Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutionsLe Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
Guy_Gap
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 2
Inscription : 12/07/19, 17:17

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Guy_Gap » 13/07/19, 13:56

Moindreffor a écrit :
Did67 a écrit :Excellente question : il vaut mieux stocker les rouleaux tel qu'on les roule et pas sur la tranche ; j'essaye de les mettre sur des palettes pour pas que cela n'attire trop l'humidité qui remonte du sol. Et idéalement, bâcher...

Pour le vrac, il faut faire des "meules", comme on faisait dans le temps...

le vrac n'est vraiment pas pratique pour le stockage, en plus si c'est juste à côté de chez toi, l'agriculteur qui manipule les rouleaux ou autres avec son manitou, pourra te les déposer directement dans ton potager si ça passe au dessus de la clôture
toujours faire au plus simple :mrgreen:


Merci pour vos réponses
Guy
0 x

Avatar de l’utilisateur
nico239
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4005
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 403

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar nico239 » 13/07/19, 16:54

Guy_Gap a écrit :Bonjour Didier,
Je viens de finir ton livre : la dernière édition du Potager du Paresseux qui fait partie des cadeaux de mes collègues pour mon départ en retraite.
J'ai une question concernant la "conservation" du foin entre le moment où tu l'achètes, par exemple au mois de juin et le moment où tu l'étales, selon tes conseils, en novembre ou en février. Faut-il le couvrir ? Le laisser en grosses bottes ? Comment procèdes-tu ?
Je précise un peu ma question : si je contacte le paysan qui exploite la prairie juste à côté de mon potager en lui proposant de lui acheter une partie de son foin, est-il préférable de lui laisser faire la botte ou le laisser en andains que j'apporterai chez moi avec une brouette.
Merci d'avance pour la réponse.
Guy


Et dire qu'à l'apéro de la mairie à midi j'ai refusé une balle de foin.... :mrgreen:

En fait il nous en reste encore de l'an dernier donc inutile de gaspiller.

Sincèrement on n'a pas de quoi le couvrir et il est resté tel quel en (très grosses) bottes.
Quand on en a besoin on le dépiote et puis voilà.

En fait les grosses pluies n'affectent que la partie extérieure et superficielle.
Bon j'avoue nous on alterne pluie et plein soleil et chaleur.
Donc nous n'avons pas de période disons humide.

De ce fait nous n'avons pas beucoup de pourrissement.

2 scénarios circulent quant au feu du hangar avec 2500 bottes parties en fumée.
- la traditionnelle fermentation
- cependant côté agri c'est niet mais plutôt un accident électrique avec un fil électrique un peu bas qui frottait sur le toit du hangar

Saura-t-on un jour la vérité?

En direct de l'eau le maraicher de la vallée n'a fait que passer car .... si on laisse les semis 2h sans les arroser... ça grille
Arrosage régulier de tout dont l'ail qui a régulièrement besoin d'eau contrairement à la légende. (planté à la Toussaint et récoté maintenant, variété Germidour)
Ils conservent 20% de leurs production pour la ressemer mais achètent le reste (qaranti sans parasites ... etc)
0 x
Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2856
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 472

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Moindreffor » 13/07/19, 19:52

fl78960 a écrit :Salut,

j'en pense que je viens justement de passer 2 jours (pas à temps complet, loin de là) sur le sujet.

Tu as repris le texte du site du jardinier du paresseux (à ne pas confondre avec le potager du paresseux 8) ), qui me chagrine sur le fait que tous le monde s'accorde à dire que le poireau normal c'est "allium porum" et le poireau perpétuel c'est "alium ampeloprasum" et lui semble vouloir tout mélanger.

Bref, à part ce détail : je compte bien prendre du "alium ampeloprasum" et tenter ma chance cet automne dès que je mettrai la main sur un lot de bulbille à planter.

il site le bleu de Solaise comme pouvant être pérennisé, j'en ai actuellement à repiquer, j'attends la récolte des pommes de terre pour repiquer à la place; donc je tenterai dans un coin, cette pérennisation pour tester, et si ça fonctionne je développerais
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 15609
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 5950

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Did67 » 14/07/19, 09:06

nico239 a écrit :
En direct de l'eau le maraicher de la vallée n'a fait que passer car .... si on laisse les semis 2h sans les arroser... ça grille
Arrosage régulier de tout dont l'ail qui a régulièrement besoin d'eau contrairement à la légende. (planté à la Toussaint et récoté maintenant, variété Germidour)
Ils conservent 20% de leurs production pour la ressemer mais achètent le reste (qaranti sans parasites ... etc)


2 h me parait peu...

Moi j'arrose une fois par jour, pour des semis tout frais qui sont en train de lever... Mais en effet, c'est l'exception car d'abord, les premiers jours, la petite racine n'a que 1 puis 2 puis 5 cm... Cela va très vite, mais sur cette phase, il faut être vigilant.

Oui, l'ail, au moment de former ses bulbes, comme la majorité des plantes au moment de former leurs "réserves", ont besoin d'eau... Le blé, s'il fait trop sec au moment de l'épiaison, subit ce qu'on appelle l'échaudage (il forme de petits grains).
1 x
Avatar de l’utilisateur
nico239
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4005
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 403

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar nico239 » 14/07/19, 19:15

Did67 a écrit :
nico239 a écrit :
En direct de l'eau le maraicher de la vallée n'a fait que passer car .... si on laisse les semis 2h sans les arroser... ça grille
Arrosage régulier de tout dont l'ail qui a régulièrement besoin d'eau contrairement à la légende. (planté à la Toussaint et récoté maintenant, variété Germidour)
Ils conservent 20% de leurs production pour la ressemer mais achètent le reste (qaranti sans parasites ... etc)


2 h me parait peu...

Moi j'arrose une fois par jour, pour des semis tout frais qui sont en train de lever... Mais en effet, c'est l'exception car d'abord, les premiers jours, la petite racine n'a que 1 puis 2 puis 5 cm... Cela va très vite, mais sur cette phase, il faut être vigilant.

Oui, l'ail, au moment de former ses bulbes, comme la majorité des plantes au moment de former leurs "réserves", ont besoin d'eau... Le blé, s'il fait trop sec au moment de l'épiaison, subit ce qu'on appelle l'échaudage (il forme de petits grains).


Alors en fait c'était à l'heure de l'apéro Image donc il fallait traduire 2h à cette heure ci, c'est à dire en gros entre midi et 14h et pour des semis en plein champs...
0 x

JardinierAmateur
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 139
Inscription : 25/06/18, 00:53
Localisation : Centre Bretagne (22)
x 7

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar JardinierAmateur » 15/07/19, 16:20

LA voracité de nos amis gastéropodes …..1H en accéleré

1 x
L'ennemi se déguise souvent en géranium. Mais l'on ne peut s'y méprendre, car tandis que le géranium est à nos fenêtres, l'ennemi lui, est à nos portes
Avatar de l’utilisateur
nico239
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4005
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 403

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar nico239 » 15/07/19, 16:23

Sympa :!: :!: :!:
0 x
Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2856
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 472

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Moindreffor » 15/07/19, 16:33

nico239 a écrit :Sympa :!: :!: :!:

+1 :evil:
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
Avatar de l’utilisateur
Julienmos
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 878
Inscription : 02/07/16, 22:18
Localisation : l'eau reine
x 184

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Julienmos » 16/07/19, 13:57

alors là, si quelqu'un pouvait me dire quelle est la bestiole qui fait ça...

depuis plusieurs jours, le même constat: des feuilles de betteraves dont les tiges sont sectionnées.

Je retrouve même le reste des feuilles (quasi intact) par terre.

Sur l'une des betteraves, il ne reste plus qu'une seule feuille !

J'ai beau observer, même la nuit il m'est arrivé d'aller voir avec la lampe frontale, mais rien.

Oiseau ? rongeur ? en tout cas rien de dévoré, donc sûrement pas limace ou escargot, d'autant qu'il fait très sec.

chaque jour d'autres plants sont touchés (déjà que j'en ai pas beaucoup...)

Va falloir resemer (ailleurs !) mais est-il pas un peu tard en saison ?
Pièces jointes
betterave 16 juillet 19.jpg
betterave 16 juillet 19.jpg (120.55 Kio) Consulté 727 fois
1 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 15609
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 5950

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Did67 » 16/07/19, 19:51

Ton voisin, que cela énerve de te voir paresser ???
1 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : nico239 et 2 invités