Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutionsLe Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
D42M
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 36
Inscription : 05/03/19, 22:32
Localisation : Haute Loire
x 1

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar D42M » 14/04/19, 16:11

Oui ou alors elles n'ont pas aimé l'amplitude thermique.

Elles étaient pour le moment en terrine... Je voulais les repiquer aujourd'hui en godets et B1 loupé
0 x

cham65110
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 5
Inscription : 19/09/18, 16:21
x 1

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar cham65110 » 15/04/19, 13:33

Bonjour,

Avez vous vu la dernière vidéo de Damien DEKARZ?

Qu'en pensez vous? Arroser avec de l'urine diluée pendant l'hiver ou au printemps peut être une solution pour éviter la faim d'azote?

1 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 15034
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 5399

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Did67 » 15/04/19, 14:03

L'urine contient les déchets du métabolisme de nos protéines. C'est le "mécanisme naturel de nettoyage" de notre corps.

Le carbone se dégage sous forme de CO².

Et l'azote sous forme d'urée contenue dans nos urines.

En revanche, un usage en hiver ne me semble pas pertinent, au risque que si la température du sol se réchauffe un peu et que les végétaux ne sont pas installés, il y ait nitrification. Donc transformation (très rapide) de l'urée en ions ammonium puis en ions nitrates (c'est l’œuvre de bactéries spécifiques du sol).

Donc oui, l'urine apporte de l'azote.

Malheureusement aussi du sodium, qui n'est pas un élément positif dans le sol ! Il déstabilise le complexe argilo-humique. Juste pour dire de ne pas idolâtrer l'urine. Rien de miraculeux. Comme toute chose, cela a des défauts ! Heureusement, le sodium est lessivé du sol, sous les climats où les précipitations sont suffisantes. Attention dans les serres, où ce lessivage n'a souvent pas lieu car on n'arrose jamais "trop". On peut alors avoir des remontées de sil (chlorure de sodium). Et comme toute cuvette salée, c'est la mort.

Pour ma part, je ne me fatigue pas diluer. J'ai observé les vaches ou les ânes, constaté qu'ils pissaient là où ils sont. Sans diluer. Mais pas deux fois aux mêmes endroits, en général. Et depuis tout petit, j'ai observé que l'herbe est plus verte, des sortes de "ronds" plus verts, là où un animal avait pissé.

Je pense donc que l'homme s'encombre bien l'esprit pour rien...
1 x
Avatar de l’utilisateur
nico239
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3543
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 353

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar nico239 » 15/04/19, 16:11

cham65110 a écrit :Bonjour,

Avez vous vu la dernière vidéo de Damien DEKARZ?

Qu'en pensez vous? Arroser avec de l'urine diluée pendant l'hiver ou au printemps peut être une solution pour éviter la faim d'azote?



À mon avis le mieux c'est d'ÉVITER de provoquer une faim d'azote.

Ceci dit on en a déjà parlé ici c'est utile avec parcimonie, comme dit Didier, ni solution miracle, ni panacée.

À lire pour se documenter sur la question

http://potagers.forumactif.com/t112-app ... n-agricole
0 x
Avatar de l’utilisateur
nico239
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3543
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 353

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar nico239 » 15/04/19, 16:12

Did67 a écrit :L'urine contient les déchets du métabolisme de nos protéines. C'est le "mécanisme naturel de nettoyage" de notre corps.

Le carbone se dégage sous forme de CO².

Et l'azote sous forme d'urée contenue dans nos urines.

En revanche, un usage en hiver ne me semble pas pertinent, au risque que si la température du sol se réchauffe un peu et que les végétaux ne sont pas installés, il y ait nitrification. Donc transformation (très rapide) de l'urée en ions ammonium puis en ions nitrates (c'est l’œuvre de bactéries spécifiques du sol).

Donc oui, l'urine apporte de l'azote.

Malheureusement aussi du sodium, qui n'est pas un élément positif dans le sol ! Il déstabilise le complexe argilo-humique. Juste pour dire de ne pas idolâtrer l'urine. Rien de miraculeux. Comme toute chose, cela a des défauts ! Heureusement, le sodium est lessivé du sol, sous les climats où les précipitations sont suffisantes. Attention dans les serres, où ce lessivage n'a souvent pas lieu car on n'arrose jamais "trop". On peut alors avoir des remontées de sil (chlorure de sodium). Et comme toute cuvette salée, c'est la mort.

Pour ma part, je ne me fatigue pas diluer. J'ai observé les vaches ou les ânes, constaté qu'ils pissaient là où ils sont. Sans diluer. Mais pas deux fois aux mêmes endroits, en général. Et depuis tout petit, j'ai observé que l'herbe est plus verte, des sortes de "ronds" plus verts, là où un animal avait pissé.

Je pense donc que l'homme s'encombre bien l'esprit pour rien...


Et tu as bien raison.

J'ai taillé un peu la bavette avec le bonhomme en tempérant un peu l'enthousiasme général par rapport à la cohabitation vers de terre et urine...
0 x

Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 15034
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 5399

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Did67 » 15/04/19, 16:28

cham65110 a écrit :
Arroser avec de l'urine diluée pendant l'hiver ou au printemps peut être une solution pour éviter la faim d'azote?



Un élément de réponse m'a échappé lors de la réponse : s'il y a soupçon de faim d'azote, c'est qu'il y a eu apport de matières trop pauvres (pailles, sciures...). Ces matériaux (pailles, sciures utilisées dans les toilettes sèches), voient en effet, leur rapport C/N un peu redressé par un arrosage à l'urine...

Plus facile pour les hommes que pour les femmes, dans le potager.

Il faudrait faire des "expériences" pour déterminer la "rétention d'urine" par de la sciure : combien de litres par kg de sciure sèche ??? A partir de là, on pourrait calculer le C/N final ! Je ne suis pas assez motivé pour m'imposer l'exercice, mais si quelqu'un me donne le chiffre, je veux bien faire le calcul !
0 x
Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2407
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 390

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Moindreffor » 15/04/19, 17:16

Did67 a écrit :
cham65110 a écrit :
Arroser avec de l'urine diluée pendant l'hiver ou au printemps peut être une solution pour éviter la faim d'azote?



Un élément de réponse m'a échappé lors de la réponse : s'il y a soupçon de faim d'azote, c'est qu'il y a eu apport de matières trop pauvres (pailles, sciures...). Ces matériaux (pailles, sciures utilisées dans les toilettes sèches), voient en effet, leur rapport C/N un peu redressé par un arrosage à l'urine...

Plus facile pour les hommes que pour les femmes, dans le potager.

Il faudrait faire des "expériences" pour déterminer la "rétention d'urine" par de la sciure : combien de litres par kg de sciure sèche ??? A partir de là, on pourrait calculer le C/N final ! Je ne suis pas assez motivé pour m'imposer l'exercice, mais si quelqu'un me donne le chiffre, je veux bien faire le calcul !

à mon avis c'est se casser la tête pour rien, comme le dit Nico, vaut mieux ne pas provoquer de faim d'azote pour ne pas à avoir à la gérer

moi je vois plus l'urine comme un engrais, utilisé sur telle ou telle production gourmande

car commencer à jouer à l'apprenti sorcier avec des volumes d'urine par des masses de sciure, et s'il pleut ou s'il ne pleut pas ça dilue ou ça ne dilue pas, ou alors sur des zones hors culture pour justement ne pas avoir d'impact de la faim d'azote régulée ou non sur les légumes de l'année
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 15034
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 5399

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Did67 » 15/04/19, 19:01

C'est un engrais ! Naturel... Enfin, ça dépend des traitements qu'on prend !
0 x
Avatar de l’utilisateur
nico239
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3543
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 353

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar nico239 » 15/04/19, 19:59

Moindreffor a écrit :
Did67 a écrit :
cham65110 a écrit :
Arroser avec de l'urine diluée pendant l'hiver ou au printemps peut être une solution pour éviter la faim d'azote?



Un élément de réponse m'a échappé lors de la réponse : s'il y a soupçon de faim d'azote, c'est qu'il y a eu apport de matières trop pauvres (pailles, sciures...). Ces matériaux (pailles, sciures utilisées dans les toilettes sèches), voient en effet, leur rapport C/N un peu redressé par un arrosage à l'urine...

Plus facile pour les hommes que pour les femmes, dans le potager.

Il faudrait faire des "expériences" pour déterminer la "rétention d'urine" par de la sciure : combien de litres par kg de sciure sèche ??? A partir de là, on pourrait calculer le C/N final ! Je ne suis pas assez motivé pour m'imposer l'exercice, mais si quelqu'un me donne le chiffre, je veux bien faire le calcul !

à mon avis c'est se casser la tête pour rien, comme le dit Nico, vaut mieux ne pas provoquer de faim d'azote pour ne pas à avoir à la gérer

moi je vois plus l'urine comme un engrais, utilisé sur telle ou telle production gourmande

car commencer à jouer à l'apprenti sorcier avec des volumes d'urine par des masses de sciure, et s'il pleut ou s'il ne pleut pas ça dilue ou ça ne dilue pas, ou alors sur des zones hors culture pour justement ne pas avoir d'impact de la faim d'azote régulée ou non sur les légumes de l'année


Totalement d''accord Image
0 x
Eham
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 24
Inscription : 08/04/19, 14:23
x 4

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Eham » 15/04/19, 23:29

VetusLignum a écrit :
Eham a écrit :Il y a d'autres endroits ou je teste des choses mais c'est ici que je passe le plus de temps. J'ai laissé cet arbuste et j'ai coupé un petit chêne qui était à côté, si jamais quelqu'un saurait me dire ce que c'est comme arbre ? Il en pousse partout sur le coteau et ça a des épines.

Cela me fait penser à un poirier.
http://monerbier.canalblog.com/archives ... 95736.html


Merci pour la réponse, ça ressemble effectivement mais je ne suis pas sûr que ça puisse être ça parce que ça a l'air un peu envahissant (il y en a sur tout le coteau), je vais attendre que ça fasse des fruits !
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités