Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutionsEt si le BIO était un LEURRE.....euuuuuh !

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3168
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 522

Re: Et si le BIO était un LEURRE.....euuuuuh !

Message non lupar Moindreffor » 08/11/19, 20:40

janic a écrit :
le bio ne fait pas mieux, les engrais qu'elles soient issue de la pétrochimie ou des mines sont très très semblables (pour ne pas dire identiques)
tiens, tiens, tu évolues!? Très semblables ce n'est justement pas identique, donc mieux vaut que tu ne le dise pas!.
donc de ce côté là sur la fertilité, le bio n'a rien changé, on a juste remplacer les engrais NPK agrochimique par des engrais NPK naturelles, c'était vraiment le plus mauvais exemple que tu pouvais trouver
Ah, bon c'est ce que fait Did? Alors il n'est pas plus que Bio, mais comme le bio labellisé qu'il conteste. Dur, dur d'être réellement plus que bio! :cheesy: Ca il ne va pas aimer! :cry:

Les engrais provenant du sol sont parfois pires que ceux fabriqués car ils sont contaminés par des isotopes radioactifs.
particulièrement à Tchernobyl et à Mururoa!
https://reporterre.net/La-polynesie-mar ... les-essais

j'ai dit très très semblables car comme tu ne comprends pas l'identique, j'emploie des mots qui sont compréhensibles à ton niveau, c'est juste une adaptation à ton faible niveau en chimie, pas une évolution de ma pensée, ce mettre au niveau de son auditoire c'est la base

après Didier te l'a déjà dit son plus que bio est une définition perso, qui n'a rien à voir avec le bio et qui n'est adapté qu'à des jardiniers, donc très difficile à exporter en culture maraîchère voire impossible en grande culture, donc il dira juste qu'une fois de plus tu n'as rien compris à son discours en rapprochant ce qu'il fait à l'agriculture bio

par contre ce qui est vrai c'est qu'un engrais issu de la pétrochimie ne sera pas contaminé
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)

Avatar de l’utilisateur
GuyGadebois
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1662
Inscription : 24/07/19, 17:58
Localisation : 04
x 103

Re: Et si le BIO était un LEURRE.....euuuuuh !

Message non lupar GuyGadebois » 08/11/19, 21:35

janic a écrit :
Les engrais provenant du sol sont parfois pires que ceux fabriqués car ils sont contaminés par des isotopes radioactifs.
particulièrement à Tchernobyl et à Mururoa!
https://reporterre.net/La-polynesie-mar ... les-essais

J'ignorais qu'on importait des phosphates de Polynésie et d'Ukraine, je le note et merci pour mon enrichissement personnel.
0 x
“Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes.” (J.Rouxel)
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4865
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 375
Contact :

Re: Et si le BIO était un LEURRE.....euuuuuh !

Message non lupar izentrop » 09/11/19, 00:30

Ils sont tout de même enrichis à l'uranium et posent plus de problème qu'en conventionnel.
Les sources de phosphore minéral possibles sont donc les phosphates naturels tendres qui proviennent par exemple des mines tunisiennes ou marocaines. Le phosphate naturel (aussi appelé phosphate brut) n’est pratiquement plus phytodisponible à partir d’un pH du sol de 6.8, et il y a en plus le problème posé par sa contamination par du cadmium et de l’uranium. https://www.bioactualites.ch/cultures/m ... e-bio.html

Alerte ! Biodisponibilité
du phosphore
systématiquement
inférieure en AB

Tous les indicateurs sont systématiquement inférieurs dans les parcelles cultivées selon les pratiques de l’agriculture
biologique. ..
D’autres
travaux indiquent en effet dans ce
contexte que le bilan entre l’apport et
la sortie de phosphore à l‘échelle de la
parcelle est régulièrement négatif.
La répétition sur plusieurs décennies de
bilan négatif est source d’une diminution conséquente de la biodisponibilité
du P. Par ailleurs, l’emploi de formes
d’engrais phosphatés (phosphates naturels et phospal) particulièrement insolubles peut paradoxalement accentuer
ce déclin
dans les sols neutres et
basiques. http://itab.asso.fr/downloads/programme ... 79phos.pdf


Claude Bourguignon se serait-il trompé de sol mort ?
0 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 8200
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 140

Re: Et si le BIO était un LEURRE.....euuuuuh !

Message non lupar janic » 09/11/19, 07:48

il faut lire TOUT l'article qui précise donc:
Il est donc plus judicieux d’apporter du phosphore en épandant des composts et des digestats.[*] Ces matières apportent en effet au sol aussi du carbone et ont tendance à améliorer l’absorption des éléments nutritifs et en général à faire diminuer les coûts (voir le tableau), surtout si on tient compte de l’apport en fertilisation azotée. S’il est une fois nécessaire de faire un apport de phosphore du commerce, les farine de viande et d’os et le fumier de volaille séché sont de bonnes matières premières indigènes. L’utilisation de phosphates bruts naturels n’est donc pas nécessaire et en règle générale pas souhaitable à cause notamment de leurs teneurs en cadmium et en uranium par unité de phosphore qui sont plus élevées que celles des composts, digestats et autres engrais de recyclage.

[*] c'est le principe même de l'AB! Les mêmes situations se répète en santé humaine où un apport extérieur n'est pas nécessairement assimilé comme les produits de synthèse et les aliments biologiquement inadéquats. Exple: le calcium par les produits laitiers.
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
"je pense aussi que les lobbies ont crus que comme chez nous, ils pouvaient imposer leurs lois, mais quand on pousse des hommes dans leurs retranchements, ils ne vont plus respecter les règles établies qu'elles le soient par un gouvernement, ou des groupes industriels" Moindreffort
Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3168
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 522

Re: Et si le BIO était un LEURRE.....euuuuuh !

Message non lupar Moindreffor » 13/11/19, 20:16

Le panier bio en moyenne 30% plus cher

Pourtant, manger bien ne coûte pas cher, affirment les supporters du bio qui disent aussi parfois, que, si les pauvres n’achètent pas de bio, c’est parce qu’ils ne font pas d’effort ! Eh bien c’est faux, tout dépend de la façon de constituer le "panier moyen". Selon les méthodes de mesure, la différence entre un panier de courses moyen "normal" et "bio", est de 26% contre 74% plus cher. En général, on est à 30% plus cher.
Quand on compare maintenant ce que dépensent pour se nourrir les gens qui ne mangent rien en bio, et ceux qui ne mangent que du bio, l’écart n’est que de 12%. La différence est due au fait que les tout-bio mangent moins de tout dont beaucoup de végétaux. Ils font tout eux-mêmes, mangent nettement moins de viandes, et ont moins de comportements alimentaires addictifs (produits transformés, alcools, cigarettes).
Le bio, ça coûte plus cher, et même si on se serre la ceinture par choix de vie, 12% de plus, c’est énorme quand on n’a pas un sou. On ne parle même pas des produits sans gluten, végans et autres.
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)

Avatar de l’utilisateur
GuyGadebois
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1662
Inscription : 24/07/19, 17:58
Localisation : 04
x 103

Re: Et si le BIO était un LEURRE.....euuuuuh !

Message non lupar GuyGadebois » 13/11/19, 20:23

Si on tenait compte de la réelle différence de qualité entre un panier "normal" et un panier bio, on devrait avoir plus que 30% de différence. Déjà. Deuxièmement, je le répète, le prix du bio est indécent parce que les épiciers et autres Biocoop se prennent des marges hallucinantes. Sur mon petit marché, le bio est souvent au même prix que le traditionnel de qualité.
"On" (est un con) a décidé que le Bio était pour les riches et que les pauvres n'ont qu'à manger de la merde.
0 x
“Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes.” (J.Rouxel)
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4865
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 375
Contact :

Re: Et si le BIO était un LEURRE.....euuuuuh !

Message non lupar izentrop » 14/11/19, 08:13

Tant qu'on n'a pas analysé précisément la part nutritionnelle et toxique du panier, la différence de qualité n'est qu'idéologique.
0 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 8200
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 140

Re: Et si le BIO était un LEURRE.....euuuuuh !

Message non lupar janic » 14/11/19, 08:48

Le panier bio en moyenne 30% plus cher
Pourtant, manger bien ne coûte pas cher, affirment les supporters du bio qui disent aussi parfois, que, si les pauvres n’achètent pas de bio, c’est parce qu’ils ne font pas d’effort !
ramassis d'âneries en tous genres(pardon les vrais ânes de vous insulter)
A de rares exceptions près, de vrais pauvres(à ne pas confondre avec de faibles revenus) n'achètent que ce que leur pauvreté leur permet de survivre et là bio ou pas, il n'en ont ni les moyens de uns, ni les moyens des autres.
Eh bien c’est faux, tout dépend de la façon de constituer le "panier moyen". Selon les méthodes de mesure, la différence entre un panier de courses moyen "normal" et "bio", est de 26% contre 74% plus cher. En général, on est à 30% plus cher.
Oh, le nombre de bêtises répandues par big agrochimie est sans limites.
30% plus cher, mais plus cher que quoi ? Plus cher que la merde produite par la pétrochimie agricole? Sans le moindre doute! Mais en faisant crever de faim les agriculteurs eux-mêmes (sauf en bio) et quand l’agrochimie les aura tous tués par suicide ou autres, il ne restera plus que les importations venant de pays à bas coût de main d’œuvre et copieusement arrosées de ces mêmes produits chimiques… de synthèse non naturels,etc.. évidemment ! Et pendant ce temps là les -30% seront gaspillés en Smartphones, en bagnoles, en sorties en boite avec forces alcools et autres systèmes pas chers, et voyages en avion à l'autre bout de la planète. Hypocrisie!
Quand on compare maintenant ce que dépensent pour se nourrir les gens qui ne mangent rien en bio, et ceux qui ne mangent que du bio, l’écart n’est que de 12%. La différence est due au fait que les tout-bio mangent moins de tout dont beaucoup de végétaux. Ils font tout eux-mêmes, mangent nettement moins de viandes, et ont moins de comportements alimentaires addictifs (produits transformés, alcools, cigarettes).
Wouahhhh ! C’est incroyable la faculté qu’on certains de sortir des évidences !
Le bio, ça coûte plus cher, et même si on se serre la ceinture par choix de vie, 12% de plus, c’est énorme quand on n’a pas un sou. On ne parle même pas des produits sans gluten, végans et autres.
Et paf, tous ce beau discours qui s’écroule avec son lot inévitable d’imbécibilités.
Se nourrir en bio ne nécessite aucun serrage de ceinture comme tu le dis, c’est comme dire que faire du sport nécessite un serrage de ceinture alors que son rôle est essentiellement d'augmenter un bien être, plus ou moins empêché par le mode de vie habituel de la société qui se traduit par des maux et misères dont tu es un malheureux exemple.
Consommer bio a été et reste encore, un des principaux moyens de réduire des pathologies consécutives à ce mode de vie qui coûte énormément d’argent en soins en tous genres et qu’il faut payer très cher par nos cotisations, mais surtout par des souffrances qui gaspillent la qualité de vie et que personne ne mesure en espèces sonantes et trébuchantes. Oh hypocrisie chérie !
PS: je ne sais pas combien ils te payent pour dire ce genre de contre vérités, mais tu devrais leur demander plus de rallonge pour service rendu à big pétrochimie de synthèse non naturelle.....!
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
"je pense aussi que les lobbies ont crus que comme chez nous, ils pouvaient imposer leurs lois, mais quand on pousse des hommes dans leurs retranchements, ils ne vont plus respecter les règles établies qu'elles le soient par un gouvernement, ou des groupes industriels" Moindreffort
Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3168
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 522

Re: Et si le BIO était un LEURRE.....euuuuuh !

Message non lupar Moindreffor » 14/11/19, 14:44

pourquoi tu t'emportes, je n'ai pas fait l'article j'ai juste fait un copier/coller

la suite disait que pour cuisiner les mêmes personnes au revenus faibles, préféraient donc acheter du tout fait qu'on peut réchauffer au micro-onde parce que les énergies, gaz ou électricité pour cuisiner leur revenaient trop cher, 3 min au micro-onde pour du pot au feu tout prêt, plusieurs heures de cuisson si on le fait soi même

c'est un constat, on ne peut malheureusement le prendre que comme tel
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 8200
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 140

Re: Et si le BIO était un LEURRE.....euuuuuh !

Message non lupar janic » 14/11/19, 15:06

pourquoi tu t'emportes, je n'ai pas fait l'article j'ai juste fait un copier/coller
je ne m'emporte pas plus que d'habitude sur le paquet de bêtises qui peuvent se dire.
la suite disait que pour cuisiner les mêmes personnes au revenus faibles, préféraient donc acheter du tout fait qu'on peut réchauffer au micro-onde parce que les énergies, gaz ou électricité pour cuisiner leur revenaient trop cher, 3 min au micro-onde pour du pot au feu tout prêt, plusieurs heures de cuisson si on le fait soi même
quel rapport avec le bio cité plus haut? Ce genre d'article fait des tas de mélanges qui ne sont perçues que par un regard vigilant comme pour les vaccins.
c'est un constat, on ne peut malheureusement le prendre que comme tel
une fois encore, quel rapport avec le bio dont le titre du sujet dit que c'est un leurre?
Notre type de société occidentale, d'abord, à construit un monde plein d'artifices trompeurs liés à la société de consommation, comment croire que certaines couches de population défavorisées ne se laissent pas prendre en priorité au piège. Si ces personnes citées savaient ou voulaient faire un calcul rapide elles se rendraient compte que l'achat de produits préparés sont plus onéreux que les mêmes faits à la maison et donc que le coût de l'énergie de chauffage dépensée, n'atteint pas celui de fait au micro onde (qu'elles ont du acheter) et qui coutent aussi cher en électricité... nucléaire en plus! et je ne parle même pas de l'impact santé. et cela donne ce genre d'absurdités:

izentrop » 14/11/19, 09:13
Tant qu'on n'a pas analysé précisément la part nutritionnelle et toxique du panier, la différence de qualité n'est qu'idéologique
Ca c'est idéologique que de croire que des appareils qui font bip, bip, soient capables de détecter une valeur biologique réelle puisqu'elle s'arrête à quelques composants qui différent même d'un même végétal à l'autre. Vanité des vanités! :evil:
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
"je pense aussi que les lobbies ont crus que comme chez nous, ils pouvaient imposer leurs lois, mais quand on pousse des hommes dans leurs retranchements, ils ne vont plus respecter les règles établies qu'elles le soient par un gouvernement, ou des groupes industriels" Moindreffort


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités