Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutionsLe Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
Avatar de l’utilisateur
Doris
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 695
Inscription : 15/11/19, 17:58
Localisation : Landes
x 137

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Doris » 14/09/20, 08:59

Rajqawee a écrit :En cliquant une fois sur la carte, on accède à une petite fiche, qui permet (avec d'autres liens) d'aller voir les caractéristiques de ce sol en question.

Par exemple, dans les landes : https://www.geoportail.gouv.fr/depot/fi ... gkwVH8.pdf


C'est bien ça, je n'avais pas encore vu. Très détaillé. Alors pour moi ici j'apprends (entre autre), que c'est un sol évolué. La classe!
0 x
"N'entre qu'avec ton cœur, n'apporte rien du monde.
Et ne raconte pas ce que disent les gens"
Edmond Rostand

Avatar de l’utilisateur
Doris
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 695
Inscription : 15/11/19, 17:58
Localisation : Landes
x 137

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Doris » 14/09/20, 09:12

Did67 a écrit :J'ai deux ou trois retours négatifs, toujours de gens en sols argileux, qui me disent "ça ne marche pas du tout !" (car il voudrait que ce soit tip-top en 6 mois)...


Avec de la mauvaise foi on arrive à prouver de tout. De toute façon tip-top en 6 mois n'est pas possible, peu importe le sol, et certains youtuber en sol argileux, quand tu écoutes entre les lignes, avec leurs méthodes, ça ne marché pas non plus en 5/6 mois ( je viens d'en regarder une, où justement on me dit, le compostage en surface n'est pas bien en sol lourd, c'est trop long, mais quelques phrases plus tard il dit, qu'il fait sa méthode depuis plusieurs années, c'est toujours pas top, et voilà qu'on fait une petite butte lasagne par-dessus, et peut-être printemps prochain ça sera génial)
0 x
"N'entre qu'avec ton cœur, n'apporte rien du monde.
Et ne raconte pas ce que disent les gens"
Edmond Rostand
Rajqawee
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 327
Inscription : 27/02/20, 09:21
Localisation : Corse
x 85

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Rajqawee » 14/09/20, 10:04

Doris a écrit :
Did67 a écrit :J'ai deux ou trois retours négatifs, toujours de gens en sols argileux, qui me disent "ça ne marche pas du tout !" (car il voudrait que ce soit tip-top en 6 mois)...


Avec de la mauvaise foi on arrive à prouver de tout. De toute façon tip-top en 6 mois n'est pas possible, peu importe le sol, et certains youtuber en sol argileux, quand tu écoutes entre les lignes, avec leurs méthodes, ça ne marché pas non plus en 5/6 mois ( je viens d'en regarder une, où justement on me dit, le compostage en surface n'est pas bien en sol lourd, c'est trop long, mais quelques phrases plus tard il dit, qu'il fait sa méthode depuis plusieurs années, c'est toujours pas top, et voilà qu'on fait une petite butte lasagne par-dessus, et peut-être printemps prochain ça sera génial)


La butte-lasagne, c'est certain que ça fonctionne. Encore heureux parce qu'il faut y mettre de l'énergie !

Mais ça veut dire que l'on cultive dans un support de culture, pas un sol ! C'est ça la notion qu'il faudrait ajouter dans toutes ces vidéos : on cultive oui, mais dans du terreau maison. Pas du sol.

Ceci dit, la stratégie peut être pertinente selon le contexte, puisque cela pourra à moyen terme agrader le sol qui est dessous. Pourquoi pas, en "starter", si on dispose des MO en quantité abondante dans son coin, sur un sol vraiment difficile, et qu'on est en bonne forme ! C'est un peu la "stratégie cagnole" si on veut :)

Mais à mon sens, la plupart du temps, il vaut mieux simplement cultiver directement dans son sol, quitte à :

-augmenter les surfaces pour compenser une productivité éventuellement moindre
-réduire la diversité des cultures pour choisir ce qui est pertinent en prix/facilité/intérêt
-sélectionner des variétés adaptées

Et en même temps agrader le sol par des apports "par le haut", donc avec une dépense d'énergie beaucoup moindre.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 18243
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 7976

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Did67 » 14/09/20, 10:16

Je réserve pour l'hiver, une série sur le sol (en "studio" - j'avais testé la réceptivité de ce genre de vidéos, tournées dans mon bureau, avec celle dans laquelle j'explique les "principes" de l'eau dans le sol, avant la vidéo tournée dans le potager ; il n'y a pas eu de chute de l'audience !)..

