Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutionsLes "jardins-forêts" sont-ils l'avenir de nos potagers ?

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6066
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 481
Contact :

Re: Les "jardins-forêts" sont-ils l'avenir de nos potagers ?

Message non lupar izentrop » 08/07/20, 23:17

Connaissez vous l'agriculture VVtop ?
C'est un principe d'agriculture vegane qui a toute ses chances d'être autofertile comme l'explique Benoît Noël, un ingénieur agronome chercheur, sur base de mesures concrètes.
Plus besoin de fertilisants provenant des abattoir, comme ceux nécessaire au bio.
0 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci

Avatar de l’utilisateur
Adrien (ex-nico239)
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6945
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 1254

Re: Les "jardins-forêts" sont-ils l'avenir de nos potagers ?

Message non lupar Adrien (ex-nico239) » 09/07/20, 00:45

izentrop a écrit :Connaissez vous l'agriculture VVtop ?
C'est un principe d'agriculture vegane qui a toute ses chances d'être autofertile comme l'explique Benoît Noël, un ingénieur agronome chercheur, sur base de mesures concrètes.
Plus besoin de fertilisants provenant des abattoir, comme ceux nécessaire au bio.


Comme je le mentionne en commentaire on peut très bien produire industriellement des fertilisants à partir de la récupération à grande échelle des crottins de chevaux de course notamment.
0 x
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6066
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 481
Contact :

Re: Les "jardins-forêts" sont-ils l'avenir de nos potagers ?

Message non lupar izentrop » 09/07/20, 01:11

Adrien (ex-nico239) a écrit :on peut très bien produire industriellement des fertilisants à partir de la récupération à grande échelle des crottins de chevaux de course notamment.
Je pense que les chevaux consommeraient trop sur le terrain par rapport à ce qu'ils apporteraient comme fertilité .
Le but, dans ce projet Vtopia est de produire en autonomie grace à l'agroforesterie d'arbres implantés sur le terrain ou s'effectuent l'agriculture sur sol vivant.
La fertilisation est apportée par le BRF et le foin provenants du terrain même.
Ce n'est pas quelqu'un qui y va à la légère, il a fait ses calculs, rien ne provient d'animaux captifs dans le projet. Il parle des chevaux dans l'exposé.
0 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci
Avatar de l’utilisateur
Adrien (ex-nico239)
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6945
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 1254

Re: Les "jardins-forêts" sont-ils l'avenir de nos potagers ?

Message non lupar Adrien (ex-nico239) » 09/07/20, 07:20

izentrop a écrit :
Adrien (ex-nico239) a écrit :on peut très bien produire industriellement des fertilisants à partir de la récupération à grande échelle des crottins de chevaux de course notamment.
Je pense que les chevaux consommeraient trop sur le terrain par rapport à ce qu'ils apporteraient comme fertilité .
Le but, dans ce projet Vtopia est de produire en autonomie grace à l'agroforesterie d'arbres implantés sur le terrain ou s'effectuent l'agriculture sur sol vivant.
La fertilisation est apportée par le BRF et le foin provenants du terrain même.
Ce n'est pas quelqu'un qui y va à la légère, il a fait ses calculs, rien ne provient d'animaux captifs dans le projet. Il parle des chevaux dans l'exposé.


Justement l'intérêt c'est de tirer parti du partage gratuit et y a vraiment qu'à se baisser pour récolter les surplus

https://www.leboncoin.fr/recherche/?tex ... tions=r_21
1 x
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6066
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 481
Contact :

Re: Les "jardins-forêts" sont-ils l'avenir de nos potagers ?

Message non lupar izentrop » 09/07/20, 09:00

Regarde la vidéo et tu verras que ta proposition n'entre pas dans le cadre du projet :wink:
0 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci

Avatar de l’utilisateur
GuyGadebois
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6531
Inscription : 24/07/19, 17:58
Localisation : 04
x 939

Re: Les "jardins-forêts" sont-ils l'avenir de nos potagers ?

Message non lupar GuyGadebois » 09/07/20, 11:30

izentrop a écrit :Plus besoin de fertilisants provenant des abattoir, comme ceux nécessaire au bio.

Tous les agriculteurs bio n'utilisent pas ce genre de fertilisants. Par contre (et par exemple), les éleveurs industriels ont réussi à pourrir les nappes phréatiques de Bretagne (eau non potable à peu près partout) avec leurs élevages de porcs dégueulasses et la complicité des agriculteurs conventionnels qui ont gavé la terre de nitrates avec le lisier.
Je rebondis sur le crottin de cheval: Ne voir dans son utilisation uniquement le facteur fertilisant est extrêmement réducteur, en effet, les déjections de ces animaux constituent un maillon essentiel de la chaine alimentaire qui, si elle n'est pas rompue favorise la biodiversité. Utiliser le crottin de cheval est donc on ne peut plus positif à tous égards.
0 x
“Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligente.(J.Rouxel)
"Par définition la cause est le produit de l'effet". (Tryphion)
"360 000 /0,5/100 ça fait 72 millions et pas 6 millions" (AVC)
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6066
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 481
Contact :

Re: Les "jardins-forêts" sont-ils l'avenir de nos potagers ?

Message non lupar izentrop » 09/07/20, 14:54

GuyGadebois a écrit :Je rebondis sur le crottin de cheval: Ne voir dans son utilisation uniquement le facteur fertilisant est extrêmement réducteur, en effet, les déjections de ces animaux constituent un maillon essentiel de la chaine alimentaire qui, si elle n'est pas rompue favorise la biodiversité. Utiliser le crottin de cheval est donc on ne peut plus positif à tous égards.
Ça n'en est pas moins un transfert de fertilité entre ce qu'il a mangé et la terre de destination.

Pour ceux qui n'ont pas encore regardé la vidéo, rappel du projet incluant les rotations de cultures :
agriVegan1.jpg
Le projet
agriVegan1.jpg (62.63 Kio) Consulté 238 fois

Répartition des surfaces pour un bilan autofertile sans apport extérieur :
agriVeganBilan.jpg
Bilan de fertilisation prévu
agriVeganBilan.jpg (81.39 Kio) Consulté 238 fois

Plan du site
agriVeganPlan.jpg
agriVeganPlan.jpg (76.67 Kio) Consulté 238 fois
0 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci
Avatar de l’utilisateur
Adrien (ex-nico239)
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6945
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 1254

Re: Les "jardins-forêts" sont-ils l'avenir de nos potagers ?

Message non lupar Adrien (ex-nico239) » 09/07/20, 17:17

izentrop a écrit :Regarde la vidéo et tu verras que ta proposition n'entre pas dans le cadre du projet :wink:


Ma foi justement je ne vois pas où est le problème d'utiliser du fumier de cheval ou de poule ou d'autre animal.

Ce qu'ils refusent c'est l'exploitation animale.

Je ne vois pas en quoi on exploite un cheval ou une poule en récupérant leur fumier.
1 x
Avatar de l’utilisateur
GuyGadebois
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6531
Inscription : 24/07/19, 17:58
Localisation : 04
x 939

Re: Les "jardins-forêts" sont-ils l'avenir de nos potagers ?

Message non lupar GuyGadebois » 09/07/20, 17:18

Adrien (ex-nico239) a écrit :
izentrop a écrit :Regarde la vidéo et tu verras que ta proposition n'entre pas dans le cadre du projet :wink:


Ma foi justement je ne vois pas où est le problème d'utiliser du fumier de cheval ou de poule ou d'autre animal.

Ce qu'ils refusent c'est l'exploitation animale.

Je ne vois pas en quoi on exploite un cheval ou une poule en récupérant leur fumier.

FUCK THE VEGANS ! :mrgreen:
0 x
“Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligente.(J.Rouxel)
"Par définition la cause est le produit de l'effet". (Tryphion)
"360 000 /0,5/100 ça fait 72 millions et pas 6 millions" (AVC)
Avatar de l’utilisateur
Adrien (ex-nico239)
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6945
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 1254

Re: Les "jardins-forêts" sont-ils l'avenir de nos potagers ?

Message non lupar Adrien (ex-nico239) » 09/07/20, 17:20

izentrop a écrit :Pour ceux qui n'ont pas encore regardé la vidéo, rappel du projet incluant les rotations de cultures :


Leur projet est ni plus ni moins ... c'est un mix Schreber, Mulet et j'ai même cru sentir un poil de Fortier, et qui dit végétal dit forcément Didier et la phénoculture.

Donc sur le principe ma foi rien à redire, on est pile dans ce qu'on partaget ici ou ailleurs.

Après il est un peu dans son délire en pensant nourrir 350 familles avec ses 2h5 mais bon on a l'habitude
Après il rectifie en disant nourrir 50 vegan adultes
Je pige pas bien

Il focalise sur l'herbe... soit mais c'est déséquilibré et l'herbe elle va disparaître aussi vite qu'elle est apparue.
Ensuite il parle de brf pour compléter.... ça commence à faire un peu melting pot.

Par contre ils vont se prendre un procès de Brigitte Bardot c'est braves gens....

Je ne sais pas de quel milieu est issue la dame mais des gens qui élèvent des gros animaux pour le plaisir sans les conduire à l'abattoir j'en connais : cheval, chèvres, ânes.
J'ai l'impression qu'elle ne connait pas trop la campagne.

Lui aussi il fait gros à priori sur les animaux d'ailleurs.

Tiens je peux te prendre une photo d'un voisin paysan tout ce qu'il y a de plus «cul terreux» qui a un cheval pour rien : juste le plaisir de .... l'avoir dans son champs.
Le canasson ne fout rien de la journée : il bouffe et se promène.

Vu la façon dont il parle de la facilité d'utilisation et la puissance du tracteur on peut douter un peu de sa bonne foi.
Ferait mieux de dire : j'ai pas envie de me fatiguer avec un canasson, vive la permazout comme dirait l'autre.
Mais bon ça ferait tâche dans le paysage.

Il critique l'utilisation d'un cheval parce qu'il coûte en énergie fossile et inversement il va mécaniser son truc plein pot...
C'est un peu contradictoire.

Sur l'engrais des légumineuses et le transfert de fertilité... on en a souvent discuté, pas sur que ce soit aussi spectaculaire que ce qu'on peut lire sur le net.
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : choucoune, Doris et 17 invités