Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
Avatar de l’utilisateur
Adrien (ex-nico239)
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9213
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 1775

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue




par Adrien (ex-nico239) » 06/05/21, 10:57

Did67 a écrit :
Adrien (ex-nico239) a écrit :
La question est donc jusqu’à quand dans la saison laisser les tomates prendre la pluie?
J’ai besoin d’une petite piqûre de rappel sur le sujet



Je n'ai pas connaissance d'expériences bien conduites...

C'est généralement tout l'un ou tout l'autre : tomates en serre ou tomates de plein champs...

Un essai d'un GRAB belge indique cependant que des tomates "abritées" après avoir été quelques temps au soleil direct seraient moins atteintes que celles "couvertes" tout de suite. Mais le compte-rendu était "approximatif" - c'était plus un commentaire, qu'un essai "double aveugle randomisé"... Il était émis l'hypothèse d'un "durcissement" de la cuticule. Les plantes prenant des coups de soleil quand on les sort sans ménagement, je crois que cela est possible !

Je suis donc cette tactique. Mon tunnel étant débâché l'hiver pour que le sol accumule le maximum d'eau et pour qu'il n'y ait pas accumulation de sel, pour que la vie du sol "vive sa vie", et pour que les tempêtes ne m'arrachent pas le film qui ne va pas jusqu'au sol et qui offre donc une "certaine prise aux vents turbulents"... je ne remets le film que vers les 15 juillets et sachant que chez moi, je commence à craindre le mildiou à partir de mi-aout (sauf été pourri comme 2016 ; là, j'aurais surement bâché avant, après une bonne salve de pluie mi-juin !)...

Ce n'est pas une règle. C'est juste que je fais comme ça. Un peu intuitivement.


Ok mais le risque est-il le même de leur laisser prendre la pluie en mai, juin, juillet, août, septembre?
C’est cela que je voudrais faire évoluer cette année par rapport à 2019 (tout ouvert) et 2020 (tout fermé) : par exemple laisser ouvert sous la pluie jusqu’en juillet et ne plus recevoir d’eau de pluie à partir d’août pour mieux les préserver pour l’arrière saison.
Mais à quel moment placer ce curseur de couverture?
0 x

Avatar de l’utilisateur
Adrien (ex-nico239)
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9213
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 1775

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue




par Adrien (ex-nico239) » 06/05/21, 11:17

Did67 a écrit :
Adrien (ex-nico239) a écrit :
.... ce mimétisme graphique est bien triste



Le mimétisme est un mécanismes naturel ! Les phasmes sont fascinants, avec leur art de se faire passer pour une brindille ou une feuille. Les syrphes "miment" les guêpes pour faire croire qu'ils piquent ! Le poulpe ou le caméléon prennent la couleur du support...


J’aurais plutôt tendance à préférer des formes plus originales comme la tienne ou d’autres : ce graphisme me repousse plus qu’il ne m’attire.

Cela me rappelle certaines pubs des années 60 : humain en 1er plan, geste/mimique objet ou sujet de la vidéo

smiv80zm.jpg
smiv80zm.jpg (131.48 Kio) Consulté 220 fois


pub.png
pub.png (310.87 Kio) Consulté 220 fois


pub.jpeg
pub.jpeg (51.7 Kio) Consulté 220 fois


Du coup entre les 10 trucs d’Antoine, André et Olivier mon cœur balance Image

Le «choix» ne se fera pas sur le slogan, ni sur l’accroche graphique

Sur la tête sur l’affiche alors, si j’aime (ou pas) les barbus, les chauves ou les gars à lunettes? Image
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 19544
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 8401

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue




par Did67 » 06/05/21, 11:33

Adrien (ex-nico239) a écrit :
Ok mais le risque est-il le même de leur laisser prendre la pluie en mai, juin, juillet, août, septembre?
C’est cela que je voudrais faire évoluer cette année par rapport à 2019 (tout ouvert) et 2020 (tout fermé) : par exemple laisser ouvert sous la pluie jusqu’en juillet et ne plus recevoir d’eau de pluie à partir d’août pour mieux les préserver pour l’arrière saison.
Mais à quel moment placer ce curseur de couverture?



Oui, je comprends.

Mais je n'ai pas la recette ! Je peux juste te dire comment j'ai fait ces deux dernières années - mais pas la première, où j'ai eu le tunnel, monté tout de suite avec la bâche... Et après, j'ai réfléchi !

Parfois mi-figue, mi-raisin c'est un compromis acceptable. Et parfois, ne pas trancher est une cata !
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 19544
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 8401

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue




par Did67 » 06/05/21, 11:35

Adrien (ex-nico239) a écrit :
J’aurais plutôt tendance à préférer des formes plus originales comme la tienne ou d’autres : ce graphisme me repousse plus qu’il ne m’attire.



Et en même temps, si les publicitaires utilisaient de tels standards, c'est qu'en matière de chiffre d'affaire, cela marchait.

Regarde les audiences des autres chaines ! Si j'étais uniquement "réaliste", je ferais comme eux...
0 x
Avatar de l’utilisateur
Doris
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1142
Inscription : 15/11/19, 17:58
Localisation : Landes
x 295

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue




par Doris » 06/05/21, 14:44

Adrien (ex-nico239) a écrit :
Did67 a écrit :
Adrien (ex-nico239) a écrit :Mais comment calculer à l’avance ce dont va avoir besoin le système en pression et débit, et par la même en matos, pour que les 250 goutteurs fonctionnent correctement?

