Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutionsBiodynamie, les techniques agricoles

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
Knut
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 77
Inscription : 24/04/06, 01:53
Localisation : Normandie

Message non lupar Knut » 03/06/06, 22:46

Très interressant !


C'est le chien, de Jean de Nivelles, qui s'enfuit quand on l'appelle.... :D
0 x

Peumieufaire
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 5
Inscription : 25/07/06, 13:04

Message non lupar Peumieufaire » 26/07/06, 01:58

Bravo pour cette transformation !
Pensez également à la Terra Preta : avant les conquistadors, les indiens d'amazonie ont fertilisé la pauvre argile de là-bas avec ... du CHARBON DE BOIS !!! Résultat mesuré : 890% de productivité en plus.
En fait, on ne sait pas trop comment ça marche ; mais, contrairement à la culture sur brûlis (qui oblige à se déplacer tous les 2 ans et au final appauvrit la terre), il semble que le charbon de bois favorise le développement d'une bactérie, qui rend la terre noire et fixe les nutriments. Cette bactérie doit être aérobie (a besoin d'air) car la terre noircit sur 70cm d'épaisseur maxi. Mais si on enlève 50cm pou la mettre ailleurs, en 10 ans la couche de 70 cm s'est reconstituée.
J'ai essayé : charbon de bois à barbecue écrasé en poudre, mêlé à la terre fine pour semer du persil sur 3cm d'épaisseur environ. Le persil était beau, n'a pas gelé, mais... était-ce la terra preta ? J'ai oublié de faire une bande témoin sans rien. Mais 2 ans plus tard, ma femme veut planter des tulipes à cet endroit : la terre est noire et apparement "riche" sur plus de 15cm de profondeur ! Donc le procédé fonctionne aussi en France. Un groupe d'agriculteur et le lycée agricole vont lancer l'expérience sur une parcelle pauvre. A suivre. Voir : http://www.loindevant.be/modules.php?na ... le&sid=198
A suivre également l'expérience des Causses, où un agriculteur irrigue ses paecelles désertiques avec... des copeaux de bois déchiqueté frais ! Ca dure un an et demi et ça remplace l'arrosage.
Bon courage, bonnes recherches.
0 x
Avatar de l’utilisateur
citro
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5129
Inscription : 08/03/06, 13:26
Localisation : Bordeaux
x 8

Message non lupar citro » 26/07/06, 08:44

Peumieufaire a écrit :Pensez également à la Terra Preta : avant les conquistadors, les indiens d'amazonie ont fertilisé la pauvre argile de là-bas avec ... du CHARBON DE BOIS !!! Résultat mesuré : 890% de productivité en plus.

A suivre également l'expérience des Causses, où un agriculteur irrigue ses paecelles désertiques avec... des copeaux de bois déchiqueté frais ! Ca dure un an et demi et ça remplace l'arrosage.
Bon courage, bonnes recherches.


Intéressant le coup du charbon de bois, cela dois être similaire aux abords des volcans réputés très fertiles...

Pour la culture sous copeaux de bois, ou autre tapis destiné à permettre aux pluies d'irriguer tout en retenant et conservant l'humidité de l'humus, le choix du matériau est large.

On peut citer aussi la technique du semis direct.
Par exemple sur un champ de blé, on ne récolte que les épis, on passe le rouleau sur la paille, on sème des haricots (par exemple) les haricots vont pousser sans intrants, remonter l'azote juste sous la surface, récolter les haricots, laisser leur chaume pour l'hiver qui maintiendra une bio diversité, l'humidité et empèchera le lessivage des sols.
Au final:
- On passe de 150L de gazole consommé à l'hectare à 15L !
- On restaure la bio diversité 90% est concentrée dans les 10 premiers centimètres du sol.
- On peut faire 3 récoltes par an sans intrants.
- On améliore le rendement...

Les pays d'amérique latine qui furent les premiers à "essayer les OGM" ont perdu 10% de rendement par an = 50% de rendement en moins au bout de 4 à 5ans. ils ont "arrêté les OGM" pour mettre en place ces techniques beaucoup plus rentables ET écologiques (econologiques). :cheesy:

Les vendeurs d'OGM veulent donc nous refiler leur camelote avant que l'on apprenne cela. :evil:
0 x
Peumieufaire
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 5
Inscription : 25/07/06, 13:04

Copeaux de bois

Message non lupar Peumieufaire » 26/07/06, 10:07

Attention, il ne s'agit pas d'un "paillis", couverture de copeaux de bois, mais bien de mêler les copeaux de bois déchiqueté frais (avec un broyeur par exemple) à la terre. Il semble que ces copeaux jouent un rôle d'éponge, retenant l'eau et la libérant progressivement. Ne marche pas avec du bois sec.
0 x
denis
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 944
Inscription : 15/12/05, 17:26
Localisation : rhone alpes
x 1

Biodynamie, les techniques agricoles

Message non lupar denis » 26/07/06, 22:55

les insectes avec les verres de terre sont responsable du résultad,la vermine est éliminée.Comme la listeria qui est la plus dangereuse dans les produits pasteurisés.
0 x


Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités