Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
Avatar de l’utilisateur
Adrien (ex-nico239)
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 8897
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 1679

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue




par Adrien (ex-nico239) » 20/02/21, 11:09

Did67 a écrit :
Moindreffor a écrit :et toi qui dis parfois que repiquer 2 fois c'est trop de boulot :mrgreen:

oui effectivement intégrer le capteur solaire dans la bouteille c'est une idée, mais quelle différence finale entre une simple coloration et ce système complexe, le niveau de paresse doit être pris en compte dans cette réflexion :mrgreen:


Parce qu'on s'interrogeait sur comment colorer... Et on n'avait pas encore vraiment de bonne idée...

On peut peindre les bouteilles sur une moitié, mais je ne sais pas si cela tient bien sur le PET ???


Je l'ai fait pour le 1er coffre bioclimatique et ça tient à peu près même si ça tient à s'effriter au fil du temps

Ce qu'il faudrait surtout faire c'est tester... comme d'hab'
1 bouteille normale
1 noire
1 journée de soleil
Puis le soir on met chaque bouteille sous une protection identique et on mesure
Il faut réussir à apprécier la différence de rendu de chaleur entre l'une et l'autre technique
0 x

Avatar de l’utilisateur
Adrien (ex-nico239)
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 8897
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 1679

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue




par Adrien (ex-nico239) » 20/02/21, 11:13

VetusLignum a écrit :Une vidéo riche de réflexions agronomiques


J'ai vu qu'elle était arrivée effectivement.

D'habitude je puise dans le stock ancien de mon retard, et dieu sait s'il est grand mais là je vais faire une exception et regarder cette dernière rapidement.
0 x
Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5059
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 847

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue




par Moindreffor » 20/02/21, 11:51

pi-r a écrit :
Did67 a écrit :Elles sont toutes très transparentes : pour capter le maximum de chaleur, il faut absorber toute la lumière reçue, donc un écran total ou en tout cas, un noir profond...

1- d'expérience les bouteilles bleus (rozana) chauffe très très vite dans le cockpit, au point de devoir changer de contenant pour s'hydrater en navigation...mais est ce suffisant pour l'usage "agricole" ?
2-est ce qu'entasser les bouteilles sous la bâche noire ne serait pas suffisant et plus facile ?

le Soleil chauffe la bâche noire et celle-ci redonne la chaleur une bâche à 2 faces, la face contre les bouteilles va chauffer les bouteilles, la face du côté va chauffer l'intérieur du châssis (qui est déjà chaud), donc en gros ça chauffe moins...

ce qui est recherché c'est un maximum de chaleur récupérée, une eau la plus chaude possible, pour qu'elle emmagasine le plus de calories possible, pour les restituer la nuit, donc même si une bouteille bleue chauffe bien, elle chauffera moins qu'une noire
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5059
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 847

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue




par Moindreffor » 20/02/21, 11:53

Adrien (ex-nico239) a écrit :
Did67 a écrit :
Moindreffor a écrit :et toi qui dis parfois que repiquer 2 fois c'est trop de boulot :mrgreen:

oui effectivement intégrer le capteur solaire dans la bouteille c'est une idée, mais quelle différence finale entre une simple coloration et ce système complexe, le niveau de paresse doit être pris en compte dans cette réflexion :mrgreen:


Parce qu'on s'interrogeait sur comment colorer... Et on n'avait pas encore vraiment de bonne idée...

On peut peindre les bouteilles sur une moitié, mais je ne sais pas si cela tient bien sur le PET ???


Je l'ai fait pour le 1er coffre bioclimatique et ça tient à peu près même si ça tient à s'effriter au fil du temps

Ce qu'il faudrait surtout faire c'est tester... comme d'hab'
1 bouteille normale
1 noire
1 journée de soleil
Puis le soir on met chaque bouteille sous une protection identique et on mesure
Il faut réussir à apprécier la différence de rendu de chaleur entre l'une et l'autre technique

faudrait deux glacières identiques pour mettre 2 ou 3 bouteilles dans chaque et un thermomètre enregistreur
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 19061
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 8244

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue




par Did67 » 20/02/21, 11:55

Adrien (ex-nico239) a écrit :
Ce qu'il faudrait surtout faire c'est tester... comme d'hab'
1 bouteille normale
1 noire
1 journée de soleil
Puis le soir on met chaque bouteille sous une protection identique et on mesure
Il faut réussir à apprécier la différence de rendu de chaleur entre l'une et l'autre technique



Oui.

Les "lois physiques" vont en tout cas dans le bon sens : un corps noir absorbe indiscutablement mieux le rayonnement incident (il existe même des peintures spéciales - ou vernis ? - pour les panneaux solaires thermiques, qui absorbent aussi les rayonnements invisibles, infrarouges notamment). Ceal, à peu près tout le monde le sait - ou l'a remarqué (voitures, mobilier métallique noir, etc).

Ce qu'on sait moins, c'est que c'est aussi le noir qui rayonne le mieux. Il existe des "frigos à rayonnement" pour les zones ayant un ciel particulièrement clair (donc qui rayonne un max) : c'est un caisson super-isolant, dont l'intérieur est noir, derrière une vitre...

https://hal.archives-ouvertes.fr/jpa-00242379/document

Voilà de quoi il faut s'inspirer :

https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9fr ... ayonnement

La bouteille d'eau joue le rôle de "corps noirs". La chaleur qu'elle rayonne, en revanche, on la retient dans la seconde enceinte = le châssis isolé.

Ce que je ne suarais dire, c'est si la différence est suffisante pour que des protocoles de mesures simples la mettent en évidence. Si cela se trouve, ce n'est pas signifciatif - et le "bruit de fond", les incertitudes masquent la différence...

[PS1 : C'est encore un de ces trucs complètement "contre-intuitif" ; comme cela chauffe mieux, on est, bêtement - c'est le cas de le dire - , tenté de penser qu'il se refroidit plus lentement : c'est le contraire !]

[PS2 : L'intuition est aussi, souvent, appelée "bon sens" ! Cela donne une idée des conneries que nous fait faire le "bon sens" quand on ignore les lois physiques ou biologiques des mécanismes en oeuvre ! "Mais bien sûr, travailler la terre, c'est nécessaire !"]
0 x

Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 19061
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 8244

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue




par Did67 » 20/02/21, 12:00

Moindreffor a écrit :faudrait deux glacières identiques pour mettre 2 ou 3 bouteilles dans chaque et un thermomètre enregistreur


Oui. Deux glacières identiques, fermées par une plaque de polycarbonate, orientées vers le soleil le jour. Et deux thermomètres enregistreurs.

Logiquement, dans la glacière 1, avec 3 bouteilles d'eau sans colorant, la température de l'eau monte moins le jour et baisse plus la nuit (car on a cumulation de deux phénomènes physiques : température du liquide plus basse et rayonnement de l'eau plus faible car "claire). Il faudrait voir - joker ! - si la température de l'air aussi y monte moins - cela dépendra, à mon avis de sa couleur.

Dans la 2, avec les mêmes bouteilles teintées en noir, la température de l'eau montera bien plus haut le jour et baissera plus la nuit.

Il faudrait donc des sondes déportées, qu'on peut immerger dans l'eau. Et des sondes dans le "coffre". Car il y a deux choses qui ne vont pas nécessairement dans le même sens...
0 x
Avatar de l’utilisateur
Adrien (ex-nico239)
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 8897
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 1679

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue




par Adrien (ex-nico239) » 20/02/21, 12:07

Did67 a écrit :
Adrien (ex-nico239) a écrit :
Ce qu'il faudrait surtout faire c'est tester... comme d'hab'
1 bouteille normale
1 noire
1 journée de soleil
Puis le soir on met chaque bouteille sous une protection identique et on mesure
Il faut réussir à apprécier la différence de rendu de chaleur entre l'une et l'autre technique



Oui.

Les "lois physiques" vont en tout cas dans le bon sens : un corps noir absorbe indiscutablement mieux le rayonnement incident (il existe même des peintures spéciales - ou vernis ? - pour les panneaux solaires thermiques, qui absorbent aussi les rayonnements invisibles, infrarouges notamment). Ceal, à peu près tout le monde le sait - ou l'a remarqué (voitures, mobilier métallique noir, etc).

Ce qu'on sait moins, c'est que c'est aussi le noir qui rayonne le mieux. Il existe des "frigos à rayonnement" pour les zones ayant un ciel particulièrement clair (donc qui rayonne un max) : c'est un caisson super-isolant, dont l'intérieur est noir, derrière une vitre...

https://hal.archives-ouvertes.fr/jpa-00242379/document

Voilà de quoi il faut s'inspirer :

https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9fr ... ayonnement

La bouteille d'eau joue le rôle de "corps noirs". La chaleur qu'elle rayonne, en revanche, on la retient dans la seconde enceinte = le châssis isolé.

Ce que je ne suarais dire, c'est si la différence est suffisante pour que des protocoles de mesures simples la mettent en évidence. Si cela se trouve, ce n'est pas signifciatif - et le "bruit de fond", les incertitudes masquent la différence...

[PS1 : C'est encore un de ces trucs complètement "contre-intuitif" ; comme cela chauffe mieux, on est, bêtement - c'est le cas de le dire - , tenté de penser qu'il se refroidit plus lentement : c'est le contraire !]

[PS2 : L'intuition est aussi, souvent, appelée "bon sens" ! Cela donne une idée des conneries que nous fait faire le "bon sens" quand on ignore les lois physiques ou biologiques des mécanismes en oeuvre ! "Mais bien sûr, travailler la terre, c'est nécessaire !"]


Exactement
Il faut vérifier si l'eau de la bouteille noire sera plus chaude que la transparente
Il faut vérifier que la restitution de chaleur de la noire sera significativement supérieure à la transparente...

Bref il faut tester et expérimenter.
0 x
domi33
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 4
Inscription : 01/02/20, 21:13

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue




par domi33 » 20/02/21, 12:12

la différence de gain entre bleu foncé et noir ordinaire est d'environ 10 % (je pourrai aller fouiller dans mes archives.... si je n'était pas paresseux :mrgreen: )
l'ensoleillement direct ou non est plus impactant donc les ombres portées, etc....
et solution trés paresseuse :mrgreen:
0 x
Avatar de l’utilisateur
Adrien (ex-nico239)
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 8897
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 1679

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue




par Adrien (ex-nico239) » 20/02/21, 12:15

Did67 a écrit :
Moindreffor a écrit :faudrait deux glacières identiques pour mettre 2 ou 3 bouteilles dans chaque et un thermomètre enregistreur


Oui. Deux glacières identiques, fermées par une plaque de polycarbonate, orientées vers le soleil le jour. Et deux thermomètres enregistreurs.

Logiquement, dans la glacière 1, avec 3 bouteilles d'eau sans colorant, la température de l'eau monte moins le jour et baisse plus la nuit (car on a cumulation de deux phénomènes physiques : température du liquide plus basse et rayonnement de l'eau plus faible car "claire). Il faudrait voir - joker ! - si la température de l'air aussi y monte moins - cela dépendra, à mon avis de sa couleur.

Dans la 2, avec les mêmes bouteilles teintées en noir, la température de l'eau montera bien plus haut le jour et baissera plus la nuit.

Il faudrait donc des sondes déportées, qu'on peut immerger dans l'eau. Et des sondes dans le "coffre". Car il y a deux choses qui ne vont pas nécessairement dans le même sens...


Belle expérience en perspective
0 x
Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5059
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 847

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue




par Moindreffor » 20/02/21, 12:17

Did67 a écrit :[PS2 : L'intuition est aussi, souvent, appelée "bon sens" ! Cela donne une idée des conneries que nous fait faire le "bon sens" quand on ignore les lois physiques ou biologiques des mécanismes en oeuvre ! "Mais bien sûr, travailler la terre, c'est nécessaire !"]

mais c'est là dessus que bon nombre de personnes basent leurs discours, le bon sens, en ignorant la science et en ne vérifiant pas

ce que j'aime dans la démarche d'Adrien avec ses coffres c'est qu'il est allé jusqu'au bout, mesures à l'appui

pour les bouteilles, on peut mesurer la température dans les bouteilles au cours du temps et voir si le surplus de chaleur emmagasiné compense le refroidissement plus rapide, je n'ai malheureusement qu'une sonde thermique immergeable, faut que j'en achète une seconde
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 29 invités