Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutionsLe Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
Jérôme
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 36
Inscription : 05/11/18, 10:46
Localisation : Cahors - Lot
x 6

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

par Jérôme » 04/11/19, 17:56

Did67 a écrit :Non. Le soufre s'oxyde très très vite et devient "inactif" en tant que soufre "fongicide" dans le sol:

Ah, merci beaucoup, nous pouvons donc souffrir de soufrer en paix.
0 x

sicetaitsimple
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5213
Inscription : 31/10/16, 18:51
Localisation : Basse Normandie
x 738

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

par sicetaitsimple » 04/11/19, 18:20

Jérôme a écrit :Ah, merci beaucoup, nous pouvons donc souffrir de soufrer en paix.


Si ton analyse de sol est bien représentative de l'état moyen de ton potager, il me parait quand même fort peu probable qu'avec une teneur en MO proche de 5% tu souffres d'une carence en soufre. :lol:
0 x
Jérôme
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 36
Inscription : 05/11/18, 10:46
Localisation : Cahors - Lot
x 6

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

par Jérôme » 04/11/19, 19:27

sicetaitsimple a écrit : il me parait quand même fort peu probable qu'avec une teneur en MO proche de 5% tu souffres d'une carence en soufre. :lol:

Certes.
Mais mettre le soufre au cœur (pardon...) du problème a l'avantage d'être facile à vérifier et de ne pas présenter de risque.
Les poireaux se mettent à pousser, bingo ; ils restent petits, il n'y a plus qu'à explorer une autre piste.
0 x
sicetaitsimple
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5213
Inscription : 31/10/16, 18:51
Localisation : Basse Normandie
x 738

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

par sicetaitsimple » 04/11/19, 20:38

Jérôme a écrit :
sicetaitsimple a écrit : il me parait quand même fort peu probable qu'avec une teneur en MO proche de 5% tu souffres d'une carence en soufre. :lol:

Certes.
Mais mettre le soufre au cœur (pardon...) du problème a l'avantage d'être facile à vérifier et de ne pas présenter de risque.
Les poireaux se mettent à pousser, bingo ; ils restent petits, il n'y a plus qu'à explorer une autre piste.


Je suis complètement d'accord, essayer sur un bout d'une ligne de culture tel ou tel apport en conservant un bout de ligne témoin non traité est certainement la meilleure façon de se faire une idée, dans son contexte spécifique.
Pour tes poireaux qui redémarrent, peut-être effet des pluies d'octobre, tout simplement? C'est souvent le cas pour des poireaux d'hiver, ça vivote en fin d'été et ça redémarre fort un peu plus tard.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Adrien (ex-nico239)
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 8585
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 1566

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

par Adrien (ex-nico239) » 05/11/19, 01:59

Uncle Buzz a écrit :
Did67 a écrit :c) Voir un paradoxe en cela , n'est-ce pas envisager le monde comme étant univoque - un seul dogme, une seule loi, un seul maître (à penser), une seule méthode "valable" ??? En tout cas, cela me surprend.


J'avais mis 2 jolis smileys pour indiqué le 2nd degré !

Cela étant dit, un ouvrier au travail physique et un ingénieur au travail intellectuel "travaillent" tous les 2 et peuvent rentrer d'une journée de boulot exténué par celui-ci... Ce que Didier fait aujourd'hui par plaisir, d'autres le font en tant que profession. Tout dépend de la définition du mot "travail".

Mais bon, c'était du 2nd degré, il ne faut pas se donner la peine de répondre et développer tout un argumentaire sur une boutade, sinon la discussion arriverait trop vite à 2000 pages ! :cheesy:

Pour revenir au sujet du potager, en 1ère année, vaut-il mieux laisser le foin restant tout l'hivers quitte à perdre des nitrates par lessivage mais en nourrissant correctement vers de terre et champignons dans le but qu'ils se développent pour rattraper les années passées à les "éparpiller façon puzzle", ou bien retirer le foin (travail supplémentaire) pour laisser repartir les adventices ou même semer un engrais vert (je parle bien de la ou des 1ères années, l'engrais vert (semé ou adventice) si j'ai bien compris est par la suite la meilleure solution pour pérenniser l'apport de MO et maintenir entre autres les nitrates)


Quand je lis plusieurs fois que les adventices sont citées comme des auxiliaires potentiels cela me met de bonne humeur :D

Et quand en plus c'est enrobé dans de l'Audiard alors là :!: :!: :!:
0 x

Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 18574
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 8075

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

par Did67 » 05/11/19, 10:11

sicetaitsimple a écrit :
Jérôme a écrit :Ah, merci beaucoup, nous pouvons donc souffrir de soufrer en paix.


Si ton analyse de sol est bien représentative de l'état moyen de ton potager, il me parait quand même fort peu probable qu'avec une teneur en MO proche de 5% tu souffres d'une carence en soufre. :lol:


"Normalement", tu aurais raison...

Sauf que quand cette teneur de 5 % résulte de la décomposition de plantes qui ont poussé dans des conditions comparables (si c'est la cas !), on ne fait que recycler ... la misère ! Tes MO seront... carencées. Leur minéralisation "'n'inventera" pas de S... Et on reste dans la misère. On recycle la misère !

Sauf que dans un sol très riche en Ca, des teneurs élevées en MO sont aussi liées à des minéralisations trop lentes, des MO trop bloquées dans des amalgames avec les argiles...

Contrairement à d'autres éléments (le P par exemple), il n'y a pas de gisement caché, que la vie biologique arriverait à mobiliser.

Le S se comporte un peu comme N : il est assez facilement lessivé, il passe par différents stades d'oxydations l'amenant sous forme de sulfate, qui est la forme assimilée...

Et puisqu'on reparle de ces teneurs, un point que j'ai oublié dans une réponse plus haut : savoir que ces MO "mûrs" (plus ou moins humifiées) ont la propriété de "chélatés" certains éléments, qui deviennent plus facilement assimilables (fer, par exemple). Sans doute un élément d'explication ua fait qu'a priori, aucune chlorose n'a été observée. Et monter encore le taux de MO ne peut, sur ce point, qu'aller dans le bon sens [bien comprendre qu'il y a là une différence de raisonnement : le fer est dans le sol mais devient inassimilable quand le pH est trop élevé ; chélaté, il reste assimilable ; le S, tel est mon hypothèse, pourrait manquer - pas moyen de chélater quelque chose qui n'existe pas]
1 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 18574
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 8075

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

par Did67 » 05/11/19, 10:14

Uncle Buzz a écrit :
Did67 a écrit :c) Voir un paradoxe en cela , n'est-ce pas envisager le monde comme étant univoque - un seul dogme, une seule loi, un seul maître (à penser), une seule méthode "valable" ??? En tout cas, cela me surprend.


J'avais mis 2 jolis smileys pour indiqué le 2nd degré !

Cela étant dit, un ouvrier au travail physique et un ingénieur au travail intellectuel "travaillent" tous les 2 et peuvent rentrer d'une journée de boulot exténué par celui-ci... Ce que Didier fait aujourd'hui par plaisir, d'autres le font en tant que profession. Tout dépend de la définition du mot "travail".

Mais bon, c'était du 2nd degré, il ne faut pas se donner la peine de répondre et développer tout un argumentaire sur une boutade, sinon la discussion arriverait trop vite à 2000 pages ! :cheesy:



Désolé !!! Et toutes mes excuses...

1) Je suis très fatigué en ce moment - je travaille dur, à la limite de mes forces, à mon second livre. Je suis en retard.

2) Je viens de traverser une sérieuse turbulence dans ma vie privée, dont je ne parlerai pas ici. Quelques nuits d'insomnie...
1 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 18574
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 8075

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

par Did67 » 05/11/19, 10:21

Uncle Buzz a écrit :
Pour revenir au sujet du potager, en 1ère année, vaut-il mieux laisser le foin restant tout l'hivers quitte à perdre des nitrates par lessivage mais en nourrissant correctement vers de terre et champignons dans le but qu'ils se développent pour rattraper les années passées à les "éparpiller façon puzzle", ou bien retirer le foin (travail supplémentaire) pour laisser repartir les adventices ou même semer un engrais vert (je parle bien de la ou des 1ères années, l'engrais vert (semé ou adventice) si j'ai bien compris est par la suite la meilleure solution pour pérenniser l'apport de MO et maintenir entre autres les nitrates)



Un compromis ????

1) Laisser le foin

2) "Déchirer" quelques sillons tous les 30 cm par exemple, et y semer des engrais verts (moutardes, seigles, sarrasin...)

Cela me semble répondre au double objectif.

Et représenter "assez peu" de travail - un coup de serfouette à l'envers ou crochet. Le déchirement peut être très très grossier ! Ce sont de grosses graines, qui germent à travers une petiote couche de foin. Pas besoin de faire ça proprement.

Les adventices, une fois la "sélection" opérée (quelques années sans travail de la terre - et les "adventices" classiques disparaissent ; tu laisses quelques pieds de celles que tu désires favoriser monter en graines et cela prend le dessus ; chez moi : mouron, plantain lancéolé, oxalis, véronique de Perse...). En 2 ou 3 ans, tu n'as plus que ça à 95 %. Le reste (un rumex qui surgit, deux chiendents, de la potentille) : quelques coups de couteau à désherber, de fourche-bêche ou d'Opinel qui se perdent, pendant que je récolte ma mâche...

Il faut d'abord observer et identifier TES compagnes favorites.
1 x
Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4710
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 796

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

par Moindreffor » 05/11/19, 21:53

VetusLignum a écrit :
Moindreffor a écrit :les plantes étant apparues bien avant les animaux, dire que les arbres ont inventés les fruits pour que les animaux les mangent pour disséminer les graines c'est bien joli, mais ils ont fait comment quand les animaux n'étaient pas là?

La confiance que vous avez en vous est tout à fait impressionnante. Vous pensez que sans faire de recherches, sans même réfléchir, vous pouvez mettre en défaut des chercheurs reconnus comme MAS ou FH. Pour info, les arbres dont FH parle sont parmi les angiospermes, une famille qui serait apparue au crétacé.


quand certains ont émis l'hypothèse d'une hybridation possible entre homo sapiens et neanderthal, les grands pontiffs du moment ont crié à l’hérésie et puis ont a su décrypter le génome humain et maintenant il est admis qu'on a tous quelques % de gènes néandertaliens

les grands pontiffs avaient crié à l'hérésie et pourtant ils avaient tord...

je ne contredis pas, je dis que certains fabriquent une belle histoire qui colle bien avec ce que l'on observe, et que lorsque 2 chercheurs ne sont pas d'accord c'est souvent parce qu'à partir des mêmes faits ils ne racontent pas la même histoire, ni l'un ni l'autre n'a tord ou raison, c'est simplement deux visions différentes de l'assemblages de plusieurs faits ou observations, chacun comble les manques avec ce qu'il veut

moi je préfère, les simples faits, la belle histoire fera plus d'audience certes, mais elle n'apporte rien, c'est comme mettre en musique un poème de Proust, ça fait une belle chanson, qui se vend bien, c'est plus commercial, ben moi je préfère le poème
Dernière édition par Moindreffor le 05/11/19, 22:13, édité 1 fois.
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
Avatar de l’utilisateur
GuyGadebois
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6531
Inscription : 24/07/19, 17:58
Localisation : 04
x 967

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

par GuyGadebois » 05/11/19, 22:07

Moindreffor a écrit :
VetusLignum a écrit :
Moindreffor a écrit :les plantes étant apparues bien avant les animaux, dire que les arbres ont inventés les fruits pour que les animaux les mangent pour disséminer les graines c'est bien joli, mais ils ont fait comment quand les animaux n'étaient pas là?

La confiance que vous avez en vous est tout à fait impressionnante. Vous pensez que sans faire de recherches, sans même réfléchir, vous pouvez mettre en défaut des chercheurs reconnus comme MAS ou FH. Pour info, les arbres dont FH parle sont parmi les angiospermes, une famille qui serait apparue au crétacé.

Jurassique ancien d'après:
https://www.futura-sciences.com/planete ... ait-49359/
0 x
“Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligente.(J.Rouxel)
"Par définition la cause est le produit de l'effet". (Tryphion)
"360 000 /0,5/100 ça fait 72 millions et pas 6 millions" (AVC)


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 23 invités