Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutionsFabrication d'une canne à planter pour les phénoculteurs pratiquants?

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
olivier75
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 764
Inscription : 20/11/16, 18:23
Localisation : aube, champagne.
x 151

Re: Fabrication d'une canne à planter pour les phénoculteurs pratiquants?

Message non lupar olivier75 » 28/12/16, 07:53

Didier,

Avez vous fait un essai dans le foin? Je pense que la difficulté , ou la différence avec les Cannes existantes, est de rentrer avec une pointe qui écarte les fibres, sans avoir à "fouiller" pour échapper au fibre en travers.
Ce modèle m'a l'air simplifié au maximum, j'aime beaucoup le blocage.

Olivier.
0 x

Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 15597
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 5917

Re: Fabrication d'une canne à planter pour les phénoculteurs pratiquants?

Message non lupar Did67 » 28/12/16, 11:11

On l'a essayé sur une planche paillée (avec de la paille), mais déjà bien tassée / décomposée... Cela passe sans problème. Je ne suis pas inquiet...

Je pense qu'un plus serait, au bout du bec mobile, de mettre une petite "lame". Comme ça, une fois plantée, quand on appuie sur la pédale, elle ferait une sorte de sillon prolongeant le "trou" de plantation... Cette rainure serait une "faille" pour que les racines s'enfoncent.
0 x
olivier75
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 764
Inscription : 20/11/16, 18:23
Localisation : aube, champagne.
x 151

Re: Fabrication d'une canne à planter pour les phénoculteurs pratiquants?

Message non lupar olivier75 » 28/12/16, 18:59

Je vois, je ne pense pas, à par la lame faire mieux que la photo, il faudrai juste une butée plus large et réglable pour l'épaisseur de foin et peut être un système d'ouverture "automatique".
Je doit rebrancher mon ordi avec mon logiciel de dessin pour avancer plus.
Olivier.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 15597
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 5917

Re: Fabrication d'une canne à planter pour les phénoculteurs pratiquants?

Message non lupar Did67 » 28/12/16, 21:48

Il faudra voir quelle allure aura le trou de plantation dans un sol jamais travaillé !

Et s'il devait être trop "lissé", je pense que des dents au bout du bec pourraient limiter ce lissage, qui pourrait freiner l’enracinement...

Mais c'est juste une idée !
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 15597
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 5917

Re: Fabrication d'une canne à planter pour les phénoculteurs pratiquants?

Message non lupar Did67 » 28/12/16, 21:50

Ahmed a écrit :Pour le lissage, il est facile d'y remédier en soudant quelques dents à l'extrémité du bec...


Pardon, j'avais zappé ce message et étais tombé tout de suite sur celui d'Olivier.

Tu avais déjà tout dit !

Je pense que pour la "phénoculture" c'est là une "adaptation" à envisager.
0 x

olivier75
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 764
Inscription : 20/11/16, 18:23
Localisation : aube, champagne.
x 151

Re: Fabrication d'une canne à planter pour les phénoculteurs pratiquants?

Message non lupar olivier75 » 28/12/16, 22:39

Est ce que le sol se lisse plus dans un sol non travaillé, ça dépend plus du terrain? je pense qu'une pointe qui descend est plus utile, ce qui n'empêche pas d'essayer des dents, un bête taraudage permet de faire des essais.
J'ai lu il y a longtemps la puissance de perforation de la racine principale des arbres, je n'ai plus les chiffres mais ca m'avait marqué.
C'est suite à ça que j'avais investi dans les pots forestiers.
Olivier.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 15597
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 5917

Re: Fabrication d'une canne à planter pour les phénoculteurs pratiquants?

Message non lupar Did67 » 28/12/16, 22:56

Oui, je pense qu'un sol non travaillé se lisse plus : généralement, ces engins sont utilisés après un ameublissement ; sous-solage en forêts, passage de fraises en maraichage. Le sol est alors très meuble et s'ouvre "comme ça"...

Dans un sol moins travaillé, sans doute humide en sortie d'hiver, je crains un lissage. Mais bien entendu, il faut essayer.

Là, lors de mon essai, c'était le cas.

Ensuite, comme toi, je suis impressionné par la capacité des racines : chez moi, des légumes ont perforé des bacs de polystyrène que j'utilisais comme caissettes ; les plants de tomate laissés à l'abandon se sont implantés dans mon "sol de prairie jamais travaillé", plutôt compact,qui garnissait le fond de mes châssis !

Mais d'un autre coté, l'idée, derrière ces plantations, étaient de ne pas prendre de retard par rapport à une méthode conventionnelle. Et c'est cela qu'il faut évaluer...

Encore une fois, ce sont des questions que je me pose, même si j'écris à l'affirmatif. "Il faut voir..." d'abord.
0 x
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7707
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 626

Re: Fabrication d'une canne à planter pour les phénoculteurs pratiquants?

Message non lupar Ahmed » 29/12/16, 17:55

De toute façon il n'y aura pas une réponse unique à cette question, car ce phénomène de lissage des parois est fortement dépendant de la teneur en argile. Dans mon sol sableux, je ne le redoute pas du tout!
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
olivier75
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 764
Inscription : 20/11/16, 18:23
Localisation : aube, champagne.
x 151

Re: Fabrication d'une canne à planter pour les phénoculteurs pratiquants?

Message non lupar olivier75 » 29/12/16, 19:52

Oui, je ferai des taraudages pour essayer, il faudra sûrement pouvoir interchanger ou enlever selon les conditions.
Olivier.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 15597
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 5917

Re: Fabrication d'une canne à planter pour les phénoculteurs pratiquants?

Message non lupar Did67 » 30/12/16, 18:06

Absolument.

Comme cela dépendra beaucoup de l'humidité du sol : ce qui se passera pour les premières plantations en sortie d'hiver ne se reproduira pas pour les plantations de fin d'été...

Je ne suis pas non plus convaincu qu'un lissage soit si rédhibitoire : un plantoir lisse sacrément quand on le tourne avant de le retirer, pour éviter que la terre ne colle.
0 x


Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités