Retour Faire défiler Stop Mode automatique

Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutionsJardinier paresseux en Loire Atlantique

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
phil53
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 958
Inscription : 25/04/08, 10:26
x 96

Re: Jardinier paresseux en Loire Atlantique

Message non lupar phil53 » 19/01/18, 23:30

J'ai choisi de planter seulement des caïeux petits, à la récolte je verrai bien le résultat. Ce sera un indice pas forcément une preuve.
J'ai aussi planté des bulbes d'ail qui ne sont pas divisé en caïeux, je ne sais pas si cela arrive souvent, pareil je verrai ce que cela donne.
download/file.php?mode=view&id=6121
Pièces jointes
cayeux.jpg
0 x

Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 13151
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 4490

Re: Jardinier paresseux en Loire Atlantique

Message non lupar Did67 » 20/01/18, 11:46

Il y a un an, j'avais énormément d'ails qui étaient "montés". Dans le capitule, ce n'était pas des graines, mais des tous petits bulbilles (même pas la taille d'un petit-pois) qui s'étaient formés. J'en ai planté l'an dernier. Il y en a qui sont sortis cet automne.

D'après mes recherches sur le net, c'est là une façon classique de "multiplication" des ails : ces bulbilles donneraient un seul bulbe rond, qui donnerait une tête "classique" l'année d'après. Essai en cours !
0 x
phil53
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 958
Inscription : 25/04/08, 10:26
x 96

Re: Jardinier paresseux en Loire Atlantique

Message non lupar phil53 » 20/02/18, 19:08

Samedi j'ai récolté des choux frisés, il en faut 3 pour faire l'équivalent d'un chou du commerce.
En plus ils sont plein de limaces et de cloportes donc assez long à nettoyer.
Question goût, ils sont bons, normalement pommés.
Les limaces en mangeant les feuilles du bas, ne limitent elles pas la grosseur?
Les cloportes mangent quoi dans le chou? J'ai l'impression que c'est simplement un refuge pour eux.
En tout cas je me suis fait la réflexion que je suis bien loin de faire aussi bien que mes aïeux qui eux parvenaient presque à l’autosuffisance.
Même si ce n'est pas mon but j'ai des résultats mitigés.
Cela ne remet pas en cause ma conviction que c'est une bonne solution car pour certaines chose comparé à l'effort fourni j'ai des récoltes conséquentes. Les cucurbitacées, les pommes de terre, les petits poids et haricots. Les tomates aussi mais je me suis fait dévaliser
Décevantes, céleris rave et en branche, carottes, navets,poivrons, poireaux, aubergines et même salades.
Les choux étant à mi-chemin mais voisins qui font plutôt une sorte de permaculture en ont récolté aucun.
Par contre ils ont eu des petits poireaux et moi quasiment rien, ils étaient dévastés par des petits papillons et le remède de paysanbio n'a pas fonctionné. C'est à dire les couper à 2cm, ils n'ont pas repoussé.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 13151
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 4490

Re: Jardinier paresseux en Loire Atlantique

Message non lupar Did67 » 20/02/18, 19:28

J'ai trouvé ce site qui résume le mode de vie de quelques animaux du potager - très bine fait, et a priori pour ce que j'ai lu, très très juste [il n'y a pas que le pire sur internet]

http://www.jardin-a-manger.com/pageinse ... portes.htm

Donc dans tes choux (si je comprends bien, c'est le frisé qui pomme, qu'on appelle souvent choux de Milan ; à ne pas confondre avec le "frisé" qui fait des feuilles étagées comme un choux de Bruxelles, appelé kale), ils cherchent un logis "humide et sombre" - parfait pour eux. Et il n'est pas rare qu'à proximité, pendouillent quelques feuilles du bas mortes : leur nourriture.

Je me demande s'il ne te faut pas encore "accumuler" un peu de fertilité ??? Parti d'un sol pauvre, même le foin ne peut faire de miracle en une ou deux saisons... Poireau et choux sont des légumes gourmands, en azote pour le premier, en azote et potassium pour le second !

Les choux sont gourmands en azote et potassium. Les miens sont toujours boostés en septembre, après le retour de l'humidité, donc minéralisation/nitrification... Pour le potassium, faire un essai avec des cendres : en 2018, mets tes choux à un endroit cendré, pour observer.
0 x
phil53
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 958
Inscription : 25/04/08, 10:26
x 96

Re: Jardinier paresseux en Loire Atlantique

Message non lupar phil53 » 23/02/18, 17:32

Super content aujourd'hui mes voisins se sont fait livrer un round baller, peut être grâce à nos conversations ou à la notoriété de Didier grandissante.
Sans doute un peu des 2 mais en tout cas petit à petit une prise de conscience des bienfaits du foin malgré des résultats mitigés comme exemple.

J'ai récolté de nouveau des petits choux, avec le froid, plus de cloporte ni de limace.
Tout ce petit monde à du émigrer au chaud sous le foin.
En tout cas plus facile à nettoyer. :cheesy:
0 x

phil53
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 958
Inscription : 25/04/08, 10:26
x 96

Re: Jardinier paresseux en Loire Atlantique

Message non lupar phil53 » 16/05/18, 23:35

Mon ail est colonisée par des larves du type de celle du poireau. Moi qui croyais que l'ail échappait à presque tous les parasites.............
J'ai tué aussi 2 doryphores, l'an dernier je n'en n'avais pas eu et pourtant mes voisins si. J'avais attribué ça à l'effet bénéfique, fortifiant du foin.
Mes fèves ont quelques pucerons, pour l'instant ce n'est pas catastrophique.
0 x
olivier75
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 617
Inscription : 20/11/16, 18:23
Localisation : aube, champagne.
x 109

Re: Jardinier paresseux en Loire Atlantique

Message non lupar olivier75 » 17/05/18, 09:18

Bonjour,
C’est peut être l’occasion de vérifier si comme pour le poireau la décapitation élimine les larves si elles ne sont pas trop descendues, et de vérifier dans quelle proportion la repousse est acceptable.
Olivier
0 x
phil53
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 958
Inscription : 25/04/08, 10:26
x 96

Re: Jardinier paresseux en Loire Atlantique

Message non lupar phil53 » 17/05/18, 09:56

Non les larves vont directement presque dans le bulbe.
0 x
phil53
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 958
Inscription : 25/04/08, 10:26
x 96

Re: Jardinier paresseux en Loire Atlantique

Message non lupar phil53 » 17/05/18, 09:59

Non les larves vont directement presque dans le bulbe.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 13151
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 4490

Re: Jardinier paresseux en Loire Atlantique

Message non lupar Did67 » 17/05/18, 10:02

phil53 a écrit :Mon ail est colonisée par des larves du type de celle du poireau. Moi qui croyais que l'ail échappait à presque tous les parasites.............
J'ai tué aussi 2 doryphores, l'an dernier je n'en n'avais pas eu et pourtant mes voisins si. J'avais attribué ça à l'effet bénéfique, fortifiant du foin.
Mes fèves ont quelques pucerons, pour l'instant ce n'est pas catastrophique.


1) Je n'ai encore jamais eu des "vers" (poireaux, ail,...). Enfin plus que 1 ou 2, ce que je ne compte pas. C'est la part des Anges...

2) J'ai aussi ramassé et écrasé 3 doryphores hier, dont deux qui copulaient (je n'ai rien contre la copulation libre, mais quelque chose contre la multiplication des doryphores !).

Ceci dit, l'an dernier, j'en avais vu un ou deux comme ça, et surprise, sans aucune mesure prise, je n'ai pas eu d'attaque de larves ! Est-il possible que parfois, les adultes viennent "flairer" le terrain et décrète que ce n'est pas le bon endroit et vont ailleurs ????

[Ceci est juste une question. Ceux qui "aiment jouer" peuvent essayer pour voir... Mais ne venez pas vous plaindre !]
0 x


Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités