Et si le BIO était un LEURRE.....euuuuuh !

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
Avatar de l’utilisateur
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 16214
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 1231

Re: Et si le BIO était un LEURRE.....euuuuuh !

par Obamot » 02/05/21, 14:38

Ce que se mettent les promoteurs immobiliers dans la poche ? :cheesy: J’ai dit ã la louche, hein...! Y’a des variables.

‘€1159.—/m2 x 48m2 = €55’ 632.—‘ j’ai donné une fourchette entre €42K et €50K (pas si loin). Ton chiffres requiert des déductions:

-[péréquation d’une partie déjà remboursée de la dette/amortissements de l’immeuble, pour: G.O/fondations/communs/toiture]
-[calculé au prorata du coût du m3 au momemt de la construction avec une M.O. moins chère, pour ce qui précède]
-[nouvelle péréquation pour répartir le coût du nouveau toit plat ‘végétalisé’ entre tous les locataires de l’immeuble, ce qui est un poste “d’investissement”, et le plus lourd, mais minoré selon les péréquations ã réaliser et sur une durée ad hoc à connaître].

J’ai de plus, donné 1 année supplémentaire pour l’amortissement, soit €42K (+) €12K = €54K (fourchette basse) ou €62K (haute)

Bref, chaque cas est particulier et il faudrait faire de gros calcul et connaître l’âge de l’immeuble, encore une autre variable.
Là on parle un peu dans le vide, j’avais de la marge pour arriver à ton chiffre le plus élevé de 2’299/m2 x 48m2 = 110K et retomber sur un coût moyen de €55K + €110K = 165K / 2 = 82,5K (-) péréquations ci-dessus de “X”K = 67K . Différence = 20% / 5 étages = 4%.

Est-ce la fin des haricots ? :P
0 x
Liste d’ignorés: ”Sicetaitsimple”, Pedrodelavega, ABC2019

Liste des “marrants”: Pedrodelavega, Izentrop, Sicetaitsimple. Liste des “clones transgéniques” ABC2019.

Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5376
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 878

Re: Et si le BIO était un LEURRE.....euuuuuh !

par Moindreffor » 02/05/21, 22:48

janic a écrit : D'où ce discours absurde sur le fait que le bio (plus que bio ou bio industriel aussi) ne nourrirait pas la société actuelle en se basant sur des chiffres largement dépassés datant de ses débuts, où la quantité n'était plus le critère important.

par l'emploi massif d'engrais identiques à ceux de synthèse mais naturels, d'où effectivement le rattrapage de rendements, quand le "bio" devient du conventionnel naturel, ben oui il peut remplacer, mais qu'a-t-on changer?
on remplace de l'engrais de synthèse par de l'engrais naturel, même molécules de potasse venant de mines qui s'épuisent et sont à l'autre bout du monde comme s'épuise le pétrole, encore une similitude
on remplace des pesticides de synthèses par des pesticides naturels, donc toujours des pesticides

donc oui le "bio" fait aussi bien que le conventionnel car il utilise les mêmes types de produits, avec deux dérives en plus, soit un travail du sol plus important encore d'où une érosion plus forte, ou alors plus aucun emploi de sol du tout

tu y voir un progrès, soit...
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5376
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 878

Re: Et si le BIO était un LEURRE.....euuuuuh !

par Moindreffor » 02/05/21, 22:50

Obamot a écrit :Ce que se mettent les promoteurs immobiliers dans la poche ? :cheesy: J’ai dit ã la louche, hein...! Y’a des variables.

‘€1159.—/m2 x 48m2 = €55’ 632.—‘ j’ai donné une fourchette entre €42K et €50K (pas si loin). Ton chiffres requiert des déductions:

-[péréquation d’une partie déjà remboursée de la dette/amortissements de l’immeuble, pour: G.O/fondations/communs/toiture]
-[calculé au prorata du coût du m3 au momemt de la construction avec une M.O. moins chère, pour ce qui précède]
-[nouvelle péréquation pour répartir le coût du nouveau toit plat ‘végétalisé’ entre tous les locataires de l’immeuble, ce qui est un poste “d’investissement”, et le plus lourd, mais minoré selon les péréquations ã réaliser et sur une durée ad hoc à connaître].

J’ai de plus, donné 1 année supplémentaire pour l’amortissement, soit €42K (+) €12K = €54K (fourchette basse) ou €62K (haute)

Bref, chaque cas est particulier et il faudrait faire de gros calcul et connaître l’âge de l’immeuble, encore une autre variable.
Là on parle un peu dans le vide, j’avais de la marge pour arriver à ton chiffre le plus élevé de 2’299/m2 x 48m2 = 110K et retomber sur un coût moyen de €55K + €110K = 165K / 2 = 82,5K (-) péréquations ci-dessus de “X”K = 67K . Différence = 20% / 5 étages = 4%.

Est-ce la fin des haricots ? :P

les prix donné c'était pour 2 départements ruraux,
Prix de l'immobilier au m². Paris. Prix moyen au m2. 11 361 €. donc là y a une différence car tu parles bien de culture citadine :mrgreen:
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
Avatar de l’utilisateur
GuyGadeboisLeRetour
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3147
Inscription : 10/12/20, 20:52
Localisation : 04
x 802

Re: Et si le BIO était un LEURRE.....euuuuuh !

par GuyGadeboisLeRetour » 02/05/21, 22:57

Moindreffor a écrit :les prix donné c'était pour 2 départements ruraux,
Prix de l'immobilier au m². Paris. Prix moyen au m2. 11 361 €. donc là y a une différence car tu parles bien de culture citadine :mrgreen:

Ce qui démontre parfaitement l'inanité qui consiste à donner un quelconque prix du kilo pour des haricots verts ... :mrgreen:
0 x
"Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que de mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes. La plus grave maladie du cerveau, c'est de réfléchir". (J.Rouxel) "Non ?" © "Par définition la cause est le produit de l'effet" "Il n'y a strictement rien à faire concernant le climat". (Truyphion)
Avatar de l’utilisateur
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 16214
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 1231

Re: Et si le BIO était un LEURRE.....euuuuuh !

par Obamot » 02/05/21, 23:12

Moindreffor a écrit :
Obamot a écrit :Est-ce la fin des haricots ? :P

les prix donné c'était pour 2 départements ruraux,
Prix de l'immobilier au m². Paris. Prix moyen au m2. 11 361 €. donc là y a une différence car tu parles bien de culture citadine :mrgreen:
Tu peux changer les règles du jeu (et de calcul) à chaque post, ça peut durer comme ça une éternité. Il me semble que tu confonds le prix de location "au m2 à l'année" du prix de construction au m2 (parce que je doute qu'à Paris les promoteurs immobiliers acceptent de payer 10x le prix à Paris, de la moyenne qu'ils paient dans les autres villes de France). Ou alors le kg d'haricots est dix fois plus cher à Paris?

Je n'entends plus m'étendre sur cette question. J'ai fait la preuve que surélever de 2 étages un immeuble avec un toit plat était une excellente affaire et que sa “végétalisation“ (cf isolation thermique) coûtait peanut, puisque l'ITE du toit, faudrait de toute façon la payer (ou la refaire au bout de 20 ans).
0 x
Liste d’ignorés: ”Sicetaitsimple”, Pedrodelavega, ABC2019

Liste des “marrants”: Pedrodelavega, Izentrop, Sicetaitsimple. Liste des “clones transgéniques” ABC2019.

Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5376
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 878

Re: Et si le BIO était un LEURRE.....euuuuuh !

par Moindreffor » 03/05/21, 21:56

Obamot a écrit :
Moindreffor a écrit :
Obamot a écrit :Est-ce la fin des haricots ? :P

les prix donné c'était pour 2 départements ruraux,
Prix de l'immobilier au m². Paris. Prix moyen au m2. 11 361 €. donc là y a une différence car tu parles bien de culture citadine :mrgreen:
Tu peux changer les règles du jeu (et de calcul) à chaque post, ça peut durer comme ça une éternité. Il me semble que tu confonds le prix de location "au m2 à l'année" du prix de construction au m2 (parce que je doute qu'à Paris les promoteurs immobiliers acceptent de payer 10x le prix à Paris, de la moyenne qu'ils paient dans les autres villes de France). Ou alors le kg d'haricots est dix fois plus cher à Paris?

Je n'entends plus m'étendre sur cette question. J'ai fait la preuve que surélever de 2 étages un immeuble avec un toit plat était une excellente affaire et que sa “végétalisation“ (cf isolation thermique) coûtait peanut, puisque l'ITE du toit, faudrait de toute façon la payer (ou la refaire au bout de 20 ans).

j'essaye simplement de comprendre ton calcul
tu dis agriculture urbaine, il suffit de rajouter 2 étages, donc c'est bien sur de la construction, non?
le prix de location c'est bien après construction? donc au départ il faut un investisseur, qui paie au départ

pour les haricots, c'était un calcul entre le montant de l'investissement pour végétaliser une surface donnée dans le projet, et donc par une règle de 3 Didier est arrivé que pour que ça soit rentable :mrgreen: il fallait vendre le kilo de haricot 3000 €

donc un calcul du même genre que le tien avec des données montant des travaux et une surface donnée végétalisée

moi je ne suis pas contre, tu dis que c'est possible, c'est donc que ça va vite se généraliser dans toutes les villes, tant mieux
1 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
Avatar de l’utilisateur
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 16214
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 1231

Re: Et si le BIO était un LEURRE.....euuuuuh !

par Obamot » 03/05/21, 22:57

Que le toit soit destiné ã n’importe quel usage, et même dans 95% des cas ã rien), au-dessous il y a la fonction principale d’un immeuble qui est de servir d’habitat où les gens vivent.

Donc on peut mettre un prix des haricots irréaliste si on veut, mais le fait est que haricots ou non, l’immeuble sera amorti pareil et il rapportera même encore plus de rendement locatif aux propriétaires...! Et bien sûr le prix des haricots dans ce contexte, ne coûte rien, mais est une plus-value inestimable au cadre de vie...
0 x
Liste d’ignorés: ”Sicetaitsimple”, Pedrodelavega, ABC2019

Liste des “marrants”: Pedrodelavega, Izentrop, Sicetaitsimple. Liste des “clones transgéniques” ABC2019.
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 12028
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 871

Re: Et si le BIO était un LEURRE.....euuuuuh !

par janic » 04/05/21, 08:48

par Moindreffor » 02/05/21, 22:48
janic a écrit :
D'où ce discours absurde sur le fait que le bio (plus que bio ou bio industriel aussi) ne nourrirait pas la société actuelle en se basant sur des chiffres largement dépassés datant de ses débuts, où la quantité n'était plus le critère important.
par l'emploi massif d'engrais identiques à ceux de synthèse mais naturels, d'où effectivement le rattrapage de rendements, quand le "bio" devient du conventionnel naturel, ben oui il peut remplacer, mais qu'a-t-on changer?
ca c'est le chimiste aveugle qui prend les lunettes pour des yeux, ou une jambe de bois pour une jambe naturelle.
on remplace de l'engrais de synthèse par de l'engrais naturel, même molécules de potasse venant de mines qui s'épuisent et sont à l'autre bout du monde comme s'épuise le pétrole, encore une similitude
on remplace des pesticides de synthèses par des pesticides naturels, donc toujours des pesticides
et encore, et toujours la même rengaine du petit chimiste de pacotille qui croit, naivement, à la contre publicité de la petrochimie
donc oui le "bio" fait aussi bien que le conventionnel car il utilise les mêmes types de produits,
dans tes rêves, pas sur le terrain
Au lieu de bavasser dans le vide de ton ignorance, visite de vrais agriculteurs bio depuis des décennies sous label nature et progrès, par exemple, et ton mythe chimique en prendra un sacré coup dans les dents.
avec deux dérives en plus, soit un travail du sol plus important encore d'où une érosion plus forte, ou alors plus aucun emploi de sol du tout
toujours dans tes fantasmes de l'agrochimie qui veut parler de ce qu'elle ignore car le non labour vient justement de l'AB, mais comme tu n'y connais rien tu fantasmes sur les mensonges de l'agrochimie, tes potes.
tu y voir un progrès, soit...
Le progrès,encore une illusion, j'y vois un changement dont l'avenir nous dira ce qu'il en est.
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5376
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 878

Re: Et si le BIO était un LEURRE.....euuuuuh !

par Moindreffor » 04/05/21, 14:28

Obamot a écrit :Que le toit soit destiné ã n’importe quel usage, et même dans 95% des cas ã rien), au-dessous il y a la fonction principale d’un immeuble qui est de servir d’habitat où les gens vivent.

Donc on peut mettre un prix des haricots irréaliste si on veut, mais le fait est que haricots ou non, l’immeuble sera amorti pareil et il rapportera même encore plus de rendement locatif aux propriétaires...! Et bien sûr le prix des haricots dans ce contexte, ne coûte rien, mais est une plus-value inestimable au cadre de vie...

donc il n'y a aucun surcoût pour une toiture qu'elle accueille de simples tuiles, ou rouleaux d'alu bitumé, que quelques dizaines de cm de terre végétale, c'est ce que tu veux dire, moi je pensais par ignorance que ce poids ajouté au dessus de l'immeuble demandait un renforcement de la structure et donc engendrait un surcoût de construction

donc si c'est pareil, ben oui, végétalisons!!! nos toitures
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
Avatar de l’utilisateur
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 16214
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 1231

Re: Et si le BIO était un LEURRE.....euuuuuh !

par Obamot » 04/05/21, 14:59

Le coût d’une dalle de 10 cm d’épaisseur brute de décoffrage c’est € 50 le m2, https://www.travaux.com/jardin-et-exter ... e-en-beton

Une toiture c’est plus compliqué, ça prend plus de temps, les tuiles les moins chères en béton, c’est >100€ le m2 https://www.renovero.ch/fr/tipps/batime ... ture-couts et il faut rajouter le coût de la structure qui va supporter ce poids, c’est beaucoup plus cher.

Donc oui, ça ne doit être pas pire que pareil. :D Même moins pire que pas pareil...( :mrgreen: )

Et €50.— à amortir sur 50 ans et plus, ça fait 1€ le m2 (voire moins) où est le problème ? Quoi encore ?

T’as pensé aux primes d’assurance si les haricots prennent feu ? :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:
Dernière édition par Obamot le 04/05/21, 15:07, édité 2 fois.
0 x
Liste d’ignorés: ”Sicetaitsimple”, Pedrodelavega, ABC2019

Liste des “marrants”: Pedrodelavega, Izentrop, Sicetaitsimple. Liste des “clones transgéniques” ABC2019.


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 53 invités