Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutionsLe Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3638
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 599

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Moindreffor » 24/03/20, 14:07

je vais essayer de me motiver pour lancer moi aussi quelques semis, mais dur dur, le moral dans les chaussettes :cry:
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)

Avatar de l’utilisateur
Doris
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 191
Inscription : 15/11/19, 17:58
Localisation : Landes
x 42

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Doris » 24/03/20, 14:47

C'est justement pour ça aussi, que je le fait: face à une actualité pesante, et étant arrêtée pour maladie chronique à risque, je m'accroche au vivant (euh....., à part le rongeur arrêté par inspecteur Robin, il n'est plus très vivant, lui) :wink:
1 x
"N'entre qu'avec ton cœur, n'apporte rien du monde.
Et ne raconte pas ce que disent les gens"
Edmond Rostand
Rajqawee
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 94
Inscription : 27/02/20, 09:21
Localisation : Corse
x 17

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Rajqawee » 25/03/20, 09:22

Petit point en climat super méditéranéen Corse :

-tomates repiquées en godets individuels
-levée de courgettes en godets
-maïs germe en pleine terre
-PDT lancées en Janvier couvrent quasiment toute la surface au niveau du feuillage
-quelques brocolis (violets ! magnifiques) restent encore à récolter
-quelques poireaux restent à récolter
-les oignons poussent bien (donc plantés par mes enfants avec la fameuse technique de "on pousse le bulbe a travers le paillage jusqu'à lui faire toucher la terre"
-les salades qui stagnaient car paillées aux copeaux de bois, après avoir re-mélangé lesdits copeaux avec de la tonte sont reparties très très vite
-la vigne se réveille et a déjà fait un beau feuillage

Voilou.
1 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 16810
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 7088

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Did67 » 25/03/20, 09:36

Rajqawee a écrit :P

-PDT lancées en Janvier couvrent quasiment toute la surface au niveau du feuillage



Voilà encore un "indicateur" comme quoi nous ne sommes pas égaux : après - 6,5° C dans la serre-plastique hier matin, - 6° C ce matin... Même dans la serre, mes pdt seraient grillées !

Donc chacun doit trouver ses repères !
1 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 16810
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 7088

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Did67 » 25/03/20, 09:37

Rajqawee a écrit :
-les salades qui stagnaient car paillées aux copeaux de bois, après avoir re-mélangé lesdits copeaux avec de la tonte sont reparties très très vite



Tu sais maintenant ce qu'est la "faim d'azote" (ou "l'effet dépressif" des matériaux trop pauvres en azote / trop riches en C !). Et accessoirement pourquoi je recommande de commencer quelques années (du moins), au foin !!!
1 x

Paul72
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 135
Inscription : 12/02/20, 18:29
x 30

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Paul72 » 25/03/20, 09:42

Did67 a écrit :
Rajqawee a écrit :P

-PDT lancées en Janvier couvrent quasiment toute la surface au niveau du feuillage



Voilà encore un "indicateur" comme quoi nous ne sommes pas égaux : après - 6,5° C dans la serre-plastique hier matin, - 6° C ce matin... Même dans la serre, mes pdt seraient grillées !

Donc chacun doit trouver ses repères !


Vache, c'est froid!! :shock:
Cet hiver, j'ai pu voir pour la première année ce que valait ma serre en polycarbonate triple paroi (16mm) et semi-enterrée (30cm, isolée de polystyrène extrudée sur les bords). Résultat, il faut qu'il fasse -5°C pour que la température commence à atteindre les 0°C dedans, et encore par au niveau du sol. j'ai encore toutes mes immortelles en fleurs (magnifiques), et deux oeillets d'Inde et un poivron en "vie".
Et pas de faim d'azote, ça pousse grave (et je pisse dans l'arrosoir pour fertiliser un peu :P )
1 x
Rajqawee
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 94
Inscription : 27/02/20, 09:21
Localisation : Corse
x 17

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Rajqawee » 25/03/20, 09:49

Did67 a écrit :
Rajqawee a écrit :P

-PDT lancées en Janvier couvrent quasiment toute la surface au niveau du feuillage



Voilà encore un "indicateur" comme quoi nous ne sommes pas égaux : après - 6,5° C dans la serre-plastique hier matin, - 6° C ce matin... Même dans la serre, mes pdt seraient grillées !

Donc chacun doit trouver ses repères !


Tout à fait. D'ailleurs j'ai même avancé mon calendrier cette année, à la base établi sur un climat du sud de la france, de 15 jours, quand j'ai pris la météo (je pratique beaucoup d'activités dehors donc je regardais déjà souvent la météo, et là on avait une période de grand beau annoncée pour tout le mois de Mars).
Did67 a écrit :
Tu sais maintenant ce qu'est la "faim d'azote" (ou "l'effet dépressif" des matériaux trop pauvres en azote / trop riches en C !). Et accessoirement pourquoi je recommande de commencer quelques années (du moins), au foin !!!


Oui ! C'est d'ailleurs toi qui m'en avait fait part. D'ailleurs, j'ai remarqué quelque chose de rigolo, au potager j'ai beaucoup de surface non cultivée, et donc beaucoup d'adventices. Eh bien pour l'instant, elles me suffisent à générer mes apports azotés, avec mes déchets de cuisine. Je ne sais pas si ça va suffire pour tout, mais en tout cas c'est non négligable.

Cet été, je vais tester quelque chose : planter des laitues de part et d'autres de haricots nains. (en gros, entre deux rangs de haricots, mettre des laitues) L'idée étant d'avoir une culture "génératrice" d'azote, mais surtout qui apporte de l'ombre aux salades. Car on va pas se mentir : l'été, en Corse, les légumes feuilles brûlent complètement sur place !
0 x
Paul72
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 135
Inscription : 12/02/20, 18:29
x 30

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Paul72 » 25/03/20, 09:53

Rajqawee a écrit :Cet été, je vais tester quelque chose : planter des laitues de part et d'autres de haricots nains. (en gros, entre deux rangs de haricots, mettre des laitues) L'idée étant d'avoir une culture "génératrice" d'azote, mais surtout qui apporte de l'ombre aux salades. Car on va pas se mentir : l'été, en Corse, les légumes feuilles brûlent complètement sur place !


en fait, cela pourrait encourager les haricots à "produire" de l'azote, celui-ci étant consommé par les salades, les haricots auront peut-être besoin de complémenter leurs besoins.
0 x
Rajqawee
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 94
Inscription : 27/02/20, 09:21
Localisation : Corse
x 17

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Rajqawee » 25/03/20, 09:58

Paul72 a écrit :
Rajqawee a écrit :Cet été, je vais tester quelque chose : planter des laitues de part et d'autres de haricots nains. (en gros, entre deux rangs de haricots, mettre des laitues) L'idée étant d'avoir une culture "génératrice" d'azote, mais surtout qui apporte de l'ombre aux salades. Car on va pas se mentir : l'été, en Corse, les légumes feuilles brûlent complètement sur place !


en fait, cela pourrait encourager les haricots à "produire" de l'azote, celui-ci étant consommé par les salades, les haricots auront peut-être besoin de complémenter leurs besoins.

Hmm. Alors je planterai les laitues et les haricots avec une bonne couche de tonte avant, histoire d'être sûr ?
0 x
Paul72
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 135
Inscription : 12/02/20, 18:29
x 30

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Paul72 » 25/03/20, 10:02

Rajqawee a écrit :
Paul72 a écrit :
Rajqawee a écrit :Cet été, je vais tester quelque chose : planter des laitues de part et d'autres de haricots nains. (en gros, entre deux rangs de haricots, mettre des laitues) L'idée étant d'avoir une culture "génératrice" d'azote, mais surtout qui apporte de l'ombre aux salades. Car on va pas se mentir : l'été, en Corse, les légumes feuilles brûlent complètement sur place !


en fait, cela pourrait encourager les haricots à "produire" de l'azote, celui-ci étant consommé par les salades, les haricots auront peut-être besoin de complémenter leurs besoins.

Hmm. Alors je planterai les laitues et les haricots avec une bonne couche de tonte avant, histoire d'être sûr ?


je ne pense pas que ce soit la meilleure idée, en tout cas pas pour la production d'azote par les haricots qui du coup auront leurs besoins satisfaits et risquent d'être "fainéants". Didier l'explique bien dans son bouquin d'ailleurs, les haricots synthétisent l'azote surtout quand ils doivent complémenter leurs besoins.
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : MadameOurs et 7 invités