue




par Did67 » 21/07/21, 22:37

J'ai une vidéo presque finie, restée en chantier, qui aborde un peu la question serre-coffre (en tout cas, comment je gère ça chez moi). C'est deux choses différentes. Chacun c'est bien... L'idéal, c'est les deux...
2 x

Biobombe
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 454
Inscription : 02/10/20, 21:13
x 78

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue




par Biobombe » 22/07/21, 00:09

Moindreffor a écrit :
Biobombe a écrit :
Uncle Buzz a écrit :La remarque est me semble-t-il tout à fait pertinente... Pour ceux qui urine directement sur les plants, et donc les fruits :lol:


faut éviter je pense de toucher le feuillage car en plein cagnard il serait brûlé.

ça c'est un peu de la légende, les agriculteur arrosent en plein cagnard et ils vivent de leur production :mrgreen:


Où t'as vu que les agriculteurs arrosent avec de la pisse ? Chez vous peut -être mais pas chez nous .
0 x
Biobombe
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 454
Inscription : 02/10/20, 21:13
x 78

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue




par Biobombe » 22/07/21, 00:14

Did67 a écrit : serre-coffre C'est deux choses différentes. Chacun c'est bien... L'idéal, c'est les deux...


Pour moi, c'est complémentaire. Et il m'est arrivé de mettre un coffre sous ma serre....
0 x
Avatar de l’utilisateur
Adrien (ex-nico239)
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9398
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 1900

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue




par Adrien (ex-nico239) » 22/07/21, 00:37

Rajqawee a écrit :Hé, ça me va ! C'est bien ce que je demande après tout. Ne pas réinventer l'eau chaude pour rien ! Si on ne peut plus apprendre de nos aînés, où va-t-on ? :)

Plus sérieusement, je suis bien conscient de l'aspect éphémère de ce que j'ai décris, et des mes goûts personnels. De toute façon, même ce que j'ai décris ne me satisfait pas. Ca demande de l'installation deux fois par an, c'est beaucoup trop :mrgreen:

Pour moi, c'est soit je trouve quelque chose qui remplit mon cahier des charges (et pour l'instant, j'ai pas trouvé !), soit ce sera sans serre !


Attendre au moins une année pour bien t’imprégner de ton lieu est-ce possible?

Connais-tu déjà les dates du premier et dernier gel?

Une solution d’attente pas chère, simple à mettre en place et robuste ce sont des tunnels nantais
Ça permet de voir venir avant d’investir que ce soit en temps ou en argent.

Pour ce faire je suis plutôt partisan des tunnels avec des tor ajustés aux dimensions ad hoc de tes planches
Sinon tu as également les flexibles d’électricité qui sont possible mais je ne connais pas leur robustesse
Outre la solidité à toute épreuve du tor sa simplicité de mise en place : tu tapes dessus et ça s’enfonce et c’est béton est assez sympathique
Du P30 là-dessus et tu vois ce que ça donne en année 1

Sinon tu connais ma position : les coffres mais c’est un peu de boulot et ce sont plutôt des structures fixes mais en échange ce sont des bunkers à toutes les intempéries et tu peux profiter de l’eau de pluie.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 19789
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 8467

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue




par Did67 » 22/07/21, 09:26

Biobombe a écrit :
Did67 a écrit :

Pour moi, c'est complémentaire. Et il m'est arrivé de mettre un coffre sous ma serre....


Si j'ai assez d'énergie, c'est ce que je ferai aussi pour préparer les plants...
0 x
Rajqawee
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 809
Inscription : 27/02/20, 09:21
Localisation : Occitanie
x 281

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue




par Rajqawee » 22/07/21, 09:28

Adrien (ex-nico239) a écrit :
Rajqawee a écrit :Hé, ça me va ! C'est bien ce que je demande après tout. Ne pas réinventer l'eau chaude pour rien ! Si on ne peut plus apprendre de nos aînés, où va-t-on ? :)

Plus sérieusement, je suis bien conscient de l'aspect éphémère de ce que j'ai décris, et des mes goûts personnels. De toute façon, même ce que j'ai décris ne me satisfait pas. Ca demande de l'installation deux fois par an, c'est beaucoup trop :mrgreen:

Pour moi, c'est soit je trouve quelque chose qui remplit mon cahier des charges (et pour l'instant, j'ai pas trouvé !), soit ce sera sans serre !


Attendre au moins une année pour bien t’imprégner de ton lieu est-ce possible?

Connais-tu déjà les dates du premier et dernier gel?

Une solution d’attente pas chère, simple à mettre en place et robuste ce sont des tunnels nantais
Ça permet de voir venir avant d’investir que ce soit en temps ou en argent.

Pour ce faire je suis plutôt partisan des tunnels avec des tor ajustés aux dimensions ad hoc de tes planches
Sinon tu as également les flexibles d’électricité qui sont possible mais je ne connais pas leur robustesse
Outre la solidité à toute épreuve du tor sa simplicité de mise en place : tu tapes dessus et ça s’enfonce et c’est béton est assez sympathique
Du P30 là-dessus et tu vois ce que ça donne en année 1

Sinon tu connais ma position : les coffres mais c’est un peu de boulot et ce sont plutôt des structures fixes mais en échange ce sont des bunkers à toutes les intempéries et tu peux profiter de l’eau de pluie.


Attendre une année, c'est très probable ! J'ai déjà pas mal de choses à faire (nivellement, mare, pergola...j'en passe) la serre n'est pas dans le haut des priorités.
D'autant que je ne connais pas bien la région, mais ça a l'air très variable : cette année il a neigé et gelé, mais beaucoup disent que c'est exceptionnel. La plupart des hiver sont doux selon eux (rassurez vous, j'irais consulter les données météo !). Je ne maitrise clairement pas encore assez la région pour faire des choix "engageants".

J'avoue Adrien n'avoir suivi que de loin tes coffres, mais j'irai consulter ça. C'est intéressant. Et je vois ça moins moche (oui oui, je maintiens ce critère complètement subjectif !)
Tant que je vous tiens sur le sujet, quel est le prix au m² d'une serre "non jetable" ? En auto construction, d'occasion, tout ça ?
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 17 invités