Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutionsCroissance du bio en France

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4016
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 375

Croissance du bio en France

Message non lupar moinsdewatt » 26/05/17, 15:38

25 chiffres pour comprendre l'explosion du bio en France

FRANCK STASSI Usine Nouvelle le 24/05/2017

INFOGRAPHIE La consommation de produits biologiques a gagné 21,7% en 2016, pour un chiffre d’affaires de 7,1 milliards d’euros. Cette nouvelle progression du marché et la promesse de prix plus rémunérateurs poussent toujours plus d’agriculteurs à s’y intéresser.

La consommation de produits issus de l’agriculture biologique a progressé de 21,7% entre 2015 et 2016, a indiqué mardi 23 mai l’Agence Bio. Tous circuits confondus, la valeur globale des produits bio vendus atteint 7,1 milliards d’euros. Avec des ventes en hausse de 23,7% en valeur, les magasins spécialisés constituent le segment ayant le plus profité de l’engouement des consommateurs, devant les grandes surfaces alimentaires (+22,5%), dont les linéaires dédiés ne cessent de se développer, les artisans-commerçants (+19,2%) et la vente directe (+15,1%).
Image

Pour répondre à cette poussée de la demande, la filière s’adapte : le nombre d’opérateurs spécialisés dans le bio (exploitants agricoles, transformateurs, distributeurs, import/export) s’est accru de 11% en 2016. L’Agence bio estime aujourd’hui à 118 000 le nombre d’emplois directs dans le secteur. Ainsi, 77 700 emplois directs supplémentaires (en équivalent temps plein) dans les exploitations agricoles ont été dénombrés en 2016, sur le seul segment de l’agriculture biologique, auxquels s’ajoutent des créations de postes dans la vente au détail (+23 800 emplois), la transformation (+12 800 emplois), les activités de services (+ 2000 emplois en conseil, services administratifs et R&D) et chez les grossistes (+ 1600 emplois). Les fermes bio représentent 7,3 % des exploitations françaises et 10,8% de l’emploi agricole, en intégrant les fermes engagées dans la démarche de conversion en 2016. Au total, 32 500 emplois ont été créés en l’espace de quatre ans.

Le nombre de conversions en bio explose
..............................

http://www.usinenouvelle.com/editorial/ ... ce.N544518
1 x

janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7391
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 129

Re: Croissance du bio en France

Message non lupar janic » 26/05/17, 16:19

eh, oui! Ca a mis du temps, mais c'est un raz de marée difficile à arrêter maintenant au grand détriment des industries chimiques dites phytosanitaires. Les gens en ont marre d'être empoisonnés par tous ces produits chimiques (et pas qu'agricole) d'où l'explosion similaire de l'homéopathie, des traitements naturels et autres moyens liés et de la pub des fabricants qui à qui mieux mieux souligne que leurs produits sont sans colorants, sans parabène, sans OGM, sans de nombreux perturbateurs endocriniens, etc...
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
"je pense aussi que les lobbies ont crus que comme chez nous, ils pouvaient imposer leurs lois, mais quand on pousse des hommes dans leurs retranchements, ils ne vont plus respecter les règles établies qu'elles le soient par un gouvernement, ou des groupes industriels" Moindreffort
Avatar de l’utilisateur
Macro
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2992
Inscription : 04/12/08, 14:34
x 41

Re: Croissance du bio en France

Message non lupar Macro » 26/05/17, 17:23

Ben dit donc...Y'a du chemin a faire...1.54 millions d'hectares sur les 29millions d'hectares de agricoles en france...5.3% ...Un tsunami :mrgreen:
0 x
La seule chose qui soit sure dans l'avenir. C'est qu'il y a peut de chance qu'il soit conforme a nos prévisions...
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7391
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 129

Re: Croissance du bio en France

Message non lupar janic » 26/05/17, 18:40

Ben dit donc...Y'a du chemin a faire...1.54 millions d'hectares sur les 29millions d'hectares de agricoles en france...5.3% ...Un tsunami :mrgreen:
Il faut le replacer dans son contexte historique. Le bio des années soixante était considéré comme une bizarrerie de baba cool, "faites l'amour, pas la guerre" ; tous les medias (aux ordres de l'agrochimie) cassaient du sucre sur le bio, les rares faux bio supposés faisaient l'objet de campagnes de dénigrement, les boutiques de produits bio étaient aussi rarissimes que l'affichage de l'homéopathie sur les pharmacies, etc... Ca c'est le contexte de l'époque qui permet de mieux comprendre le phénomène. Donc ce graphique montre depuis les années 90 l’explosion exponentielle (relative évidemment)
Ensuite, on trouve les mêmes graphiques descendants concernant les entreprises agricoles qui disparaissent progressivement, la chute des prix accordés aux exploitants qui les ruine progressivement, les suicides réguliers actuellement, avec en parallèle les entreprises agricoles bio (ou presque) qui redonnent confiance aux agriculteurs en leur assurant un prix SUR LA QUALITE et non plus la quantité, leur assurant donc un revenu décent, explique aussi cette montée du bio. Si tu prolonges ces courbes, caractérisées par les surfaces en conversion,[*] et à raison de 20% constants actuels, tu vas vers une conversion progressive et exponentielle de ces exploitations qui, sur 10 années seulement, représenterait déjà le tiers de la surface agricole en France et 7 ans plus tard, dans l’idéal, la totalité de celles-ci (il ne faut pas rêver pour autant, l’agrochimie n’est pas disposée à se laisser grignoter ses parts de marché)

Brève histoire de la Bio
En une soixantaine d’années, l’agriculture bio est progressivement passée d’une position marginale à une question centrale de société. C’est la démarche la plus aboutie pour la protection de l’environnement, de la biodiversité et du bien-être animal, ce qui lui confère un statut particulier et des bases solides pour l’avenir.

http://www.agencebio.org/breve-histoire-de-la-bio

[*] sur ce graphique de 2014 à 2016: +45% en conversion!
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
"je pense aussi que les lobbies ont crus que comme chez nous, ils pouvaient imposer leurs lois, mais quand on pousse des hommes dans leurs retranchements, ils ne vont plus respecter les règles établies qu'elles le soient par un gouvernement, ou des groupes industriels" Moindreffort
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7391
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 129

Re: Croissance du bio en France

Message non lupar janic » 05/06/19, 09:44

https://www.francetvinfo.fr/economie/em ... 74325.html
franceinfo avec AFP
France Télévisions
Mis à jour le 04/06/2019 | 12:00
publié le 04/06/2019 | 11:33

La production agricole biologique a enregistré une "année record" en France en 2018, surtout dans les céréales, avec une progression à 7,5% de la surface agricole bio, tandis que 10% des agriculteurs travaillent désormais en bio dans le pays, a annoncé, mardi 4 juin, l'Agence Bio.

Avec deux millions d'hectares cultivés en bio l'an dernier en France, il y a vraiment "un cap franchi" côté production, "en ligne avec l'objectif de parvenir à 15% de la surface agricole en bio fin 2022", a déclaré Florent Guhl, directeur de l'Agence Bio, organisme public qui suit l'évolution du bio en France. Cette agence est un groupement d'intérêt public français qui promeut l'agriculture biologique en France, via notamment ses labels AB et le logo européen Eurofeuille.

N'en déplaise aux maniaques du glyphosate et autres "cides" de l'agriculture conventionnelle, les agriculteurs qui s'y convertissent n'en utilisent plus et s'en sortent très bien.
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
"je pense aussi que les lobbies ont crus que comme chez nous, ils pouvaient imposer leurs lois, mais quand on pousse des hommes dans leurs retranchements, ils ne vont plus respecter les règles établies qu'elles le soient par un gouvernement, ou des groupes industriels" Moindreffort

Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2639
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 427

Re: Croissance du bio en France

Message non lupar Moindreffor » 05/06/19, 18:33

et on est déjà la tomate "bio"
sans pesticide, sans herbicide, sans fongicide (tout ça de synthèse) et sans terre cultivée en aquaponie sur de la laine de roche :mrgreen:
le nouveau "bio" c'est vraiment sans, et surtout "sans goût" si ça continue, mais "bio"
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
Avatar de l’utilisateur
phil12
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 244
Inscription : 05/10/09, 13:58
Localisation : Occitanie
x 43

Re: Croissance du bio en France

Message non lupar phil12 » 05/06/19, 19:50

Bonjour,

Pourquoi partir de suite dans les grosses caricatures il n’y a même pas de débat on ne peut nier que :
- il y a moins d’intrants chimique ou pétroléiques en tous genres
- c’est moins impactant pour la planète ( surtout si on fait un effort sur la viande et les produits laitiers qui ne sont pas indispensables)
- plus gratifiant pour le producteur surtout si on développe comme le font les biocoops les circuits courts

Donc cherchez des poux , dépensez des watts , sodomisez les drosophila c’est très productif !
0 x
Conseil en énergie durable de la construction
http://www.philippeservices.net/
Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2639
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 427

Re: Croissance du bio en France

Message non lupar Moindreffor » 05/06/19, 20:12

phil12 a écrit :Bonjour,

Pourquoi partir de suite dans les grosses caricatures il n’y a même pas de débat on ne peut nier que :
- il y a moins d’intrants chimique ou pétroléiques en tous genres
- c’est moins impactant pour la planète ( surtout si on fait un effort sur la viande et les produits laitiers qui ne sont pas indispensables)
- plus gratifiant pour le producteur surtout si on développe comme le font les biocoops les circuits courts

Donc cherchez des poux , dépensez des watts , sodomisez les drosophila c’est très productif !

je suis tout à fait d'accord avec toi, mais il faut voir la réalité telle qu'elle est vraiment et non telle qu'on la souhaiterait

l'augmentation des surfaces en "bio" ce fait à grands coup d'allègement des cahiers des charges "bio", le "bio" d''il ya 20 ou 30 ans n'a plus rien à voir avec le "bio" actuel, et ce n'est pas moi qui le dit c'est un ami agriculteur "bio" qui me le dit

donc oui ça progresse en surface, mais ça régresse en restrictions, donc oui la grosse caricature juste pour dire que du "bio" pas cher c'est du "bio" industriel

les circuits courts Ok, je connais, mais quand je vois un concombre "bio" vendu emballé de plastic sous vide, à quoi ça sert de faire du "bio", où est le gain pour la planète

j'achète en circuit court mais tous ne sont pas "bio" et je préfère acheter un concombre non "bio" non emballé qu'un "bio" sous plastic

donc excuse moi, mais "bio" n'est certainement pas la garantie d'un gain pour la planète
plus de travail du sol donc plus de gasoil
des engrais naturels minées à grand coup d'engin et transportées sur des kilomètres bien vue l'empreinte carbone
usage de produits phytosanitaires naturels soit disant sans danger puisque naturels

donc excuse moi si je ne me contente pas de l'image de carte postale et que je regarde aussi l'envers du décor

le "bio" est issu d'un refus des produits de synthèse principalement parce qu'ils sont de synthèse issus de la chimie, comme à la même époque on a refusé la société de consommation, le capitalisme et qu'une partie de la population a quitté les villes pour la campagne
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
Avatar de l’utilisateur
phil12
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 244
Inscription : 05/10/09, 13:58
Localisation : Occitanie
x 43

Re: Croissance du bio en France

Message non lupar phil12 » 05/06/19, 20:49

Bonsoir ,
Bien non , je ne suis pas d’accord ,ce n’est pas une carte postale , j’en parle de l’intérieur , j’ai été producteur bio pendant 15ans et je suis ce qui se passe maintenant de prés.

1/ il y a énormément de production clean car les gars font cela par vocation, pas que pour le fric il ne faudrait pas insulter ces milliers de producteurs !
2/ le bio indus malgré tout ce que tu peux dires est quand même nettement moins impactant a tous niveaux que l’agriculture conventionnelle , donc c’est vraiment un grand pas si cela se passe sur une grande échelle !

On est plus dans une carte postale mais dans un virage si on raisonne de manière pragmatique .

Si le consommateur veut que les esclaves de l’agriculture fassent du bon boulot il faut être solidaire et payer les produits de base à leur juste prix ! on a des sous pour le match de foot , changer la bagnole ou la cuisine intégrée mais pas pour que nos enfants mangent mieux et vivent dans un endroit moins dégeu ! Il faut aussi changer les mauvaises habitudes > produits hors saison > hors continent > limiter la viande et les laitages > emballages ....

Donc oui on va dire qu’il y a un pouillème de producteurs bio magouilleur ( on ne peut pas mettre un flic derrière tout un chacun ) ou que la bio ce n’est pas parfait , etc... mais il faut quand même pas charier tu t’intéresse à la phénoculture et donc tu vois que l’on peut peu être améliorer le truc et limiter les intrants et pesticides de synthèse ou non , quand on veux piquer son chien on l’accuse de la rage !

Et l’histoire du concombre sous emballage plastique tu penses que c’est la faute au bio ? et que tu n’est pas dans le sophisme ?

Perso mon magasin bio du coin , fait un max de local , un max de produits de saison , un max de vrac ( produits entretient , gâteaux , etc etc...)

Donc bonsoir , bonne continuation , continuez à faire des gnagnagna , bonne fin de semaine !
0 x
Conseil en énergie durable de la construction
http://www.philippeservices.net/
Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2639
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 427

Re: Croissance du bio en France

Message non lupar Moindreffor » 05/06/19, 22:19

phil12 a écrit :Bonsoir ,
Bien non , je ne suis pas d’accord ,ce n’est pas une carte postale , j’en parle de l’intérieur , j’ai été producteur bio pendant 15ans et je suis ce qui se passe maintenant de prés.

1/ il y a énormément de production clean car les gars font cela par vocation, pas que pour le fric il ne faudrait pas insulter ces milliers de producteurs !
2/ le bio indus malgré tout ce que tu peux dires est quand même nettement moins impactant a tous niveaux que l’agriculture conventionnelle , donc c’est vraiment un grand pas si cela se passe sur une grande échelle !

On est plus dans une carte postale mais dans un virage si on raisonne de manière pragmatique .

Si le consommateur veut que les esclaves de l’agriculture fassent du bon boulot il faut être solidaire et payer les produits de base à leur juste prix ! on a des sous pour le match de foot , changer la bagnole ou la cuisine intégrée mais pas pour que nos enfants mangent mieux et vivent dans un endroit moins dégeu ! Il faut aussi changer les mauvaises habitudes > produits hors saison > hors continent > limiter la viande et les laitages > emballages ....

Donc oui on va dire qu’il y a un pouillème de producteurs bio magouilleur ( on ne peut pas mettre un flic derrière tout un chacun ) ou que la bio ce n’est pas parfait , etc... mais il faut quand même pas charier tu t’intéresse à la phénoculture et donc tu vois que l’on peut peu être améliorer le truc et limiter les intrants et pesticides de synthèse ou non , quand on veux piquer son chien on l’accuse de la rage !

Et l’histoire du concombre sous emballage plastique tu penses que c’est la faute au bio ? et que tu n’est pas dans le sophisme ?

Perso mon magasin bio du coin , fait un max de local , un max de produits de saison , un max de vrac ( produits entretient , gâteaux , etc etc...)

Donc bonsoir , bonne continuation , continuez à faire des gnagnagna , bonne fin de semaine !

mon magasin bio est à 30 km de chez moi, ce n'est effectivement pas sa faute, mais la mienne quand je prends ma voiture pour y aller exprès, alors que mon producteur conventionnel je passe devant tous les jours, donc je fais un choix moi aussi en fonction de mes conviction
pour le concombre sous plastic, c'est bien celui qui le produit qui l'emballe
j'ai dit que nous étions d'accord, donc tout ce que tu dis le le pense aussi
mais la réalité est-elle celle-ci? après si tu ne vois le "bio" qu'au travers d'un exemple idéal en ne regardant pas les autres "bio", c'est ton choix, moi j'essaie juste de ne pas être trop idéaliste, pour dénoncer les dérives, mais si celles-ci ne te dérangent pas, n'en parlons pas

on veut imposer le "bio" comme on a voulu la mort du diesel, et maintenant on s'aperçoit que les constructeurs ont fait tellement d'efforts que le diesel émet moins que l'essence, bien sûr il reste les vieux diesel, rien n'est totalement parfait

je ne dis pas que la grande majorité des producteurs "bio" ne font pas du bon boulot, mais il ne faut pas nier que les tomates "bio" venues d'Espagne sont produites de façon industrielle et qu'en France pour tenir la concurrence on commence à faire de même,

Janic parle souvent du "vrai" bio, ben il va peut-être falloir trouver un autre terme pour justement différencier ce "vrai" bio de l'autre, car la confusion des genres va nuire fatalement au "vrai", je pense qu''à vouloir du bio à n'importe quel prix, le bio est en train de scier la planche sur laquelle il est assis

c'est plutôt ça qui m'inquiète dans le bio, nier cette évidence c'est jouer à l'autruche, après faire le choix de bien manger ou d'acheter une TV, c'est bien là le problème c'est un choix, soit l'un soit l'autre mais pas les deux, c'est toujours plus facile à dire quand on peut faire les deux
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités