Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 19544
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 8401

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue




par Did67 » 05/05/21, 23:12

Adrien (ex-nico239) a écrit :
Ce sont les tuyaux d’arrosage en polyéthylène

https://www.rs-pompes.com/tubes-polyeth ... 100-m.html


OK. Je l'appelle "PE". Fastoche alors. Tu sors avec un raccord à compression qui se termine par un mâle 20/27 (du grand classique)... Mes raccordements de cuve puis la descente dans le potager, c'est ça. Sauf que je termine par un bête robinet 1/4 de tour...
0 x

Avatar de l’utilisateur
Adrien (ex-nico239)
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9213
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 1775

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue




par Adrien (ex-nico239) » 05/05/21, 23:20

Did67 a écrit :
Adrien (ex-nico239) a écrit :
Ce sont les tuyaux d’arrosage en polyéthylène

https://www.rs-pompes.com/tubes-polyeth ... 100-m.html


OK. Fastoche alors. Tu sors avec un raccord à compression qui se termine par un mâle 20/27 (du grand classique)... Mes raccordements de cuve puis la descente dans le potager, c'est ça. Sauf que je termine par un bête robinet 1/4 de tour...


Reste à savoir quelle pression je dois avoir à la sortie pour alimenter les plus de 200 goutteurs sur 4 ou 8 lignes.

Mais bon y a pas le feu, je crois que j’ai posé la question en rebondissant sur un post.

D’ailleurs dans le prolongement de ce sujet c’est l’aspect arrosage par aspersion des tomates qui m’a fait m’interroger sur le sujet.

ET

Il y a 2 ans j’avais laissé tous les coffres ouverts tout l’été, donc à la pluie en ne me souciant pas du mode d’arrosage et effectivementent en fin de saison on pouvait constater qu’elle faisaient grise mine

L’an passé en revanche tout l’inverse, coffres fermés à la moindre pluie et arrosage exclusivement par le bas...
Y a pas eu photo, en fin de saison les tomates étaient nickel

Cette année vu le printemps pluvieux qu’on a je me dis que c’est dommage de ne pas en profiter.
J’ai donc laissé ouvert les coffres sous la pluie (contrairement à l’an passé où c’était 0 pluie)

La question est donc jusqu’à quand dans la saison laisser les tomates prendre la pluie?
J’ai besoin d’une petite piqûre de rappel sur le sujet
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 19544
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 8401

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue




par Did67 » 05/05/21, 23:20

Doris a écrit :
Comme je suis sur le même type de sol, je lui ai laissé un commentaire pour cette vidéo, parce qu'en plus, tout en faisant un boulot de titan m2 par m2, il a à côté de lui un joli rouleau de foin, qui lui tend les bras, et qui hurle "utilise-moi, j'attends" . Il m'a gentilement répondu, qu'il allait faire une planche en phenoculture et comparer, petit échange vite fait mais sympa (on pense de ses vidéos ce qu'on veut, moi j'apprécie de plus en plus malgré les differences, mais on ne lui enlèvera pas son esprit ouvert à l'échange, et sympa). Je lui ai fait part de mes résultats après deux ans et demi, et je suis bien curieuse de ces conclusion à lui pour son essai dans quelque mois.
Évidemment lui avec ses trucs rajoutés au sable à des résultats immédiats que moi je n'ai pas eu, mais je suis prête à parier que mon long chemin grâce au foin et aux explications de Didier mène à une situation durable, alors que le rajout de compost, fumier, argil etc. ne le sera pas: j'ai des amis en résidence secondaire ici, qui apporte de la terre végétale et du compost tous les ans, en clôturant maison et potager en novembre ils sont contents de leur sol, au retour au printemps le sable à repris le dessus. Donc oui, c'est un boulot monstre, que je ne suis pas capable de fournir ( pas pour des raisons physiques, mais je n'y vois pas l'intérêt, donc aucune envie), mais en plus à repeter régulièrement.



J'ai essayé de le "secouer" - déjà sur une de ses vidéos "je suis limite pas gentil du tout"... Mais par échange mail, cela a été plus musclé.

Et en effet, on n'est pas fâché du tout - même si j'ai essayé de lui expliquer que c'était nul, ce qu'il faisait.

Mais après, va changer un drogué ! En plus, c'est un géant qui est en pleine forme - et je ne souhaite un infarctus à personne !
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 19544
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 8401

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue




par Did67 » 05/05/21, 23:25

Doris a écrit :
Didier avec son PP et sa façon de présenter et assisté par Sky, ...



Et "Gaïa", la chienne (berger australien) de la compagne de mon fils, qui est dans mon second livre ? Ou "Salsa", le Labrador aperçu dans une vidéo (il est dans d'autres, pas encore publiées) ? J'ai aussi des chiens !!! [La propriétaire de Salsa étant décédée, la garde temporaire, prévue le temps d'une hospitalisation, risque de devenir durable]
Dernière édition par Did67 le 05/05/21, 23:36, édité 1 fois.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 19544
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 8401

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue




par Did67 » 05/05/21, 23:35

Adrien (ex-nico239) a écrit :
Reste à savoir quelle pression je dois avoir à la sortie pour alimenter les plus de 200 goutteurs sur 4 ou 8 lignes.



Tu confonds toujours "pression" et "débit"...

Le Rhin a un débit énorme, sous pression faible (en surface). Un Karcher a une pression énorme et un débit faible...

Ton régulateur sera réglé sur la pression "nominale" que supporte ton système de goutteurs (vers 1 à 1,2 bars). Point barre. Cela protège ton installation. Évite que les jonctions ne sautent !

En revanche, chaque régulateur aura un "intervalle de débit" pour lequel il assure la régulation. Il faut se plonger dans les fiches techniques - celui dont on parle ici régule entre 0,01 et 3 m3/h... Donc entre 10 l et 3 000 l / h... C'est là que le nombre de goutteurs intervient. Chacun, pour la pression choisie, ayant un débit nominal donné (par ex 2 l / h)...

2021-05-05_23h31_02 régul.png
2021-05-05_23h31_02 régul.png (29.31 Kio) Consulté 146 fois
0 x

Avatar de l’utilisateur
Adrien (ex-nico239)
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9213
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 1775

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue




par Adrien (ex-nico239) » 05/05/21, 23:44

Did67 a écrit :
Adrien (ex-nico239) a écrit :
Reste à savoir quelle pression je dois avoir à la sortie pour alimenter les plus de 200 goutteurs sur 4 ou 8 lignes.



Tu confonds toujours "pression" et "débit"...

Le Rhin a un débit énorme, sous pression faible (en surface). Un Karcher a une pression énorme et un débit faible...

Ton régulateur sera réglé sur la pression "nominale" que supporte ton système de goutteurs (vers 1 à 1,2 bars). Point barre. Cela protège ton installation. Évite que les jonctions ne sautent !

En revanche, chaque régulateur aura un "intervalle de débit" pour lequel il assure la régulation. Il faut se plonger dans les fiches techniques - celui dont on parle ici régule entre 0,01 et 3 m3/h... Donc entre 10 l et 3 000 l / h... C'est là que le nombre de goutteurs intervient. Chacun, pour la pression choisie, ayant un débit nominal donné (par ex 2 l / h)...

2021-05-05_23h31_02 régul.png



Ah c’est sur que je suis plus que nul sur le sujet. Image

C’est quoi un régulateur?
C’est quoi un intervale de débit?
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 19544
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 8401

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue




par Did67 » 05/05/21, 23:53

Vieille tactique de cancre ??? Faire croire qu'on est nul pour se dispenser de réfléchir ??? On ne parlait pas de régulateur de vitesse à ce que je sache... Ni de régulateur du SAMU.

2021-05-05_23h51_26 regul.png
2021-05-05_23h51_26 regul.png (35.2 Kio) Consulté 135 fois
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 19544
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 8401

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue




par Did67 » 05/05/21, 23:55

Débit de xxx à yyyy, on peut appeler ça un "intervalle de débit" (pour lequel un fonctionnement correct est garanti)

2021-05-05_23h54_17 débit.png
2021-05-05_23h54_17 débit.png (15.56 Kio) Consulté 134 fois
0 x
Avatar de l’utilisateur
Adrien (ex-nico239)
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9213
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 1775

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue




par Adrien (ex-nico239) » 06/05/21, 00:18

Did67 a écrit :Vieille tactique de cancre ??? Faire croire qu'on est nul pour se dispenser de réfléchir ??? On ne parlait pas de régulateur de vitesse à ce que je sache... Ni de régulateur du SAMU.

2021-05-05_23h51_26 regul.png


Ah la la je me souviens de mon passage au tableau en terminale, le prof de math m’avait donné exprès l’exercice le plus facile du monde : placer des points sur un graphique et j’ai confondu abcisse et ordonnées... la classe était pliée de rire.

En revanche en philo là c’était plus la même musique.
Kant qui semblait incompréhensible pour les rieurs précédents me paraissait limpide
Heureusement en lettre les coefs étaient de mon côté

Et je n’ai rien perdu de ma nullitude pratique malgré ma passion du bricolage.

Il est très courant que je fasse les choses totalement à l’envers ou que j’oublie des trucs évidents, même ma femme est meilleure que moi dans la pratique et pourtant le bricolage c’est pas du tout son truc.
Mais comme je suis patient, je ne m’énerve pas et au 3ème essai c’est tout bon ça finit par marcher, faut juste le temps que ce que j’ai conçu se matérialise dans le cerveau Image

Mais quand il s’agit de refaire un ordi ou de réparer des config vérolées là en revanche c’est pas la même musique, j’ai d’ailleurs fini par arrêter en raison de trop de sollicitations.

Donc oui nullité assumée pour un certain nombre de choses qui ne sont jamais rentrées et ne rentrent pas... alors que d’autres se font naturellement presque par intuition.

C’est la vie...

Donc le régulateur de pression c’est pareil que le réducteur de pression ou c’est encore autre chose?
Je veux dire il faut un réducteur à l’arrivée du plymouth de la serre PUIS des réducteurs sur les 4 ou 8 dérivations?
Ou juste un seul réducteur ou régulateur à l’arrivée du plymouth et ensuite la répartition par les goutteurs va se faire en fonction?
0 x
Avatar de l’utilisateur
GuyGadeboisLeRetour
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3903
Inscription : 10/12/20, 20:52
Localisation : 04
x 929

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue




par GuyGadeboisLeRetour » 06/05/21, 00:25

Donc le régulateur de pression c’est pareil que le réducteur de pression ou c’est encore autre chose?
Je veux dire il faut un réducteur à l’arrivée du plymouth de la serre PUIS des réducteurs sur les 4 ou 8 dérivations?
Ou juste un seul réducteur ou régulateur à l’arrivée du plymouth et ensuite la répartition par les goutteurs va se faire en fonction?

Image
0 x
"Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que de mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes. La plus grave maladie du cerveau, c'est de réfléchir". (J.Rouxel)
"Non ?" ©
"Par définition la cause est le produit de l'effet" .... "Il n'y a strictement rien à faire concernant le climat".... "La nature c'est de la merde". (Truyphion)


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 36 invités