Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 19172
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 8292

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue




par Did67 » 07/04/21, 21:08

Julienmos a écrit :dands la vidéo que j'avais mise (arboriculture) il parlait aussi de la chaleur dégagée par le sol (sous les arbres) disant qu'un sol humide en rayonne davantage qu'un sol sec...
et qu'il est préférable d'avoir un sol "tondu" à ras plutôt que des herbes hautes ou un mulch en surface, qui diminuent cet effet.


Ceci est doublement exact :

a) un sol humide a plus de "capacité calorifique" (plus de masse - donc il peut, par exemple, dans 1 cm d'épaisseur, stocker plus de calories le jour et don en restituer plus la nuit)

b) il est plus sombre, donc capte plus de chaleur le jour

c) il est meilleur conducteur, donc le jour, la chaleur "rentre" mieux dans le sol, et la nuit remonte plus vite ; l'air (et donc les creux dans le sol) sont un isolant ; comparer un "béton cellulaire" (isolant) avec un "béton vibré" (qui ne l'est pas !)...

d) et bien sûr, les hautes herbes par-dessus sont un isolant / réflecteur le jour et un isolant la nuit...

Heureusement, il n'y a pas que des conneries sur internet !
0 x

sicetaitsimple
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5675
Inscription : 31/10/16, 18:51
Localisation : Basse Normandie
x 802

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue




par sicetaitsimple » 07/04/21, 21:19

Boris70 a écrit : C'est la chicorée frisée de Ruffec qui a un peu grillé car plus développée que durant l'hiver.


Encore une excellente variété à mon goût, mais effectivement plutôt à planter (en extérieur) vers mi-Aout pour la récolter avant les éventuelles grosses gelées.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 19172
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 8292

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue




par Did67 » 07/04/21, 21:49

sicetaitsimple a écrit :
Encore une excellente variété à mon goût, mais effectivement plutôt à planter (en extérieur) vers mi-Aout pour la récolter avant les éventuelles grosses gelées.


Pourtant donnée pour être plutôt résistante au froid...

D'une manière générale, les chicorées ne sont pas "si résistantes que ça" ! En fait, il convient de les cultiver en fin d'été pour une récolte tardive à l'automne, et là, on peut les stocker étonnamment longtemps en les posant à l'envers en un endroit frais pas trop humide / pas sec non plus. Les feuilles extérieures flétrissent et "emballent" le coeur, qui reste frais ! Mon père déjà les alignait à l'envers sur une dalle de béton d'un garage extérieur non chauffé mais hors gel.
1 x
Avatar de l’utilisateur
Adrien (ex-nico239)
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9007
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 1703

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue




par Adrien (ex-nico239) » 08/04/21, 02:08

On est en plein dedans

Vague de froid : les arboriculteurs des Alpes-de-Haute-Provence tentent de sauver leurs récoltes


606dd44910f4c_arbres_fruitiers_dun_verger_capture_par_le_gel_davril_dans_les_hautes-alpes-5263078.jpg
606dd44910f4c_arbres_fruitiers_dun_verger_capture_par_le_gel_davril_dans_les_hautes-alpes-5263078.jpg (40.02 Kio) Consulté 158 fois



606dd4cd5c260_arbres_fruitiers_dun_verger_capture_par_le_gel_davril-5263086.jpg
606dd4cd5c260_arbres_fruitiers_dun_verger_capture_par_le_gel_davril-5263086.jpg (63.05 Kio) Consulté 158 fois



Et ici on résiste...
Pas de dégâts dans les tomates la nuit dernière malgré un plus bas à -9.7, mais cette nuit ça risque de descendre encore plus bas

À 2h du matin
2021-04-08_011314.jpg
2021-04-08_011314.jpg (79.18 Kio) Consulté 158 fois
0 x
Biobombe
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 183
Inscription : 02/10/20, 21:13
x 51

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue




par Biobombe » 08/04/21, 09:42

Did67 a écrit :
Julienmos a écrit :dands la vidéo que j'avais mise (arboriculture) il parlait aussi de la chaleur dégagée par le sol (sous les arbres) disant qu'un sol humide en rayonne davantage qu'un sol sec...
et qu'il est préférable d'avoir un sol "tondu" à ras plutôt que des herbes hautes ou un mulch en surface, qui diminuent cet effet.


Ceci est doublement exact :

a) un sol humide a plus de "capacité calorifique" (plus de masse - donc il peut, par exemple, dans 1 cm d'épaisseur, stocker plus de calories le jour et don en restituer plus la nuit)

b) il est plus sombre, donc capte plus de chaleur le jour

c) il est meilleur conducteur, donc le jour, la chaleur "rentre" mieux dans le sol, et la nuit remonte plus vite ; l'air (et donc les creux dans le sol) sont un isolant ; comparer un "béton cellulaire" (isolant) avec un "béton vibré" (qui ne l'est pas !)...

d) et bien sûr, les hautes herbes par-dessus sont un isolant / réflecteur le jour et un isolant la nuit...

Heureusement, il n'y a pas que des conneries sur internet !


