Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutionsLe Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7385
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 561

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Ahmed » 08/01/19, 18:35

Oui, c'est plutôt une culture de plein champ; c'est pourquoi j'ai préciser la nécessité d'avoir de la place (mais peut-être qu'il aurait été possible de serrer plus le semis? Je n'ai pas essayer d'optimiser l'espace car c'était pour occuper un endroit disponible).
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."

Avatar de l’utilisateur
Julienmos
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 794
Inscription : 02/07/16, 22:18
Localisation : l'eau reine
x 163

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Julienmos » 08/01/19, 19:22

perseus a écrit :Bonjour,

Julienmos a écrit :[...]

Il y aurait donc du vrai dans ces histoires de lune à respecter pour les semis, plantations etc ? j'y ai jamais prêté attention en tout cas.


Le mot "traditionnellement" ne vaut pas preuve de l'efficacité ;-)
Mais tu pointes un élément qui peut vite susciter un débat passionné car il constitue notamment un élément socle de la biodynamie par exemple, sans compter le bon vieux biais d'appel à la tradition :-D

Bon à titre personnel, je n'ai rien constaté ni vu ou lu de quoi appuyer ce type d'observation/pratique. Et si cela joue effectivement, je pense que c'est négligeable au regard d'autres paramètres conditionnant la réussite d'un semis/plantation : qualité des semences, météo, état agronomique... Bref je doute qu'une lune gibbeuse décroissante compense une semelle de labour, un sol mort et une croute de battance. :mrgreen: (autant de joyeusetés que le jardinier du paresseux ne verra jamais :cheesy: )


extrait d'un article paru aujourd'hui dans mon quotidien régional:

Lune montante ou descendante

Il est assez facile pour nous de comprendre que les plantes de notre jardin sont sensibles au soleil, à la chaleur et à la longueur des journées car nous y sommes sensibles nous aussi. En revanche, nous avons beaucoup plus de mal à percevoir que la Lune, ainsi que toutes les autres planètes du système solaire, ont un impact sur les végétaux car nous ne percevons pas directement leur incidence sur nous-mêmes et/ou sur notre propre corps.

Pourtant, le phénomène des marées est une des manifestations les plus visibles et spectaculaires de l’influence exercée par la Lune sur la Terre.
Les scientifiques ont observé que les marées varient en fonction de sa position au-dessus de l’horizon, selon qu’elle soit montante ou descendante.
À ne pas confondre avec les cycles de Lune croissante ou décroissante qui correspondent simplement à un changement d’image de la Lune.
Or il en va de même sur tous les autres liquides sur terre, et notamment sur la sève des végétaux !
En période montante, la Lune attire la sève vers le haut : c’est le moment de semer et de greffer.
En période descendante, elle la repousse vers les racines : c’est le moment de repiquer et de travailler le sol.
Si nous souhaitons être les plus efficaces possibles dans nos travaux de jardinage, il est donc peut-être intéressant de suivre ce calendrier.

Jours FR – FL – FE – L

Plus généralement, il existe une multitude de relations entre la croissance des végétaux et la position des planètes de notre système solaire.
C’est à cette tâche que se sont employées la chercheuse allemande Maria Thun et son équipe scientifique pendant une cinquantaine d’années par des essais systématiques. Elles ont notamment mis en évidence qu’une partie des plantes est avantagée lorsque la lune se trouve devant certaines constellations :
• Bélier, lion, sagittaire favorisent les légumes-fruits et les fruits (FR).
• Gémeaux, balance, verseau favorisent les légumes-fleurs et les fleurs (FL).
• Poisson, cancer, scorpion favorisent les légumes-feuilles (FE)
• Taureau, vierge, capricorne favorisent les légumes-racines. (R).
0 x
Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1951
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 324

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Moindreffor » 08/01/19, 21:01

Did67 a écrit :Pour un domaine qui est bien connu et indiscutable, les naissance, puisque il y a obligation de les déclarer, la majorité des français reste persuadé que la lune joue sur les accouchements - les maternités seraient pleines les nuits de pleine lune. Lors d'un repas familial, fais un sondage !
Et les démographes de l'INED ne voient rien. Mais alors rien. C'est pourtant des statistiques au ras des pâquerettes.

même ma cousine qui travaillait en maternité appréhendait les jours de pleine Lune pour te dire à quel point c'est ancré :mrgreen:
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1951
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 324

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Moindreffor » 08/01/19, 21:03

Did67 a écrit :
Ahmed a écrit :J'en ai déjà cultivé avec succès, mais il faut avoir de la place et la difficulté c'est le battage pour récolter les graines... J'avais utilisé un ancien batteur (tambour rotatif garni de dents courtes et tournant à bonne vitesse) à haricots (dangereux!) et ça fonctionnait bien; sinon, ça doit-être possible à la main pour une quantité modeste (ou en bricolant un outil sur perceuse).


J'ai aussi eu quelques pieds, à titre de curiosité... Sans problème. Mais la productivité m'a paru faible ????

2 lentilles par gousse si je me souviens bien?
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1951
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 324

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Moindreffor » 08/01/19, 21:09

Julienmos a écrit :
perseus a écrit :Bonjour,

Julienmos a écrit :[...]

Il y aurait donc du vrai dans ces histoires de lune à respecter pour les semis, plantations etc ? j'y ai jamais prêté attention en tout cas.


Le mot "traditionnellement" ne vaut pas preuve de l'efficacité ;-)
Mais tu pointes un élément qui peut vite susciter un débat passionné car il constitue notamment un élément socle de la biodynamie par exemple, sans compter le bon vieux biais d'appel à la tradition :-D

Bon à titre personnel, je n'ai rien constaté ni vu ou lu de quoi appuyer ce type d'observation/pratique. Et si cela joue effectivement, je pense que c'est négligeable au regard d'autres paramètres conditionnant la réussite d'un semis/plantation : qualité des semences, météo, état agronomique... Bref je doute qu'une lune gibbeuse décroissante compense une semelle de labour, un sol mort et une croute de battance. :mrgreen: (autant de joyeusetés que le jardinier du paresseux ne verra jamais :cheesy: )


extrait d'un article paru aujourd'hui dans mon quotidien régional:

Lune montante ou descendante

Il est assez facile pour nous de comprendre que les plantes de notre jardin sont sensibles au soleil, à la chaleur et à la longueur des journées car nous y sommes sensibles nous aussi. En revanche, nous avons beaucoup plus de mal à percevoir que la Lune, ainsi que toutes les autres planètes du système solaire, ont un impact sur les végétaux car nous ne percevons pas directement leur incidence sur nous-mêmes et/ou sur notre propre corps.

Pourtant, le phénomène des marées est une des manifestations les plus visibles et spectaculaires de l’influence exercée par la Lune sur la Terre.
Les scientifiques ont observé que les marées varient en fonction de sa position au-dessus de l’horizon, selon qu’elle soit montante ou descendante.
À ne pas confondre avec les cycles de Lune croissante ou décroissante qui correspondent simplement à un changement d’image de la Lune.
Or il en va de même sur tous les autres liquides sur terre, et notamment sur la sève des végétaux !
En période montante, la Lune attire la sève vers le haut : c’est le moment de semer et de greffer.
En période descendante, elle la repousse vers les racines : c’est le moment de repiquer et de travailler le sol.
Si nous souhaitons être les plus efficaces possibles dans nos travaux de jardinage, il est donc peut-être intéressant de suivre ce calendrier.

Jours FR – FL – FE – L

Plus généralement, il existe une multitude de relations entre la croissance des végétaux et la position des planètes de notre système solaire.
C’est à cette tâche que se sont employées la chercheuse allemande Maria Thun et son équipe scientifique pendant une cinquantaine d’années par des essais systématiques. Elles ont notamment mis en évidence qu’une partie des plantes est avantagée lorsque la lune se trouve devant certaines constellations :
• Bélier, lion, sagittaire favorisent les légumes-fruits et les fruits (FR).
• Gémeaux, balance, verseau favorisent les légumes-fleurs et les fleurs (FL).
• Poisson, cancer, scorpion favorisent les légumes-feuilles (FE)
• Taureau, vierge, capricorne favorisent les légumes-racines. (R).

Zut, j'avais jamais vu le cycle des marées dans on verre de bourgogne
Didier toi qui est plus spécialiste que moi, la mousse de ta bière, suit-elle le cycle Lunaire? plus de mousse en Lune montante et moins en Lune descendante?
rappelons tout de même que les forces d'attraction sont liées à la masse, et que l'eau des mers est libre, pas de marées dans une mer fermée, exemple Méditerranée mer quasi fermée, presque aucune marée
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)

Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 14316
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 4868

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Did67 » 08/01/19, 21:22

Excellent exemple de ce qu'il y a de plus pernicieux : la "fausse-science".

L'attractivité est bien connue. Deux corps s'attirent, en fonction de leur masse et inversement à leur distance.

La lune exerce un effet sur les mers tout simplement parce que la masse d'eau est GIGANTESQUE !

Même sur les plus grands lacs, l'effet n'est plus mesurable (physiquement, il existe). Pas la peine espérer faire du surf sur la Baïkal qui se bomberait lors du passage de la lune...

Alors tu penses l'attractivité de la lune sur une graine !!!!

Maria Thun devient "chercheuse"... [c'est une disciple de Steiner, qui croyait dur comme fer à cette histoire, la disciple je parle ; Steiner ne parle, à ma connaissance, pas de la lune - même s'il parle des corps éthérés, des forces cosmiques, etc... Il justifie le labour par le fait qu'il faut "ouvrir la terre" pour que ces forces puissent entrer ; il y a un dessin de lui où il explique qu'elles rentrent par la bouche et sortent par le cul - à moins que ce ne soit l'inverse ???]

Mais raconté comme ça, pour les gens crédules qui y croient, cela devient "scientifiquement" prouvé... Il y a les marées !!!
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 14316
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 4868

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Did67 » 08/01/19, 21:27

Moindreffor a écrit :
Didier toi qui est plus spécialiste que moi, la mousse de ta bière, suit-elle le cycle Lunaire?




A mon avis, il est prouvé que la mousse tache !!! (lire à haute voix)
1 x
Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1951
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 324

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Moindreffor » 08/01/19, 21:45

Did67 a écrit :
Moindreffor a écrit :
Didier toi qui est plus spécialiste que moi, la mousse de ta bière, suit-elle le cycle Lunaire?




A mon avis, il est prouvé que la mousse tache !!! (lire à haute voix)

moi je ne prends RdV avec ma diététicienne qu'en Lune montante :mrgreen:
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
Avatar de l’utilisateur
Julienmos
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 794
Inscription : 02/07/16, 22:18
Localisation : l'eau reine
x 163

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Julienmos » 08/01/19, 22:03

OK merci, j'y vois plus clair (de lune).
0 x
Avatar de l’utilisateur
nico239
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3148
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 315

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar nico239 » 08/01/19, 22:43

Did67 a écrit :
nico239 a écrit :Hier aux infos à la TV ils ont diffusé un reportage sur le fruit du margousier qui serait un excellent pesticide.



Eh oui, 12 ans d'Afrique, alors Azadirachta indica m'est familier.

Rien de miraculeux. De nouveau un de ces reportages "euphorisants" enfin abrutissant, une des ces plantes miracles.

Pas un mot sur le fait que plusieurs études semblent aller dans le sens d'un perturbateur endocrinien ! Rien sur la toxicité sur les abeilles.

J'ai bouillonné dans mon canapé !

Toujours le niveau de réflexion zéro : c'est bio, donc c'est sans défaut (comme jadis la roténone, dont je rappelle qu'elle s'est avérée responsable de la maladie de Parkinson chez les applicateurs - je rassure ceux qui ont consommé des produits traités)

Pour les autruches :

http://seppi.over-blog.com/2017/03/un-p ... e-proteste

http://questions.assemblee-nationale.fr ... 6244QE.htm

https://erwanseznec.wordpress.com/2016/ ... rellement/

https://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article2596


Comme on dit mieux vaut un qui sait que 10 qui cherchent.... merci de ce retour.

Et l'un de tes sites vient de me faire rebondir sur la (terrible) maladie de Lyme

Quant à la lune y a qu'à demander aux coiffeurs :mrgreen:
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité