Retour Faire défiler Stop Mode automatique

Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutionsDe la conviction à l'approche de la réalité...

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 11392
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 3438

Re: De la conviction à l'approche de la réalité...

Message non lupar Did67 » 07/09/17, 09:57

nico239 a écrit :Comme dans beaucoup de sujets à part les 10 chercheurs dans le monde qui travaillent quotidiennement sur ces questions tous les autres AVIS y compris le mien n'ont pas grand intérêt.

Plutôt qu'avis ou opinion il faudrait parler de croyance



Excellente remarque. Je parlerais de convictions. Plutôt que croyance. Mot que j'utilise plutôt en opposition à un mécanisme décrit...

Nous sommes en effet, incapable de comprendre les mécanismes très subtils... Donc quand on "adhère" à telle théorie ou telle autre, c'est généralement une question de conviction.

En notant, cependant, que chez une personne, des convictions s'emboitent les unes dans les autres (ou pas). Et donc c'est tout un schéma qu'on a en tête. Schéma qui est aussi une "grille d'analyse". Nous rejetons ceci, parce que cela ne rentre pas dans la grille.

Notons aussi, que très souvent, en s'hyperspécialisant, pour comprendre ces choses compliquées, les 10 chercheurs en question, sauf exceptions, perdent de vue la globalité, le "système". Et donc comprennent peut-être, mais parfois, raisonnent un peu dans le vide ! Voire construisent leur monde, qui devient alors une bulle. C'est peut-être exact. Mais une bulle qui plane dans l'océan de la réalité... Donc, des fois, je suis content de ne pas être parmi ces 10... Même si à d'autres moments, j'aimerais comprendre !
0 x

lazzaret
x 15

Re: De la conviction à l'approche de la réalité...

Message non lupar lazzaret » 07/09/17, 10:25

on peut reprocher à ces quelques chercheurs d'être "dans leur monde" mais pas de ne pas voir un agrosystème dans sa globalité quand un de ces chercheurs explique justement que le plus important est probablement en dehors des limites strictes du système.

ce qui pourrait être dérangeant, c'est le non intervenir, ou dit autrement, que le cercle de l'intervention se résume à planter 4 adventices... :cheesy:

la moindre intervention (idéalement la non intervention) 'est quand même une des voies recherchées par la phénoculture, indépendamment qu'on croit ou ne croit pas en l'imbrication de ces mécanismes subtils pour une meilleure efficience.
1 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 11392
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 3438

Re: De la conviction à l'approche de la réalité...

Message non lupar Did67 » 08/09/17, 09:45

Désolé, l'expression "pour comprendre ces choses compliquées, les 10 chercheurs en question, sauf exceptions, perdent de vue la globalité, le "système" était maladroite. Je ne parlais pas là des deux articles. Je ne les connais pas.

Je parlais en fait des "10 spécialistes mondiaux" de tel sujet, seuls capables de le comprendre. En général, en devenant ces hyper-spécialistes mondiaux, ils perdent hélas le sens de la réalité, ce que j'appelle la perception du système dans lequel cela se situe... C'était une remarque générale. Et juste une vague opinion...
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 11392
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 3438

Re: De la conviction à l'approche de la réalité...

Message non lupar Did67 » 08/09/17, 09:54

lazzaret a écrit :
la moindre intervention (idéalement la non intervention) 'est quand même une des voies recherchées par la phénoculture, indépendamment qu'on croit ou ne croit pas en l'imbrication de ces mécanismes subtils pour une meilleure efficience.


Je ne le résumerais pas du tout comme ça. C'est peut-être cette vision fondamentalement différente qui explique certaines de nos divergences.

Le "Potager du Paresseux" ou la "phénoculture" 'est d'abord éviter les interventions nuisibles ou celles dont le bilan effets positifs / effets négatifs est défavorable. Par ex, travailler la terre.

C'est s'appuyer sur les mécanismes naturels, plutôt que de le contrarier.

Mais c'est une intervention grave dans l'écosystème. Tu n'étais peut-être pas branché quand j'ai développé le fait que mon "Potager du Paresseux" est un espace clairement anthropisé. Sinon, chez moi, ce serait une forêt climacique naturelle, à base de charme, de hêtres, des frênes, d'acacias, etc... Rien - ou très peu - à grailler.

Donc l'apport massif de foin est une intervention grave. Le terme "phénoculture" reprend bien -culture, comme dans agriculture. Cela signe la main de l'homme.

D'ailleurs, à mes visiteurs, je me définis comme un "éleveur d'organismes vivants du sol, qui, eux, jardinent pour moi".

Mon objectif n'est pas la non-intervention du tout. Mon objectif, je le rappelle une fois encore en résumé : "avoir beaucoup de légumes, plus que bio, sans travail". La non-intervention, au sens non-labour intégral, non traitement, non-engrais, c'est juste le meilleur moyen que j'ai trouvé d'avoir des organismes qui bossent efficacement pour moi. Il me parait évident que les détruire régulièrement, ou détruire en permanence leurs œuvres, n'est pas un moyen efficace de les faire travailler pour moi.

Désolé, je ne suis pas un "baba-cool" !
0 x
lazzaret
x 15

Re: De la conviction à l'approche de la réalité...

Message non lupar lazzaret » 08/09/17, 11:06

j'aurais encore tout compris de travers ? :mrgreen:
ça ne m'étonne plus de moi... :mrgreen:

plus sérieusement, je pense qu'on chipote. Entre semer et récolter, le gros de ton activité de maraichage, c'est la réflexion. C'est ça que je traite de non intervention.

évidemment que la main de l'homme est posée sur son potager ou son champs mais entre mettre du foin, observer, tenter de comprendre et agir en conséquence et traiter parce qu'on voit apparaitre tel ravageur ou parce que le temps est "mauvais", retourner la terre avant semis et après récolte parce qu'il faut aérer, labourer pour tenir propre, fumer sa terre chimiquement parce que ça rassure, il y a la une "schizophrénie de l'interventionnisme" que je vois beaucoup plus mesurée en phénoculture.

pour ce qui est du look, de mon côté j'aime bien les chemises à fleurs mais c'est parce que j'adorais la série magnum :mrgreen:
0 x

Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 11392
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 3438

Re: De la conviction à l'approche de la réalité...

Message non lupar Did67 » 08/09/17, 12:20

Pour moi, il est important de distinguer un objectif d'un moyen... Sinon, les raisonnements s'embrouillent. Et le "n'importe quoi" n'est plus très loin...

Encore une fois, même si je te réponds, je parle bien entendu de cas généraux ici. Combien de discours idéalisants sur des jardins naturels, en "équilibre naturel", sur la biodiversité, etc... Idéalisants donc qui n'éclairent pas...

Et c'est pour cela qu'essayant d'être clair avec ceux qui me lisent, je dis, je revendique que mon jardin est un espace gravement anthropisé. Inutile de se raconter des histoires ou de raconter des histoire. C'est un fait. Mais pour cela, il faut avoir envie d'essayer d'être un honnête homme et non pas un raconteur d’histoires qui fait rêver.

Le moyen pour y parvenir sans travail, c'est de couvrir le sol.

Et pour que les organismes travaillent bien pour moi, je dois bien les nourrir : donc c'est l'usage du foin, qui est un moyen... Pas un dogme.

Etc...
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 11392
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 3438

Re: De la conviction à l'approche de la réalité...

Message non lupar Did67 » 08/09/17, 12:23

lazzaret a écrit :
pour ce qui est du look, de mon côté j'aime bien les chemises à fleurs mais c'est parce que j'adorais la série magnum :mrgreen:


J'ai eu des chemises à fleur - actuellement, je suis plus dans le sobre gris et noir...

Mais je ne parlais pas du look, mais de l'état d'esprit : peace and love, et tout ira bien...
0 x
lazzaret
x 15

Re: De la conviction à l'approche de la réalité...

Message non lupar lazzaret » 08/09/17, 12:35

dans une forêt, la litière est de feuilles... quand chez toi elle est de foin. Je ne vois pas de dogme à dire ça.

tu parles de cas généraux, mais c'est à mon adresse...ok j'ai des convictions qui me font voir autant la poésie au jardin que l'action anthropique mais je ne m'apercevais pas avoir été dogmatique à raconter des histoires.

bref, je vais retourner à ma grotte/jardin et vous laisser en paix avec mes convictions. Je précise parce qu'on va encore me le reprocher, je n'ai aucune amertume. Je me suis trompé.
0 x
Avatar de l’utilisateur
nico239
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 898
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 120

Re: De la conviction à l'approche de la réalité...

Message non lupar nico239 » 08/09/17, 18:55

Boudiou faut pas être susceptible Image

Les avis divergents ne sont-ils pas une manne et une mine d'informations???

Après t'en prends t'en laisse et tu continues de faire le «baba cool» Image comme moi :mrgreen: (ou pas) mais tu t'instruits à tous les coins de planches... et au final tu progresses ..

Enfin c'est mon avis Image
0 x
«Un outil qui ne consomme pas d'énergie et qui respecte les sols c'est quoi? Ben c'est un outil qui fait rien» (citation conférence François Mulet)
sicetaitsimple
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1887
Inscription : 31/10/16, 18:51
Localisation : Basse Normandie
x 315

Re: De la conviction à l'approche de la réalité...

Message non lupar sicetaitsimple » 08/09/17, 20:03

nico239 a écrit :Boudiou faut pas être susceptible


Tu as raison: on a le droit d'avoir des opinions et des visions différentes, et la sagesse, dont je pense qu'elle vient quand même un peu avec l'âge, voudrait que dans ce cas là on n'alimente pas le débat à l'infini, ou qu'on le déplace sur un fil dédié.Mais bon, de temps en temps, forcément on prend un coup de chaud!

En l’occurrence, c'est cette photo des tomates "du voisin" sur un fil parallèle qui a mis un peu le feu aux poudres. C'est quand même bizarre de poster sur ce blog des photos de légumes sans préciser qu'il ne sont pas de ta production, non?
0 x


Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 6 invités

Recherches populaires