Attention entre la dernière phrase de julienmoss et ton point d. Toi tu dis que les hautes herbes sont meilleures protectrices. Exit donc un sol tondu, ce que ne dit pas julienmos.
Le sol de mes arbres fruitiers est en permanence recouvert à leur aplomb d'une litière destinée à les nourrir, ce qui ne stoppe pas le gel qui peut s'abattre sur les fleurs qui sont en altitude. Constat d' un " ancien ".
Dernière édition par Biobombe le 08/04/21, 09:57, édité 1 fois.
0 x

Biobombe
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 183
Inscription : 02/10/20, 21:13
x 51

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue




par Biobombe » 08/04/21, 09:54

Did67 a écrit :
sicetaitsimple a écrit :
les chicorées ne sont pas "si résistantes que ça" !


Cela dépend des variétés. Il n'y a pas que les Français qui produisent des semences..
Voir ma dernière tof dans vitamines hiver 21.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 19172
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 8292

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue




par Did67 » 08/04/21, 10:28

Biobombe a écrit :
Attention entre la dernière phrase de julienmoss et ton point d. Toi tu dis que les hautes herbes sont meilleures protectrices. Exit donc un sol tondu, ce que ne dit pas julienmos.



Ce n'est pas ce que je dis - mais je me suis peut-être mal exprimé. Reprenons :

a) la présence d'herbes denses et hautes, le jour, va isoler un peu le sol ; les rayons incidents sont soit captés par les feuilles (photosynthèse) soit réfléchis (tiges / épis luisants et clairs) : le sol absorbe moins de calories / atteint une température moins élevée... A donc, la nuit venue, moins de "réserves de chaleur"...

b) la nuit, pour les mêmes raisons, le sol rayonne moins de chaleur et donc réchauffe moins les basses couches de l’atmosphère ; ce qui veut dire que cela accentue le froid au niveau des arbres (mais maintient plus de chaleur dans le sol !!!)...

Moins de chaleur en stock, moins de chaleur rayonnée, donc plus de gel AU-DESSUS des herbes. J'ai donc voulu dire le contraire : les hautes herbes augmentent le risque de gel au niveau de la végétation qui se trouve au-dessus. Si ce n'est pas clair, désolé [je l'explique aussi dans la vidéo mise en ligne cette nuit, à propos du foin !]
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 19172
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 8292

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue




par Did67 » 08/04/21, 10:40

Biobombe a écrit :
Cela dépend des variétés. Il n'y a pas que les Français qui produisent des semences..
Voir ma dernière tof dans vitamines hiver 21.



Juste au cas où tu pensais me faire une révélation, dans mon second livre, je cite, par exemple, Bejo !

Bien sûr, il y a des différences variétales (dont des races wallonnes intéressantes). Il reste qu'en moyenne, les chicorées scaroles ou frisées sont plus sensibles (d'ailleurs plus au pourrissement qu'au froid proprement dit) que d'autres "salades d'hiver". Je n'ai rien dit d'autre. Ma phrase commence par "'En général..." ["D'une manière générale, les chicorées...] ... C'est agaçant de toujours voir ses propos déformés. Y'a pas moyen de : a) d'abord lire ? ; b) ensuite d'essayer de comprendre ? Avant de poster une contribution qui apporte quelque chose ? Pour qu'une contradiction apporte quelque chose, il faut que ce ne soit pas juste de la contradiction pour contredire !
0 x
Avatar de l’utilisateur
Julienmos
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1152
Inscription : 02/07/16, 22:18
Localisation : l'eau reine
x 250

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue




par Julienmos » 08/04/21, 15:01

Did67 a écrit :a) la présence d'herbes denses et hautes, le jour, va isoler un peu le sol ; les rayons incidents sont soit captés par les feuilles (photosynthèse) soit réfléchis (tiges / épis luisants et clairs) : le sol absorbe moins de calories / atteint une température moins élevée... A donc, la nuit venue, moins de "réserves de chaleur"...


il me semble que les couches profondes du sol sont toujours à une certaine température, et donc que quelle que soit la dose de soleil reçue par le sol en journée, le sol restitue quand même toujours des calories la nuit... ? même si de hautes herbes, ou un paillage épais, ou un sol gelé en surface freinent ce rayonnement.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 19172
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 8292

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue




par Did67 » 08/04/21, 15:56

Oui. Mais la "vitesse" à laquelle circule cette chaleur est limitante.

Se rajoute donc le fait que ce sont les premiers cm de sol qui voient leur température monter le jour en captant la lumière / le soleil. Et descendre la nuit, en relarguant cette énergie la nuit.

2021-04-08_15h52_21 températures.png
2021-04-08_15h52_21 températures.png (17.66 Kio) Consulté 79 fois


La courbe bleu est celle de l'air. En rouge, l'énergie apportée par le soleil. On voit que la surface du sol "suit"... Il accumule de la chaleur et rayonne cette énergie... Ce rayonnement diminue à partir de l'après-midi, mais reste "positif" au petit matin. C'est sur ce rayonnement que joue les mécanismes que nous évoquons : couverture du sol ou pas, présence de neige ou d'herbes hautes, etc...

Mais tu as raison, cela se rajoute à une déperdition de fond, qui est le très lent refroidissement de la croute terrestre. Mais c'est peu.
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 52 invités