Le système que j'ai choisit ( c'est pas des goûteurs, mais des tuyaux suintants) comporte la notion qu'au delà de 25 m linéaire il faut faire rentrer l'eau des deux côtés. Mes voisins ont acheté un système avec goûteurs, c'était marqué également, pression garantie pour 20 m et un nombre de goutteur, dont je ne me souviens plus, mais au-delà c'est pareil, il faut faire rentrer l'eau par les deux bouts.
1 x
"N'entre qu'avec ton cœur, n'apporte rien du monde.
Et ne raconte pas ce que disent les gens"
Edmond Rostand

Avatar de l’utilisateur
Adrien (ex-nico239)
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9213
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 1775

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue




par Adrien (ex-nico239) » 06/05/21, 15:46

Did67 a écrit :
Adrien (ex-nico239) a écrit :
Ok mais le risque est-il le même de leur laisser prendre la pluie en mai, juin, juillet, août, septembre?
C’est cela que je voudrais faire évoluer cette année par rapport à 2019 (tout ouvert) et 2020 (tout fermé) : par exemple laisser ouvert sous la pluie jusqu’en juillet et ne plus recevoir d’eau de pluie à partir d’août pour mieux les préserver pour l’arrière saison.
Mais à quel moment placer ce curseur de couverture?



Oui, je comprends.

Mais je n'ai pas la recette ! Je peux juste te dire comment j'ai fait ces deux dernières années - mais pas la première, où j'ai eu le tunnel, monté tout de suite avec la bâche... Et après, j'ai réfléchi !

Parfois mi-figue, mi-raisin c'est un compromis acceptable. Et parfois, ne pas trancher est une cata !


Ok donc comme en 2019 ce fut tout pluie et en 2020 0 pluie je vais mixer cette année et on verra bien.

En tous les cas toute la période printanière je vais laisser à la pluie.

À suivre
0 x
Avatar de l’utilisateur
Adrien (ex-nico239)
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9213
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 1775

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue




par Adrien (ex-nico239) » 06/05/21, 15:48

Did67 a écrit :
Adrien (ex-nico239) a écrit :
J’aurais plutôt tendance à préférer des formes plus originales comme la tienne ou d’autres : ce graphisme me repousse plus qu’il ne m’attire.



Et en même temps, si les publicitaires utilisaient de tels standards, c'est qu'en matière de chiffre d'affaire, cela marchait.

Regarde les audiences des autres chaines ! Si j'étais uniquement "réaliste", je ferais comme eux...


Oui cela fait du chiffre mais doit bien y avoir un moyen de ne pas tous se copier au niveau graphique tout en conservant le chiffre non?
0 x
Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5470
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 893

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue




par Moindreffor » 06/05/21, 15:53

Did67 a écrit :PS à mon post ci-dessus : je ne sais pas pourquoi le site ne s'affiche pas.

Mais sur le moteur de recherche de Youtube, tapez "Hervé Christiani" et "Il est libre Max"...


si y en a qui l'on vu voler le Max, le Didier il plane à quoi? :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
Avatar de l’utilisateur
Adrien (ex-nico239)
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9213
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 1775

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue




par Adrien (ex-nico239) » 06/05/21, 15:54

Doris a écrit :
Adrien (ex-nico239) a écrit :
Did67 a écrit :

Le système que j'ai choisit ( c'est pas des goûteurs, mais des tuyaux suintants) comporte la notion qu'au delà de 25 m linéaire il faut faire rentrer l'eau des deux côtés. Mes voisins ont acheté un système avec goûteurs, c'était marqué également, pression garantie pour 20 m et un nombre de goutteur, dont je ne me souviens plus, mais au-delà c'est pareil, il faut faire rentrer l'eau par les deux bouts.


Doris est une femme pratique :!:

Impec donc dans ce cas selon mon nombre de dérivations il faudra 4 (ou 8) réducteurs de pression pour alimenter les 15m (là je suis large).... à arroser...pigé

Et donc pour le goutte à goutte ou le tuyau suintant en terme de largeur d’arrosage tu comptes combien de cm autour du «point d’eau»?
Il y a peut-être une différence d’ailleurs entre goutte à goutte et tuyau suintant?
C’est cela qui déterminera le nombre de dérivation
0 x
Avatar de l’utilisateur
Doris
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1142
Inscription : 15/11/19, 17:58
Localisation : Landes
x 295

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue




par Doris » 06/05/21, 16:20

Adrien (ex-nico239) a écrit :Il y a peut-être une différence d’ailleurs entre goutte à goutte et tuyau suintant?
C’est cela qui déterminera le nombre de dérivation

Oui, le tuyaux suintant arrose sur toute la longueur, et le goutte-à-goutte arrose à l'endroit des goutteurs. J'ai presque tout planté en ligne cette année et selon les besoins des plantes et leurs emplacements (j'ai des endroits qui sont en plein soleil depuis très tôt le matin et jusqu'au soir) je fait une ligne droite ou en serpentins sur une largeur d'un mètre. Il n'y a qu'autour des plantes beaucoup plus gourmandes en eau, que je ferai le tour de la plante. Les voisins avec leur goutte-à-goutte de l'an dernier ( des goutteurs non réglables) mettais selon les endroits plus de goutteurs, mais ils ont changé cette année, ils ont des goutteurs réglables. Ils ont fait des tests, c'est pas mal, mais par endroit ils rapprochent les goutteurs en passant la ligne en serpentins.
0 x
"N'entre qu'avec ton cœur, n'apporte rien du monde.
Et ne raconte pas ce que disent les gens"
Edmond Rostand


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 36 invités