Début de la paresse, passage à l'acte

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9613
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 1057

Re: Début de la paresse, passage à l'acte




par Ahmed » 21/02/21, 20:54

Lorsque je faisais du compost, les os se dissolvaient rapidement (phase acide), mais maintenant...
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."

Avatar de l’utilisateur
Doris
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 948
Inscription : 15/11/19, 17:58
Localisation : Landes
x 219

Re: Début de la paresse, passage à l'acte




par Doris » 22/02/21, 06:48

Milano a écrit :Donc, en châssis, avec le câble chauffant en sécurité c'est trop tôt pour les tomates, poivrons et aubergines ?

Beaucoup trop tôt : pour les tomates la deuxième quinzaine de mars suffit, mais avec un démarrage au chaud. Poivrons et aubergines sont encore plus frileuses, je les garde au chaud à la maison longtemps, parce que des nuits en dessous de 10 ou 12° ne leurs réussissent pas. Je vais sortir les miens en châssis extérieur non chauffé début avril au plutôt, et selon la condition météo à ce moment-là, avec l'option de les rentrer à la maison la nuit.
0 x
"N'entre qu'avec ton cœur, n'apporte rien du monde.
Et ne raconte pas ce que disent les gens"
Edmond Rostand
Milano
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 23
Inscription : 21/07/20, 08:00
x 1

Re: Début de la paresse, passage à l'acte




par Milano » 22/02/21, 07:00

Va donc falloir que je trouve une solution pour les semis en intérieur sans que le chat ne joue avec. Merci
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 19061
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 8244

Re: Début de la paresse, passage à l'acte




par Did67 » 22/02/21, 09:21

Je viens de découvrir...

Et je réalise de plus en plus que "potager" rime avec "plantes exotiques" - cette vieille loi qui veut que l'homme aspire surtout à ce qu'il n'a pas (la fameuse "herbe qui est plus verte chez le voisin"). Potager est devenu synonyme de tomates, aubergines, courgettes, poivrons... Quand j'étais jeune (il y a longtemps), seule la première était connue en Alsace Bossue !

Si on veut jardinier sereinement (car la paresse et angoisse, cela ne rime pas bien !) :

a) distinguer les plantes exotiques, généralement frileuses, source d'emmerdes et d'échecs - celles citées, y compris pdt, je rajoute haricots verts... En général, sous 0° C (vers - 2° V), c'est cuit... La pdt de terre est une des plantes les plus frileuses, une fois sortie de terre (ou du foin) !

b) nos bonnes vieilles plantes rustiques : choux (la plupart car il y a aussi quelques exotiques), laitues, poireaux, oignons, ail, navets, bettes, betteraves, carottes, panais, etc... Ceux-là, d'après mes expériences supportent des températures jusqu'à - 5 ° C garanti, probablement jusque vers des - 8° à - 10° (et même, pour les alliacées, des - 15°).

Il faut absolument distinguer ces deux mondes !

Bizarrement, les jardiniers semblent masos par nature, semblent aimer se faire battre et rater, se dégouter...

Il faut dire que Youtube n'arrange rien. Il y a toujours les "stars" qui montrent leur belle production, leurs beaux semis en oubliant de dire qu'ils sont du côté de Bordeaux (tel mon ami André Abrahami que j'égratigne parfois gentiment) ou de Béziers (tel Olivier)... Comme pour les supermarchés, c'est à qui "traitera" tel sujet en premier ("comment réussir les tomates ?"). Ce n'est pas de la pertinence, c'est la course à l'audience ! Eh oui, nous, ici, on ne joue pas dans la même division qu'eux... Si on poussait, en regardant des australiens, on verrait que dans l’hémisphère sud, on va vers l'hiver... Alors on peut se faire très mal, par un "nivellement" et une "pensée unique"... Les guides et les journaux/radios (qui écrivent tous la même chose !) n'arrangent rien à l'affaire. Jardinier "paresseux", c'est jardinier intelligent donc se débarrasser des pensées uniques !

Donc qu'est-ce qu'ils font, les jardiniers mal inspirés, et trop impatients ? Des tomates, des poivrons, des aubergines, des haricots le plus tôt possible ! Cela ne sert à rien - juste à faire monter la tension !!! Même quand ils passent le cap dans des plaques ou des pots, ils y végètent et vivent très mal le transfert, dans nos contrées. Seul bémol : piments, poivrons qui après avoir germé, sont naturellement très très lents et qu'il convient donc d'élever au chaud (et à la lumière) suffisamment tôt pour qu'on obtienne ensuite des résultats. Sinon, c'est l'automne qui nous les ratiboise...

Mon livre est long. Et parfois, j'ai l'impression d'avoir raté l’essentiel !!!
2 x
Avatar de l’utilisateur
Doris
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 948
Inscription : 15/11/19, 17:58
Localisation : Landes
x 219

Re: Début de la paresse, passage à l'acte




par Doris » 22/02/21, 10:25

Did67 a écrit :Mon livre est long. Et parfois, j'ai l'impression d'avoir raté l’essentiel !!!


Je ne pense pas, c'est juste qu'il me semble que l'hyperactivité précoce et l'impatience sont encore plus coriaces que l'éternelle question sur ce qu'on doit faire pour que ça marche, au lieu de se dire que la meilleur façon de bien faire est parfois ne pas déranger, sous-entendu ne rien faire.
0 x
"N'entre qu'avec ton cœur, n'apporte rien du monde.
Et ne raconte pas ce que disent les gens"
Edmond Rostand

Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 19061
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 8244

Re: Début de la paresse, passage à l'acte




par Did67 » 22/02/21, 12:29

Voilà, c'est ça.

J'aurais pu écrire : attention, vous allez être victime du syndrome de la course à la précocité... Ne vous faites pas avoir !

[dans le second, j'ai tout de même pensé au "jardinage de compétition" et aux voisin, beau-frère, collègues qui vous poussent à être le premier !!! C'est déjà ça !]
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 19061
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 8244

Re: Début de la paresse, passage à l'acte




par Did67 » 22/02/21, 12:32

Ahmed a écrit :Lorsque je faisais du compost, les os se dissolvaient rapidement (phase acide), mais maintenant...


Des fois j'en laisse (mais de loin pas systématiquement - je n'ai jamais trouvé de petit broyeur domestique adapté !). Je me dis que les champignons, qui traversent une poterie, devrait s’incruster même dans un os et "dissoudre" une partie des phosphates ! (car l'os est un minéral sur une résille organique - une protéine). Covès raconte dans une conf que la radioactivité du cadavre d'une souris radioactive se retrouve très vite dans quelques centaines de m² je crois - de mémoire... - grâce aux champignons.
0 x
Milano
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 23
Inscription : 21/07/20, 08:00
x 1

Re: Début de la paresse, passage à l'acte




par Milano » 22/02/21, 12:44

Pour remettre en contexte. J'ai fais mon premier vrai grand potager l'année dernière. Par le passé je n'avais fais que du petit, sur 50m2 avec 6 ou 8 pieds de tomates et avec la méthode que tout le monde connaît. Retourner la terre etc. De plus, c'est le beau père qui me faisait les pots de pieds de tomates etc...

Il n'y a donc que l'année dernière que j'ai tous fais moi même et j'ai fais mes semis de tomates en pot, en intérieur, en avril.

Cette année, je suis l'enseignement du livre. Je vais donc monter un chassis pour mettre mes semis en extérieur. Et y installer le fil chauffant comme conseillé. Je ne cherche pas à partir trop tôt. Juste à savoir quand démarrer. Rien de plus.

Pour ceux qui ont vu karaté tiger, comme bruce lee l'a dit, j'ai vidé mon verre de connaissance pour pouvoir accueillir le savoir du paresseux. Donc maintenant, je demande du savoir quand je ne l'ai pas ;)

En bref, je préfère poser une question con que d'y aller au pif et faire une connerie.
0 x
Avatar de l’utilisateur
GuyGadeboisLeRetour
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1607
Inscription : 10/12/20, 20:52
Localisation : 04
x 534

Re: Début de la paresse, passage à l'acte




par GuyGadeboisLeRetour » 22/02/21, 12:56

Milano a écrit :Pour ceux qui ont vu karaté tiger, comme bruce lee l'a dit, j'ai vidé mon verre de connaissance pour pouvoir accueillir le savoir du paresseux. Donc maintenant, je demande du savoir quand je ne l'ai pas ;)

Confondre Bruce Lee et Jean Claude Van Damme n'est pas seulement une faute de gout impardonnable, c'est carrément un scandale. :evil: :mrgreen:
0 x
"Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que de mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes. La plus grave maladie du cerveau, c'est de réfléchir". (J.Rouxel)
"Non ?" ©
Avatar de l’utilisateur
Doris
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 948
Inscription : 15/11/19, 17:58
Localisation : Landes
x 219

Re: Début de la paresse, passage à l'acte




par Doris » 22/02/21, 13:56

Milano a écrit :Cette année, je suis l'enseignement du livre. Je vais donc monter un chassis pour mettre mes semis en extérieur. Et y installer le fil chauffant comme conseillé. Je ne cherche pas à partir trop tôt. Juste à savoir quand démarrer. Rien de plus.


Pour les semis de poivrons et aubergines je te conseille tout de même de trouver une solution à l'intérieure, le plus longtemps possible, parce que se sont des plantes très sensibles au températures inférieures à 10°C. Je te donne mon exemple chez moi l'an dernier, avec un climat beaucoup plus doux que le tiens: j'ai semé mes poivrons, piments et aubergines fin février au chaud, ils ont bien démarré et bien grandit.
Au bout d'un moment ça devenait un peu trop folklore à la maison, je les ai habitué à l'extérieur dans des caisses en plastique transparente avec couvercle. Quand il n'y avait pas de risque de gel, je les ai laissé dehors. Cela a déjà calmé leur développement. Je les ai mis en pleine terre en mois de mai, au début ça se passait correctement, et puis à partir de la mi-juin longue période de nuits fraîches, une des dernières était le 10 juillet avec seulement 4°C au petit matin. Et les poivrons, piments et aubergines ont pris énormément de retard, on en a mangé très peu, et tard.
Bon, des nuits fraiches aussi tardives sont très rares chez moi, et c'est difficile de prévoir ça, par contre les nuits dehors, en début de leur croissance, j'aurais pu faire autrement, et j'aurais eu des plants bien plus costauds et avancés à mettre en plein terre. Pour les aubergines, cela ne nous a pas vraiment gêné, on en est pas de grands consommateurs, mais pour les poivrons et piments j'ai regretté. Ceci dit, dans tes stratégies prends en compte également tes préférences: si les poivrons ne sont pas importants pour toi, tu peux tenter en châssis extérieur, si ça passe c'est bon, si ça casse, ça ne gène pas beaucoup; si ces cultures sont importantes pour toi, tu prends un maximum de sécurité.
Les tomates sont moins fragiles pour ça, l'an dernier ils ont subit le même traitement que les poivrons chez moi, et elles ont très bien réagit.

Milano a écrit :En bref, je préfère poser une question con que d'y aller au pif et faire une connerie.

Mais pas de soucis, tous ce qu'on fait ne sont que des conseils :D
0 x
"N'entre qu'avec ton cœur, n'apporte rien du monde.
Et ne raconte pas ce que disent les gens"
Edmond Rostand


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot] et 29 invités