Culture sur sol vivant réussie dans des serres de production commerciale

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 8959
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 742
Contact :

Culture sur sol vivant réussie dans des serres de production commerciale




par izentrop » 21/10/21, 20:42

Merci Adrien pour l'info agriculture/le-potager-du-paresseux-jardiner-plus-que-bio-sans-fatigue-t13846-23630.html#p470240
On est passé de l'expérimentation au remplacement de la culture de la tomate en serre hors sol sur substrat laine de roche à une culture "durable" sur sol vivant, complètement fabriqué sur place, une grande avancée...

2 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci

humus
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1155
Inscription : 20/12/20, 09:55
x 378

Re: Culture sur sol vivant réussie dans des serres de production commerciale




par humus » 22/10/21, 07:39

izentrop a écrit :Merci Adrien pour l'info agriculture/le-potager-du-paresseux-jardiner-plus-que-bio-sans-fatigue-t13846-23630.html#p470240
On est passé de l'expérimentation au remplacement de la culture de la tomate en serre hors sol sur substrat laine de roche à une culture "durable" sur sol vivant, complètement fabriqué sur place, une grande avancée...


Peut être l'occasion de changer de logique de pensée et de glisser vers la logique d'une agriculture vivante, pour TOUTE l'agriculture, au lieu des traditionnels biocides et engrais chimiques dont vous faites régulièrement la promotion pour les grandes cultures.
C'est sans doute un peu plus difficile à faire en atmosphère non-contrôlée mais ça doit être possible.
(La nature y arrive bien , elle :mrgreen: )
C'est en tout cas un but a atteindre :arrow: Faire travailler la nature pour soi et non travailler contre elle.
C'est là où le génie humain est de pourvoir re-créer de l’harmonie avec le vivant, c'est l'enjeu du 21e siècle.
1 x
Vivre est l’état le plus évolué de la matière. H.Reeves
Nous sommes la moyenne des 5 personnes que nous côtoyons le plus, attention à nos fréquentations sur forum. :wink:
Nous nous croyons trop savants Gunter Pauli
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 63935
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 4091

Re: Culture sur sol vivant réussie dans des serres de production commerciale




par Christophe » 22/10/21, 07:44

Euh ça serait pas l'application industrielle du potager du paresseux ça ?

Patapé patapé ! :mrgreen:
0 x
Avatar de l’utilisateur
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 19580
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 2565

Re: Culture sur sol vivant réussie dans des serres de production commerciale




par Obamot » 22/10/21, 10:51

Izentrop a mangé un naturopathe au p’tit déj. on dirait? :lol:

sante-pollution-prevention/coronavirus-covid-19-carte-de-l-epidemie-en-temps-reel-t16331-5180.html#p471613

Je l’ai presque “liké” (mébon, VetusLignum l’avait posté avant, j’ai donc opté pour le primo postant)... sante-pollution-prevention/gravite-du-covid-vs-oligo-elements-bonne-alimentation-et-assimilation-des-nutriments-t17012-10.html#p471319
0 x
Fans-Club des “marrant(e)s”: ABC2019, Izentrop (misanthrope) Pedrodelavega (Ex PB2488), Sicetaitsimple (Kiki),
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 8959
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 742
Contact :

Re: Culture sur sol vivant réussie dans des serres de production commerciale




par izentrop » 22/10/21, 13:58

humus a écrit :Peut être l'occasion de changer de logique de pensée et de glisser vers la logique d'une agriculture vivante, pour TOUTE l'agriculture, au lieu des traditionnels biocides et engrais chimiques dont vous faites régulièrement la promotion pour les grandes cultures.
C'est sans doute un peu plus difficile à faire en atmosphère non-contrôlée mais ça doit être possible.
Oui parce que là, ça diffère peu de l'hydroponie.

Pour éviter d'apporter les maladies et ravageurs de l'extérieur, la terre initiale est probablement stérilisée. Le compost est fabriqué avec des feuilles et des branches sélectionnées, puis une montée en température maitrisée pour éliminer graines et parasites. Le NPK est aussi étroitement surveillé pour être le plus adapté aux tomates. Comme le dit Mulet, la différence de qualité finale est probablement infime.

Le plus, c'est les vers de terre et le "stockage carbone"... quoique.
Ils vont pouvoir créer un label "ver de terre, sol vivant", valeur ajoutée par rapport à la concurrence :wink:
0 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci

Avatar de l’utilisateur
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 19580
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 2565

Re: Culture sur sol vivant réussie dans des serres de production commerciale




par Obamot » 22/10/21, 17:48

izentrop a écrit :
humus a écrit :Peut être l'occasion de changer de logique de pensée et de glisser vers la logique d'une agriculture vivante, pour TOUTE l'agriculture, au lieu des traditionnels biocides et engrais chimiques dont vous faites régulièrement la promotion pour les grandes cultures.
C'est sans doute un peu plus difficile à faire en atmosphère non-contrôlée mais ça doit être possible.
Oui parce que là, ça diffère peu de l'hydroponie.

Pour éviter d'apporter les maladies et ravageurs de l'extérieur, la terre initiale est probablement stérilisée. Le compost est fabriqué avec des feuilles et des branches sélectionnées, puis une montée en température maitrisée pour éliminer graines et parasites. Le NPK est aussi étroitement surveillé pour être le plus adapté aux tomates. Comme le dit Mulet, la différence de qualité finale est probablement infime.

Le plus, c'est les vers de terre et le "stockage carbone"... quoique.
Ils vont pouvoir créer un label "ver de terre, sol vivant", valeur ajoutée par rapport à la concurrence :wink:
Comment peux-tu arriver ã concilier la stérilisation de la terre, d’avec le besoin d’échange des plantes au travers du mycélium ?

La stérilisation de la terre amenant sa disparition.
0 x
Fans-Club des “marrant(e)s”: ABC2019, Izentrop (misanthrope) Pedrodelavega (Ex PB2488), Sicetaitsimple (Kiki),
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 8959
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 742
Contact :

Re: Culture sur sol vivant réussie dans des serres de production commerciale




par izentrop » 23/10/21, 02:11

Obamot a écrit :Comment peux-tu arriver ã concilier la stérilisation de la terre, d’avec le besoin d’échange des plantes au travers du mycélium ?

La stérilisation de la terre amenant sa disparition.
Il suffit d'inoculer les racines du plant ou le compost avec la souche qui va bien https://www.researchgate.net/publicatio ... e_substrat
0 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci
Avatar de l’utilisateur
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 19580
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 2565

Re: Culture sur sol vivant réussie dans des serres de production commerciale




par Obamot » 23/10/21, 04:41

C’est possible, mais en ce cas la terre n’est plus stérile.

Le Trichoderma C’EST un mycélium

mycélium blanc dit « complexe blanc alpin » (incluant aussi Morteriella parvispora qui « feutre » les racines en améliorant leurs échanges avec le sol
0 x
Fans-Club des “marrant(e)s”: ABC2019, Izentrop (misanthrope) Pedrodelavega (Ex PB2488), Sicetaitsimple (Kiki),
Avatar de l’utilisateur
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 19580
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 2565

Re: Culture sur sol vivant réussie dans des serres de production commerciale




par Obamot » 23/10/21, 05:22

PS:
et sans vouloir t’offenser, je trouve un peu paradoxal de dire “Culture sur sol vivant réussie”, tout en suggérant qu’il serait stérile?

J’ai moi-même essayé de stériliser de la terre en la séchant au maximum à l’exposition solaire directe, en mettant une petite couche sur une surface réfléchissante en métal, peine perdue... Ça résiste aux conditions naturelles extrêmes.

D’ailleurs les tomates poussent très bien sur les boulettes d’argile soufflées (terre cuite)
suffirait-il simplement que des spores aient été amenées par le vent...?
0 x
Fans-Club des “marrant(e)s”: ABC2019, Izentrop (misanthrope) Pedrodelavega (Ex PB2488), Sicetaitsimple (Kiki),
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 8959
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 742
Contact :

Re: Culture sur sol vivant réussie dans des serres de production commerciale




par izentrop » 23/10/21, 11:36

Obamot a écrit :je trouve un peu paradoxal de dire “Culture sur sol vivant réussie”, tout en suggérant qu’il serait stérile?
J'ai écrit" la terre initiale est probablement stérilisée".

Dans leurs bacs de culture, il doit y avoir un mélange de compost et de terre et tout cela ne doit pas héberger de pathogènes dans ce milieu hyper contrôlé.
Je n'ai pas de données, mais un traitement à la vapeur avant incorporation au reste n'est pas exclu ?https://www.agrireseau.net/documents/Document_97008.pdf

Du vivant sélectionné :wink:
0 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 20 invités