Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutionsEt si le BIO était un LEURRE.....euuuuuh !

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
Avatar de l’utilisateur
GuyGadebois
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1662
Inscription : 24/07/19, 17:58
Localisation : 04
x 103

Re: Et si le BIO était un LEURRE.....euuuuuh !

Message non lupar GuyGadebois » 29/11/19, 19:47

janic a écrit :
Est-ce un hasard si on trouve dans le même salon des stands consacrés au bio, et des stands ésotériques ?
Ou bien, est-ce que cela ne traduirait pas que ceux qui se laissent envoûter par les sirènes du bio sont proches de ceux qui se laissent prendre aux boniments des charlatans ? Que les uns et les autres partageraient le même manque d'esprit critique, de rigueur, seraient plus enclins à croire aux rêves qu'à voir la réalité ?
Ou bien c’est le contraire et que notre société hyper matérialiste, avec de pseudo-pseudoscience, qui veulent ramener l’individu à cette illusion momentanée de cette matière. Or les sirènes en question ne sont rien par rapport aux requins de la finance de la pétrochimie plus particulièrement et ne sont-ce pas eux qui soient les vrais charlatans?
Or c’est justement parce que les études de plus en plus poussées et la philosophie permettent de réfléchir sur l’illusion de ce monde que tu défends et qui court à sa perte justement.
Le coté obscur de la force! :evil:

Et pendant que les crétins béats croient en des conneries, le commerce peut continuer à battre son plein. Au final, à qui profite le crime?
0 x
“Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes.” (J.Rouxel)

janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 8200
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 140

Re: Et si le BIO était un LEURRE.....euuuuuh !

Message non lupar janic » 30/11/19, 09:25

Et pendant que les crétins béats croient en des conneries, le commerce peut continuer à battre son plein. Au final, à qui profite le crime?
au business quel qu'il soit et donc aux requins de la finance en tous genres. et là on a des crétins beats sur tous les sujets, sans limites à ceux-ci: politique( le plus grand réservoir à conneries qui existe) le sport mercantile avec ses idoles et idolâtres, les religions traditionnelles bien sur et leur substitut actuel qu'est le scientisme pseudo scientifique de l'athéisme, etc...
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
"je pense aussi que les lobbies ont crus que comme chez nous, ils pouvaient imposer leurs lois, mais quand on pousse des hommes dans leurs retranchements, ils ne vont plus respecter les règles établies qu'elles le soient par un gouvernement, ou des groupes industriels" Moindreffort
Avatar de l’utilisateur
écologie réaliste
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 105
Inscription : 21/06/19, 17:48
x 28

Re: Et si le BIO était un LEURRE.....euuuuuh !

Message non lupar écologie réaliste » 30/11/19, 15:22

GuyGadebois a écrit :Et pendant que les crétins béats croient en des conneries, le commerce peut continuer à battre son plein. Au final, à qui profite le crime?

janic a écrit :au business quel qu'il soit et donc aux requins de la finance en tous genres.

On parlait ici du salon Natura bio avec ses stands bio. Est-ce que parmi ceux à qui profite le crime, est-ce que dans "le business quel qu'il soit", on inclut le business bio ?

De quel "crime" parle-t-on ? Crime contre la raison ? Crime de ceux qui renient la raison, laquelle serait le fleuron de l'homme, cet "animal raisonnable" ?
0 x
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 8200
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 140

Re: Et si le BIO était un LEURRE.....euuuuuh !

Message non lupar janic » 30/11/19, 16:36

janic a écrit :
au business quel qu'il soit et donc aux requins de la finance en tous genres.
On parlait ici du salon Natura bio avec ses stands bio. Est-ce que parmi ceux à qui profite le crime, est-ce que dans "le business quel qu'il soit", on inclut le business bio ?
Bien sûr! Il n'y a rien qui échappe au mercantilisme, le tout est de savoir faire le distinguo entre les vrais bio et ceux qui flairent là une bonne affaire et ce n'est pas évident. Mais entre les sirènes du bio et les requins de la pétrochimie, il y a (pour l’instant en tout cas) un énorme gouffre entre les deux, coté business et bénefs. Dans une enquête policière on recherche d'abord à qui profite le délit et le plus souvent c'est l'argent ou le sexe! On peut exclure le sexe donc....! :!:
De quel "crime" parle-t-on ? Crime contre la raison ? Crime de ceux qui renient la raison, laquelle serait le fleuron de l'homme, cet "animal raisonnable" ?
Raisonnable? faut pas pousser ! S’il était raisonnable, il ne se trouverait pas dans la situation actuelle et c’est bien là que se trouve le « crime » contre l’humanité, parmi de nombreux autres d’ailleurs. :cry:
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
"je pense aussi que les lobbies ont crus que comme chez nous, ils pouvaient imposer leurs lois, mais quand on pousse des hommes dans leurs retranchements, ils ne vont plus respecter les règles établies qu'elles le soient par un gouvernement, ou des groupes industriels" Moindreffort
Avatar de l’utilisateur
écologie réaliste
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 105
Inscription : 21/06/19, 17:48
x 28

Re: Et si le BIO était un LEURRE.....euuuuuh !

Message non lupar écologie réaliste » 30/11/19, 17:24

janic a écrit :
janic a écrit :
Bien sûr! Il n'y a rien qui échappe au mercantilisme

Vous n'avez jamais entendu parler de moines ermites ni de gens honnêtes ?
Raisonnable? faut pas pousser ! S’il était raisonnable, il ne se trouverait pas dans la situation actuelle et c’est bien là que se trouve le « crime » contre l’humanité, parmi de nombreux autres d’ailleurs.

Je comprends que selon vous l'homme n'est pas raisonnable, pas assez.
En effet, je suis d'accord avec vous l'homme n'est pas assez raisonnable, il suit trop souvent ses impressions et ses croyances plus que sa raison.
Il y a tant de manifestation du manque de raison, les guerres, le nationalisme, les guerres de religion, les pseudo-sciences, la consommation au-delà des besoins...
Avec un peu plus de raison, la situation serait sans doute meilleure.
0 x

janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 8200
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 140

Re: Et si le BIO était un LEURRE.....euuuuuh !

Message non lupar janic » 30/11/19, 19:38

janic a écrit :
Bien sûr! Il n'y a rien qui échappe au mercantilisme

Vous n'avez jamais entendu parler de moines ermites ni de gens honnêtes ?
Je répondais sur le bio en tant que technique culturale et de sa commercialisation, pas concernant les agriculteurs eux mêmes où il y a des gens honnêtes là comme ailleurs.
Raisonnable? faut pas pousser ! S’il était raisonnable, il ne se trouverait pas dans la situation actuelle et c’est bien là que se trouve le « crime » contre l’humanité, parmi de nombreux autres d’ailleurs.
Je comprends que selon vous l'homme n'est pas raisonnable, pas assez.
En effet, je suis d'accord avec vous l'homme n'est pas assez raisonnable, il suit trop souvent ses impressions et ses croyances plus que sa raison.
Il y a tant de manifestation du manque de raison, les guerres, le nationalisme, les guerres de religion, les pseudo-sciences, la consommation au-delà des besoins...
Avec un peu plus de raison, la situation serait sans doute meilleure.
Sauf que, comme la sagesse, c’est ce qui nous manque le plus ! Et ce ne sont pas les pseudo-pseudosciences qui y changeront grand-chose puisque leur science c’est justement ce qui en est principalement la cause.
1 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
"je pense aussi que les lobbies ont crus que comme chez nous, ils pouvaient imposer leurs lois, mais quand on pousse des hommes dans leurs retranchements, ils ne vont plus respecter les règles établies qu'elles le soient par un gouvernement, ou des groupes industriels" Moindreffort


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités