Retour Faire défiler Stop Mode automatique

Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutionsLe Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
Avatar de l’utilisateur
nico239
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2173
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 230
Contact :

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar nico239 » 06/11/18, 16:46

cham65110 a écrit :
2. Tu en as tant que cela que tu ne puisses pas les manger toi-même ou ta famille?


Non je débute et pour le moment j'ai tout juste pour ma consommation personnelle! :oops: Mais quand je vois les vidéos avec tous ces pieds et cette production je me pose la question en espérant un jour être dans le même cas... :roll:



À ok je comprends mieux.

Mon retour d'expérience c'est qu'avant de donner le surplus qu'on ne peut VRAIMENT PAS manger faut sacrément en sortir... de terre.

Et pour ce faire (à part peut-être pour les tomates) faut vraiment multiplier les plans.
0 x

Avatar de l’utilisateur
être chafoin
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 485
Inscription : 20/05/18, 23:11
Localisation : Gironde
x 21

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar être chafoin » 08/11/18, 11:02

Pour suivre la question de l'excès de cuivre dans les sols, un article sur la répercussion chez les vignerons bios en Gironde :
https://www.20minutes.fr/planete/2365791-20181106-bordeaux-viticulteur-abandonne-culture-bio-car-cuivre-trop-polluant-sols
1 x
JardinierAmateur
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 62
Inscription : 25/06/18, 00:53
Localisation : Centre Bretagne (22)
x 3

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar JardinierAmateur » 10/11/18, 22:16

Un article que j'ai trouvé très interessant ! Le rapport entre alimentation et augmentation du taux de CO2 dans l'air :

https://mrmondialisation.org/cause-igno ... YhA0rUWPYg
0 x
L'ennemi se déguise souvent en géranium. Mais l'on ne peut s'y méprendre, car tandis que le géranium est à nos fenêtres, l'ennemi lui, est à nos portes
Avatar de l’utilisateur
être chafoin
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 485
Inscription : 20/05/18, 23:11
Localisation : Gironde
x 21

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar être chafoin » 11/11/18, 21:22

JardinierAmateur a écrit :Un article que j'ai trouvé très interessant ! Le rapport entre alimentation et augmentation du taux de CO2 dans l'air :

https://mrmondialisation.org/cause-igno ... YhA0rUWPYg
Oui effectivement intéressant. J'ai fouillé du coup, et j'ai vu qu'une recherche est parue cet été sur le sujet. Les pertes nutritives (protéines, minéraux, vitamines) des aliments végétaux de base (comme le riz...) pourraient être plus importantes encore, toujours à cause de l'augmentation de CO2.

https://www.sudouest.fr/2018/08/27/la-h ... 15-706.php

Cela me fait penser aux allégations de certains de MSV sur la qualité des fruits et légumes qui serait meilleure lorsque ceux-ci sont cultivés sur sol vivant, sans engrais, etc. Ils tentent même de le prouver avec des appareils de mesure. Cela me laisse un peu sceptique mais attendons de voir...

Concernant le principe évoqué dans ton article : un excès de CO2 entrainerait une baisse de la valeur nutritive des plantes. Même résultat apparemment pour l'excès de lumière. Pourrait-on alors avoir le même résultat avec un excès de nutriments (matière organique) apportés par le sol ? ou même avec un excès d'eau ?
0 x
Avatar de l’utilisateur
nico239
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2173
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 230
Contact :

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar nico239 » 11/11/18, 22:01

être chafoin a écrit :Cela me fait penser aux allégations de certains de MSV sur la qualité des fruits et légumes qui serait meilleure lorsque ceux-ci sont cultivés sur sol vivant, sans engrais, etc.


..... par rapport à ???
0 x

JardinierAmateur
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 62
Inscription : 25/06/18, 00:53
Localisation : Centre Bretagne (22)
x 3

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar JardinierAmateur » 12/11/18, 09:10

Ca me parait au contraire tout à fait logique !
Dans un sol meuble, ou tout se passe en aérobie, ou la terre est riche en matière organique, tous les nutriments, vitamines, etc. sont facilement accessibles aux plantes. Elles font donc le plein pour maximiser leurs chances de survie, et maximiser leurs chances de perpetuer l'espece.
0 x
L'ennemi se déguise souvent en géranium. Mais l'on ne peut s'y méprendre, car tandis que le géranium est à nos fenêtres, l'ennemi lui, est à nos portes
JardinierAmateur
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 62
Inscription : 25/06/18, 00:53
Localisation : Centre Bretagne (22)
x 3

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar JardinierAmateur » 12/11/18, 11:38

Désolé, je n'ai pas pu éditer mon précédent message, donc double post ....
Etre chafoin, j'ai répondu à une de tes questions, enfin du moins, j'ai dit ce que je pensais.
Pour le reste :
1) Je doute qu'un excès de matière organique puisse nuire à la plante, à moins d'avoir un taux énorme, et encore. Ca n'est que mon avis, sans aucun fondement scientifique.
2)Pour l'eau par contre, un excès d'eau peut nuire, puisqu'il place le sol en anaérobie, et la les il peut y avoir des conséquences.
3) JE pense que l'article que j'ai cité précédemment n'est pas complétement vrai. On sait qu'aujourd'hui qu'une plante qui dispose de plus de CO2 va pousser plus vite, la ok. Pour autant, ses capacités d'absorption ne vont pas augmenter (nutriments, vitamines, etc ..). Surtout avec l'agriculture conventionnelle : labour, variete peu adaptable du fait d'un patrimoine génétique restreint par sélection humaine. Donc en gros, la plante pourrait absorber autant de nutriments qu'elle a besoin, même en présence de plus de CO2 si elle pouvait avoir accès à tout ça plus facilement : sol meuble, vivant, riche en matière organique. Et variété adaptable, donc un F1 s'en sortirai sans doute moins bien SUR LE PLAN DE LA QUALITÉ NUTRITIVE.

Voila, j'ai donné mon avis, maintenant, je serai curieux d'avoir celui de Didier.
0 x
L'ennemi se déguise souvent en géranium. Mais l'on ne peut s'y méprendre, car tandis que le géranium est à nos fenêtres, l'ennemi lui, est à nos portes
Moindreffor
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1237
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 262

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Moindreffor » 12/11/18, 13:31

JardinierAmateur a écrit :Désolé, je n'ai pas pu éditer mon précédent message, donc double post ....
Etre chafoin, j'ai répondu à une de tes questions, enfin du moins, j'ai dit ce que je pensais.
Pour le reste :
1) Je doute qu'un excès de matière organique puisse nuire à la plante, à moins d'avoir un taux énorme, et encore. Ca n'est que mon avis, sans aucun fondement scientifique.
2)Pour l'eau par contre, un excès d'eau peut nuire, puisqu'il place le sol en anaérobie, et la les il peut y avoir des conséquences.
3) JE pense que l'article que j'ai cité précédemment n'est pas complétement vrai. On sait qu'aujourd'hui qu'une plante qui dispose de plus de CO2 va pousser plus vite, la ok. Pour autant, ses capacités d'absorption ne vont pas augmenter (nutriments, vitamines, etc ..). Surtout avec l'agriculture conventionnelle : labour, variete peu adaptable du fait d'un patrimoine génétique restreint par sélection humaine. Donc en gros, la plante pourrait absorber autant de nutriments qu'elle a besoin, même en présence de plus de CO2 si elle pouvait avoir accès à tout ça plus facilement : sol meuble, vivant, riche en matière organique. Et variété adaptable, donc un F1 s'en sortirai sans doute moins bien SUR LE PLAN DE LA QUALITÉ NUTRITIVE.

Voila, j'ai donné mon avis, maintenant, je serai curieux d'avoir celui de Didier.

je pense qu'il ne faut pas oublier le facteur temps (durée) une plante poussée au CO2 ou autre va pousser plus vite, mais pour faire le plein de nutriments, sucres, vitamines, et autres il faut du temps
pensez pour cela aux raisins vendanges tardives, on retarde bien la date de la vendange pour des raisons particulières, donc là une plante qui pousse en accéléré ne va pas avoir le temps de faire le plein de bonnes choses...
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
Moindreffor
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1237
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 262

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Moindreffor » 12/11/18, 14:17

une endive de pleine terre est plus amer qu'une endive poussée sur eau
donc rien de bien extraordinaire de dire qu'une plante poussée ait moins de goût c'est connu depuis longtemps
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
JardinierAmateur
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 62
Inscription : 25/06/18, 00:53
Localisation : Centre Bretagne (22)
x 3

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar JardinierAmateur » 13/11/18, 09:32

@Moidreffor : nous sommes d'accord, c'est génétique, les plantes ne peuvent pas assumer une poussée si rapide, et donc faire le plein de vitamines.
LE changement est trop rapide
0 x
L'ennemi se déguise souvent en géranium. Mais l'on ne peut s'y méprendre, car tandis que le géranium est à nos fenêtres, l'ennemi lui, est à nos portes


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités