L'agriculture de conservation

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5662
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 922

Re: L'agriculture de conservation




par Moindreffor » 16/08/21, 21:46

janic a écrit :heureusement que les bio des origines ont ré-ouvert la voie vers une agriculture respectueuse de la vie des sols, des végétaux et des animaux! On dit merci à qui?


janic a écrit :le bio ne réinvente rien, ce n'est pas la lessive qui lave plus blanc que blanc,


comment en jouant sur les mots, tu arrives à dire tout et soin contraire, quoi tu es prêt à tout pour soutenir tes croyances, mensonges et mensonges par omission
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)

janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 14816
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 1473

Re: L'agriculture de conservation




par janic » 18/08/21, 10:02

moindreffotdepensée
comment en jouant sur les mots, tu arrives à dire tout et soin contraire, quoi tu es prêt à tout pour soutenir tes croyances, mensonges et mensonges par omission
quelle gravité y aurait-il à t'imiter? Tu le fais, alors je le fais aussi, par mimétisme, même si ça me coûte!
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5662
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 922

Re: L'agriculture de conservation




par Moindreffor » 22/08/21, 13:33

janic a écrit :moindreffotdepensée
comment en jouant sur les mots, tu arrives à dire tout et soin contraire, quoi tu es prêt à tout pour soutenir tes croyances, mensonges et mensonges par omission
quelle gravité y aurait-il à t'imiter? Tu le fais, alors je le fais aussi, par mimétisme, même si ça me coûte!

la gravité, aucune, juste que ça discrédite ton discours une fois de plus, après ne reproche pas aux autres ta tactique, car moi au contraire je ne pratique pas ce genre de chose, je défends la chimie quand elle doit l'être, je la critique quand c'est nécessaire, je ne suis pas un intégriste qui on le voit ici, dit tout et son contraire comme toi pour défendre ses opinions

donc oui pas grave, tu montres simplement tes limites...
1 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
reinoso
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 230
Inscription : 12/12/12, 12:57
Localisation : sologne
x 171

Re: L'agriculture de conservation




par reinoso » 22/08/21, 15:42

qui d'autre qu'un intégriste , pourrait s'alimenter avec de l'huile de vidange ?
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 20103
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 8590

Re: L'agriculture de conservation




par Did67 » 22/08/21, 15:45

GuyGadeboisLeRetour a écrit :
izentrop a écrit :C'est confirmé, les macérations de plantes participent à la protection des cultures

Izy découvre les bienfaits de la biodynamie. C'est extra, j'en pleurerais presque !


Pas d'amalgames ! Macérations, purins, décoctions ne sont pas synonyme du tout de "biodynamie". Ma grand-mère prenait une tisane. Elle n'a jamais connue Steiner...

[N'ayez pas une lecture "folklorique" de la biodynamie. Je pense que pour l'essentiel c'est de la philosophie, matinée d'un peu de romantisme ; si on réduit à la technique, c'est avant tout de la connerie (même si de facto, être biodynamiste oblige d'être un bon agriculteur attentifs aux équilibres, à la biodiversité, et avoir plus ou moins une approche systémique -des choses que je respecte)]

[Dans le PP, je ne dit pas que macérations ou purins ou décoctions "ne marchent pas" ; je dis que les effets sont bien trop peu marqués pour que je me fatigue à en faire - trop de travail pour trop peu d'effets = exit du PP]

[L'essai relaté a le mérite de comporter des témoins. Ce qui est un minium. Je ne l'ai pas regardée. Mais il ne semble pas y avoir de traitement statistique pour savoir si à 95 %, c'est significatif. C'est la base pour avancer quelque chose. Inutile de me smasher. Je vais le faire moi-même : je fais pareil - n'ayant pas les moyens de faire les répétitions qu'il faut ; je parle alors de "présomption d'efficacité" - quand je parle proprement]
1 x

Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 20103
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 8590

Re: L'agriculture de conservation




par Did67 » 22/08/21, 15:47

Oups, désolé. Ma page s'est ouverte sur une vidéo plus haut.

C'est donc hors propos !!!
0 x
Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5662
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 922

Re: L'agriculture de conservation




par Moindreffor » 22/08/21, 19:41

reinoso a écrit :qui d'autre qu'un intégriste , pourrait s'alimenter avec de l'huile de vidange ?

déjà parle de ce que tu sais et non de ce que tu as vaguement entendu parlé, encore un qui parle en croyant savoir et qui veut jouer au plus mâlin

il n'a jamais été question d'huile de vidange, car cette huile n'a jamais été utilisée dans un moteur, mais d'huile de synthèse non utilisée et donc encore vierge

quand on veut s'immiscer dans une conversation, soit on se renseigne avant et alors on fait preuve de discernement et ça évite de dire des âneries, soit on reprend à son compte les paroles de son gourou et on dit des conneries

je rappelle que l'huile de paraffine qui est une huile de synthèse est utilisée comme médicament dans certaines pathologies, et donc ce n'est pas être intégriste d'en boire, c'est juste suivre une prescription médicale...
1 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 8880
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 737
Contact :

Re: L'agriculture de conservation




par izentrop » 23/08/21, 00:42

GuyGadeboisLeRetour a écrit :
Les publications du conseil scientifique, notamment sur les purins d'orties, sont parfois contestées

https://fr.wikipedia.org/wiki/Soci%C3%A ... rganisatio
La fin de cette ligne sur le wiki mène à ce lien https://www.leparisien.fr/archives/jard ... 588113.php qui ne conteste pas vraiment les conclusions du conseil scientifique
Chez les distributeurs de ces produits, on temporise. « L'efficacité est loin d'être nulle, mais les gens doivent comprendre que cela n'a rien à voir avec celle des produits phytosanitaires classiques. Leur intérêt, c'est qu'ils apportent de l'azote, donc qu'ils agissent comme stimulants et renforcent la vigueur de la plante. Nous préférons utiliser le terme de cure de vitalité », explique Marion Vitupier, responsable marketing chez Scotts, qui commercialise les marques Naturen ou KB. Mais elle reconnaît que « le problème repose sur l'absence d'une base de données fiable ».
C'est exactement les résultats de l'étude :P
Même son de cloche chez Botanic. « Les industriels ne veulent pas investir dans les recherches car le marché n'est pas suffisant », reconnaît Jean-Michel Pougnet, conseiller jardinage de l'enseigne. « Depuis toujours, on s'appuie sur les témoignages que nous recevons dans nos magasins de la part des jardiniers amateurs. Ils constatent des résultats au quotidien. Ce sont eux qui constituent notre base de données. Cela nous donne un panel plus crédible que cette étude », ajoute-t-il.

Le débat est bien loin d'être clos. Et en 2019, faute de pouvoir se procurer des pesticides, il va bien falloir trouver des remèdes efficaces pour protéger les jardins de manière naturelle.
Autrement dit : le client est roi et il a bien raison de penser ca qu'il pense... N'importe comment comme il ne restera plus beaucoup de molécules de synthèses à vendre, l'essentiel est de vendre :twisted:
C’est ainsi qu’ajoutées à de la bouillie bordelaise pour traiter la vigne, elles permettraient de réduire la quantité de cuivre dont l’impact sur le sol n’est pas anodin. La combinaison de plusieurs purins donnerait des résultats intéressants. C’est ce que constate Jean Lemoussus, propriétaire des jardins de Marqueyssac en Dordogne (photo) dont les buis sont malades. « Avant, j’utilisais une solution chimique mais avec des résultats mitigés. En 2013, après une attaque massive, j’ai décidé de tenter un mélange de purin d’ortie, de prêle et de consoude à forte dose. Aujourd’hui, la maladie est toujours là, mais elle semble contenue. Je n’ai pas eu de nouvelle attaque importante. C’est un constat personnel mais je ne sais pas pourquoi ni comment ça marche… » témoigne-t-il.
Tout comme l'agriculteur cité ici https://www.cultivar.fr/technique/les-m ... s-cultures

Il donne des résultats positifs dans des conditions particulières sans donner les détails de ses essais...

Qui dit que les résultats seront aussi favorables avec une météo différente ? et qui dit que ce ne serait pas le petit apport d'azote qui aurait été décisif, vu qu'il est en bio ? La question reste ouverte :?: :?:
0 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci
VetusLignum
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1437
Inscription : 27/11/18, 23:38
x 496

Re: L'agriculture de conservation




par VetusLignum » 20/10/21, 01:33

Les problématiques autour du sol, et en particulier l'agriculture de conservation (ou plutôt, de régénération), à la conquête du grand public






1 x
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 14816
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 1473

Re: L'agriculture de conservation




par janic » 20/10/21, 12:28

je rappelle que l'huile de paraffine qui est une huile de synthèse est utilisée comme médicament dans certaines pathologies, et donc ce n'est pas être intégriste d'en boire, c'est juste suivre une prescription médicale...

Le mot paraffine vient du latin parum affinis, « qui a peu d'affinité ». Il s'agit, non pas d'un distillat du raffinage du pétrole comme on peut le lire parfois, mais d'un produit extrait des résidus solides du pétrole — d'où la dénomination de « graisse minérale » ou « graisse ozocérite ». L'extraction a lieu à basse température, avec du propane liquide additionné aux goudrons qui n'ont pas distillé lors du raffinage. La paraffine peut être également extraite du lignite, de schistes bitumineux et de la tourbe. En raison d'une demande mondiale croissante, les chercheurs et industriels essaient de développer de la paraffine d'origine végétale, à base de lipides.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Paraffine
rien que de l'appetissant! Miam, miam!
L'inconvénient majeur de la paraffine à usage alimentaire et médical est d'empêcher l'assimilation des nutriments.
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 35 invités