Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutionsLe Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
Moindreffor
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1477
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 287

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Moindreffor » 10/01/19, 14:48

Did67 a écrit :Je crois qu'arrive un moment où raisonnablement il n'y a que deux solutions :

- croire un point c'est tout

La majorité de l'humanité croit après tout à l'existence d'un dieu ; pour moi, une bêtise, une très mauvaise réponse (surtout quand cela conduit là où cela conduit parfois !) à une très bonne question : d'où venons-nous ? (à laquelle je n'ai pas de réponse ; mais je préfère me coltiner une non-réponse angoissante qu'une fausse réponse anésthésiante - et je suis poli)

- ne pas croire

Chercher des "preuves scientifiques" au fait de croire ma toujours paru être la négation de croire - et une autre marque de faiblesse de l’homme. Il veut bien croire, mais finalement il doute. Alors il voudrait des "preuves" ! Par chance, bien des gourous, surfant sur ses ignorances, lui fournit un pseudo-charabia scientifique, avec des fausses preuves. Et le voilà qui plonge ! Donc dès qu'il y a une "preuve", je méfie d'autant plus ! Anguille sous roche !

Vous l'aurez compris, sur un sujet aussi sensible et personnel, tout ceci n'est que ma conviction. L'affirmation d'une "idée".

extrait de "la Philo"
Dans le Discours de Méthode, Descartes opère une séparation entre d’un côté la vie pratique, domaine de l’action, et de l’autre la science, domaine de la vérité.

Dans la vie pratique, la résolution doit être le maître-mot. Descartes donne l’exemple de l’homme perdu dans une forêt: si il ne se résout pas à marcher droit, mais au contraire hésite et revient sans cesse sur ses pas, il a peu de chances de trouver son chemin. La vie pratique se contente du vraisemblable, du probable, un ersatz de vérité. Il faut agir, sous peine de paralysie. La philosophie morale de Descartes se satisfait de l’approximatif, l’important est l’action, peu importe la méthode.

En science, parce qu’elle est recherche de la vérité, l’homme doit atteindre des vérités absolues. Ces vérités ne peuvent être trouvées qu’à l’aide d’une méthode. Descartes propose de rejeter tout ce qu’il croit être vrai, pour vérifier si une chose résiste au doute.
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)

Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 13601
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 4626

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Did67 » 10/01/19, 15:14

Brouard a écrit :Pour le chanvre, en furetant (j'aurais pu commencer par ça...) je trouve souvent un C/N de 85, et sur un site, 116. Pas si loin de la paille en fait. Pour info.


Un peu surpris du 85... 116, pourquoi pas. Mais il est vrai que contrairement à la paille, il y a des feuilles, plus riches en N.

Mais mon avis est pifométrique.

Peu importe, si la paille est 100 fois moins chère, la messe est dite, je pense ?
0 x
Brouard
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 8
Inscription : 02/01/19, 00:58
x 2

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Brouard » 10/01/19, 16:10

Did67 a écrit :
Brouard a écrit :Pour le chanvre, en furetant (j'aurais pu commencer par ça...) je trouve souvent un C/N de 85, et sur un site, 116. Pas si loin de la paille en fait. Pour info.


Un peu surpris du 85... 116, pourquoi pas. Mais il est vrai que contrairement à la paille, il y a des feuilles, plus riches en N.

Mais mon avis est pifométrique.

Peu importe, si la paille est 100 fois moins chère, la messe est dite, je pense ?


Oui, c'est moins intéressant que ce que j'espérais. Retour à la paille donc...
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 13601
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 4626

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Did67 » 10/01/19, 17:00

On voit là à quel point, en tant que consommateur, on a du mal à être "raisonnable" (comme nous devrions l'être). Le "marketing", comme on appelle la sodomisation des drosophiles dans les espaces marchands, est un "art" pas bien difficile !!!
0 x
Avatar de l’utilisateur
Julienmos
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 715
Inscription : 02/07/16, 22:18
Localisation : l'eau reine
x 155

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Julienmos » 10/01/19, 17:36

je reviens d'une petite balade à travers la cambrousse, et en traversant un parc, c'était plein de crottes de moutons partout.

Ca vaut quoi comme euh... pas couverture du sol mais plutôt engrais organique ?
0 x

janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6451
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 87

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar janic » 10/01/19, 17:52

sodomisation des drosophiles
quelle belle expression poétique, c'est bien plus beau qu'enculer les mouches. :cheesy:
L'utilisation de terme sodomisation, pour désigner l'homosexualité masculine, est d'ailleurs une déformation du sens du texte biblique en référence.
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 13601
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 4626

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Did67 » 10/01/19, 18:12

Julienmos a écrit :je reviens d'une petite balade à travers la cambrousse, et en traversant un parc, c'était plein de crottes de moutons partout.

Ca vaut quoi comme euh... pas couverture du sol mais plutôt engrais organique ?


Assez riche ; en gros deux fois les valeurs en éléments fertilisants des déjections de bovins ou équins...

Un petit épandage sous le foin dopera ta parcelle au printemps. Mais à éparpiller un peu comme un engrais organique. Pas en couche épaisse. Sinon : overdose et mort à 27 ans !!!
1 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 13601
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 4626

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Did67 » 10/01/19, 18:13

janic a écrit :quelle belle expression poétique...


Sous le grossier personnage que je suis parfois, se cache peut-être un... poète ??? Ou un pouet pouet ?
0 x
Avatar de l’utilisateur
Julienmos
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 715
Inscription : 02/07/16, 22:18
Localisation : l'eau reine
x 155

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Julienmos » 10/01/19, 18:53

Did67 a écrit : Pas en couche épaisse. Sinon : overdose et mort à 27 ans !!!
:shock: pige pas... ??? :D
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 13601
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 4626

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Did67 » 10/01/19, 18:56

Il s'agit de fèces, donc de "crottes" pures. Ne pas confondre avec du fumier, qui est un mélange de fèces avec de la paille.

Donc à ne pas mettre ne couche épaisse, contrairement à un fumier !
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités