Retour Faire défiler Stop Mode automatique

Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutionsLa mort des abeilles met la planète en danger

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6136
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 76

Re: La mort des abeilles met la planète en danger

Message non lupar janic » 09/07/18, 07:49

https://quoideneuf.housseniawriting.com ... s_abeilles
N'est pas une référence scientifique mais juste un blog! Et pan!
Je ne prétend pas être un expert dans les domaines et considérez plutôt mes articles comme une opinion éclairée C'est bien là le problème! Des avis supposés éclairés comme celui-là, le monde en est plein!
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest

Avatar de l’utilisateur
être chafoin
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 469
Inscription : 20/05/18, 23:11
Localisation : Gironde
x 19

Re: La mort des abeilles met la planète en danger

Message non lupar être chafoin » 28/09/18, 09:02

Une enquête de plus (source PNAS) !

Le glyphosate agirait négativement au niveau des bactéries du microbiome intestinal des abeilles (et de l'homme ?), ce qui les rendrait plus vulnérables aux infections.

https://trustmyscience.com/glyphosate-pourrait-etre-partiellement-responsable-disparition-abeilles/
0 x
Moindreffor
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1180
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 254

Re: La mort des abeilles met la planète en danger

Message non lupar Moindreffor » 28/09/18, 10:09

être chafoin a écrit :Une enquête de plus (source PNAS) !

Le glyphosate agirait négativement au niveau des bactéries du microbiome intestinal des abeilles (et de l'homme ?), ce qui les rendrait plus vulnérables aux infections.

https://trustmyscience.com/glyphosate-pourrait-etre-partiellement-responsable-disparition-abeilles/

une étude qui suggère, et qui va l'encontre de croyances, est-ce vraiment bien sérieux?
si le glyphosate est dangereux qu'on l'interdise, mais arrêtons de dépenser des sommes folles pour suggérer sans jamais prouver, dépenser cet argent pour trouver mieux que le glyphosate serait nettement plus intelligent

pourquoi des hommes cherchent-ils toujours la reconnaissance en surfant sur le buzz du moment, sans être vraiment à la hauteur
1 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
Avatar de l’utilisateur
être chafoin
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 469
Inscription : 20/05/18, 23:11
Localisation : Gironde
x 19

Re: La mort des abeilles met la planète en danger

Message non lupar être chafoin » 28/09/18, 14:44

L'impact d'une molécule sur des écosystèmes éminemment complexes ne peut pas être "prouvé" comme on démontrerait un théorème mathématique ou dans d'autres domaines des sciences dures !

On dépense ces sommes "folles" (à mon avis bien peu d'argent en comparaison) car beaucoup (plus) d'argent est dépensé pour continuer à commercialiser les produits phytosanitaires, ce qui implique d'agir contre l'interdiction de ces produits (lobbying, campagne de discréditation ou recherches "scientifiques"...).
0 x
Moindreffor
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1180
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 254

Re: La mort des abeilles met la planète en danger

Message non lupar Moindreffor » 28/09/18, 15:04

être chafoin a écrit :L'impact d'une molécule sur des écosystèmes éminemment complexes ne peut pas être "prouvé" comme on démontrerait un théorème mathématique ou dans d'autres domaines des sciences dures !

donc c'est aussi difficile que de prouver que c'est néfaste ou faste si je comprends bien, donc pourquoi toujours dire que c'est néfaste, pour se payer un lobby ou juste l'effet David contre Goliath?
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)

Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6986
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 500

Re: La mort des abeilles met la planète en danger

Message non lupar Ahmed » 28/09/18, 18:21

Je ne comprends pas ce qu'un supposé lobby d'opposants au glyphosate vient faire là-dedans: quelle que soit la vérité sur la dangerosité ou l'innocuité du produit, les uns défendent la santé de tous, alors que les autres, avec des moyens évidemment plus conséquents, ne protègent que des intérêts financiers.
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3333
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 194
Contact :

Re: La mort des abeilles met la planète en danger

Message non lupar izentrop » 28/09/18, 19:04

@Ahmed, Attention au tout noir et au tout blanc.
Aucune preuve scientifique contre la santé humaine et animale pour cet herbicide,des moins dangereux, en utilisation normale qui n'a jamais été utilisé.
C'est bizarre d'ailleurs qu'on s'acharne sur cette substance utilisée depuis 1974 et pas chère, puisque fabriqué à 99% par les chinois... M'étonnerait pas que ça dérange les lobbys de Bayer, Syngenta et tutti quanti, qui aimeraient bien vendre un produit plus rémunérateur.
0 x
Cum hoc ergo propter hoc ... Autrement dit : Corrélation n'est pas causalité.
Moindreffor
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1180
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 254

Re: La mort des abeilles met la planète en danger

Message non lupar Moindreffor » 28/09/18, 19:12

Ahmed a écrit :Je ne comprends pas ce qu'un supposé lobby d'opposants au glyphosate vient faire là-dedans: quelle que soit la vérité sur la dangerosité ou l'innocuité du produit, les uns défendent la santé de tous, alors que les autres, avec des moyens évidemment plus conséquents, ne protègent que des intérêts financiers.

on est d'accord, mais pourquoi n'arrivent-ils pas à prouver une bonne fois pour toutes qu'il est nocif, c'est pour moi un mystère

je veux bien qu'on accuse, mais accuser sans réelles preuves pour moi ce n'est pas correct, que ce soit dans n'importe quel domaine, alors quand on s'attaque à une entreprise plus pour ce qu'elle représente que pour la dangerosité de ce qu'elle fabrique je n'adhère pas, car si un produit est dangereux ça doit être facile de le prouver, pourquoi faire des protocoles toujours contestables, des résultats qu'on peut lire dans le sens qui vous arrange

ça finit par me faire penser qu'il faut croire que c'est dangereux parce que certains l'ont décidé

et si tous ces scientifiques passaient leur temps à chercher par quoi on pourrait remplacer le glyphosate au lieu de le balbutier des études sans grand intérêt pour le mettre en cause, mais n'ont-ils que ces compétences là

je ne suis pas un défenseur du glyphosate, je parle simplement du principe de mise en cause
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6986
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 500

Re: La mort des abeilles met la planète en danger

Message non lupar Ahmed » 28/09/18, 20:10

Je suis assez d'accord avec ton message, à quelques restrictions près.
Tu écris:
quand on s'attaque à une entreprise plus pour ce qu'elle représente que pour la dangerosité de ce qu'elle fabrique, je n'adhère pas

Pourtant une entreprise, ou plutôt des entreprises qui ont un tel impact sur les pratiques agricoles, tout en relevant du secteur privé (qui, par définition n'a pas vocation au bien public), ne sont pas neutres et cela constitue un enjeu politique évident.
Plus loin:
si un produit est dangereux, ça doit être facile de le prouver...

Pas si sûr, sur un strict plan technique il ne s'agit généralement plus de toxicité immédiate et à des doses élevées, mais d'effets cumulatifs et d’interactions avec d'autres molécules, sans parler des métabolites... Le principe qui veut que n'importe quoi puisse être disséminé tant qu'on ne voit pas d'effets manifestes et incontestables me semble dangereux et d'autant plus (c'est le deuxième point) que de puissants intérêts financiers poussent à des conclusions optimistes. Il est incontestable que les effets financiers du retrait d'un produit sont facilement évaluables et pèsent dans les décisions, alors qu'en face la santé des populations n'est garantie que par des taux d'exposition jugés "suffisants".
La question intéressante de la substitution peut aussi s'envisager par une évolution des pratiques agronomiques dans une autre direction que la recherche d'une nouvelle molécule. De ce point de vue, un délai suffisant permettrait peut-être une avancée majeure que le maintien de cette solution de facilité n'autorise pas.
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Moindreffor
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1180
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 254

Re: La mort des abeilles met la planète en danger

Message non lupar Moindreffor » 28/09/18, 20:35

Ahmed a écrit :Je suis assez d'accord avec ton message, à quelques restrictions près.
Tu écris:
quand on s'attaque à une entreprise plus pour ce qu'elle représente que pour la dangerosité de ce qu'elle fabrique, je n'adhère pas

Pourtant une entreprise, ou plutôt des entreprises qui ont un tel impact sur les pratiques agricoles, tout en relevant du secteur privé (qui, par définition n'a pas vocation au bien public), ne sont pas neutres et cela constitue un enjeu politique évident.
Plus loin:
si un produit est dangereux, ça doit être facile de le prouver...

Pas si sûr, sur un strict plan technique il ne s'agit généralement plus de toxicité immédiate et à des doses élevées, mais d'effets cumulatifs et d’interactions avec d'autres molécules, sans parler des métabolites... Le principe qui veut que n'importe quoi puisse être disséminé tant qu'on ne voit pas d'effets manifestes et incontestables me semble dangereux et d'autant plus (c'est le deuxième point) que de puissants intérêts financiers poussent à des conclusions optimistes. Il est incontestable que les effets financiers du retrait d'un produit sont facilement évaluables et pèsent dans les décisions, alors qu'en face la santé des populations n'est garantie que par des taux d'exposition jugés "suffisants".
La question intéressante de la substitution peut aussi s'envisager par une évolution des pratiques agronomiques dans une autre direction que la recherche d'une nouvelle molécule. De ce point de vue, un délai suffisant permettrait peut-être une avancée majeure que le maintien de cette solution de facilité n'autorise pas.

c'est ce que je dis plus haut le combat de David contre Goliath, on trouve toujours un David pour remettre en cause un Goliath, c'est dans la nature humaine, une entreprise a vocation à faire de l'argent évidemment, mais est-ce louche pour autant, y a-t-il obligatoirement tromperie, manipulation, désinformation? et là on tombe facilement dans y a pas de fumée sans feu, une rumeur et ça s'enflamme et après c'est fini, une fois le doute installé, la croyance ouvre toutes les portes au n'importe quoi

je suis d'accord les effet cumulatifs peuvent avoir un effet nocif, mais est-ce qu'on cherche les accumulations de produits qu'on pense inoffensifs, non, mais de la même manière leur accumulation pourrait nuire

un médecin posait la question à ses étudiants est-ce que vous prescririez facilement de la morphine? et les étudiants répondaient non, et citaient la liste des effets secondaires, le médecin posait la même question pour le paracétamol, là sans hésitation les étudiants acceptaient, de prescrire, le médecin leur demandait alors la liste des effets secondaires du paracétamol, et là pas de réponse

conclusion on cherche ce qu'on pense nocif, mais on fait entièrement confiance en ce qu'on pense inoffensif, mais comme tu le dit sur le long terme l'un et l'autre vont donner quoi?
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités