Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutionsFabriquer un broyeur à os pour le jardin

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6960
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 237

Re: Fabriquer un broyeur à os pour le jardin

Message non lupar chatelot16 » 19/08/16, 13:13

ça c'est la vraie question : je trouve souvent dans mon jardin des gros os de boeuf que je donnait a mes chien il y a longtemps ... est ce que ça vaut le coup de les broyer ou est ce que le phosphore a été deja utilisé par les bacterie ou champigon du sol ? ces vieux os ressemblent a du calcaire

je pense qu'il est inutile de faire un petit broyeur domestique avant d'etre sur qu'il soit vraiment utile de broyer finement les os ... la premiere exeperience a faire serait de rassembler une quantité d'os suffisante pour faire tourner mon broyeur , et d'utiliser la poudre produite dans different potager

chaque fois que je trouve des vieux os en debroussaillant un coin de mon terrain je les jet un peu plus loin comme un cailloux sans valeur ... maintenant je les mettrai de coté ... reste a savoir si les vieux os contiennent encore le phosphore utile

je suis passé il y a quelques jours dans une coperative agricole pour acheté de la ficelle : je remarquait une affiche indiquant les matiere qu'il n'on pas le droit de transporter , la liste et longue , certain sont evident comme dechet radio actif , dechet d'amiante , mais il y a aussi dechet animaux et farine animale ... il ne serait pas impossible que la farine d'os soit dans la même categorie ce qui explique qu'elle ne soit pas vendue comme engrais

des os en quantité industrielle doivent être facile a trouver dans les abattoir ou les restaurant ... a angouleme il y a une usine qui fabrique de la gelatine avec les dechet d'abattoir , surtout les os ... je me demande si les os ayant bouillis dans leur systeme pour extraire la gelatine contiennent encore le phosphore
0 x

Avatar de l’utilisateur
Kna
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 34
Inscription : 23/07/16, 17:26
x 13

Re: Fabriquer un broyeur à os pour le jardin

Message non lupar Kna » 19/08/16, 13:26

Ahmed a écrit :Autre variation sur le thème du pilon: un pilon guidé pour rester vertical, un mortier profond et étroit,

Ca rejoint tout-à-fait mon idée, un pilon à bout plat (au besoin avec des amorces de perçage pour donner une surface d'impact genre balle de golf et créer des points de pression plus élevée) guidé dans un tube.

une came entraînée par un petit moteur électrique, ladite came vient lever le pilon en s'appuyant sur une butée (roulement à billes) et à chaque tour laisse retomber le pilon.

Même idée, une came avec un petit moto-réducteur.. mais il faudrait une grosse came, ou un système de bras de levier pour que le pilon ait une course suffisante.
0 x
Avatar de l’utilisateur
highfly-addict
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 757
Inscription : 05/03/08, 12:07
Localisation : Pyrénées, 43 ans
x 4

Re: Fabriquer un broyeur à os pour le jardin

Message non lupar highfly-addict » 19/08/16, 13:30

Non, il n'y a pas de question, le phosphore est prélevé et distribué rapidement (15 jours pour un cadavre de souris).
Un os, c'est une structure spongieuse : du "beurre" pour le mycélium !
Tenez, une petite vidéo instructive : https://www.youtube.com/watch?v=0zO2uEpmtkc
1 x
"Dieu se rit de ceux qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes" BOSSUET
"On voit ce que l'on croit" Dennis MEADOWS
Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6960
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 237

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar chatelot16 » 19/08/16, 13:32

Kna a écrit :
chatelot16 a écrit :le mortier peut etre une bouteille de gaz de 13kg coupé , et le pilon une barre de fer de 30 ou 40mm de diametre

Une bouteille de gaz sous pression quel qu'il soit, ça a le "cul rond". Et si le pilon ne fait pas sensiblement le même diamètre que le mortier, des bouts vont quand-même voltiger...

bien sur les morceau voligent a chaque coup mais grace a la forme arrondie reviennent au millieu pour prendre le coup suivant

j'ai deja utilisé cette methode pour concasser de la brique pour faire de la chamotte ... pour une petite quantité ce n'est pas epuisant
0 x
Avatar de l’utilisateur
Kna
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 34
Inscription : 23/07/16, 17:26
x 13

Re: Fabriquer un broyeur à os pour le jardin

Message non lupar Kna » 19/08/16, 13:47

highfly-addict a écrit :Le phosphore est extrait de l'os et distribué bien avant sa désintégration

Connais-tu une ou des études à ce sujet, par exemple analyses d'os enfouis et des sols environnants après diverses périodes de temps ?
[EDIT: Ha, tu as répondu à ma question avec la vidéo, que je vais visionner :)]
0 x

Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6960
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 237

Re: Fabriquer un broyeur à os pour le jardin

Message non lupar chatelot16 » 19/08/16, 17:46

si le phosphore d'une souris est absorbé en 15 jours sans rien faire , les os de poulet ou lapin seront utilisé en quelques mois sans rien faire de plus : autant etre paresseux jusqu'au bout et laisser travailler les champignon ou bacterie

le titre de ce sujet ne devrait pas etre "faire un broyeur" mais comment utiliser le phosphore des os pour le potager ... et la reponse n'est peut etre pas le broyage
0 x
Avatar de l’utilisateur
Kna
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 34
Inscription : 23/07/16, 17:26
x 13

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Kna » 19/08/16, 22:01

chatelot16 a écrit :j'ai deja utilisé cette methode pour concasser de la brique pour faire de la chamotte ... pour une petite quantité ce n'est pas epuisant

Merci, grâce à toi j'ai appris ce qu'est de la chamotte :)
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 51575
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 1051

Re: Fabriquer un broyeur à os pour le jardin

Message non lupar Christophe » 21/08/16, 14:44

Un reportage Arte sur la crise actuelle du phosphore: http://future.arte.tv/fr/lindispensable-phosphore diffusé il y a quelques jours...

Le phosphate, la forme minérale du phosphore, est l’ingrédient essentiel de tous les engrais. Utilisé de manière intensive depuis les années 1950, il a permis l’envolée des rendements agricoles. Mais, aujourd’hui, le monde s’achemine vers un pic de consommation et l’inégale répartition de cette ressource entraîne, d’ores et déjà, des tensions géopolitiques et sociales. Les scientifiques réfléchissent actuellement à des méthodes de récupération, comme le retraitement de l’urine ou des eaux usées.
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi pour qu’il puisse continuer à aider les autres - Publiez un article sur Econologie et sur Google Actualités
Avatar de l’utilisateur
Remundo
Modérateur
Modérateur
Messages : 8748
Inscription : 15/10/07, 16:05
Localisation : Clermont Ferrand
x 210

Re: Fabriquer un broyeur à os pour le jardin

Message non lupar Remundo » 21/08/16, 15:22

Did67 a écrit :Et si quelqu'un trouve un jour un "broyeur à os" (pas cher, évidemment), j'en recherche un activement. Les os sont la première source de phosphore. Pas directement assimilable, mais je pense que dans mon système, ils le deviendront vite par l'action des champignon et l'ambiance "acide" qu'ils créent ! Je voudrais essayer.
C'est un des "déchets" les plus utile qu'on jette dans nos poubelles (je parle, évidemment, des non-végétariens).

Divisé depuis agriculture/jardiner-plus-que-bio-en-semis-direct-sans-fatigue-t13846-1860.html

y'en à un là :mrgreen:
0 x
ImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5421
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 415
Contact :

Re: Fabriquer un broyeur à os pour le jardin

Message non lupar izentrop » 21/08/16, 15:33

Bonjour,
Christophe a écrit :Un reportage Arte sur la crise actuelle du phosphore: http://future.arte.tv/fr/lindispensable-phosphore diffusé il y a quelques jours...
J'ai vu ce documentaire qui concerne surtout l'industrie qui consomme les phosphates à outrance et qui prévoit un pic du phosphore entre 2030 et 2040 http://www.techniques-ingenieur.fr/actu ... 2040-6383/
Ce qui va nous intéresser commence à 43:20 quand Philippe Hinsinger nous explique que des variétés ancienne sont capables de chercher les phosphates ou ils se trouvent.

Did67 me corrigera si j’écris une (ou des) bêtise(s)...
Un jardin qui produit des légumes a besoin de compenser par un apport nutritionnel. A l'aide du soleil, la plante extrait le carbone et l'azote de l'atmosphère, mais d'autres nutriment ont besoin d'être renouvelés par apport de matière organique : Le potassium pour les légumes racines et fruits, le phosphore et les oligoéléments.

L'apport de 20 cm de foin tous les ans doit y pourvoir largement, je suppose à condition d'effectuer des rotations.
Si on ajoute les fientes de nos poules et autres excréments en surface, même les notres (après 2 ans de compostage), c'est que du bonheur pour nos plantes.

Par contre, la ou je manque de connaissance, c'est sur le besoin de chaque type de plante. Trop de ceci ou cela peut créer des déséquilibres d’où maladies et infections parasitaires.

Tant que tous ces nutriments sont déposés en surface (sous le foin pour ne pas attirer les prédateurs), je suppose que la faune du sol rééquilibre la donne ?
0 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci


Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : picpic58 et 7 invités