Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutionsLe Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
Avatar de l’utilisateur
Adrien (ex-nico239)
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4592
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 473

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Adrien (ex-nico239) » 18/08/19, 22:56

Julienmos a écrit :je comprends très bien l'importance, pour nourrir la vie du sol, d'avoir des EV ou autres couverts vivants (légumes, adventices...) qui font de la rhizodéposition.

Pourtant il y a quelque temps j'avais, dans un coin du jardin, une vieille barque retournée, directement sur le sol, qui était là depuis des années...

quand je l'ai virée, dessous le sol était nu de chez nu, pas une adventice, pas une racine dans le sol.

Un sol "mort" ?
je sais pas, mais toujours est-il qu'en utilisant cette minuscule parcelle pour quelques plantations, j'ai obtenu des légumes plus que corrects, sans la moindre fertilisation !



Tiens hier j'ai retiré du potager la «couette» (bâche de serre remplie de paille) qui m'avait servi de test de paillasson... et idem dessous la vie s'étalait en noir et blanc...

Je m'en veux un peu de l'avoir laissée aussi longtemps traîner dans la zone en jachère
0 x

Avatar de l’utilisateur
Adrien (ex-nico239)
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4592
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 473

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Adrien (ex-nico239) » 19/08/19, 01:03

Je ne sais plus où on en parlait mais voici une illustration d'une culture parmi les cailloux.

Évidemment elle vient de Baumel, toujours aussi désarmant de sincérité dans ses vidéos où les échecs se le disputent aux petites productions, aux méthodes gloubi boulga et aux ratages dans les grandes largeurs mais c'est un vrai bol d'air de naturel que ce bonhomme...

Moi je vous conseille de la voir en entier... même si elle est longue (mais ici on a été à bonne école :mrgreen: )

L'extrait se situe à 7mn

carottes au milieu des cailloux.jpg
carottes au milieu des cailloux.jpg (95.03 Kio) Consulté 246 fois



0 x
Avatar de l’utilisateur
yool
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 54
Inscription : 16/08/19, 10:23
Localisation : Pas De Calais
x 9

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar yool » 19/08/19, 09:14

[quote="nico239"

J'ai également un sol très argileux et pour ma part je trouve que DANS CES CONDITIONS les cailloux DANS le sol sont plutôt une bénédiction qu'un problème...

Le compost et le fumier (posés pas enfouis) sont AUSSI des paillis et sont donc c'est moins pire que la terre nue.

Mais il est ÉVIDENT que le foin ou les deux c'est encore mieux

Bravo pour votre résistance à la pression des simples terriens :mrgreen:[/quote]


Pour les cailloux, je pense que ce travaille de nettoyage était nécessaire vu la taille de certains déchets (j'ai même retrouvé un morceau de marbre d'une vielle stèle de plusieurs kg). Mais il est vrai que naturellement j'avais tendance à retirer tout les cailloux, y compris ceux ayant une taille raisonnable. Chassez le naturel il revient au galop!

D'ailleurs, je souriais intérieurement lorsque je voyais mes voisins de jardin pester sur la nature du terrain lorsque leurs lames de motoculteur venait s’abîmer sur les cailloux. Image
0 x
Avatar de l’utilisateur
yool
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 54
Inscription : 16/08/19, 10:23
Localisation : Pas De Calais
x 9

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar yool » 19/08/19, 10:46

Petite question pour ceux qui ont déjà cultivé du mais. Est ce que vous avez déjà vu apparaître ce genre de chose? On dirait un champignon qui pousse directement sur les épis. J'en ai détaché un et à l'intérieur il y a une poudre noir (spores?)

mais.JPEG
mais.JPEG (58.85 Kio) Consulté 204 fois
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 16294
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 6763

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Did67 » 19/08/19, 10:47

D'où, ne toute logique, on peut déduire que les cailloux sont la défense naturelle d'un sol vivant pour se protéger contre le massacre au motoculteur !

Et qu'il y a quand même une sorte de justice !
1 x

Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 8267
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 704

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Ahmed » 19/08/19, 11:12

Yool, ton maïs est victime d'un pathogène, communément appelé "charbon", en référence à cette poudre caractéristique...
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Avatar de l’utilisateur
Adrien (ex-nico239)
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4592
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 473

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Adrien (ex-nico239) » 19/08/19, 11:23

yool a écrit :[quote="nico239"

J'ai également un sol très argileux et pour ma part je trouve que DANS CES CONDITIONS les cailloux DANS le sol sont plutôt une bénédiction qu'un problème...

Le compost et le fumier (posés pas enfouis) sont AUSSI des paillis et sont donc c'est moins pire que la terre nue.

Mais il est ÉVIDENT que le foin ou les deux c'est encore mieux

Bravo pour votre résistance à la pression des simples terriens :mrgreen:



Pour les cailloux, je pense que ce travaille de nettoyage était nécessaire vu la taille de certains déchets (j'ai même retrouvé un morceau de marbre d'une vielle stèle de plusieurs kg). Mais il est vrai que naturellement j'avais tendance à retirer tout les cailloux, y compris ceux ayant une taille raisonnable. Chassez le naturel il revient au galop!

D'ailleurs, je souriais intérieurement lorsque je voyais mes voisins de jardin pester sur la nature du terrain lorsque leurs lames de motoculteur venait s’abîmer sur les cailloux. Image[/quote]

Salut

Je ne parlais que des cailloux bien évidemment et pas des déchets c'est évident.
0 x
Avatar de l’utilisateur
yool
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 54
Inscription : 16/08/19, 10:23
Localisation : Pas De Calais
x 9

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar yool » 19/08/19, 11:33

Ahmed a écrit :Yool, ton maïs est victime d'un pathogène, communément appelé "charbon", en référence à cette poudre caractéristique...


Merci pour l'infos Ahmed.

En lisant quelques articles sur le net, j'ai vu que cela pouvait se former suite à un stress hydrique. Ici on a subit la canicule de plein fouet et quasiment pas de pluie pendant 2 mois, ce qui a dû favoriser l'apparition de ce champignon. Pour le moment, je ne l'ai constaté que sur 2 épis. J'ai enlevé les épis touché en espérant ne pas avoir disséminé trop de spores.

Il paraît que ce champignon est un met très recherché au Mexique! Moi qui voulait faire pousser du mais, je me retrouve à cultiver des champignons! :?
0 x
Avatar de l’utilisateur
Adrien (ex-nico239)
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4592
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 473

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Adrien (ex-nico239) » 19/08/19, 11:48

yool a écrit :
Ahmed a écrit :Yool, ton maïs est victime d'un pathogène, communément appelé "charbon", en référence à cette poudre caractéristique...


Merci pour l'infos Ahmed.

En lisant quelques articles sur le net, j'ai vu que cela pouvait se former suite à un stress hydrique. Ici on a subit la canicule de plein fouet et quasiment pas de pluie pendant 2 mois, ce qui a dû favoriser l'apparition de ce champignon. Pour le moment, je ne l'ai constaté que sur 2 épis. J'ai enlevé les épis touché en espérant ne pas avoir disséminé trop de spores.

Il paraît que ce champignon est un met très recherché au Mexique! Moi qui voulait faire pousser du mais, je me retrouve à cultiver des champignons! :?


Des fois d'un mal découle un bien :!: :mrgreen:
0 x
Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3427
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 559

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Moindreffor » 19/08/19, 14:07

yool a écrit :
Ahmed a écrit :Yool, ton maïs est victime d'un pathogène, communément appelé "charbon", en référence à cette poudre caractéristique...


Merci pour l'infos Ahmed.

En lisant quelques articles sur le net, j'ai vu que cela pouvait se former suite à un stress hydrique. Ici on a subit la canicule de plein fouet et quasiment pas de pluie pendant 2 mois, ce qui a dû favoriser l'apparition de ce champignon. Pour le moment, je ne l'ai constaté que sur 2 épis. J'ai enlevé les épis touché en espérant ne pas avoir disséminé trop de spores.

Il paraît que ce champignon est un met très recherché au Mexique! Moi qui voulait faire pousser du mais, je me retrouve à cultiver des champignons! :?

cette question de la gestion de l'eau revient souvent cette année je trouve :mrgreen:
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invités