Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutionsConsommation d'eau

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
Avatar de l’utilisateur
grelinette
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1647
Inscription : 27/08/08, 15:42
Localisation : Provence
x 109

Consommation d'eau

Message non lupar grelinette » 16/09/14, 20:05

Cette année, l'eau n'a pas manqué en France, mais l'été fini voici un constat intéressant (sujet et commentaires provenant d'un blog citoyen de ma commune en région PACA) :

"La saison d’été se termine et de nombreux citoyens vont devoir préparer les piscines pour l’hiver et les vidanger. Où peut-on vider quelques dizaines de m3 ?
Un lecteur a constaté qu’un de ses voisins vidait sur la voie publique et se demande si c’est normal. J’ai posé la question à l'adjoint délégué à l’urbanisme, au développement urbain … voici sa réponse.

D’après le Service Urbanisme et les Services Techniques de la Mairie, il semble que cette opération peut se faire soit par épandage sur son propre terrain, soit par évacuation au pluvial. Il est conseillé de vider les piscines par petites étapes pour éviter d’inonder… les voisins et de ne pas envoyer au pluvial les jours de fortes pluies… pour ne pas submerger le réseau."


Commentaires :
C’est vrai que chaque année, en fin d’été, certains propriétaires vident complètement leur piscine avant l’hiver. Pour d’autres, ceux qui ont gardé leur bassin plein tout l’hiver, le vide en général au printemps avant de le remettre en eau avant les beaux jours d’été. Dans un cas, comme dans l’autre, vu le nombre de piscines dans notre région (voir les images googlemaps), ce sont des (centaines de) milliers de mètres cubes d’eau « propre » qui sont déversés dans la nature ou sur la voie publique ; c’est ce que l’on constate facilement sur la chaussée qui longe les propriétés avec piscine.

C’est d’autant plus paradoxale que notre région est régulièrement concernée par des épisodes de sècheresse, et que ce constat de « gaspillage » d’eau est en contradiction avec certaines mesures du Développement Durable qui nous conseillent de réduire notre consommation d’eau en fixant un mitigeur-aérateur à nos robinets…

Mais que faire ?

Peut-être, comme pour l’électricité, pouvoir réinjecter cette eau de piscine dans le réseau !

Des idées ?…

-------------------------------------------------------------------------------------
En lien avec ce sujet, il faut noter que la région PACA est non seulement une des régions françaises qui consomme globalement le plus d’eau, mais aussi celle qui a l’une des plus forte consommation par habitant. (source : http://www.ecodomisons.fr/l-eau/la-cons ... C3%A9gion/ )

Il serait intéressant de savoir si les chiffres de consommation d’eau par habitant tiennent compte des volumes d’eau qui remplissent les piscines.

Autres chiffres intéressants donnés par l’OMS :
la consommation de l’eau pour un ménage se répartit ainsi :

39% pour les bains et les douches ;
20% pour les W.C ;
12% pour le linge ;
10% pour la vaisselle ;
6% pour la préparation de la nourriture ;
6% pour les usages domestiques divers ;
6% pour le lavage de la voiture et l’arrosage du jardin ;
1% pour l’eau potable.

Sur les 243 litres d’eau potable qu’un français consomme par jour, seul 1% (2,4l) est bu, et ne sont pas comptabilisées les bouteilles d’eau minérale !
0 x
Projet de l'hippomobile-hybride - Le projet sur éconologie
"La recherche du progrès n’exclut pas l’amour de la tradition"

Avatar de l’utilisateur
jlt22
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 414
Inscription : 04/04/09, 13:37
Localisation : Guingamp 69 ans

Message non lupar jlt22 » 16/09/14, 21:01

J'habite en Bretagne et pour 2 personnes, nous consommons bon an, mal an, 60 à 65 m3 d'eau par an.

Nous n'avons pas de piscines, ne buvons que de l'eau du robinet et n'arrosons que très peu le jardin et uniquement à l'arrosoir.

Nous ne prenons que des douches, pas de baignoire.
Notre robinetterie est à limiteur de débit et equipée de mousseur.

Nous sommes donc très loin des évaluations de l'OMS.Je pense qu'il y a une erreur dans le chiffre de 243 litres/jour/personne.

De très nombreuses familles moins regardantes que moi sont loin d'avoir ce résultat.
0 x
bambou
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1534
Inscription : 19/03/07, 14:46
Localisation : Breizh

Re: Consommation d'eau

Message non lupar bambou » 17/09/14, 04:27

grelinette a écrit :[b]Peut-être, comme pour l’électricité, pouvoir réinjecter cette eau de piscine dans le réseau !

L'eau des piscines est certes du gaspillage, mais elle n'est pas propre du tout.
Elle a reçu toutes sortes de visites (humaines, animales, végétales), a subi des traitements pour le petit confort du baigneur (Chlore).
Elle n'est donc pas propre à la consommation et pas injectable en l'état dans le réseau.

Elle pourrait servir dans les chasses d'eau, mais il faudrait pour cela avoir 2 réseaux d'eau dans les logements.
0 x
Production solaire + VE + VAE = l'électricité en cycle court
dirk pitt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2081
Inscription : 10/01/08, 14:16
Localisation : isere
x 66

Message non lupar dirk pitt » 17/09/14, 09:03

jlt22 a écrit :Nous sommes donc très loin des évaluations de l'OMS.Je pense qu'il y a une erreur dans le chiffre de 243 litres/jour/personne..


ce chiffre ne vient pas de l'OMS et semble effectivement erroné.
la moyenne actuelle (en baisse) est plutot de l'ordre de 150 à 160l/j/personne en France
attention, il ne faut pas compter uniquement ce qu'on consomme a la maison: on se lave les mains et on va aussi aux toilettes au bureau, au restaurant, etc.
0 x
Image
cliquez ma signature
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 15609
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 5961

Message non lupar Did67 » 17/09/14, 09:48

Tout dépend comment on compte !

- au compteur ?
- à la station ?

Il y a un pourcentage élevé (de l'ordre de 30 % ? je crois), de pertes sur le réseau.

Donc si on divise la quantité d'eau mise en circuit par les distributeurs, on trouve un chiffre bien plus élevé que si on fait la moyenne des compteurs...
0 x

Avatar de l’utilisateur
grelinette
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1647
Inscription : 27/08/08, 15:42
Localisation : Provence
x 109

Message non lupar grelinette » 17/09/14, 10:38

A vrai dire, peu importe le mode de calcul et savoir si l'eau est bue, sert à prendre une douche, se laver les mains, sa voiture ou arroser ses géraniums...

Le sujet de savoir quoi faire des énormes volumes d’eau des piscines vidées est concret et se posera de toutes façons avec plus de rigueur et d’acuité dans l’avenir, surtout dans les régions françaises (et européennes) où,

- d'une part, les économies d’eau sont un point cruciale et récurrent,
- et d'autre part, la densité des piscines est la plus importante.

(c'est 2 points augmentant de façon identique pour cause de climat chaud !)


En période de sécheresse et de restriction d’eau, il est difficile d’expliquer à un citoyen qu’il ne peut pas arroser son jardin ou laver sa voiture alors que son voisin a rempli une piscine de 100 m3 et qu'il doit rajouter de l'eau à cause de l'évaporation !

Sans vouloir faire le procès des propriétaires de piscines qui n’ont pas, même s’ils le voulaient, de moyen simple de recycler l’eau de leur piscine, en toute objectivité, il est singulier de souligner qu’il y a un large fossé entre les petites économies d’eau que les "Agendas-21" nous préconisent de faire au niveau individuel (pose d'un mitigeur), et les grands volumes d’eau des piscines qui sont déversés dans la nature (eau provenant en général du réseau d'eau potable) .

On peut néanmoins réfléchir à une solution pour recycler cette eau "relativement propre".

Peut-être une micro-station de filtrage portative avec filtres, lampes UV, etc (mis à disposition par la commune ou le département) que les propriétaire de piscine pourraient utiliser pour remettre cette eau dans un réseau d'eau secondaire (arrosage, wc, ...) lorsqu’ils vident leur piscine ?…
0 x
Projet de l'hippomobile-hybride - Le projet sur éconologie
"La recherche du progrès n’exclut pas l’amour de la tradition"
dirk pitt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2081
Inscription : 10/01/08, 14:16
Localisation : isere
x 66

Message non lupar dirk pitt » 17/09/14, 10:52

si l'eau etait plus chere, il y aurait moins de piscines.....
c'est un peu provoc mais ça marche.
le prix moyen de l'eau en France est de l'ordre de 4€ les 1000L, je trouve ça faible.
tu en fais des trucs avec 1000L d'eau si tu y fais un peu gaffe.
0 x
Image

cliquez ma signature
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4453
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 330
Contact :

Re: Consommation d'eau

Message non lupar izentrop » 17/09/14, 12:41

bambou a écrit :L'eau des piscines est certes du gaspillage, mais elle n'est pas propre du tout.
Elle a reçu toutes sortes de visites (humaines, animales, végétales), a subi des traitements pour le petit confort du baigneur (Chlore).
Au bout de quelques temps au soleil, le chlore s'évapore.
On doit pouvoir l'épandre sur son terrain sans conséquence, non ?

Yaka utiliser des produits biodégradables, comme tout éconologue qui se respecte :mrgreen:
0 x
Avatar de l’utilisateur
elephant
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6646
Inscription : 28/07/06, 21:25
Localisation : Charleroi, centre du monde....
x 4

Message non lupar elephant » 17/09/14, 12:56

jr22 a dit:

une erreur dans le chiffre de 243 litres/jour


Je veux, mon neveu ! Ma moyenne est de 120 l/jour à deux, lessives et lave vaisselle compris. Chiffre a doubler si on tient compte des chasses assurées par la citerne ( mais si on les faisiat à l'eau de distribution, on ferait plus attention )

bien sûr, pas de bain. Le matin, je consomme 24 litres ( à cause de l'attente d'eau chaude et de la barbe ) et ma femme 18.
0 x
éléphant: suprême éconologue honoraire..... pcq je suis trop frileux, pas assez riche et trop paresseux pour économiser vraiment le CO2 ! http://www.caroloo.be
Avatar de l’utilisateur
grelinette
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1647
Inscription : 27/08/08, 15:42
Localisation : Provence
x 109

Message non lupar grelinette » 17/09/14, 13:53

Je pense que c'est une erreur d'orienter ce débat sur des détails de comportements individuels et de rester le nez sur des chiffres globaux plus ou moins précis. (D'ailleurs, il serait intéressant de connaitre la différence de consommation d'eau par ménage, entre ceux qui ont une piscine et ceux qui n'en ont pas...).

L'EAU est aujourd'hui présentée comme "un défi de demain et un enjeu transversal pour la santé, la protection de l’environnement, la sécurité alimentaire, l’éducation, l’énergie, le développement économique et l’aménagement du territoire" (source : site du gouvernement).


La question n'est donc pas de savoir si on peut consommer moins d'eau individuellement ou par ménage selon son comportement, chacun fixant ses limites d'économie et d'effort selon ses valeurs, ses plaisirs et ses moyens, ou si on doit diminuer le nombre de piscines par un prix de l'eau plus élevé, mais de réfléchir à un état de fait :

Notre société de confort autorise (voire encourage) des loisirs individuels, tels les piscines, à l'origine d'une très grande consommation d'eau potable pour l'agrément, puis de l'évacuation à perte de cette eau (le mot "gaspillage" n'étant pas adapté car l'eau a servi), alors qu'en parallèle des recommandations quotidiennes nous poussent à économiser quelques dizaines de litres d'eau par par an. C'est cette dissonance qui me gêne, pourtant il y a une piscine chez moi !...

Il n'est pas possible de résoudre l'équation "piscine-économie d'eau" avec des limitations, des interdictions, des prix sélectifs ou autres mesures coercitives, car l'économie directe et indirecte générée par les piscines est très importante dans certaines régions (taxes, impôts, commerce, emplois, ...).

Il est à mon avis plus judicieux de se demander que peut-on faire pour récupérer et utiliser cette eau encore "propre".
(je dis "propre" car boire une eau de piscine n'est à priori pas dangereux... cet été encore j'ai du en boire plusieurs litres et je ne suis même pas malade !).

Il est singulier de remarquer que les déchetteries s'adaptent et se modernisent pour récupérer bois, cartons, métaux, végétaux, verre, huiles, etc, mais rien n'est encore imaginé pour récupérer l'eau pourtant annoncé comme l'un des biens les plus précieux pour notre avenir...

C'est d'autant moins simple qu'au regard des nombreux gaspillages d'eau constatés et des futures fortes sécheresses annoncées, on nous annonce aussi davantage d'inondations !
Allez comprendre...
0 x
Projet de l'hippomobile-hybride - Le projet sur éconologie
"La recherche du progrès n’exclut pas l’amour de la tradition"


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot] et 1 invité