Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutionsLe Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7249
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 126

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar janic » 09/06/19, 13:02

Pour information :

https://www.franceinter.fr/societe/quan ... 1559747219
exemple typique d'information tronqué!
60 millions de consommateurs[*] a toujours été comme cul et chemise avec les services officiels qui ont eux mêmes toujours cherché à discréditer l'AB (et parle de vécu, pas de ce genre de fake news justement) car où se trouvent les droits de réponse lors de mise en accusation? (dans ce domaine comme beaucoup d'autres d'ailleurs!) :(
[*]Contrairement à Que choisir réellement indépendant, lui! :?
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
"je pense aussi que les lobbies ont crus que comme chez nous, ils pouvaient imposer leurs lois, mais quand on pousse des hommes dans leurs retranchements, ils ne vont plus respecter les règles établies qu'elles le soient par un gouvernement, ou des groupes industriels" Moindreffort

Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 15037
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 5399

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Did67 » 10/06/19, 17:45

Pour ceux qui, contrairement à moi, ont accès à la partie réservé aux abonnés ou qui achètent l'édition papier :

https://www.lemonde.fr/sciences/article ... 50684.html
1 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 15037
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 5399

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Did67 » 14/06/19, 14:50

Hasard des recherches, après avoir observé longuement un frelon européen "inspecter" longuement et de de près - il a fait le tour par l'intérieur du plant - mes plants de pomme de terre et cherchant à savoir s'ils peuvent s'intéresser aux larves de doryphore, j'ai trouvé ce document fort intéressant :

https://www.aspas-nature.org/wp-content ... iniers.pdf
1 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 15037
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 5399

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Did67 » 14/06/19, 14:55

Je découvre que la sauterelle verte est... carnivore et mange des larves de doryphore (voire est-il écrit des doryphores adultes).

Mais je n'en ai pas vu ces jours-ci !

https://jardinage.lemonde.fr/dossier-12 ... verte.html
0 x
Avatar de l’utilisateur
nico239
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3543
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 353

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar nico239 » 14/06/19, 15:32

Did67 a écrit :Hasard des recherches, après avoir observé longuement un frelon européen "inspecter" longuement et de de près - il a fait le tour par l'intérieur du plant - mes plants de pomme de terre et cherchant à savoir s'ils peuvent s'intéresser aux larves de doryphore, j'ai trouvé ce document fort intéressant :

https://www.aspas-nature.org/wp-content ... iniers.pdf


Super : j'enregistre
0 x

Avatar de l’utilisateur
nico239
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3543
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 353

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar nico239 » 14/06/19, 15:33

Did67 a écrit :Je découvre que la sauterelle verte est... carnivore et mange des larves de doryphore (voire est-il écrit des doryphores adultes).

Mais je n'en ai pas vu ces jours-ci !

https://jardinage.lemonde.fr/dossier-12 ... verte.html


Ça tombe bien on en a plein.... de sauterelles vertes comme cela

Comme il y a plein de patates à sortir j'espère qu'elles vont bien faire le boulot.... :lol:
0 x
Avatar de l’utilisateur
être chafoin
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 987
Inscription : 20/05/18, 23:11
Localisation : Gironde
x 59

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar être chafoin » 16/06/19, 12:24

Deuxième photo du test comparatif réalisé chez mes parents en pays basque (la première montrait les irrégularités de levée des plants mais un feuillage d'un vert plus profond pour les pdt cultivées avec moins de travail du sol). Pas de suspense cette fois mais une image tout aussi probante.

A gauche donc la ligne de pdt cultivées traditionnellement (travail du sol, plantation des tubercules, buttage sur sol nu).
A droite la ligne de pdt cultivées en semi-paresse (litière nourrissante déposée sur le sol en amont de la culture, légère plantation des tubercules, complément d'apport de paillage avec notamment déchets ménagers de légumes).
IMG_0879.JPG
La végétation en pseudo-phéno s'est bien mieux développée et est toujours "productive", sans signe de maladie.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 15037
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 5399

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Did67 » 16/06/19, 17:16

On me pose parfois la question à savoir ce que je pense du "recyclage" des déjections humaines dans le potager.

Contrairement à l'urine, qui est normalement stérile (sauf infection urinaire), les fèces peuvent être gravement contaminés. On l'a malheureusement oublié dans nos sociétés hyper-stérilisées, avec des normes drastiques en matière de sécurité alimentaire.

Jeune, j'avais, comme tous les mômes à la compagnie, été vermifugé un certain nombre de fois, car sinon, on "avait des vers" (ténia ou ascaris).

Ma conviction est que, sans précaution, le recyclage des fèces est risqué.

Hélas, le "compostage" tel que pratiqué dans un composteur individuel n'est pas une bonne hygiénisation, qui nécessite au moins 65° C pendant une ou deux heures (au moins). Ceci n'est jamais le cas dans un composteur individuel, qui n'est pas assez "réactif" et s'il l'est, il ne l'est qu'en son centre.

Pour ceux que le sujet intéresse, un article certes extrême, mais qui montre bien la problématique.

http://realitesbiomedicales.blog.lemond ... uatre-ans/

Je travaille actuellement à un projet d'une installation de traitement par lagunage respectueuse des normes. Nos eaux usées seront traitées par lagunage individuel. Les eaux seront ensuite infiltrées et serviront à cultiver de la biomasse (miscanthus ???), qui, elle, sera fauchée et mise dans le potager. Cette double barrière (lagunage puis culture d'une biomasse qui fera un deuxième filtre) me permettra de recycler les éléments minéraux contenus dans nos fèces, mais avec une sécurité absolue. Le tout par "voie humide", puisque ma maison, construite "classiquement" dans les années 95, se prête mal à une transformation, pour laquelle, par ailleurs, je ne suis pas très motivée, vivant de façon beaucoup trop conventionnelle et invitant des personnes beaucoup trop conventionnelles !

Il n'y a pas que les toilettes sèches pour recycler ses déjections. Bientôt la démonstration au PP !!!
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 15037
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 5399

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Did67 » 16/06/19, 17:17

être chafoin a écrit :Deuxième photo du test comparatif réalisé chez mes parents en pays basque (la première montrait les irrégularités de levée des plants mais un feuillage d'un vert plus profond pour les pdt cultivées avec moins de travail du sol). Pas de suspense cette fois mais une image tout aussi probante.

A gauche donc la ligne de pdt cultivées traditionnellement (travail du sol, plantation des tubercules, buttage sur sol nu).
A droite la ligne de pdt cultivées en semi-paresse (litière nourrissante déposée sur le sol en amont de la culture, légère plantation des tubercules, complément d'apport de paillage avec notamment déchets ménagers de légumes).


CQFD !!!

[Mais je ne suis pas 100 % certain que cela convainc ceux qui sont "a priori" contre ! Et c'est leur droit de continuer comme ils veulent].
0 x
Avatar de l’utilisateur
être chafoin
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 987
Inscription : 20/05/18, 23:11
Localisation : Gironde
x 59

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar être chafoin » 16/06/19, 18:49

Oui on verra aussi la question finale du rendement. Peut-être également que la ligne de gauche est ainsi grâce à un développement plus rapide.

Cela a déjà convaincu mon père de mettre les tontes de gazons sur le sol du potager. Les petits pas font ...
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité