Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutionsL'agriculture de conservation

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 15727
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 6066

Re: L'agriculture de conservation

Message non lupar Did67 » 12/08/19, 19:31

Bien entendu...

Même l'eau, prise en excès, est nuisible (par la déminéralisation qu'elle entraîne)...

Je rappelle juste que mon propos était d'expliquer que le refus de TOUTE consommation de viande (et de dérivés d'animaux), par principe, telle que cela est prôné par le véganisme est un gaspillage et une erreur conceptuelle partout où de maigres ressources de biomasses ne peuvent être valorisées directement par les hommes. Particulièrement les zones arides. Et aussi les zones de montagne.

Je ne défends ni l'élevage intensif. Ni le surpâturage. Ni la cruauté animale ou je ne sais quelle autre dérive possible dans l'élevage.

Que ce soit clair : il est possible de contredire n'importe quoi par ses abus ou ses excès. Tu vas être contre la pluie, tant attendue, car les inondations. Mais aussi contre le soleil en été, car les insolations... Et la neige en hiver parce que ça glisse et les accidents. Et le chauffage car il peut foutre le feu...

Avec ça, la discussion avance !!!
0 x

Avatar de l’utilisateur
GuyGadebois
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 727
Inscription : 24/07/19, 17:58
Localisation : 04
x 51

Re: L'agriculture de conservation

Message non lupar GuyGadebois » 12/08/19, 19:32

VetusLignum a écrit :
Did67 a écrit :Il reste que c'est un système de collecte de biomasses non directement utilisables par les hommes. Qui est pertinent et performant. Et passe par l'utilisation des dérivés animaux.

Sauf si il y a un pâturage excessif qui cause la désertification.
https://www.cairn.info/mediterra-2009-- ... nu=resume#

Oui en effet, mais il ressort de cet article que la désertification est multifactorielle et BIEN ENTENDU, quand un cheptel excède ce que la nature peut donner, cela augmente encore le phénomène et un déséquilibre se crée. "Ce n'est pas bon".
0 x
“Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes.” (J.Rouxel)
VetusLignum
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 342
Inscription : 27/11/18, 23:38
x 26

Re: L'agriculture de conservation

Message non lupar VetusLignum » 12/08/19, 20:08

Did67 a écrit :
Je rappelle juste que mon propos était d'expliquer que le refus de TOUTE consommation de viande (et de dérivés d'animaux), par principe, telle que cela est prôné par le véganisme est un gaspillage et une erreur conceptuelle partout où de maigres ressources de biomasses ne peuvent être valorisées directement par les hommes. Particulièrement les zones arides. Et aussi les zones de montagne.


Oui, on est d'accord, mais je voulais quand même le préciser.
Ce dont vous parlez est l'objet d'intenses débats en ce moment.
Ci-dessous une série de vidéos au sujet de l'impact des vaches sur le réchauffement climatique.



0 x
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4571
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 341
Contact :

Re: L'agriculture de conservation

Message non lupar izentrop » 25/08/19, 11:48

0 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci
Avatar de l’utilisateur
être chafoin
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1156
Inscription : 20/05/18, 23:11
Localisation : Gironde
x 89

Re: L'agriculture de conservation

Message non lupar être chafoin » 17/09/19, 23:40

Les agriculteurs arrivent-ils à semer des céréales (du blé par exemple) dans une prairie sans labourer ?
0 x

janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7694
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 135

Re: L'agriculture de conservation

Message non lupar janic » 18/09/19, 11:31

Je rappelle juste que mon propos était d'expliquer que le refus de TOUTE consommation de viande (et de dérivés d'animaux), par principe, telle que cela est prôné par le veganisme est un gaspillage et une erreur conceptuelle partout où de maigres ressources de biomasses ne peuvent être valorisées directement par les hommes. Particulièrement les zones arides. Et aussi les zones de montagne.

Tu soutiens ici des idées reçues répandues par les défenseurs de l’élevage, intensif ou pas d’ailleurs. Le veganisme (qui n’est qu’une branche particulière du végétalisme) et pour ce que j’en sais, n’est pas contre la présence d’animaux pour enrichir les sols arides (quoique dans nos régions ce ne soit guère le cas) mais seulement leur consommation. Or la nature ne se limite pas aux animaux d’élevage à des fins de consommation humaine que je sache ? Toute la faune que tu te plais à décrire, et particulièrement celle du sol lui-même, ne fait pas partie de la chair consommée par ces mêmes humains, dans notre pays en tous cas.
Je ne défends ni l'élevage intensif. Ni le surpâturage. Ni la cruauté animale ou je ne sais quelle autre dérive possible dans l'élevage.
Non , tu défends seulement la consommation de ceux-ci, ce qui ne se justifie, ni sur le plan alimentaire, ni sur le plan santé et encore moins sur le plan écologique.
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
"je pense aussi que les lobbies ont crus que comme chez nous, ils pouvaient imposer leurs lois, mais quand on pousse des hommes dans leurs retranchements, ils ne vont plus respecter les règles établies qu'elles le soient par un gouvernement, ou des groupes industriels" Moindreffort
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4571
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 341
Contact :

Re: L'agriculture de conservation

Message non lupar izentrop » 18/09/19, 12:24

être chafoin a écrit :Les agriculteurs arrivent-ils à semer des céréales (du blé par exemple) dans une prairie sans labourer ?
Oui, après l'avoir détruite pour qu'elle ne vienne pas en concurrence et l'empêcher de se développer. Sinon le sursemis de légumineuses se pratique pour enrichir la prairie sans la détruire.
0 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci
Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2974
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 490

Re: L'agriculture de conservation

Message non lupar Moindreffor » 18/09/19, 13:32

janic a écrit :
Je rappelle juste que mon propos était d'expliquer que le refus de TOUTE consommation de viande (et de dérivés d'animaux), par principe, telle que cela est prôné par le veganisme est un gaspillage et une erreur conceptuelle partout où de maigres ressources de biomasses ne peuvent être valorisées directement par les hommes. Particulièrement les zones arides. Et aussi les zones de montagne.

Tu soutiens ici des idées reçues répandues par les défenseurs de l’élevage, intensif ou pas d’ailleurs. Le veganisme (qui n’est qu’une branche particulière du végétalisme) et pour ce que j’en sais, n’est pas contre la présence d’animaux pour enrichir les sols arides (quoique dans nos régions ce ne soit guère le cas) mais seulement leur consommation. Or la nature ne se limite pas aux animaux d’élevage à des fins de consommation humaine que je sache ? Toute la faune que tu te plais à décrire, et particulièrement celle du sol lui-même, ne fait pas partie de la chair consommée par ces mêmes humains, dans notre pays en tous cas.

Didier te parle de son expérience perso et tu lui reproches de soutenir des idées reçues, lis les posts qui précèdent avant d'intervenir tu seras plus crédible
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
"des penseurs spirituels et ésotériques sont à l'origine du bio"
(Janic)
Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2974
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 490

Re: L'agriculture de conservation

Message non lupar Moindreffor » 18/09/19, 13:34

izentrop a écrit :
être chafoin a écrit :Les agriculteurs arrivent-ils à semer des céréales (du blé par exemple) dans une prairie sans labourer ?
Oui, après l'avoir détruite pour qu'elle ne vienne pas en concurrence et l'empêcher de se développer. Sinon le sursemis de légumineuses se pratique pour enrichir la prairie sans la détruire.

c'est pour cela que le semis de blé d'hiver est plus facile pour ce type de culture, vu que ce blé va pousser alors que les adventices elles ne devraient pas trop se développer
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
"des penseurs spirituels et ésotériques sont à l'origine du bio"
(Janic)
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7694
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 135

Re: L'agriculture de conservation

Message non lupar janic » 18/09/19, 15:46

Didier te parle de son expérience perso et tu lui reproches de soutenir des idées reçues, lis les posts qui précèdent avant d'intervenir tu seras plus crédible
tiens bzzz, bzzz qui la ramène. Apprend à lire le français: sujet, verbe , complément,etc...Or que dis-il: "Je rappelle juste que mon propos était d'expliquer que le refus de TOUTE consommation de viande " il s'agit ici de consommation, pas de l'élevage en soi et donc je suis intervenu sur la non consommation. Que ce refus aie une incidence sur l'élevage; cela est vrai dans nos conditions de vie et de culture actuel, et encore pas en France et je n'ai pas remarqué qu'il élevait des moutons ou des vaches dans son jardin pour l'amender. Replaçons chaque chose dans son cadre précis!
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
"je pense aussi que les lobbies ont crus que comme chez nous, ils pouvaient imposer leurs lois, mais quand on pousse des hommes dans leurs retranchements, ils ne vont plus respecter les règles établies qu'elles le soient par un gouvernement, ou des groupes industriels" Moindreffort


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités