Retour Faire défiler Stop Mode automatique

Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutionsLa mort des abeilles met la planète en danger

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6986
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 500

Re: La mort des abeilles met la planète en danger

Message non lupar Ahmed » 17/10/18, 12:57

On peut distinguer dans cet article nombre des dogmes dont il se réclame pourtant de faire la critique. Il est utile à cet effet de comprendre la nov'langue orwellienne: en voici un petit exemple de décryptage.
Il est écrit:
Conséquence : ils sont bien moins protégés que les Apis mellifera.

Il faut lire: l'exploitation (et non la "protection") industrielle des abeilles à des fins extractivistes engendre des externalités négatives sur l'environnement et l'écosystème, notamment à l'égard des autres insectes pollinisateurs ou pas, mais amateurs de nectar et/ou de pollen. Ce n'est évidemment pas un scoop, puisque c'est le cas général de toute activité industrielle.
D'un autre côté et puisqu'on en parle, l'industrialisation de l'agriculture, l'utilisation massive de la chimie ont réduits drastiquement la biodiversité de la flore tout autant que son étendue... ce qui est pleinement compatible avec l'utilitarisme narcissique qui est la règle et constitue donc le problème.
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 47573
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 489
Contact :

Re: La mort des abeilles met la planète en danger

Message non lupar Christophe » 17/10/18, 13:19

Ahmed qui décrypte :)

J'adore! :cheesy:
0 x
Ce forum vous a aidé ou bien conseillé? Aidez-le aussi pour qu'il puisse continuer de le faire! Des articles, des analyses et des téléchargements sur la partie éditoriale du site, publiez les vôtres! Sortez (une partie de) vos économies du système bancaire, achetez des crypto-monnaies!
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6986
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 500

Re: La mort des abeilles met la planète en danger

Message non lupar Ahmed » 17/10/18, 15:19

Si tu m'encourages...! 8)
Pour creuser un peu ce thème de la "protection" qui ne protège en réalité guère que nos mauvaises consciences des effets positifs de la lucidité, il faut comprendre le paradoxe qu'il recèle. Il y a dans ce concept de protection de la nature ou de ses habitants non-humains une outrecuidance manifeste, dans la mesure où si elle, ou ils, en viennent à avoir besoin de cette assistante qui s'apparente plus au "pavé de l'ours"* qu'à une aide véritable, ce n'est que parce que tous nos efforts tendent à l'exterminer.
Pour sortir de ce travers déplorable, mais usuel de la pensée, il faut se poser la simple question: en quoi les oiseaux, les insectes, les plantes auraient-elles besoin de moi et serait-ce le cas que pourrais-je pour eux? La vérité est que non seulement la nature sous tous ses aspects n'a nul besoin de nous, mais qu'elle s'en trouverait beaucoup mieux si ce fâcheux narcissisme judéo-chrétien ne nous poussait pas à l'asservir, à la contraindre de toutes les façons possibles* et avec une ampleur parfaitement inédite dans l'histoire de l'humanité.

Je ne pousserais évidemment pas le raisonnement à son stade ultime, de crainte d'une vague de suicide intempestive chez les plus respectueux de la vie des autres espèces, ce qui serait carrément contre-productif! :lol:

* Cf. les ouvrages de Bernard Charbonneau.
1 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6141
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 76

Re: La mort des abeilles met la planète en danger

Message non lupar janic » 17/10/18, 17:14

mais qu'elle s'en trouverait beaucoup mieux si ce fâcheux narcissisme judéo-chrétien
:?: :?: :?:
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 47573
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 489
Contact :

Re: La mort des abeilles met la planète en danger

Message non lupar Christophe » 17/10/18, 17:29

Oups tu as parlé religion... :cheesy:
0 x
Ce forum vous a aidé ou bien conseillé? Aidez-le aussi pour qu'il puisse continuer de le faire! Des articles, des analyses et des téléchargements sur la partie éditoriale du site, publiez les vôtres! Sortez (une partie de) vos économies du système bancaire, achetez des crypto-monnaies!

Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6986
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 500

Re: La mort des abeilles met la planète en danger

Message non lupar Ahmed » 17/10/18, 19:30

Pas grave! :cheesy:
Principalement dans l'AT il est bien précisé que Dieu a fait l'homme à son image et, qu'en gros il a mis le reste de la création à sa disposition: c'est quant même une offre intéressante et qui est taillée sur mesure! :D
Quelques théologiens, si mes souvenirs sont bons, évoquent une interprétation plus subtile, considérant que la création est inachevée et que sa continuation serait confiée à l'homme, ce qui résout en passant quelques problèmes au niveau de la liberté versus déterminisme; c'est une version très intéressante, mais devinez celle qui a prévalu? :wink:
Dans le NT, Jésus ne fait pas grand cas des animaux et la seule figure chrétienne d'envergure à s'en préoccuper, c'est St François d'assises...
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5684
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 245

Re: La mort des abeilles met la planète en danger

Message non lupar sen-no-sen » 17/10/18, 20:57

Christophe a écrit :Oups tu as parlé religion... :cheesy:


Erreur fatale! :lol:

Ahmed a écrit :Principalement dans l'AT il est bien précisé que Dieu a fait l'homme à son image et, qu'en gros il a mis le reste de la création à sa disposition: c'est quant même une offre intéressante et qui est taillée sur mesure!


Genèse 1:28:
Dieu les bénit, et Dieu leur dit: Soyez féconds, multipliez, remplissez la terre, et l'assujettissez; et dominez sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, et sur tout animal qui se meut sur la terre.

Pour éviter toute erreur d'interprétation il faut traduire cette phrase du point de vu de la mémétique: Dieu est un concept anthropomorphique qui symbolise l'unicité au sein d'un champ culturel,c'est un master mème.
Autrement dit une pensée guide qui structure des groupes d'être humains afin qu'ils accomplissent leurs missions:dissiper de l'énergie en formant des groupes de plus en plus importants.
Ce concept obéit donc bien évidement aux principes de la thermodynamique,c'est pour cette raison qu'il y est question de fécondité et de multiplication(principe de saturation).

Il ne faut pas y voir pour autant une idéologie de la brutalité envers la nature comme cela est souvent répété dans certain milieux(comme les animalistes par ex).
Il s'agit en fait d'une stratégie permettant la prolifération des mèmes:plus les populations se multiplient et plus il existe un nombre important de cerveaux à "coloniser,"cela nécessite donc un envahissement des territoires qui ne doit pas être stopper par une quelconque empathie envers d'autres hotes(animaux) non propice à la dissipation.
On retrouve ainsi dans de nombreuses religions des enseignements favorisant la dissipation mémétique ainsi que d'autre servant de pare feu* à des idées concurrentes.

Dans le NT, Jésus ne fait pas grand cas des animaux et la seule figure chrétienne d'envergure à s'en préoccuper, c'est St François d'assises...

Jésus Christ apparait lors d'une période de trouble,période qui n'était pas spécifiquement propice à la protection animale,de plus la population mondiale ne devait vraisemblablement pas dépasser 300 millions d'habitants,les dégâts sur l'environnement était au regard de la situation actuelle "anecdotique".


* Comme le fait d'enseigner que les fidèles qui viendrait à se détourner des enseignements serait tourmenter pour l'éternité ou que les personnes venant remettre en cause les enseignements seraient des envoyés du démon...
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6986
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 500

Re: La mort des abeilles met la planète en danger

Message non lupar Ahmed » 17/10/18, 21:27

Bien d'accord avec l'interprétation thermodynamique.
Tu écris:
Il ne faut pas y voir pour autant une idéologie de la brutalité envers la nature comme cela est souvent répété dans certains milieux (comme les animalistes par ex).

Certes, les conséquences sont indirectes, mais elles sont là. Dissiper un maximum d'énergie sur un territoire le plus étendu possible ne peut s'opérer qu'au détriment des autres organismes vivants. La meilleure preuve en est le résultat actuel, où s'observe une violence inouïe à l'égard du vivant.
De plus, il faut remarquer que de nombreuses sociétés ne se sont pas conformées à cette règle, mais étant non-destructives, elles sont passées inaperçues...
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5684
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 245

Re: La mort des abeilles met la planète en danger

Message non lupar sen-no-sen » 17/10/18, 21:59

Ahmed a écrit :Certes, les conséquences sont indirectes, mais elles sont là. Dissiper un maximum d'énergie sur un territoire le plus étendu possible ne peut s'opérer qu'au détriment des autres organismes vivants. La meilleure preuve en est le résultat actuel, où s'observe une violence inouïe à l'égard du vivant.


Évidemment! Mais il ne faut pas incriminer les religions pour autant.
Il y a deux façons de voir les choses:soit ceux sont les humains qui font l'histoire via leurs "libre arbitres"... soit ce sont les déterminismes et les processus qui font les humains et... l'histoire par extension.
Je penche évidemment pour le second point de vu.
Dès lors on peut considérer les religions comme la conséquence de processus "physico-sociologique" et absolument pas comme issu de la "faute" des humains.

Si le monothéisme est apparu ça n'est pas en raison d'une quelconque volonté démiurgique mais en conséquences d'une évolution mémétiques produites pendant l'antiquité,fruit d'une longue maturation (animisme :arrow: polytheisme :arrow: monolatrie et enfin monothéisme).
Le monothéisme est à la sélection K ce que l'animisme est à la sélection r:un effet des fluctuations énergétiques au sein des sociétés humaines.Il est dès lors difficile d'imputer une "responsabilité" dans le sens ou ses systèmes de pensées sont issue d'une adaptation à l'évolution environnementale.


Bon tu me diras que cela ne change pas grand chose à notre problème puisque c'est systématiquement la première interprétation qui est prise en compte:les humains font l'histoire...de cette erreur de raisonnement née de terribles "déconvenues"!
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6986
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 500

Re: La mort des abeilles met la planète en danger

Message non lupar Ahmed » 17/10/18, 22:06

Bien sûr! Je suis désolé si cette interprétation prévalait dans mon message précédent et je te remercie de m'avoir permis de rectifier ce possible malentendu. Il est évident que les religions n'ont fait qu'apporter une enveloppe à ces déterminismes, tout comme le fait ensuite la science sous une nouvelle forme, encore mieux adaptée au déchaînement des forces destructrices.
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités