Retour Faire défiler Stop Mode automatique

Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutionsLe Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
Moindreffor
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1189
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 254

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Moindreffor » 17/05/18, 15:47

gek a écrit :J'ai justement tendance à recommander de te lire ou de regarder tes videos à des débutants pour éviter qu'ils ne soient pollués par certaines idioties qu'on peut lire sur les sites de (pseudo)permaculteurs...

ce qui me fascine dans la permaculture c'est que comme personne ne sait vraiment ce que c'est, on peut faire tout et n'importe quoi et se dire permaculteur et comme le mot est à la mode, tu es tout de suite dans le mouvement et le bon tempo, bref tu suis le troupeau et comme dans tout troupeau, pour se faire remarquer il faut se distinguer et malheureusement actuellement ce qui est facile c'est de tirer à boulets rouges sur le premier venu, comme si dénigrer donnait du contenu et de la légitimité aux propos du détracteur

on en vient à ce que dit souvent Didier, un hurluberlu grimpé sur sa chaire qui lance son prêche à ses disciples et là dans la croyance tout est possible et en effet le meilleur comme le pire
Dernière édition par Moindreffor le 17/05/18, 15:48, édité 1 fois.
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)

Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 13151
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 4493

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Did67 » 17/05/18, 15:48

Julienmos a écrit :petite remarque passagère, les autres années mes feuilles de radis avaient toujours été complètement trouées par les altises.

Mais cette année, déjà 3 semis et pas le moindre trou ! étonnant quand même non ?


Je n'ai pas connu de "gros problèmes" ; parfois, des trous sans conséquences. Il n'y a que quand les attaques sont sévères que cela nuit significativement aux plantes...

Les altises n'aiment pas l'humidité.
1 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 13151
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 4493

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Did67 » 17/05/18, 15:56

Moindreffor a écrit :...lance son prêche à ses disciples et là dans la croyance tout est possible et en effet le meilleur comme le pire


En ce moment, je me demande si ce n'est pas le pire qui prend le dessus... Suivez mon regard du coté de DAECH ou de certains groupuscules néocréationistes qui soutiennent Trump !
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 13151
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 4493

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Did67 » 17/05/18, 16:03

Moindreffor a écrit :
ce qui me fascine dans la permaculture c'est que comme personne ne sait vraiment ce que c'est, on peut faire tout et n'importe quoi et se dire permaculteur...


C'est une "philosophie de vie", et pas une technique. Donc en effet, cela reste ouvert, d'un point de vue technique.

J'avoue que j'aurais volontiers reçu Mollisson, mais il vient de décéder. Je ne suis pas certains qu'en ce qui concerne mon Potager, il soit dramatiquement contre - même si certaines failles sont évidentes : manque de "hauteur", lignes trop marquées, pas assez de soin apporté aux associations, etc...

En revanche, ma "philosophie de vie", dans ma maison conventionnelle (quoique chauffée aux pellets et avec chauffe-eau solaire), mes voitures (quoiqu'au GPL...), etc... là, on peut critiquer ! Même si je considère que rouler avec une vieille bagnole de 25 ans, c'est se donner un faux-air de "être écologique", en polluant 100 fois plus ! Ou si vivre de "récups" n'a rien de durable puisque cela repose sur la société telle qu'elle est : jeter ! Mais ça, beaucoup de permaculteurs à la noix, faudrait déjà qu'ils réfléchissent !
1 x
Moindreffor
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1189
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 254

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Moindreffor » 17/05/18, 16:09

Did67 a écrit :
Moindreffor a écrit :...lance son prêche à ses disciples et là dans la croyance tout est possible et en effet le meilleur comme le pire


En ce moment, je me demande si ce n'est pas le pire qui prend le dessus... Suivez mon regard du coté de DAECH ou de certains groupuscules néocréationistes qui soutiennent Trump !

au début de ma carrière j'ai croisé un vieux collègue d'histoire et sa remarque qui est toujours d'actualité était la suivante
"nous vivons dans une dictature molle" où les dictateurs sont élus au suffrage universel, c'était il y a 25 ans
à force de déglingué l'école avec la bénédiction des parents, nous formons les crétins de demain
lisez à la suite, dans cet ordre c'est plus parlant (en tout cas pour moi)
Le meilleur des Mondes Aldous Huxley
La Fabrique du Crétin : La mort programmée de l'école Jean-Paul Brighelli
et vous pourrez lire votre avenir dans le marc de café :mrgreen:
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)

Moindreffor
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1189
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 254

