Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutionsCréation et entretien d’un verger

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
sicetaitsimple
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2845
Inscription : 31/10/16, 18:51
Localisation : Basse Normandie
x 428

Re: Création et entretien d’un verger.

Message non lupar sicetaitsimple » 26/11/17, 21:43

Did67 a écrit :Il existe en Alsace, une excellente revue destinée aux arboriculteurs amateurs et aux apiculteurs. Il y a une fédération encore assez puissante.

Depuis cette année, j'y écris des articles sur le Potager du Paresseux. Une partie de mes confs en Alsace sont organisées par les associations locales.

Cela s'appelle "Fruits et Abeilles" et on peut s'abonner.



Consultation du site, et demande d'abonnement envoyée!

Alors c'est bizarre, car il faut envoyer un mail pour ensuite (si j'ai bien compris) recevoir une offre d'abonnement. Il y a une enquête de moralité entre les deux? Bon, je me suis recommandé dans la case "commentaire" du formulaire d'un certain DH, j'espère que ça va me pistonner!
0 x

sicetaitsimple
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2845
Inscription : 31/10/16, 18:51
Localisation : Basse Normandie
x 428

Re: Création et entretien d’un verger.

Message non lupar sicetaitsimple » 26/11/17, 21:47

Did67 a écrit :
sicetaitsimple a écrit :
PS: l'apiculture ça me tenterait mais je n'aime pas le miel!


Alors celle-là, elle n'est pas banale !!!!


C'est quoi qu'est pas banal? Tu nous as dit récemment que tu n'aimais pas les légumes (sauf crus) mais que tu aimais les faire pousser?

Non mais!
1 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 15728
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 6066

Re: Création et entretien d’un verger

Message non lupar Did67 » 26/11/17, 21:49

phil12 a écrit :
La différence réside à mon avis dans la conduite de la mise à fruit ( taille, forme de l'arbre)


Avant ça, je pense qu'il y a une différence de "logique de fonctionnement" entre un légume annuel et un arbre pérenne.

Le "principe" d'un arbre, c'est d'avoir un fonctionnement par accumulation d'une "structure interne" faite de fibres de lignines, produites essentiellement à partir du CO². C'est donc une accumulation d'une substance très pauvre en azote / minéraux, comme "superstructure". Dans le duramen.

Celle-ci va porter des "capteurs solaires" annuellement renouvelés. Qui eux, sont "efficaces" donc constitués de matériaux riches et nobles : protéines, quelques sels minéraux jouant des rôles fondamentaux dans le fonctionnement du vivant (fer, magnésium, potassium, phosphore)... Dont une partie est recyclée d'une année sur l'autre : les feuilles sont en partie "démontées" à l'automne. Les éléments utiles, rares, stockés dans le bois vivant (aubier).

Les champignons, les mycorhizations sont alors essentiels.

Pour les fruitiers, se greffe là-dessus les problématiques en effet des équilibres brougeons à fruits / bourgeons végétatifs, de la forme pour faciliter la cueillette... Donc l'apparente "nécessité" de tailler. Je dis "apparente" parce que ma tendance naturelle est de ne pas prendre au sérieux ce que font habituellement les hommes. Au motif qu'il y a une grosse part de mythomanie consistant à se croire indispensable. Tout en sachant que les végétaux sont bien plus anciens que les hommes.

Ceci étant dit, les arbres à fruits sont plutôt une évolution récente des végétaux, avec leur fleurs complexes, à fécondation interne, etc... Ce sont des angiospermes, par opposition aux gymnospermes tels les résineux... Plus anciens.
1 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 15728
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 6066

Re: Création et entretien d’un verger.

Message non lupar Did67 » 26/11/17, 21:51

sicetaitsimple a écrit :
C'est quoi qu'est pas banal? Tu nous as dit récemment que tu n'aimais pas les légumes (sauf crus) mais que tu aimais les faire pousser?

Non mais!


Oui, mais là tu chipotes !

a) le miel c'est quand même autrement plus bon que des légumes bouillus !!! Il faut comparer ce qui est comparable...

b) suis-je moi-même banal ??? On manque de preuves. En tout cas, le doute m'habite...
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 15728
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 6066

Re: Création et entretien d’un verger.

Message non lupar Did67 » 26/11/17, 21:53

sicetaitsimple a écrit :
Alors c'est bizarre, car il faut envoyer un mail pour ensuite (si j'ai bien compris) recevoir une offre d'abonnement. Il y a une enquête de moralité entre les deux? Bon, je me suis recommandé dans la case "commentaire" du formulaire d'un certain DH, j'espère que ça va me pistonner!


Tout cela est un mélange de modernité (certains jeunes membres, à la limite du geek) et de bonne vieille tradition, avec des comptes tenus avec cahiers et un stylo (le trésorier).

Par ailleurs, localement, cela passe par une structure associative pyramidale : les associations locales, puis départementale puis régionale. Donc en fait les membres sont abonnés via leur affiliation à une association locale. Toi, tu sera un "isolé" - cela est prévu. Il y a même quelques exemplaires qui partent à l'étranger.

S'il y a un problème, tu m'en parles et je ferai suivre à qui de droit.
0 x

Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7818
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 642

Re: Création et entretien d’un verger

Message non lupar Ahmed » 26/11/17, 21:54

Sicetaitsimple, tu écris:
PS: l'apiculture, ça me tenterait, mais je n'aime pas le miel!

Si tu aimes les abeilles, c'est bien suffisant! Ce sera beaucoup moins de travail et les abeilles n'apprécient pas tant que ça la concurrence d'autres amateurs de miel... :wink:
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
olivier75
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 764
Inscription : 20/11/16, 18:23
Localisation : aube, champagne.
x 152

Re: Création et entretien d’un verger

Message non lupar olivier75 » 26/11/17, 22:01

Pour le miel, nos pères à tout les deux ont et ont eu des ruches, et tout le matériel de son grand père est là. Mais un we de temps en temps, ce n’est pas encore le moment de s’y mettre, nous somme quand même abonnés à l’abeille de France depuis 2 mois, j’ai trié, rassemblé et vérifié la comptabilité des ruches Et j’espère pouvoir suivre les cours du jardin du Luxembourg l’année prochaine.
Olivier.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 15728
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 6066

Re: Création et entretien d’un verger

Message non lupar Did67 » 26/11/17, 22:03

Mon épouse parle régulièrement de s'y mettre...
0 x
sicetaitsimple
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2845
Inscription : 31/10/16, 18:51
Localisation : Basse Normandie
x 428

Re: Création et entretien d’un verger.

Message non lupar sicetaitsimple » 26/11/17, 22:09

Did67 a écrit :a) le miel c'est quand même autrement plus bon que des légumes bouillus !!! Il faut comparer ce qui est comparable...



C'est très intéressant! le "moto" si ce n'est officiel mais souvent employé sur le fil principal c'est devenu (je pense) "à chacun son potager du paresseux". Avec chacun ses motivations, son environnement, ses contraintes, ses envies,...

Et paf, tu nous sors il y a quelques jours que tu n'aimes que les légumes crus. Certes, ça fait quand même déjà un paquet qui te sont accessibles avec plaisir, et j'imagine bien Madame t'enjoignant un soir d'hiver de finir ta soupe choux/poireaux/pomme de terre!

Eh ben moi je préfère les légumes bouillus au miel, dont tu auras bien du mal à me faire avaler une cuillère!

Pour autant, je me dis que l'apiculture, même si aujourd'hui je n'y connais absolument rien, ça pourrait m’intéresser, d'ailleurs je vais le faire (m'y interesser)!
0 x
Avatar de l’utilisateur
phil12
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 263
Inscription : 05/10/09, 13:58
Localisation : Occitanie
x 57

Re: Création et entretien d’un verger

Message non lupar phil12 » 26/11/17, 22:18

Did67 a écrit :
. Donc l'apparente "nécessité" de tailler. Je dis "apparente" parce que ma tendance naturelle est de ne pas prendre au sérieux ce que font habituellement les hommes.


A ce jour voici ( en vrac) ma façon de voir la conduite de mon verger/potager familial :

- je vais installer un maximum de fruitiers et d'arbustes à fruits
- utiliser la phéno (paillage important cette année)
- marier verger, arbustes , potager ( genre permaculture)
- peu tailler, le nombre d'arbre en production compensera la conduite paresseuse et donc moins optimisée, de plus je pense que les tailles répétées augmentent les risques sanitaires par les plaie crées
- ne pas épuiser et augmenter la longévité de mes fruitiers pour que mes petits et arrières petits enfants en profitent
- augmenter au maximum la biodiversité variétale
- augmenter ma biomasse
- laisser une part des anges confortable
- être généreux avec les amis , les voisins , les restos du coeur les années fastes
- la quantité lissant l'alternance de certains fruitiers
0 x
Conseil en énergie durable de la construction
http://www.philippeservices.net/


Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités