Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 19787
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 8467

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue




par Did67 » 11/06/21, 21:47

Je pense, mais je n'ai pas de données statistiquement fiable, que la première cause mortalité c'est le fauchage / rotofil des herbes hautes - il m'est hélas arrivé d'en sectionner lors de la fauche tardive...
0 x

Biobombe
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 450
Inscription : 02/10/20, 21:13
x 78

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue




par Biobombe » 11/06/21, 23:24

Did67 a écrit :Je pense, mais je n'ai pas de données statistiquement fiable, que la première cause mortalité c'est le fauchage / rotofil des herbes hautes - il m'est hélas arrivé d'en sectionner lors de la fauche tardive...


mais celui-ci, amputé d'une partie de sa queue, a eu de la chance. Photo prise récemment. Je pense qu'il a été victime d'un de ses prédateurs, corbeau-freux, pie, ou rat, mais pas du bien sympathique campagnol.
DSC02893.JPG
0 x
Avatar de l’utilisateur
Doris
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1204
Inscription : 15/11/19, 17:58
Localisation : Landes
x 314

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue




par Doris » 12/06/21, 00:22

Je n'ai pas vu d'orvets ici depuis très longtemps. Parfois, mais de plus en plus rare, des vipères. Pas mal de couleuvres aussi
0 x
"N'entre qu'avec ton cœur, n'apporte rien du monde.
Et ne raconte pas ce que disent les gens"
Edmond Rostand
Avatar de l’utilisateur
pi-r
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 113
Inscription : 28/11/20, 13:00
Localisation : "cassoulet" Occitanie
x 23

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue




par pi-r » 12/06/21, 14:41

Doris a écrit :Je n'ai pas vu d'orvets ici depuis très longtemps. Parfois, mais de plus en plus rare, des vipères. Pas mal de couleuvres aussi

à cause (ou grâce) aux canards ?
0 x
Avatar de l’utilisateur
Doris
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1204
Inscription : 15/11/19, 17:58
Localisation : Landes
x 314

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue




par Doris » 12/06/21, 17:17

J'ai les canards que depuis un an, et je n'ai plus vu d'orvets depuis une dizaine d'années. Pour les autres espèces citées je ne sais pas, mais je pense plutôt que c'est l'être humain qui a modifié la donne. Nous personnellement les laissons vivre, mais en général dans mon secteur proche les gens les tuent, vipère, couleuvre, orvet, peu importe.
0 x
"N'entre qu'avec ton cœur, n'apporte rien du monde.
Et ne raconte pas ce que disent les gens"
Edmond Rostand

Biobombe
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 450
Inscription : 02/10/20, 21:13
x 78

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue




par Biobombe » 12/06/21, 22:59

Quel fléau ces ravageurs qui se tortillent dans tous les sens. Ils sont exclusivement souterrains et s'attaquent aux salades de toutes sortes en cisaillant leurs collets.
je ne sais pas d'où ils viennent ? Tous les ans ils sont à l'oeuvre. Mon gant donne sa taille.
DSC02941.JPG
0 x
Avatar de l’utilisateur
GuyGadeboisLeRetour
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4932
Inscription : 10/12/20, 20:52
Localisation : 04
x 1185

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue




par GuyGadeboisLeRetour » 13/06/21, 00:06

P'têt ben qu'oui:
Image
Les symptômes d'une attaque d'hépiale sur les salades

Les premiers dégâts arrivent juste après la plantation des laitues. Souvent la perte est attribuée au manque d'eau ou à une maladie quelconque. Malgré les arrosages copieux, l'hécatombe continue. Les unes après les autres, les salades s'écroulent.
Que se passe-t-il sous terre ?
Vous pensez sans doute aux taupins, aux vers 'fil de fer', vers gris, une courtilière, un campagnol.... il n'en est rien !
Pour comprendre ce qui se passe, soulever une salade flétrie avec une motte de terre. Elle court, elle court la petite chenille, elle se tortille. Qui dit chenille dit papillon ! Il faut agir vite, elle est agile et cherche à se cacher pour attaquer un autre trophée salade, fraisiers, iris...
La bestiole recherchée est une petite chenille blanche à tête rouge noire qui ronge la racine pivotante de la laitue. L'hépiale, également appelé louvette (korscheltellus lupulinus), mesure de 30 à 40 mm. Son corps est long et sinueux, parsemé de poils clairs à peine visibles.
https://www.rustica.fr/maladies-et-para ... 15926.html
1 x
"Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que de mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes. La plus grave maladie du cerveau, c'est de réfléchir". (J.Rouxel)
"Non ?" ©
"Par définition la cause est le produit de l'effet" .... "Il n'y a strictement rien à faire concernant le climat".... "La nature c'est de la merde". (Exnihiloest, aka Blédina)
Avatar de l’utilisateur
Boris70
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 120
Inscription : 13/12/20, 19:03
Localisation : Vosges saônoises - 380m
x 22

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue




par Boris70 » 13/06/21, 12:34

GuyGadeboisLeRetour a écrit :La bestiole recherchée est une petite chenille blanche à tête rouge noire qui ronge la racine pivotante de la laitue. L'hépiale, également appelé louvette (korscheltellus lupulinus), mesure de 30 à 40 mm. Son corps est long et sinueux, parsemé de poils clairs à peine visibles.
https://www.rustica.fr/maladies-et-para ... 15926.html


C'est aussi l'hécatombe pour mes laitues en extérieur. Je vais regarder ce qui se trame sous terre!
0 x
Se ressourcer dans les lieux sacrés http://www.lokahita.fr
Biobombe
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 450
Inscription : 02/10/20, 21:13
x 78

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue




par Biobombe » 13/06/21, 12:45

Boris70 a écrit :
GuyGadeboisLeRetour a écrit :La bestiole recherchée est une petite chenille blanche à tête rouge noire qui ronge la racine pivotante de la laitue. L'hépiale, également appelé louvette (korscheltellus lupulinus), mesure de 30 à 40 mm. Son corps est long et sinueux, parsemé de poils clairs à peine visibles.
https://www.rustica.fr/maladies-et-para ... 15926.html


C'est aussi l'hécatombe pour mes laitues en extérieur. Je vais regarder ce qui se trame sous terre!

Bonne chance !
0 x
Avatar de l’utilisateur
GuyGadeboisLeRetour
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4932
Inscription : 10/12/20, 20:52
Localisation : 04
x 1185

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue




par GuyGadeboisLeRetour » 13/06/21, 12:51

Avez-vous tenté de passer en boucle du UK garage, du Bassline ou du Dubstep en mettant des enceintes tournées vers le sol ? (Si on me cherche, je fais du rangement au grenier...) :mrgreen:
0 x
"Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que de mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes. La plus grave maladie du cerveau, c'est de réfléchir". (J.Rouxel)
"Non ?" ©
"Par définition la cause est le produit de l'effet" .... "Il n'y a strictement rien à faire concernant le climat".... "La nature c'est de la merde". (Exnihiloest, aka Blédina)


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Majestic-12 [Bot] et 30 invités