Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutionsJardinier paresseux en Loire Atlantique

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
AD 44
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 205
Inscription : 15/04/15, 15:32
Localisation : limite 44 et 49
x 16

Re: Jardinier paresseux en Loire Atlantique

Message non lupar AD 44 » 17/07/19, 23:06

OK merci

Sinon... Vaut il mieux le placer à l ombre ? Au frais ?
0 x

phil53
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1113
Inscription : 25/04/08, 10:26
x 134

Re: Jardinier paresseux en Loire Atlantique

Message non lupar phil53 » 18/07/19, 08:02

Perso les vieux trucs en plastique qui traînent, je trouve qu' il y en a bien assez dans la nature. Si t
u as de la place empile des branches petites et grosses et chacun trouvera sa niche. Ca va grouiller de vie. Depuis très longtemps je ne brûle pas les petites broussailles et autres plantes, je fais des tas . C etait quand j habitais en campagne.
0 x
phil53
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1113
Inscription : 25/04/08, 10:26
x 134

Re: Jardinier paresseux en Loire Atlantique

Message non lupar phil53 » 18/07/19, 08:08

Didier concernant les altitudes, le vendeur m a baratinné. En lisant méticuleusement la notice, ce n est pas adapté aux altises. Hier soir et ce matin J ai arrose au savon noir, cela les a calmées, même si sur internet c est marqué que ça ne fonctionne pas. J ai en projet d utiliser de la glue d huile de lin. Je vous dirais.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 15351
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 5674

Re: Jardinier paresseux en Loire Atlantique

Message non lupar Did67 » 18/07/19, 09:54

AD 44 a écrit :Comment leur aménager un habitat et favoriser leur venue ???

J ai déjà laissé en prairie quelques mètres carrés du jardin (je ne tond pas ni ne fauche, j y arrache de temps à autre uniquement quelques ronces avant que ca devienne ingerable). Bon en ce moment et ce depuis quelques jours, ma petite prairie est totalement seche et les quelques fleurs sauvages ont grillées...

Sinon hormis les tas de bois de chauffage en cours de séchage et les tas de branchages qui servent d abris aux hérissons, y a t il des choses où des bricolages à faire pour favoriser l hébergement des insectes pollenisateurs !???


Je recommande la fauche tardive : une fois par an, tard (première quinzaine de septembre) tu coupes ; cela évite que les ronces ne s'installent, que des fourmilières trop importantes ne se forment ; le rotofil ou une débroussailleuse convient : elles secouent les tiges au bout desquelles il y a les fleurs devenues graines d'à-peu-près tout ce qui a fleuri dans l'année - si les graines ne sont pas déjà tombées tout seules ; donc l'année prochaine, tu auras plus de fleurs... sans que cela ne tourne à la friche.

Mais en effet, cela n'empêchera pas les sécheresses et canicules !

Le vivant a ses cycles, avec des hauts et des bas. Grâce à l'homme, il y a sans doute de plus en plus de bas. C'est son génie exceptionnel !

Les tas de branchage en vrac : oui, comme refuges...

je recommande aussi de laisser monter un maximum d'appiacées (anciennement ombellifères) - cultivées ou non... Leurs fleurs, très petites, attirent des insectes spécifiques dont pas mal d'auxiliaires - syrphes, etc... Une fois la floraison finie, couper les tiges et rajouter au tas de branchage à grand coups de sécateurs : il y aura, sans effort, des "tubes" de tout diamètres, pour l'hivernage de toutes sortes d'insectes - inutile d'acheter à prix d'or ou de fabriquer avec beaucoup d'efforts ces ridicules hôtels à insectes carrés ou hexagonaux (ridicules par leur forme, car où a-t-on vu ça dans la nature ???)...

Malheureusement, seul, avec 1 potager, on a du mal à créer un "écosystème"... Beaucoup de nos auxiliaires travaillent et vivant à une échelle bien plus large ! Quelques ha pour une famille de hérisson. Je ne sais quel est l'aire nécessaire à des bourdons... On ne peut, hélas, que faire la "part du colibri", face à un incendie !
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 15351
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 5674

Re: Jardinier paresseux en Loire Atlantique

Message non lupar Did67 » 18/07/19, 09:56

phil53 a écrit :Didier concernant les altitudes, le vendeur m a baratinné. En lisant méticuleusement la notice, ce n est pas adapté aux altises.


Tu m'as toujours pas dit ce que c'était !
0 x

Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 15351
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 5674

Re: Jardinier paresseux en Loire Atlantique

Message non lupar Did67 » 18/07/19, 09:59

phil53 a écrit :
Hier soir et ce matin J ai arrose au savon noir, cela les a calmées, même si sur internet c est marqué que ça ne fonctionne pas.



Je pense que tout dépend de ce qu'on attend ! Calmer ou éradiquer.

Trop de jardiniers pensent qu'avec des "solutions naturelles simples", ils obtiendront les effets du "KB insecticide total" qu'on a connu dans notre jeunesse. C'est-à-dire la bombe atomique chimique entre toutes les mains. Un ravageur passait par là, "KB insecticide total" et c'était propre. Pour réapparaitre à la puissance 2 plus tard, mais en quelques coups, on arrivait à la fin de la saison ! Cela, on ne le verra plus.

Pour beaucoup donc, ce que tu appelles "calmer un peu" devient "ça ne marche pas !".
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 15351
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 5674

Re: Jardinier paresseux en Loire Atlantique

Message non lupar Did67 » 18/07/19, 10:00

phil53 a écrit :J ai arrose au savon noir,


Ils aiment pas l'humidité, même si les arrosages ne suffisent pas à les calmer...

Peut-être que le coté irritant et odorifère du savon les dissuade un eu, en effet ?
0 x
Avatar de l’utilisateur
nico239
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3801
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 380

Re: Jardinier paresseux en Loire Atlantique

Message non lupar nico239 » 18/07/19, 12:23

AD 44 a écrit :OK merci

Sinon... Vaut il mieux le placer à l ombre ? Au frais ?


En général oui.

Mais j'ai des nids de guêpe à la fois sous les toits du châlet et dans des pneus en plein soleil (et ça doit chauffer des les pneus noirs)....

Ceci dit je suis en moyenne montagne donc il ne faut pas forcément comparer.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 15351
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 5674

Re: Jardinier paresseux en Loire Atlantique

Message non lupar Did67 » 18/07/19, 12:42

4 nids de guêpes polistes l'an dernier dans des coins de ma serre, qui a tellement chauffée que j'ai récolté une tomate cuite ! (la peau s'est défaite comme quand on les trempe 2 mn dans l'eau chaude pour les peler !!!!) ; il y avait une coupelle d'eau avec mes plantes carnivores pas loin - elles ne sont pas faites avoir ! (c'était une action pas réfléchie : j'avais mis ces carnivores, qui ont besoin d'avoir les pieds dans l'eau - comme dans une tourbière - près du robinet pour ne pas oublier de maintenir le niveau ; et le robinet est près de la serre)...

C'est très variable, d'autres insectes s'enterrent et font des nids souterrains, etc...

Mais en général, les insectes sont coriaces : sous les toits, etc...

Chez moi, les bazars servant d' "hôtels à insectes", sans réflexion, sont dans la haie qui est coté nord ; je balance donc tous ces "déchets" coté sud, donc en partie au soleil, en partie sous la haie ! Cela te va, ce jugement de Salomon ????
0 x
VetusLignum
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 279
Inscription : 27/11/18, 23:38
x 18

Re: Jardinier paresseux en Loire Atlantique

Message non lupar VetusLignum » 18/07/19, 15:13

AD 44 a écrit :Re,

nico239 a écrit :
AD 44 a écrit :Salut,

Ici ça manque d abeilles...


Ici aussi, mais il n'y a pas que les abeilles... «domestiques» qui pollenisent fort heureusement


Le soucis c'est qu'il n y a pas que les abeilles qui sont absentes... Les bourdons et autres insectes butineurs ne sont pas là non plus.

Mes jeunes pousses de courgettes jaunissent, je dois les polleniser manuellement.


C'est triste d'en arriver là.
Quelle en est la cause, selon vous ?
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot] et 2 invités