Ou, entre autre, j'aborderai la différence entre un "sol vivant" et un "support de culture" (ou la culture dans des épaisses couches de MO rapportées. Qui ne me pose pas de souci de fond - si ce n'est celui de comment, si chacun se met à consommer 600 t / ha de compost, on produira ce compost (idem pour les lasagnes, qui ne sont jamais qu'un tas de "compost en devenir"). Car effectivement, sans doute par ignorance, il y en a qui abusent dans la confusion !
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 18243
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 7976

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Did67 » 14/09/20, 10:18

Rajqawee a écrit :La butte-lasagne, c'est certain que ça fonctionne.


Cela dépend quand même de ce qu'on y met !

C'est comme la "potée" : de la flotte et un maigre choux et cela donne une "ration de goulag", qui n'a rien d'enviable ! En tout cas, pas longtemps !
0 x

Rajqawee
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 327
Inscription : 27/02/20, 09:21
Localisation : Corse
x 85

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Rajqawee » 14/09/20, 10:36

Did67 a écrit :
Rajqawee a écrit :La butte-lasagne, c'est certain que ça fonctionne.


Cela dépend quand même de ce qu'on y met !

C'est comme la "potée" : de la flotte et un maigre choux et cela donne une "ration de goulag", qui n'a rien d'enviable ! En tout cas, pas longtemps !


Oui, bien sûr :lol:

Non mais généralement, on conseille carbone/azote/terre en couches, et ça, ben ça fonctionne quand même pas mal. D'autant plus que la terre, c'est déjà du sol ! Il y'a donc déjà beaucoup dedans...si on lui ajoute encore un peu plus, ben oui ça pousse !

La question c'est vraiment -comme tu le dis- l'énergie manuelle/mécanique à fournir ET la disponibilité des MO, modèle non duplicable à l'infini.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 18243
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 7976

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Did67 » 14/09/20, 11:22

Oui, la "recette" de la lasagne limite le risque d'un système déséquilibré, trop pauvre. Par sa construction même. Et elle évite d'avoir un système entièrement organique, sans minéraux...

On peut bien sûr les faire avec du foin (ou des "tontes d'herbe âgée")...

Dans ce cas, on pourrait penser que ce n'est que le travail qui différencie les deux approches.

Mais en fait, c'est plus subtile :

a) si je mets 250 kg de foin sur 75 m² de vrai sol, je mobilise un volume "à dominante minéral" d'environ 75 à 150 m3 (selon la profondeur du sol)... C'est là-dedans que les mycorhizes vont mobiliser eau et minéraux (P surtout)...

b) si je fais une lasagne de 1 m d'épaisseur, je mobilise environ 5 à 10 m², soit 2,5 à 10 m3 de sol - en gros, 15 fois moins !

Bien entendu, comme le compostage, cela marche ! Mais c'est tout de même un gaspillage de "ressources"... Avec la même énergie (organique), je pourrais mobiliser bien plus de minéral !
0 x
Rajqawee
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 327
Inscription : 27/02/20, 09:21
Localisation : Corse
x 85

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Rajqawee » 14/09/20, 11:42

Did67 a écrit :Oui, la "recette" de la lasagne limite le risque d'un système déséquilibré, trop pauvre. Par sa construction même. Et elle évite d'avoir un système entièrement organique, sans minéraux...

On peut bien sûr les faire avec du foin (ou des "tontes d'herbe âgée")...

Dans ce cas, on pourrait penser que ce n'est que le travail qui différencie les deux approches.

Mais en fait, c'est plus subtile :

a) si je mets 250 kg de foin sur 75 m² de vrai sol, je mobilise un volume "à dominante minéral" d'environ 75 à 150 m3 (selon la profondeur du sol)... C'est là-dedans que les mycorhizes vont mobiliser eau et minéraux (P surtout)...

b) si je fais une lasagne de 1 m d'épaisseur, je mobilise environ 5 à 10 m², soit 2,5 à 10 m3 de sol - en gros, 15 fois moins !

Bien entendu, comme le compostage, cela marche ! Mais c'est tout de même un gaspillage de "ressources"... Avec la même énergie (organique), je pourrais mobiliser bien plus de minéral !


Bon, je ne suis pas sûr que beaucoup de monde s'amuse à faire des lasagnes de 1m d'épaisseur. Mais le raisonnement reste, c'est sûr. Et encore que, ça dépende du rythme des éventuels arrosage, qui modifiera profondément (jeu de mot) la façon dont la plante explorera le sol ou le support de culture !

En fait, les lasagnes ne sont pertinentes que dans des contextes bien précis, qui ne sont pas si nombreux. D'où notre problème avec ces vidéos qui les présentent comme solution unique ou universelle.
J'aurais moins de mal avec des vidéos qui auraient pour titre, par exemple "Sol difficile et rapidité : pourquoi pas la lasagne ?" Ca a le mérite de proposer un contexte, et une solution (une. pas LA)

généralement, c'est plutôt "La lasagne, votre messie et sauveur, agenouillez vous devant sa toute puissance"
0 x
Avatar de l’utilisateur
Adrien (ex-nico239)
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7501
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 1389

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Adrien (ex-nico239) » 14/09/20, 12:08

Did67 a écrit :
Adrien (ex-nico239) a écrit :
thibr a écrit :comme quoi cela se diffuse :wink:


Il couvre son sol, il ne le travaille pas ... que demander de plus?


Je rajouterais : et il ne saoule pas !

[Et sa tactique de conquête de prairie, dans son environnement et sa situation (il ne manque pas de biomasse !), est intéressante !]

Par ailleurs, ce qui m'a intéressé, c'est qu'il me confirme qu'avec un peu de patience, les sols mêmes lourds peuvent être "cultivés" ainsi. J'ai deux ou trois retours négatifs, toujours de gens en sols argileux, qui me disent "ça ne marche pas du tout !" (car il voudrait que ce soit tip-top en 6 mois)...


Pour ce qui est de ne pas saouler il n'est pas le seul... Image

Je peux confirmer que même les sols lourds peuvent être cultivés.
Même en année 1.

Si ce n'était pas le cas ces sols seraient dénués de toute végétation ...
Or ils sont blindés d'herbes sauvages.
Nos légumes sont-ils plus chochotes que les herbes sauvages?
Non
Donc nos légumes peuvent très bien pousser là où poussent les herbes sauvages.
0 x
Rajqawee
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 327
Inscription : 27/02/20, 09:21
Localisation : Corse
x 85

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Rajqawee » 14/09/20, 12:26

Mais en fait. Petite analyse "vite fait" qui a peut être déjà été faite.

Si on réfléchit bien, l'immense majorité des chaînes YT ont vocation à devenir des émissions. Un contenu régulier donc. Quelque part (consciemment ou inconsciemment), ils n'ont aucune envie de produire des vidéos qui "clôturent" des sujets.

Par exemple, parlons du compostage. On peut résumer en une seule vidéo plus ou moins tout le sujet : la meilleure manière de recycler ses déchets organiques, c'est de les poser sur son sol et d'attendre. Si ça prend trop de place, on réduit, et on laisse au sol.

Bon, ben une fois qu'on a dit ça (en le justifiant, mais ça prend quoi, 20min), ce sujet ne peut plus générer de contenu. Par conséquent, il vaut mieux choisir les options où il "faut faire quelque chose", parce que ça permet de créer du contenu sur les actions à faire. Comme composter. Avec quoi.
Ou bien, plutôt que de dire "les bacs, ça sert pas à grand chose. C'est probablement contre-productif.", il vaut mieux faire des vidéos sur ses bacs, comment on les construit, quels sont les bacs du commerce, comparer les coûts, etc... (exemple ! ne le prend pas mal adrien !!!)

En gros, les créateurs de contenu n'ont aucune incitation (sinon leur honnêteté intellectuelle) a conseiller les solutions où on ne fait rien. Parce que ça produit beaucoup moins de contenu !
1 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 13 invités