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Moindreffor » 17/05/18, 16:13

Did67 a écrit :si vivre de "récups" n'a rien de durable puisque cela repose sur la société telle qu'elle est : jeter ! Mais ça, beaucoup de permaculteurs à la noix, faudrait déjà qu'ils réfléchissent !

en effet pour vivre de la récup il faut que cette pratique s'adosse à une société de consommation basée sur j'utilise je jette, donc développer cela nuit au débat de fond, c'est s"adapter à la société de consommation, et en rien la modifier
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
Avatar de l’utilisateur
Julienmos
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 665
Inscription : 02/07/16, 22:18
Localisation : l'eau reine
x 151

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Julienmos » 17/05/18, 17:12

Did67 a écrit :Les altises n'aiment pas l'humidité.


oui, sachant ça je prenais soin d'arroser le plus souvent possible, d'asperger parfois plusieurs fois par jour, mais ça ne servait strictement à rien! elles pullulaient quand même et tout était criblé de trous.

Ceci dit, même en l'absence d'altises, mes radis je les réussis pas mieux cette année pour autant !

Non pas qu'ils ne germent pas, au contraire ils lèvent très bien mais la plupart grossissent peu, et lentement.

là, je vais essayer dans une grosse couche de mélange terre sablonneuse (rapportée) et "terre idéale" de jardinerie. En tamisant d'abord pour obtenir une terre fine.

Car le collègue, qui a une terre sablonneuse, lui il réussit ses radis.

Mes surfaces de semis restant toujours petites, ça représente pas beaucoup de boulot...
0 x
olivier75
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 617
Inscription : 20/11/16, 18:23
Localisation : aube, champagne.
x 109

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar olivier75 » 17/05/18, 17:34

Bonjour,

Pour les altises, elles n’apprécieraient pas les couverts en général, d’après une vidéo, je ne peu pas dire laquelle, de msv.
Il faut aussi insister sur le fait que en grande culture, même conventionnelle, les semis sous couvert permettent de supprimer d’abord les insecticides, sauf anti limaces.
Olivier.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 13151
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 4493

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Did67 » 17/05/18, 17:44

Julienmos a écrit :
Ceci dit, même en l'absence d'altises, mes radis je les réussis pas mieux cette année pour autant !

Non pas qu'ils ne germent pas, au contraire ils lèvent très bien mais la plupart grossissent peu, et lentement.

là, je vais essayer dans une grosse couche de mélange terre sablonneuse (rapportée) et "terre idéale" de jardinerie. En tamisant d'abord pour obtenir une terre fine.

Car le collègue, qui a une terre sablonneuse, lui il réussit ses radis.

Mes surfaces de semis restant toujours petites, ça représente pas beaucoup de boulot...


Tu n'es pas le seul à me rapporter cela.

Et cela reste un mystère pour moi ! Sans doute un problème avec un élément. Trop retenu en sol argileux ? J'avais regardé un peu sur des fiches techniques d'institut de recherche ou de chambres d'agriculture, mais je n'avais rien trouvé de concluant.

Si un jour tu trouves du soufre, j'aimerais bien que tu essayes. Les crucifères ont des besoins en soufre plus important. Nos sols sont souvent plus ou moins pauvres. Et même sur d'autres cultures, l'effet est visible ! Le soufre naturel est autorisé en "bio". Contrairement au cuivre, je ne lui vois aucun danger pour le système. Et aucun risque d'accumulation : il s'oxyde !
2 x
Moindreffor
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1189
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 254

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Moindreffor » 17/05/18, 18:17

pour les radis n'y aurait-il pas aussi un soucis de sélection de graines
comme pour les tomates, même en faisant nos plants nous même si on prend les même graines que celles cultivées par les industriels on obtient aussi un goût plutôt pas top
donc est-ce que les semences de radis actuelles ne sont pas adaptées à un type de sol, plus sableux?
car dans ma jeunesse, j'avais le droit de semer les radis car quoi que je fasse ça ne ratait jamais, la plante du débutant et maintenant faut presque un diplôme es "radis" pour en obtenir au jardin
donc est-ce qu'on est tous devenus incapables de réussir un semis de radis?
je n'ai aucun souvenir d'ajout de souffre non plus

en phénoculture le sol est meuble, peut-être trop froid? le radis aime, l'eau le soleil et la chaleur, mais peut-être un sol drainant, je sais qu'il doit aussi pousser vite, si l'un des facteurs vient à manquer ou être en excès cela fout peut-être tout par terre
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité