Retour Faire défiler Stop Mode automatique

Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutionsComment commencer un "Potager du Paresseux" plus simple que la permaculture: les étapes et conseils

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 11984
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 3890

Re: Comment commencer un "Potager du Paresseux" plus simple que la permaculture: les étapes et conseils

Message non lupar Did67 » 20/04/18, 15:34

Diabolorent a écrit :
En même temps ça fait quelques temps qu'il sont derrière ma baie vitrée avec le soleil qui tape assez fort depuis quelques jours (il sont pour le moment à Valbonne).
Cela n'aura pas suffit à les "endurcir" ?



Non. Le verre filtre les UV !

Et il faut qu'elles habituent leurs mécanismes au vent, qui dessèche...

Enfin, c'est mieux !

Si jamais il y a un coup de soleil, les nouvelles feuilles seront d'emblée "habituées" (ou "endurcies").
0 x

Avatar de l’utilisateur
Diabolorent
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 26
Inscription : 13/02/18, 16:37
Localisation : Digne les Bains
x 16

Re: Comment commencer un "Potager du Paresseux" plus simple que la permaculture: les étapes et conseils

Message non lupar Diabolorent » 20/04/18, 15:59

OK

Oui, il faut dire qu'en haute saison le pastaga me demande plus d'eau que ma piscine !!!
C'est qu'une bande de motards assoiffés ça consomme un max Image

Bon WE à tous !!!
0 x
« Ce n’est pas un signe de bonne santé mentale que d’être bien adapté à une société malade » Jiddu Krishnamurti.
Avatar de l’utilisateur
Diabolorent
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 26
Inscription : 13/02/18, 16:37
Localisation : Digne les Bains
x 16

Re: Comment commencer un "Potager du Paresseux" plus simple que la permaculture: les étapes et conseils

Message non lupar Diabolorent » 23/04/18, 08:38

Did67 a écrit :Et il faut qu'elles habituent leurs mécanismes au vent, qui dessèche...
Enfin, c'est mieux !
Si jamais il y a un coup de soleil, les nouvelles feuilles seront d'emblée "habituées" (ou "endurcies").


Ce qui veut dire que je dois les sortir de temps en temps ? Est-ce qu'une exposition tous les jours de 16h00 au coucher du soleil suffit pour une bonne adaptation ?

A part ça, petit topo sur mon WE (sans photos, quel boulet !)

J'ai planté ma première caisse donc, 3pieds de tomates cerises, 3 de tomates rondes, 3 de tomates allongées, 3 de tomates "je sais pas quoi" et 4 pieds de courgettes. Alea Jacta Est !
De toute manière si ça ne prend pas, j'ai d'autres caisses en réserve :)
Tout ce que je peux dire c'est que ma terre dessous le foin est hallucinante :shock: Un peu froide certes mais grumeleuse (j'ai fait certains trous à la mano !!), humide et surtout plein de vers de surface (2/3 vers à chaque trous) et un mycélium déjà visible à certains endroit ! Elle sent bon la bonne terre, souple et aérée.
Il y a toute une vie aussi dans le foin : araignées, petits insectes divers et même une sorte de petit grillon noir (enfin je crois) qui a filé quand j'ai écarté le foin.

A côté, à 1m à peine, c'est une croute dure et sèche qu'on a du mal à transpercer avec un outil !!!

D'autres animaux qui apprécient le foin :shock:

IMG_1844.JPG


Bonne semaine à tous !
0 x
« Ce n’est pas un signe de bonne santé mentale que d’être bien adapté à une société malade » Jiddu Krishnamurti.
Avatar de l’utilisateur
denis17
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 116
Inscription : 13/10/16, 13:15
Localisation : 17
x 33
Contact :

Re: Comment commencer un "Potager du Paresseux" plus simple que la permaculture: les étapes et conseils

Message non lupar denis17 » 23/04/18, 09:29

Je ne sais pas si cela peut aider, mais personnellement je fais tous mes semis en pot sous châssis en extérieur, le châssis est orienté plein sud, et la photo prise en fin de semaine dernière montre les plants de tomate à 3 semaines :

download/file.php?id=7057&t=1

Si les températures sont clémentes, je laisse le châssis ouvert nuit et jour, sinon, je le ferme la nuit.
Denis
0 x
Avatar de l’utilisateur
Diabolorent
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 26
Inscription : 13/02/18, 16:37
Localisation : Digne les Bains
x 16

Re: Comment commencer un "Potager du Paresseux" plus simple que la permaculture: les étapes et conseils

Message non lupar Diabolorent » 23/04/18, 10:37

Salut Denis.
Joli châssis, bonne idée d'avoir fait un devant opaque !

J'ai effectivement fait un châssis en extérieur, ridiculement petit à côté du tien, mais je m’aperçois que je n'en ferait pas grand chose !
En fait je fais mes semis chez moi à Valbonne alors que les plants sont pour Digne. C'est pour ça que j'ai mis directement en terre sinon l'arrosage est impossible à faire tous les jours, et pour des semis c'est moyen d'arroser une fois par semaine :shock: :)

Mais bon, il parait que la bonne saison pour planter c'est quand les lilas fleurissent et chez moi c'est la cas :cheesy:
Je sais, et j'ai constaté, que la terre en dessous du foin est bien plus froide que celle découverte et que Did nous a prévenu qu'il fallait être patient, mais de toute manière j'ai d'autres semis qui seront plantés lorsque la terre se sera suffisamment réchauffée.
Ca me servira de test ... et certainement de leçon Image
0 x
« Ce n’est pas un signe de bonne santé mentale que d’être bien adapté à une société malade » Jiddu Krishnamurti.

Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 11984
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 3890

Re: Comment commencer un "Potager du Paresseux" plus simple que la permaculture: les étapes et conseils

Message non lupar Did67 » 23/04/18, 11:10

Diabolorent a écrit :
... même une sorte de petit grillon noir (enfin je crois) qui a filé quand j'ai écarté le foin.



Dont on ne se méfie pas et que j'ai vu de mes yeux, devant moi, décapiter un choux qui venait de lever !!!

Si tu retrouves des plants, dont la tige est sectionnée au-dessus du sol alors que les feuilles dites "cotylédonaires" (celles qui sont différentes des vraies feuilles qui vont venir - chez le choux, les deux petites feuilles qui forment une sorte de croix, ou chez la tomate ou la carotte, les deux petites feuilles allongées) ont "disparu", soupçonner les grillons ! [Je ne le savais pas et accusais à tort les limaces - mais il n'y avait pas "traces" !]
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 11984
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 3890

Re: Comment commencer un "Potager du Paresseux" plus simple que la permaculture: les étapes et conseils

Message non lupar Did67 » 23/04/18, 11:16

Diabolorent a écrit :... Did nous a prévenu qu'il fallait être patient, mais de toute manière j'ai d'autres semis qui seront plantés lorsque la terre se sera suffisamment réchauffée.
Ca me servira de test ... et certainement de leçon


Il y a deux choses, qui se conjuguent :

a) le risque de gelées, qui est augmenté : le sol se réchauffe moins le jour (le foin est clair ; les rayons du soleil sont réfléchis) ; il réchauffe moins les basses couches de l’atmosphère, là où se trouvent les petits plants ; donc le risque qu'une petite gelées aient des effets négatifs est accru...

b) le sol reste froid plus longtemps ; le mécanisme essentiel, celui par lequel la plupart des légumes sont alimentés en nitrates dont ils ont besoin, la nitrification, œuvre des seules bactéries, ne fonctionne pas bien : les légumes "végètent", même si les gelées ne les flingue pas ! De même qu'un steak haché se conserve au frigo, la matière organique à décomposer se conserve dans un sol froid...

Cependant, cette année, vu le temps la semaine passé, le cap des 14° (un indicateur - pas à prendre à la virgule près) est déjà franchi chez moi... Donc cela commence à fonctionner !

A noter : les bulbes (oignons, ail, échalotes,...) ne fonctionnent pas ainsi, et sont bien verts même quand le sol est froid. Ils poussent alors que le sol n'a pas 10 degré. Il n'y a pas que l'administration française qui fait des tas d'exceptions à toute règle, le vivant le fait aussi !!!!
0 x
Avatar de l’utilisateur
Diabolorent
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 26
Inscription : 13/02/18, 16:37
Localisation : Digne les Bains
x 16

Re: Comment commencer un "Potager du Paresseux" plus simple que la permaculture: les étapes et conseils

Message non lupar Diabolorent » 23/04/18, 11:33

Ha mince !! P*****n de grillon !!! J'vais tous les flinguer !!! :lol: :lol:

OUi, c'est vrai que vu les temp qu'on a en ce moment, y a une chance pour que quelque uns de mes plants survivent ! Dans ce cas, ils seront des Warriors :mrgreen:

Quand à mes plants d'oignons, ail, échalotes, ils se portent bien à priori :
IMG_1855.JPG

IMG_1857.JPG


Et cette année je vais pas manquer de menthe pour les Mojitos :

IMG_1859.JPG


J'ai 4 plants comme celui-ci avec des repousses jusqu'à 2/3 mètres !!!

IMG_1860.JPG


Vous voyez devant la prolifération des repousses.
0 x
« Ce n’est pas un signe de bonne santé mentale que d’être bien adapté à une société malade » Jiddu Krishnamurti.


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot] et 3 invités

Recherches populaires