Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutionsLes "jardins-forêts" sont-ils l'avenir de nos potagers ?

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
Paul72
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 312
Inscription : 12/02/20, 18:29
Localisation : Sarthe
x 69

Re: Les "jardins-forêts" sont-ils l'avenir de nos potagers ?

Message non lupar Paul72 » 21/05/20, 09:38

Il n'en demeure pas moins que comme le dit Iz, on ne peut faire ce genre de production que dans un contexte de sol particulier. Ça peut être parfait au milieu de villes construites sur des terres alluviales, pour apporter des vitamines a portée de main. L'avantage des grandes cultures de céréales c'est qu'on peut les mettre sur des sols même peu profonds avec peu de réserve utile en eau.
0 x

VetusLignum
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 693
Inscription : 27/11/18, 23:38
x 132

Re: Les "jardins-forêts" sont-ils l'avenir de nos potagers ?

Message non lupar VetusLignum » 21/05/20, 10:33

Paul72 a écrit :Il n'en demeure pas moins que comme le dit Iz, on ne peut faire ce genre de production que dans un contexte de sol particulier. Ça peut être parfait au milieu de villes construites sur des terres alluviales, pour apporter des vitamines a portée de main. L'avantage des grandes cultures de céréales c'est qu'on peut les mettre sur des sols même peu profonds avec peu de réserve utile en eau.


Il faudrait peut-être voir plante par plante, mais pour ma part, je pense que ce genre de culture est beaucoup plus résilient que les céréales. Les champs de céréales sur sol pauvre et peu profond poussent difficilement sans engrais ni irrigation ; et l’agroforesterie fait d'ailleurs partie des pistes envisagées pour y remédier. Des forêts peuvent pousser sur tous les sols, même les plus ingrats (s'il pleut suffisamment) ; on ne peut pas en dire autant des céréales.
0 x
Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3983
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 679

Re: Les "jardins-forêts" sont-ils l'avenir de nos potagers ?

Message non lupar Moindreffor » 21/05/20, 11:58

VetusLignum a écrit :J'observe que tout ce qui ne vient pas de did67 vous déplait.

je suis la même logique que Didier car je la comprends, je la pratique et j'en vois les résultats
je vois qu'à chaque fois que vous nous sortez une solution miracle et qu'on n'est pas d'accord avec vous, vous sortez le même argument

désolé de ne pas être toujours d'accord avec les soi-disant nouvelles façons de jardiner, le titre que vous avez mis "les jardins-forêt" sont-ils l'avenir de nos potagers, est bien je dis non,

les nouvelles maison individuelles en campagnes sont bâties sur 5 à 600 m2 si on enlève la surface de la maison, il va donc rester 3 à 400m2 de terrain sachant que la législation interdit de planter des arbres de plus de 2m de haut à moins de 2m de la clôture avec le voisin. où voulez-vous installer ces "jardins-forêts" ?

qu'il en existe je le veux bien qu'ils soient l'avenir certainement pas, il suffit de faire un simple calcul? si vous voulez me convaincre faites un ratio entre la surface des "jardins-forêts", le nombre de personnes que cela nourrit, et la population française, de la moitié Sud, (ça ne fonctionnera pas au Nord) élargit à toute la France et dites moi si c'est possible, et si ça l'est on pourra parler d'avenir

par chez moi on dit, une vache de loin a toujours de gros pies,
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3983
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 679

Re: Les "jardins-forêts" sont-ils l'avenir de nos potagers ?

Message non lupar Moindreffor » 21/05/20, 12:08

VetusLignum a écrit : mais le jardin des Cardon à Mouscon n'en est pas un, et il produit.

il produit combien? avec qu'elle main d'oeuvre et sur qu'elle surface?
pour que ce soit l'avenir c'est ça qu'il faut prendre en compte
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
sicetaitsimple
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4274
Inscription : 31/10/16, 18:51
Localisation : Basse Normandie
x 609

Re: Les "jardins-forêts" sont-ils l'avenir de nos potagers ?

Message non lupar sicetaitsimple » 21/05/20, 12:43

izentrop a écrit :A ce niveau ce n'est plus de l'agroforesterie, c'est juste destiné aux touristes, il parles d'arboretum, ils font payer les visites, plus les cotisations et peut-être des subventions... Commercial aussi avec la vente de plantes.
Je ne pense pas qu'il y a tromperie, c'est juste un conte de fée pour citadins, un parc d'attraction. :wink:


Je partage l'avis d'Izentrop. C'est en gros un arboretum en devenir (pour l'instant une dizaine d'années), mais pourquoi pas? Le type semble compétent et passionné, s'il arrive à en vivre par des visites, des ventes de plants (on aperçoit 3 serres dans les photos aériennes),...etc..., tant mieux. En ayant bien conscience que ce n'est pas généralisable comme modèle, c'est le premier arrivé dans un coin qui va drainer les gens intéressés et les touristes .

Pour en vivre par la production de nourriture, j'ai de gros doutes..... Les "jeunes pousses", "jeunes feuilles", "baies sauvages" et autres dont il parle, ça peut être sympa occasionnellement dans l'assiette, mais bon...Il peut y avoir quelques débouchés chez des restaurateurs un peu innovants, mais là aussi ça reste limité au niveau géographique.

Bref, de mon point de vue, un "modèle" qui ne peut vivre que par son originalité, et donc pas généralisable, pour répondre au titre du fil.
1 x

VetusLignum
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 693
Inscription : 27/11/18, 23:38
x 132

Re: Les "jardins-forêts" sont-ils l'avenir de nos potagers ?

Message non lupar VetusLignum » 21/05/20, 12:47

Moindreffor a écrit :les nouvelles maison individuelles en campagnes sont bâties sur 5 à 600 m2 si on enlève la surface de la maison, il va donc rester 3 à 400m2 de terrain sachant que la législation interdit de planter des arbres de plus de 2m de haut à moins de 2m de la clôture avec le voisin. où voulez-vous installer ces "jardins-forêts" ?

Le problème de la législation, c'est un bon argument. Nous ne sommes législativement et culturellement pas prêts pour les jardins-forêts. Mais cela peut vite changer.

Moindreffor a écrit :
VetusLignum a écrit : mais le jardin des Cardon à Mouscon n'en est pas un, et il produit.

il produit combien? avec qu'elle main d'oeuvre et sur qu'elle surface?
pour que ce soit l'avenir c'est ça qu'il faut prendre en compte


Il est relativement grand (1800 m2), et produit plus que ce dont ils ont besoin (je ne sais pas dire combien de personnes ils pourraient nourrir).
https://www.doc-developpement-durable.o ... uscron.pdf
https://www.permaculturedesign.fr/jardi ... ne-cardon/
http://veille-permaculturelle.fr/agricu ... ouvrieres/
0 x
VetusLignum
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 693
Inscription : 27/11/18, 23:38
x 132

Re: Les "jardins-forêts" sont-ils l'avenir de nos potagers ?

Message non lupar VetusLignum » 21/05/20, 12:54

sicetaitsimple a écrit :Pour en vivre par la production de nourriture, j'ai de gros doutes..... Les "jeunes pousses", "jeunes feuilles", "baies sauvages" et autres dont il parle, ça peut être sympa occasionnellement dans l'assiette, mais bon...Il peut y avoir quelques débouchés chez des restaurateurs un peu innovants, mais là aussi ça reste limité au niveau géographique.


Oui, c’est le principal obstacle à mes yeux. Mais des légumes communs aujourd’hui comme la tomate ou la pomme de terre n’ont pas été adoptés instantanément dans nos cultures. Et puis il y a sans doute la possibilité de mieux domestiquer certaines espèces (de leur créer de meilleures variétés).

Jusqu'au milieu du XVIe siècle, la pomme de terre, considérée plus comme une médecine que comme un aliment, va rester cantonnée autour des couvents, des cours royales, des jardins de botanistes, et il faudra que l'Europe subisse les nombreuses disettes et les guerres qui vont l'accabler pendant les XVIIe siècle et XVIIIe siècle pour que sa culture et sa consommation, remèdes aux famines, se développent malgré les préjugés et les superstitions qui lui sont attachés.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_ ... _en_Europe
0 x
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9046
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 879

Re: Les "jardins-forêts" sont-ils l'avenir de nos potagers ?

Message non lupar Ahmed » 21/05/20, 14:51

...et il faudra que l'Europe subisse les nombreuses disettes et les guerres qui vont l'accabler pendant les XVIIe siècle et XVIIIe siècle pour que sa culture et sa consommation, remèdes aux famines, se développent malgré les préjugés et les superstitions qui lui sont attachés.

Comme quoi, l'estomac a ses raisons que la "raison" ignore...
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
sicetaitsimple
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4274
Inscription : 31/10/16, 18:51
Localisation : Basse Normandie
x 609

Re: Les "jardins-forêts" sont-ils l'avenir de nos potagers ?

Message non lupar sicetaitsimple » 21/05/20, 15:33

VetusLignum a écrit :Oui, c’est le principal obstacle à mes yeux. Mais des légumes communs aujourd’hui comme la tomate ou la pomme de terre n’ont pas été adoptés instantanément dans nos cultures. Et puis il y a sans doute la possibilité de mieux domestiquer certaines espèces (de leur créer de meilleures variétés).[


Oui, mais la patate ça nourrit. Et la tomate c'est souvent excellent tout seul, au moins en saison, et ça se fait de toutes les façons (cuites, crues, en sauce, en accompagnement,...).
Les jeunes pousses, jeunes feuilles, ou baies sauvages de plantes diverses,ça nourrit assez peu en général et c'est rarement excellent quand tu en fais ton plat principal. C'est différent dans un mélange où ça peut amener effectivement un peu d'originalité et de "peps".
0 x
Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3983
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 679

Re: Les "jardins-forêts" sont-ils l'avenir de nos potagers ?

Message non lupar Moindreffor » 21/05/20, 17:19

VetusLignum a écrit :
Moindreffor a écrit :les nouvelles maison individuelles en campagnes sont bâties sur 5 à 600 m2 si on enlève la surface de la maison, il va donc rester 3 à 400m2 de terrain sachant que la législation interdit de planter des arbres de plus de 2m de haut à moins de 2m de la clôture avec le voisin. où voulez-vous installer ces "jardins-forêts" ?

Le problème de la législation, c'est un bon argument. Nous ne sommes législativement et culturellement pas prêts pour les jardins-forêts. Mais cela peut vite changer.c'est surtout le prix du foncier qui limite, 1 ou 2 ha de terrains dans un département pauvres et peu peuplé ça passe, qui paralit d'installer ça en ville :mrgreen: donc là certainement pas d'avenir, Didier nous avait calculé le prix d'un kilo d'haricot vert produit sur les toits végétalisés de Paris, 3500€/kg, si c'est ça l'avenir :mrgreen:

Moindreffor a écrit :
VetusLignum a écrit : mais le jardin des Cardon à Mouscon n'en est pas un, et il produit.

il produit combien? avec qu'elle main d'oeuvre et sur qu'elle surface?
pour que ce soit l'avenir c'est ça qu'il faut prendre en compte


Il est relativement grand (1800 m2), et produit plus que ce dont ils ont besoin (je ne sais pas dire combien de personnes ils pourraient nourrir).
comme poeut-on dire plus que ce qu'ilsont besoin sans savoir combien ça représente de personne, on est sut 1ha pour une autosuffisance pour une famille de 4 personnes, et là 1 800 m2 donc on est bien sur un apport partiel, et qui donc absolument pas généralisable,
Je rappelle que je réponds comme l'a fait Sicetaitsimple sur le titre "jardins-forêts" l'avenir de nos potagers, en tout ça moi des terrains de 1800 m2 par chez moi, faut acheter 2 voire 3 parcelles, donc non, ce n'est pas l'avenir, un parc d'attraction, un arboretum, une curiosité, un jardin comme n'importe jardin visitable

https://www.doc-developpement-durable.o ... uscron.pdf
https://www.permaculturedesign.fr/jardi ... ne-cardon/
http://veille-permaculturelle.fr/agricu ... ouvrieres/

je vais regardé les liens vers la fraternité ouvrière car je connais bien
le titre aurait été différent, j'aurai répondu différemment
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 9 invités